Llar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Llar
Vue de Llar
Vue de Llar
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement Prades
Canton Les Pyrénées catalanes
Commune Canaveilles
Géographie
Coordonnées 42° 31′ 48″ nord, 2° 12′ 41″ est
Altitude 1 200 m
Historique
Date de dissolution 1821
Commune(s) d’intégration Canaveilles
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

Voir sur la carte administrative des Pyrénées-Orientales
City locator 15.svg
Llar

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

Voir sur la carte topographique des Pyrénées-Orientales
City locator 15.svg
Llar

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Llar

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Llar

Llar est une ancienne commune du département des Pyrénées-Orientales. Elle fait aujourd'hui partie de la commune de Canaveilles.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Llar est situé à l'ouest de Canaveilles[1].

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Llar se situe à 1200 mètres d'altitude[1].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Panneau d'entrée de Llar

Le hameau de Llar est accessible par l'ouest par une route vicinale goudronnée étroite de 6 km partant près du bourg de Fontpédrouse (route nationale 116 et de la gare du train jaune), et par l'est par une piste assez sinueuse depuis Canaveilles[2].

Depuis environ 2005, le village est aussi accessible à la demande par une navette du conseil général (bus à 1 euro), vers Olette[3].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Llar est mentionnée pour la première fois en 864 ou 865 sous le nom de Lare[1]. On trouve ensuite du XIe siècle au XIe siècle le nom Lar et, à partir de 1581, Llar[4].

L'étymologie la plus probable est une racine pré-latine, que l'on retrouve dans le basque Lar ou Larre, et désignant des terres incultes, des landes ou des pâturages. Le r final, souvent muet en catalan, doit ici être prononcé tel un rr[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Llar dépendait de la paroisse de Thuès-Entre-Valls jusqu'en 1793[5].

Elle a alors formé la commune de Llar[6].

Puis elle a été rattachée à la commune de Canaveilles en 1821[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Canton[modifier | modifier le code]

Dès 1790, la commune de Llar est incluse dans le canton d'Olette. Elle y demeure après son rattachement à Canaveilles en 1821[5].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie ancienne[modifier | modifier le code]

La population est exprimée en nombre de feux (f) ou d'habitants (H).

Évolution de la population
1358 1378 1730 1767 1789
5 f 4 f 5 f 61 H 12 f
(Sources : Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9))

Démographie contemporaine[modifier | modifier le code]

La population est exprimée en nombre d'habitants.

Évolution de la population
1793 1794 1800 1804 1806 1820
58 61 60 65 67 76
(Sources : Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9))

Après 1820, la population de Llar est comptée avec celle de Canaveilles.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-André de Llar, à l'écart du village avec le cimetière
  • Nouvelle chapelle, dans le village
  • Tour de Llar, dont les vestiges dominent le village
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Jean Sagnes (dir.), Le pays catalan, t. 2, Pau, Société nouvelle d'éditions régionales, , 579-1133 p. (ISBN 2904610014)
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. Conseil général 66, « Plans et horaires », (consulté le 20 octobre 2013)
  4. a et b Lluís Basseda, Toponymie historique de Catalunya Nord, t. 1, Prades, Revista Terra Nostra, , 796 p.
  5. a, b et c Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9)
  6. « Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui - Llar », sur École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 avril 2016)