Loïc Philip

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philip (homonymie).
Loïc Philip
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (84 ans)
Nationalité
Activité

Loïc Philip, né le , fils d'André Philip, est professeur émérite de droit à l'université Paul-Cézanne Aix-Marseille III. Il est spécialiste en droit constitutionnel, en finances publiques et en droit fiscal.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est l'un des cinq enfants de l'homme politique et professeur d'économie André Philip.

Parcours[modifier | modifier le code]

Il a été président de la Société française de finances publiques de 1985 à 2005 et directeur de l'Institut supérieur d'études comptables (ISEC) d'Aix-en-Provence de 1975 à 1999.

Publications[modifier | modifier le code]

Il est auteur de nombreux ouvrages :

  • deux livres sur son père André Philip (1972 et 1988),
  • Dictionnaire encyclopédique des finances publiques en deux volumes (1991),
  • Les fondements constitutionnels des finances publiques (1995),
  • Finances publiques (5e édition, 1995),
  • Les dépenses publiques et le droit budgétaire (1999),
  • Les recettes publiques (2000),
  • L'exercice du pouvoir financier du parlement (1996),
  • Les finances sociales (1995),
  • Histoire des faits économiques et sociaux de 1800 à nos jours (1978, réédition en 2000),
  • Histoire de la pensée politique en France de 1789 à nos jours (2e édition 1998),
  • La loi organique de 2001 relative aux lois de finances (2007),
  • Les chambres régionales des comptes (1985),
  • Droit fiscal constitutionnel, Economica, 1990 et réédition en 2014,
  • Louis Favoreu et Loïc Philip, Le Conseil constitutionnel, Paris, PUF, coll. « Que sais je ? (n°1724) », , 9e éd., 128 p. (ISBN 978-2-13-053079-4, lire en ligne)
  • Louis Favoreu, Loïc Philip et al., Les grandes décisions du Conseil constitutionnel, Paris, Dalloz, coll. « Grandes décisions », , 18e éd., 624 p. (ISBN 978-2-247-10657-8, lire en ligne)

Distinction[modifier | modifier le code]

Loïc Philip a été lauréat de l'Académie des sciences morales et politiques pour l'ensemble de son œuvre en 2000 (Prix Daniel Strasser, 13 novembre 2000).

Sources[modifier | modifier le code]