Lloyd Casner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lloyd Casner
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 36 ans)
Le MansVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Lloyd "Lucky" Perry Casner, né le à New York et décédé le au circuit du Mans (sur la commune de Mulsanne), était un pilote automobile américain sur circuits à bord de voitures de sport, Grand Tourisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débuta sa carrière en 1956, lors du Trophée de Nassau (du Bahamas Speed Week), et obtint sa première victoire la saison suivante sur le circuit de Gainesville avec une Alfa Romeo Giulietta.

Il créa le team CAMORADI (pour CAsner MOtor RAcing DIvision) en 1959 en vue de faire courir la Maserati dite « Birdcage » lors des 24 heures du Mans 1960. Après l'obtension de podiums en SCCA Regional Sports Cars (à Courtland, Boca Raton et à New Smyrna Beach) entre 1957 et 1958, il conduisit une Ferrari 250 TR l'année suivante (13e aux 12 Heures de Sebring et 7e aux 1 000 kilomètres de Daytona), le temps de roder sa propre équipe.

Avec celle-ci et Masten Gregory pour équipier il remporta les 1 000 kilomètres du Nürburgring en 1961, sur Maserati Tipo 61 tout comme en 1960 grâce à Stirling Moss et Dan Gurney (étant encore classé 9e de l'épreuve en 1964, avec David Hobbs). Une semaine plus tard il s'imposa également au Grand Prix de Rouen (la coupe Delamarre-Deboutville), seul cette fois avec la voiture, devant trois Ferrari 250 GT SWB.

Il participa aux 24 Heures du Mans en 1960 (avec son team et une Tipo 61 blanche à la typographie noire) et 1963 (avec Maserati France), mais dut abandonner les deux fois sur des bris mécaniques.

Il se tua avec sa Maserati en fin de ligne droite des Hunaudières lors des essais en vue de la course des 24 Heures du Mans 1965 (après s'être une première fois blessé sur le circuit de Pescara -brûlé aux jambes par une fuite d'huile- en 1961 en championnat du monde des voitures de sport dans l'accident d'une Tipo 61 lors des 4 heures de Pescara, après son succès de Rouen).

Galerie Images[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Bollée, Lucky : l'histoire de CAMORADI et de Lucky Casner, Athis-de-l'Orne (26 rue des Écoles, 61430, M. Bollée, , 140 p. (ISBN 978-2-951-36420-2, OCLC 469630982).

Liens externes[modifier | modifier le code]