Lixhe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lixhe
Ferme de la Vouerie
Ferme de la Vouerie
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Liège
Commune Visé
Section Lixhe
Zone téléphonique 04
Démographie
Gentilé Lixhois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 45′ nord, 5° 40′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

Voir sur la carte administrative de Province de Liège
City locator 14.svg
Lixhe

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Lixhe

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Lixhe

Lixhe (en wallon Lixhe) est une section de la ville belge de Visé située en Région wallonne dans la province de Liège.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Lixhe est composée de trois hameaux ou quartiers : Lixhe, Loën et Nivelle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Lixhe a la particularité d'être située entre le Canal Albert et la Meuse, juste au sud de la frontière avec les Pays-Bas.

Lixhe est également située à quelques kilomètres à l'ouest de la frontière allemande.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les deux guerres mondiales[modifier | modifier le code]

Le , le 90e Régiment d'Infanterie de l'armée impériale allemande tua 11 civils et détruisit 11 maisons, lors des atrocités allemandes, commises au début de l'invasion.

C'est à Lixhe que se trouve le premier des 90 postes d'alerte de la frontière est de la Belgique, construits afin de prévenir de l'invasion du pays par l'Allemagne nazie[1]. Le poste de Lixhe porte le numéro « PA 0 », le dernier, le « PA 90 », se situant à Athus, en province de Luxembourg.

Curiosités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Le village abrite des cimenteries exploitant la craie depuis plus d'un siècle, et notamment celle du groupe allemand HeidelbergCement.

Images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]