Livet-sur-Authou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Livet-sur-Authou
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Bernay
Canton Brionne
Intercommunalité Communauté de communes Bernay Terres de Normandie
Maire
Mandat
Bruno Cottard
2014-2020
Code postal 27800
Code commune 27371
Démographie
Gentilé Livetais
Population
municipale
147 hab. (2014)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 13′ 45″ nord, 0° 40′ 07″ est
Altitude Min. 51 m
Max. 133 m
Superficie 3,9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Livet-sur-Authou

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Livet-sur-Authou

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Livet-sur-Authou

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Livet-sur-Authou

Livet-sur-Authou est une commune française située dans le département de l'Eure, en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Livet-sur-Authou est une commune de l'ouest du département de l'Eure. Elle se situe près de la vallée de la Risle, non loin de Brionne et du Bec-Hellouin, à l'extrémité est de la région naturelle du Lieuvin et à proximité de celle de la campagne du Neubourg[1]. Son bourg est à 47 km au nord-ouest d'Évreux, à 21 km au nord de Bernay, à 40 km à l'est de Lisieux et à 21 km au sud de Pont-Audemer.

Communes limitrophes de Livet-sur-Authou[2]
Saint-Grégoire-du-Vièvre Authou, Freneuse-sur-Risle Pont-Authou, Freneuse-sur-Risle
Saint-Benoît-des-Ombres Livet-sur-Authou[2] Authou
Saint-Victor-d'Épine Neuville-sur-Authou, Brétigny Saint-Pierre-de-Salerne

Caractéristiques géographiques[modifier | modifier le code]

Livet-sur-Authou est nichée au fonds du vallon de l'Authou, à l'ouest de la vallée de la Risle. Le vallon de l'Authou se caractérise :

  • par des crêtes boisées annonçant les forêts se développant sur les débuts du plateau du Lieuvin ;
  • des coteaux peu raides et peu urbanisés où la végétation disparaît peu à peu pour laisser la place à des prairies occupées par des animaux et entourées de haies basses ;
  • de vergers qui constituent une transition entre les prairies et le bourg du village[3] ;
  • un fond de vallon marqué par la présence du torrent de l'Authou. Ce cours d'eau, bordé par des peupliers et des saules têtards, serpente dans le vallon en direction de la Risle.
Livettal.jpg

De manière générale, le village, peu atteint par l'urbanisation, a réussi à conserver son caractère champêtre et typique, grâce, notamment aux nombreuses maisons traditionnelles normandes (chaumières, maisons à pans de bois ou en briques, etc.) qui subsistent. Ce patrimoine bâti traditionnel conservé ajouté au paysage préservé confère au vallon de l'Authou son caractère exceptionnel[4].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Un cours d'eau, appelé le torrent d'Authou, prend sa source à Livet-sur-Authou. Au total, cinq sources du torrent jaillissent sur le territoire de la commune : trois dans le parc du château, deux dans le village. Affluent de la Risle, ce cours d'eau doit son appellation de « torrent » à son caractère vif et à son débit puissant, qui ont notamment permis l'installation de nombreux moulins et vannages.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Liveth au XIIe siècle.

De ivos (gaulois) l'if. Lieu ou pousse des ifs, l'« ivaie », avec agglutination de l'article défini. Les toponymes de ce type semblent être caractéristiques de l'ouest de la France, plusieurs exemples dans l'Eure, le Calvados, l'Orne, la Sarthe et la Mayenne. On le trouve aussi dans les Alpes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Guy Perche    
mars 2014 en cours Bruno Cottard DVG Fonctionnaire
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 147 habitants, en augmentation de 0 % par rapport à 2009 (Eure : 2,59 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
352 203 313 356 360 344 353 346 329
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
321 305 304 260 257 260 237 210 212
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
224 181 205 200 177 176 202 232 204
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
212 172 194 178 126 155 135 147 147
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Livet-sur-Authou église.jpg

Patrimoine historique[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Notre-Dame ;
  • le château de Livet-sur-Authou (XIXe). Ce château, propriété privée, a été construit par Juste Lisch pour la famille Join-Lambert[9] ;
  • le moulin de la vierge. Construit en 1871 ;
  • le moulin Ponchereux, moulin hydraulique construit en 1820 sur le torrent d'Authou. Après une restauration, cette bâtisse a été reconvertie en chambre d'hôtes ;
    Église CIMG5210.jpg
  • le moulin Sainte-Marie. Moulin à farine reconstruit en 1872, son activité cessa en 1970 ;
  • le moulin à huile Delepinay ;
  • lavoirs.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

ZNIEFF de type 2[modifier | modifier le code]

  • La vallée de la Risle de Brionne à Pont-Audemer, la forêt de Montfort[10].

Sites classés[modifier | modifier le code]

Site inscrit[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.atlaspaysages.hautenormandie.fr/CONNAITRE-LES-PAYSAGES-HAUTS-NORMANDS/Les-pays-de-l-ouest-de-l-Eure/Le-Lieuvin (consulté le 30 décembre 2016).
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. « Le cadre végétal du vallon de l'Authou », sur La préfecture de l'Eure (consulté le 30 juin 2015).
  4. « Le vallon de l'Authou », sur La préfecture de l'Eure (consulté le 30 juin 2015).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. Jean-Marie Pérouse Montclos (de), Le patrimoine en Normandie, Éditions Place des victoires, , 495 p. (ISBN 978-2-8099-1056-8), p. 280.
  10. « La vallée de la Risle de Brionne à Pont-Audemer, la forêt de Montfort », sur Muséum national d'Histoire naturelle - Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 25 février 2015).
  11. « Le vallon de l'Authou à Freneuse-sur-Risle, Livet-sur-Authou, Saint-Grégoire-du-Vièvre », sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le 2 août 2017).
  12. [1] Décret du 3 octobre 1988 portant classement parmi les sites du département de l'Eure de l'ensemble formé sur la commune de Livet-sur-Authou par le site des abords du village de Livet-sur-Authou.
  13. « Le village de Livet-sur-Authou », sur Carmen - L'application cartographique au service des données environnementales (consulté le 30 mars 2016)
  14. Membres de Académie des beaux-arts
  15. Hervé Rotrou-Langrenay, Brionne et ses environs, Joué-lès-Tours, Éditions Alan Sutton, , 17 p. (ISBN 2-910444-71-6)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :