Little Nemo (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Little Nemo (homonymie).

Little Nemo est un groupe de rock français.

Originaire de la région parisienne (Vallée de Chevreuse), Little Nemo est l'un des groupes français reconnu par la critique britannique dans les années 88-92 (notamment par New Musical Express)[1]. Ce groupe fut membre du courant Touching Pop, au carrefour de la new wave d'inspiration anglo-saxonne et du rock. Ce courant rassemblait des groupes français tels que Mary Goes Round, Asylum Party, Neutral Project.

Le nom du groupe est directement inspiré de la BD Little Nemo in Slumberland.

Le groupe est composé à l'origine de :

  • Olivier Champeau (chant, claviers)
  • Vincent Le Gallo (chant, guitare, basse)

avant l'enregistrement du premier mini LP Private Life arrive :

  • Nicolas Dufaure (Basse et guitare, chant)

Et, pour la scène puis à partir du maxi Cadavres Exquis pour le studio :

  • Yves Charreire (batterie)
  • Ronan Le Sergent (claviers, piano, orgue)
  • Georges Remiet (guitare)

Le groupe s'est reformé en 2009 avec :

  • Vincent Le Gallo (chant, guitare, basse)
  • Nicolas Dufaure (guitare, chant)
  • Ronan Le Sergent (claviers, piano, orgue)
  • Yves Charreire (batterie)

Le groupe a sorti début 2009 une réédition de ses albums (Past and Future (pour la première fois en CD !), Private Life, Sounds in the Attic et The World is Flat) et de tous ses maxis, disponibles sur le label Infrastition.

Il se produit à partir de cette période à nouveau en concert, épisodiquement. En France mais aussi jusqu'en Italie et en Espagne. Pour la France, le premier concert après la reformation a lieu dans une toute petite salle à Paris en Février 2009. Répétition au premier concert dans une grande salle (la Locomotive) le 29 Avril avec notamment Complot Bronswick et Babel 17 à l'affiche. Citons également un concert au Kub le 13 juin 2010, ou plus récemment au Supersonic en janvier 2018 ou le Gibus ce 13 juin 2019. Un album "Out of the Blue" sort en 2013. 20 ans après le dernier enregistrement, il prolonge l'univers varié et abouti des précédents albums, et certains de ses morceaux s'ajoutent aux set lists des concerts.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Cassette froide

Karnage grafik - 1986

  • Past & future

Artefact - 1987

  • Private life

Artefact - arty 02 - 1988 : Blue years / A handful of sand / My eternal friend / A day out of time / Precious days

  • Sounds in the attic

Lively art - arty 8 / New rose - 1989 : New flood / Hillside manor / Marine / Sandcastle / Johnny got his gun / A une passante / The joker / Fickleness / Fear in colour / Tales of the wind + Bonus CD : Blue years / A handful of sand / My eternal friend / A day out of time / Precious days

  • Turquoise fields

Lively art - arty 22 / New rose (pochette ouvrable) - 1990 : Turquoise fields / L’heure d’hiver / You again / Cadavres exquis / Promise of storm / Running to the sun / God of indifference / Electric jive / The garden wall / Quiet fluid roses / Overprose + Bonus CD : Love is a Lie / City Lights (remix) / Berlin / The Fall

  • The world is flat

Single KO - 1992 : Railways & roads / Au milieu du ciel / Rubber hearts / In the heat / Rumours / Pray for the great day / Hearts burn / Journey to Ixtlan / Thoughts & words / When summer’s gone / Late world shift / Bain de minuit

- Biologic (Maxi 45 Tours)

Single KO - 1993

  • Vol 1 (1987-1989) (réédition) : Infrastition (label) - 2009
  • Vol 2 (1989-1992) (réédition) : Infrastition (label) - 2009
  • 30 Years with(out) Ian Curtis - Transmission (compilation) : avec une reprise par Little Nemo de Love Will Tear Us Apart de Joy Division chez Infrastition - 2010
  • Out of the blue (2013)

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]