Lluís Vicent Aracil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lluís Vicent Aracil
Aracil 1983.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Lluís Vicent Aracil i Boned, né en 1941 à Valence (Espagne), est un linguiste, reconnu pour avoir posé les bases de la sociolinguistique de la langue catalane aux côtés de Rafael Ninyoles[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie le droit à l'université de Valence où il devient familier des cercles influencés par la pensée de Joan Fuster. En 1962, il se rend à Barcelone avec un groupe d'amis et adoptent des idées proches du Partit Socialista Valencià. En 1970, il devient membre du Comité de recherche sociolinguistique de l’Association sociologique internationale, dont il est vice-président entre 1978 et 1982. En 1973, il fonde le Groupe Catalan de Sociolinguistique (ca) et introduit une session de sociolinguistique catalane au VIIIe Congrès de sociolinguistique de Toronto. Il est professeur du département de philologie catalane de l'Université de Barcelone de 1976 à 1987. En 1989, il s'éloigne des milieux universitaires et dirige des séminaires sur des questions sociolinguistiques.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • «Introducció». Dans: Eduard Escalante. Les xiques de l’entresuelo. Tres forasters de Madrid. Barcelone: Lavínia, 1968, p. 9-88 (collection "Garbí", 7).
  • «A sociolingüística da experiencia e da acción. O modelo galego», en Problemática das linguas sen normalizar. Situación do galego e alternativas. Ourense: Asociación Socio-pedagóxica Galega, 1980, pp. 17-33.
  • «Et tout la reste est literature», L'Espill, 16, 1982, pp. 57-70.
  • Papers de sociolingüística. Barcelone: La Magrana, 1982; 2e éd., 1986.
  • Lo bilingüisme coma mite. Trad. de Maria Clara Viguier. Toulouse: Institut d'Estudis Occitans, 1982 (collection "A Tots", 71).
  • Dir la realitat. Barcelone: Edicions Països Catalans, 1983.
  • La mort humana. Miquel Àngel Castillo et Eulàlia Torras (eds.). Barcelone: Empúries, 1998.
  • Barcelona, 1983
    Do latim às linguas nacionais: introdução à história social das linguas europeias. Cristóvão d'Ângelo et Josep J. Conill (éds.). Santiago de Compostela: Associação de Amizade Galiza-Portugal, 2004.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ca) María Dolors Usó Ballester, Ensenyament i aprenentatge de llengües, 1994, p. 161[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]