Ljubižda (Prizren)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ljubižda.

Lubizhdë
Љубижда, Ljubižda
Administration
Pays Drapeau du Kosovo Kosovo
District Prizren
Commune Prizren
Démographie
Population 5 982 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 42° 14′ 17″ nord, 20° 46′ 14″ est
Altitude 524 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir sur la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Lubizhdë

Géolocalisation sur la carte : Kosovo

Voir sur la carte administrative du Kosovo
City locator 14.svg
Lubizhdë

Lubizhdë en albanais et Ljubižda en serbe latin (en serbe cyrillique : Љубижда) est une localité du Kosovo située dans la commune/municipalité de Prizren et dans le district de Prizren/Prizren. Selon le recensement kosovar de 2011, elle compte 5 982 habitants[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Lubizhdë/Ljubižda est mentionné pour la première fois dans une charte de l'empereur Dušan datée de 1348[réf. nécessaire].

Le village possède plusieurs églises, dont la plus importante est l'église Saint-Nicolas, qui remonte au XVIe siècle. L'édifice, de dimensions modestes, est constitué d'une nef unique sans coupole avec une voûte en berceau ; sur le côté ouest s'ouvre un porche prolongé par exonarthex ; un clocher carré en briques domine l'ensemble. L'intérieur a été orné de fresques par Vasilije Krstić, originaire du village de Galičnik et appartenant à la famille de peintres Đinoski. L'église abrite des icônes et des objets liturgiques couvrant une période allant du XIVe siècle au XIXe siècle. L'ensemble, église et icônes, est inscrit sur la liste des monuments culturels de l'Académie serbe des sciences et des arts[2] et sur celle des monuments culturels du Kosovo[3].

Le village possédait une autre église dédiée au Saint-Salut ; détruite au milieu du XIXe siècle, ses ruines ont été affectées aux Musulmans convertis ; les portes peintes de l'autel et l'iconostase ont été transférées dans l'église Saint-Nicolas. La localité abrite aussi les ruines de l'église de la Saint-Parascève et les vestiges de l'église Saint-Jean. On y trouve également une église de la Sainte-Semaine et quelques autres églises de moindre importance[réf. nécessaire].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la localité[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2011
7439401 2081 5532 4402 9605 982[1]
Évolution de la population

Répartition de la population par nationalités (2011)[modifier | modifier le code]

En 2011, les Albanais représentaient 70,33 % de la population et les Bosniaques 21,50 %[4].

Économie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sq) « Évolution de la population 1948-2011 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 18 mars 2014)
  2. (sr) « Crkva Sv. Nikole sa zbirkom ikona, Ljubižda », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 1er novembre 2013)
  3. [PDF] (sq) « Lista e trashëgimisë për mbrojtje të përkohsheme », sur http://www.mei-ks.net, Site du ministère kosovar de l'Intégration européenne (consulté le 1er novembre 2013)
  4. a et b (sq) « Composition ethnique 2011 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 18 mars 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]