Livia Drusa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Livia Drusa (v. 127 - 94 av. J.-C.), de famille patricienne, est la fille de Marcus Livius Drusus consul en 112 av. J.-C. et de Cornelia. Elle est la sœur de Marcus Livius Drusus tribun de la plèbe en 91 av. J.-C.

Vers 108 av. J.-C., elle épouse de Quintus Servilius Caepio, consul en 106 av. J.-C. qui lui donne:

En 104 av. J.-C. son mari est attaqué par le tribun de la plèbe Gaius Norbanus, pour son pillage des temples de Toulouse et pour sa conduite honteuse l'année précédente lors de la bataille d'Arausio (Orange), on lui retire son proconsulat, et il est expulsé du Sénat. Par la suite Quintus Servilius Caepio sera à nouveau poursuivi en 95 av. J.-C. lorsque Gaius Norbanus sera à nouveau élu tribun de la plèbe , et malgré la défense de Lucius Licinius Crassus qui sera consul à cette époque, il sera condamné à payer 15 000 talents d'amende, et à l'exil. Il s'enfuira vers Smyrne.

Peu après que son mari ait été expulsé du sénat, Livia Drusa divorce. Devenue libre en 98 av. J.-C. elle épouse en seconde noces , Marcus Porcius Cato, petit-fils de Caton l'Ancien avec qui elle a [1]:

Elle décède peu après, peut-être des suites de cet accouchement, et peu avant son époux qui disparaitra l'année suivante. Sa fille Servilia Caepionis sera élevée par son frère Marcus Livius Drusus tribun de la plèbe en 91 av. J.-C., et assassiné. Sa fille Porcia Catonis sera par son fils Cnaeus Domitius Ahenobarbus consul en 32 av. J.-C., l'une des aïeules de l'empereur Néron qui naitra sous le nom de Lucius Domitius Ahenobarbus.

Livia Drusa est une héroïne de la fresque historique « Les maitres de Rome » écrite de 1990 à 2007 par l'écrivain australienne Colleen Mccullough (1937-2015)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Plutarque, Cato minor 1.1.