Livrée (aéronautique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Livrée.
Livrée basse visibilité sur ces trois avions de combat contemporains : F-22 Raptor, Rafale, et Typhoon.

La livrée d'un aéronef est l'ensemble des motifs portés extérieurement et permettant de l'identifier visuellement.

Les Différents types de livrées[modifier | modifier le code]

Livrée d'un McDonnell Douglas MD-11 de la compagnie brésilienne VARIG.

Dans l'aviation civile[modifier | modifier le code]

Dans l'aviation commerciale[modifier | modifier le code]

Au sein des compagnies aériennes la livrée permet de reconnaitre immédiatement l'avion et son propriétaire par le rappel du nom de ce dernier mais également un code-couleur, ainsi qu'un logotype souvent rappelé au niveau de l'empennage.

Dans l'aviation générale[modifier | modifier le code]

Dans l'aviation générale les livrées sont généralement plus discrètes que dans l'aviation commerciale, se limitant souvent à une ou deux couleurs.

Dans l'aviation militaires[modifier | modifier le code]

Livrée pour le moins chatoyante que celle de cette Aérospatiale SA.342M Gazelle militaire française.

Au sein des forces aériennes, aéronavales, et terrestres la livrée consiste bien souvent en l'application d'un camouflage en plus des marquages de nationalité. Elle a évolué avec le temps, passant de très visible durant la Première[1] et la Seconde Guerre mondiale à beaucoup moins de nos jours. Ainsi sur certains chasseurs et avions d'attaque contemporains elle se limite à une seule couleur, généralement du gris pâle. On parle alors de livrée à basse visibilité car permettant de réduire la portée visuelle de l'avion, notamment lors des phases de combat aérien.

Dans le cadre de la furtivité de certains aéronefs comme le Lockheed Martin F-117 Nighthawk ou encore le Northrop B-2 Spirit[2] la livrée doit s'accorder également avec les caractéristiques même de discrétions intrinsèques.

Il est à noter que certains aéronefs militaires portent des livrées très marquées, tels les avions appartenant aux patrouilles de présentation comme le Cartouche Doré français ou bien les Snowbirds canadiens. De même lors de certaines manifestations ou rassemblement certains avions militaires à l'image des NATO Tiger Meet. Il en va de même des avions de transport prioritaires assurant les missions au profit des plus hautes autorités civiles et militaires, à l'image de l'Airbus A330 présidentiel français[3] ou du Boeing VC-25 assurant la mission Air Force One aux États-Unis.

Sources & références[modifier | modifier le code]

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

Sources web[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Véronique Camp, L'aventure des premiers avions de combat, Hachette Collections, (ISBN 2-01330-475-7)
  2. (en) Tom Kaminsky, The United States Military Aviation Directory, Airtime Publishing, (ISBN 1-880588-29-3)
  3. http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/airbus-military-a330-cotam-unite/