Littérature vietnamienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Viêt Nam image illustrant la littérature <adjF>
Cet article est une ébauche concernant le Viêt Nam et la littérature.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le conte de Lục Vân Tiên (XIXe siècle)

La littérature vietnamienne est la littérature venant du Viêt Nam et/ou écrite au départ en vietnamien. Les débuts de la littérature vietnamienne remontent très loin. Au début, les auteurs vietnamiens écrivaient en chinois — la langue de l'écriture, car il n'y avait pas encore d'écriture vietnamienne. Celle-ci s'est ensuite peu à peu développée — sur la base des caractères chinois, ceux-ci étant recombinés afin de s'adapter à la langue vietnamienne. Le système de caractère ainsi créé s'appelait le Chữ nôm et fut employé pendant environ un millénaire! De nos jours, le vietnamien s'écrit en quốc ngữ, un alphabet proche de l'alphabet latin mais avec de nombreux signes diacritiques supplémentaires.

Romanciers et nouvellistes vietnamiens[modifier | modifier le code]

Poètes vietnamiens[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Julie Assier et Christiane Chaulet Achour (dir.), Vietnam littéraire... : traversées, Université de Cergy-Pontoise, Cergy ; Encrage, Amiens, 2012, 113 p. (ISBN 978-2-36058-023-1)
  • Thành Khôi Lê , Histoire et anthologie de la littérature vietnamienne des origines à nos jours, Les Indes savantes, Paris, 2008, 603 p. (ISBN 978-2-84654-149-7)
  • Doan Câm Thi, Ecrire le Vietnam contemporain. Guerre, corps, littérature, Paris, Presses Universitaires de Paris Sorbonne,  2010, 211 p. (ISBN 978-2-84050-709-3)
  • Đoàn Cầm Thi, Đọc "tôi" bên bến lạ (L'usage du "je" dans la littérature vietnamienne contemporaine), Hanoi, Ed. Hội nhà văn et Nhã Nam, 2016, 288 p.
  • Doan Câm Thi, Vietnam : Une nouvelle ère du roman ? in Michel Espagne et Hoai Huong Aubert-Nguyen, Le Vietnam, Une histoire de transferts culturels, Paris, Ed. Demopolis, 2015, 324p. (ISBN 978-2-35457-077-4)
  • Doan Câm Thi, Quand elles écrivent leur corps, in François Guillemot & Agathe Larcher-Goscha, La colonisation des corps. De l’Indochine au Vietnam, Paris, Éd. Vendémiaire, coll. Chroniques, 2014, 443 p. (ISBN 978-2-36358-148-8)
  • Doan Câm Thi, La littérature au Vietnam depuis 1986 in Benoît de Tréglodé et Stéphane Dovert, Viêt Nam Contemporain, Paris, Éd. Indes savantes-Irasec (Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporain/Bangkok), 2009, 594 p. (ISBN 978-2-84654-175-6)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :