Littérature singapourienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la [[littérature <adjF>]] image illustrant Singapour
Cet article est une ébauche concernant la littérature et Singapour.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bibliothèque nationale de Singapour

La littérature singapourienne est la littérature venant de la ville-État de Singapour. Les auteurs y écrivent dans les quatre langues officielles, de celle-ci: l'anglais, le chinois, le malais et le tamoul.

Les premières œuvres ont probablement été écrites vers les années 1830. Quand Singapour s'est transformé en république indépendante en 1965, une nouvelle ère a commencé. Depuis les années 1990, une génération de poètes a vu le jour; ils ont été publiés non seulement à Singapour mais dans le monde entier, particulièrement en Australie, en Grande-Bretagne et aux États-Unis.

Auteurs singapouriens[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Shirley Geok-lin Lim, Nationalism and literature : English-language writing from the Philippines and Singapore, New Day Publishers, Quezon City, 1993, 186 p. (ISBN 971-100-525-5)
  • (en) Wong Yoon Wah, Post-colonial Chinese literature in Singapore and Malaysia, Department of Chinese Studies, National University of Singapore, Global Publishing, 2002, 173 p. (ISBN 978-1-87977-168-0)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :