Livre noir de Carmarthen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Livre noir.
Page 1 de l'édition de J. G. Evans (1907) du « Livre noir de Carmarthen ». « Ymddiddan » (dialogue) entre Myrddin (Merlin) et Taliesin.

Le livre noir de Carmarthen (en gallois : Llyfr Du Caerfyrddin) est considéré comme le plus ancien des manuscrits écrits partiellement ou totalement en gallois ayant été conservés[1]. Il est conservé à la Bibliothèque nationale du Pays de Galles, à Aberystwyth, Pays de Galles.

Écrit vers 1250, le nom du livre vient de son lien avec le Prieuré de Saint-Jean-l'Évangéliste-et-Teulyddog à Carmarthen, le noir est en référence à la couleur de sa reliure.

Le livre contient essentiellement des poèmes. Certains comme « Dialogue entre le corps et l'âme » ont un sujet religieux. D'autres comme « Élégie pour Madog ap Maredudd » sont des odes de louange et de deuil.

Un des poèmes « Élégie de Gereint, fils de Erbin » fait référence à la bataille de Llongborth, dont la localisation est perdue et mentionne la participation du roi Arthur à la bataille. Ce poème en l'honneur de Geraint pourrait être attribué à Llywarch Hen.

Cet ouvrage est l'un des plus anciens faisant référence au personnage d'Arthur qui y est décrit non comme un roi mais comme « empereur et directeur du combat » (amherawdyr)[2].

En 2002, le livre fut scanné pour être visible en ligne[3].

En 2015, des chercheurs de l'université de Cambridge ont analysé l'ouvrage aux UV, découvrant alors des figures et des textes restés jusqu'alors inconnus[4].

Facsimilé d'une page du livre noir de Carmarthen.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Daniel Huws of the National Library of Wales (Llyfrau Cymraeg 1250-1400, Aberystwyth 1993).
  2. Jean Markale, Le Roi Arthur et la société celtique, Payot, 1976
  3. (en) « Ancient 'black book' goes online », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne)
  4. « Les mystérieux visages du Livre Noir de Carmarthen, célèbre pour ses mentions au Roi Arthur », Sciences et Avenir, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J. Gwenogvryn Evans (ed.), The Black Book of Carmarthen (Pwllheli, 1907). Édition diplomatique.
  • A. O. H. Jarman (ed.), Llyfr Du Caerfyrddin (Cardiff, 1982). (ISBN 0-7083-0629-2)
  • Pennar, Meirion. (1989), The Black Book of Carmarthen. Llanerch Enterprises. (ISBN 0947992316).

Liens externes[modifier | modifier le code]