Living in the Material World

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec George Harrison: Living in the Material World.
Living in the Material World

Album de George Harrison
Sortie
Enregistré octobre-novembre 1972
janvier-mars 1973
Studios Apple
Durée 44:24 - 50:44 avec bonus
Genre Rock
Producteur George Harrison, avec Phil Spector sur Try some buy some
Label EMI
Apple
Classement
  1. 1 (États-Unis)
    #2 (Royaume-Uni
Critique

Albums de George Harrison

Singles

Give Me Love (Give Me Peace on Earth)/ Miss O'Dell

Living in the Material World est le second album studio de George Harrison, réalisé après la séparation des Beatles (ses deux premiers albums ne comptent pas vraiment pour des albums solos puisque le premier Electronic Sound était un album expérimental et le suivant, Wonderwall Music une musique de film).

Trois ans après la sortie d'All Things Must Pass et après la post-production du Concert for Bangladesh (qui le laissa frustré et épuisé), Harrison livre un album plus sombre, ponctué de philosophies hindouistes et plus épuré sur le plan musical. Les parties de guitare sont parmi les plus belles que l'ex-Beatle ait enregistrées (The Lord Loves the One). Certaines chansons datent de l'époque de l'album All Things Must Pass (le titre Try Some Buy Some que David Bowie a repris) et l'ensemble est cohérent et plaisant.

De 1971 à 1973 George Harrison fut une immense vedette internationale : ses chansons comme My Sweet Lord, What Is Life, Bangla Desh, Give Me Love (Give Me Peace on Earth) (mais aussi It Don't Come Easy et Photograph qu'il a écrit et produit avec Ringo Starr) furent de très grands succès. Living in the Material World est le dernier de ses albums à rencontrer le succès (jusqu'en 1987 où il renouera avec le succès avec l'album Cloud Nine).

La sortie de Living in the Material World coïncide avec la création par George Harrison de The Material World Charitable Fondation[1]. En effet, toutes les royalties de l'album sont cédées à perpétuité à cette dernière.

À noter sur l'album, la présence de Leon Russell au piano, qui a participé à l'album The Concert for Bangladesh, de Pete Ham du groupe Badfinger à la guitare acoustique ainsi que le fidèle Ringo Starr à la batterie.

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Version originale (1973)[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par George Harrison.

Face A
No Titre Durée
1. Give Me Love (Give Me Peace on Earth) 3:38
2. Sue Me, Sue You Blues 4:48
3. The Light That Had Lighted the World 3:31
4. Don't Let Me Wait Too Long 2:57
5. Who Can See It 3:52
6. Living in the Material World 5:31
Face B
No Titre Durée
1. The Lord Loves the One (That Loves the Lord) 4:34
2. Be Here Now 4:09
3. Try Some Buy Some 4:08
4. The Day the World Gets 'Round 2:53
5. That Is All 3:51
  • Durée totale de l'album : 44 minutes 24 secondes

Version remasterisée (2014)[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par George Harrison.

No Titre Durée
1. Give Me Love (Give Me Peace on Earth) 3:38
2. Sue Me, Sue You Blues 4:48
3. The Light That Had Lighted the World 3:31
4. Don't Let Me Wait Too Long 2:57
5. Who Can See It 3:52
6. Living in the Material World 5:31
7. The Lord Loves the One (That Loves the Lord) 4:34
8. Be Here Now 4:09
9. Try Some Buy Some 4:08
10. The Day the World Gets 'Round 2:53
11. That Is All 3:51
12. Deep Blue * 3:47
13. Miss O'Dell * 2:33
14. Bangla Desh*
  • Durée totale de l'album : 50 minutes 44 secondes
  • (*) Piste bonus lors de la remasterisation de l'Album en 2014

Fiche de production[modifier | modifier le code]

Interprètes[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

  • Production : George Harrison
  • Phil Spector sur Try some buy some
  • Enregistrement et ingénieur du son : Phil McDonald

Réception[modifier | modifier le code]

Sortie le , l'album se classe n°1 aux États-Unis du au , supplantant au passage Red Rose Speedway d'un certain... Paul McCartney.

Dernier succès commercial de George Harrison, il faudra attendre 14 ans et Cloud Nine pour le revoir au sommets des charts.

Reprises[modifier | modifier le code]

- That is All par Harry Nilsson (Nilsson sings Beatles)

- Give me Love par Jeff Lynne en 2002 (Concert for George)

- Try Some Buy Some par David Bowie en 2003 (Reality)

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]