Littérature en francique lorrain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Bibliographie sur le Francique lorrain.

La littérature en francique lorrain est l'ensemble du corpus littéraire composé en francique lorrain, appellation qui désigne l'ensemble des dialectes franciques traditionnellement présents en Lorraine.

Textes anciens[modifier | modifier le code]

  • les romans de chevalerie d'Elisabeth de Lorraine, comtesse de Nassau-Sarrebruck, sont un témoignage linguistique d'une transition entre le francique rhénan et les premiers pas de l'allemand moderne. (Elisabeth utilise en particulier « pherde » pour « chevaux » comme encore en francique rhénan).

XIXe - XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

  • Witzbùùch : florilège de blagues : schbass mùss sinn, Gau un Griis, 2012 (OCLC 843368872)
  • Hervé Atamaniuk, Günter Scholdt, Von Bitche nach Thionville : Lothringische Mundartdichtung der Gegenwart, 2016 (ISBN 978-3-86110-593-0)
  • Loac et Antoine Séguin, Hugues le loup : nooch Erckmann-Chatrian in Pfàlzburjer Dialekt verfàasst, 2000 (ISBN 2-913162-03-7)
  • Hélène Nicklaus, Platt Geschichde m'em Saargeminer Kalenner vom Stadt un Lond 2005 : recueil de tranches de Platt, Ateliers du Platt (lire en ligne)
  • Jenny Quartesan-Rosenberger, Geschichte von doomols un heit in Platt iwwersetz in fronzesch, Die Furbacher, 2012 (lire en ligne)
  • Die FURBACHER, Expressions imagées de Moselle francique et de Forbach en particulier, 2005 (lire en ligne)
  • Die Furbacher, Vers, proses et contines en PLATT - Gedicht, geschwaetz't un gesung in PLATT, 2007 (lire en ligne)
  • Edgard Bund, Gedischde inn platt unn aquarelle, Gau un Griis, 2011 (ISBN 2953715738)

Prose[modifier | modifier le code]

La prose de la Lorraine francique recourt la plupart du temps à l'allemand standard pour sa forme écrite : à l'exception notable des contes qui sont transcrits en respectant au plus près la forme orale.

  • Louis Pinck (1873-1940), et Angelika Merkelbach-Pinck collecteurs de chants, de contes et de traditions de Lorraine en allemand standard et en francique lorrain
  • Edmond Gundermann, du pays de Bitche, écrit des « histoires courtes » en francique rhénan de Lorraine[1].
  • Marianne Haas-Heckel, de Sarreguemines (Lorraine), a traduit en francique rhénan Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry[2]. Ainsi que, sous le titre « De Lothringer Struwwelpeter », les histoires pour enfants de Heinrich Hoffmann (1804-1894)[2]
  • Jean-Louis Kieffer, poète du pays de Bouzonville (en francique mosellan), a écrit, entre autres : Der Opa un sein Schinken un noch anner Verzehlcher (éd. Gau un Griis)[3] ; De Nittnix un anner Zälcher, contes en francique mosellan, écrit avec Édith Montelle, éditions Serpenoise, Metz, 1994[4]
  • De Geiss vom Mossiö Seguin / La chèvre de Monsieur Seguin : la fable d'Alphonse Daudet traduite en francique rhénan de Lorraine par Lucien Schmitthäusler[5]
  • Annette Philipp, a écrit : Missi, die klèèn Prinzessin, A gònzes Joahr im Elise sinn Gaade, ‘s Elodie unn de Balthazar[6].

Poésie[modifier | modifier le code]

Chanson[modifier | modifier le code]

La chanson d'expression francique est un phénomène qui s'est développé après mai 1968 dans d'autres genres que le folklore :

Théâtre[modifier | modifier le code]

En Lorraine, le théâtre d'expression francique est animé par des troupes d'amateurs. Un des thèmes favoris est la caricature de la vie villageoise. Il existe également des traductions de l'Avare et du Malade imaginaire de Molière.

  • Concordia, troupe de Falck[22]
  • S'Fresche Theater[23], une troupe de Lambach
  • Les Compagnons de la scène[24], de Henridorff, ont présenté en 2006 « Ufem Land gibt's allerhand »
  • S'Groupement vum Dialekttheater[25], théâtre d'Alsace et de Moselle : programme et adresses des troupes
  • Le Républicain lorrain, journal quotidien : donne les dates des représentations
  • Alphonse Walter a traduit en francique rhénan du pays de Bitche des textes de l'auteur allemand Karl Valentin. Il a intitulé cette série de sketches « S'Beschde vum Karl Valentin »[26]. Il a également traduit « les Méfaits du tabac » d'Anton Tchekhov : « die Schädlichkeit vom Duwack ». Il est l'auteur de « Venedich », les mésaventures d'une famille du Bitscherland en voyage à Venise
  • Das Lothringer Theater (le Théâtre lorrain) est une troupe du pays de Bitche[27]. A présenté en 2006 « die Schädlichkeit vom Duwack » et « Venedich », en 2005 une traduction de l'Avare de Molière, en 2007 « S'Beschde vum Karl Valentin »
  • Saargeminer Platt Theater, une troupe de Sarreguemines[27]. A présenté en 2006 « Unsere Fraue streike », une comédie en trois actes
  • Schwätze Platt, une troupe d'Altviller[28], a présenté en 2006 : Im Spital, Zwo Dotchamänna, S'Knikisch Lisbeth
  • Joseph Feisthauer, auteur de publications théâtrales[29] et d'adaptations de Molière et de Kleist

Chroniques[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

  • Hemechtsland a Sprooch, revue publiée par l'association du même nom (OCLC 474140832)
  • Hott a Mar, idem (OCLC 85132688)
  • Paraple, revue semestrielle trilingue platt-allemand-français, publiée par l'association lorraine Gau un Griis (OCLC 314364351)
  • Kumpel, le journal de l'association Bei uns dahem
  • Gewan, la revue de l'association Wéi laang nach? (OCLC 473104255)
  • Passerelles : revue d'études interculturelles (OCLC 29805444), Certains de ses numéros comportent des articles sur le francique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sommaire des Histoires courtes en « platt » : « Àllerhònd vùm Bìtscherlònd » sur le site d'Edmond Gundermann
  2. a et b Marianne Haas-Heckel sur le site de la BNF
  3. Der Opa un sein Schinken sur www.gaugriis.com
  4. (de) De Nittnix un anner Zälcher sur www.zvab.com
  5. De Geiss vom Mossiö Seguin sur www.gaugriis.com
  6. Les ouvrages d'Annette Philipp sont disponibles à la médiathèque de Sarreguemines.
  7. http://www.gaugriis.org/html/site10e.htm
  8. Colling fables
  9. Mir redde Platt 2010 sur sarreguemines.fr
  10. Jeanne Muller-Quevy, Les sentiers oubliés : Die Vergessene Wejer, 24 poèmes en francique rhénan
  11. https://web.archive.org/web/20050508072732/http://membres.lycos.fr/g00ffrr5/lite/astheim/astlite.htm
  12. Verklingende Weisen. Lothringer Volkslieder gesammelt und herausgegeben, Lothringer Verlags und Hilfsverein, 5 vol.  in-8°, (OCLC 460644291)
  13. Déi Vum Museldall sur discogs
  14. a, b, c, d et e Chanteurs et groupes de Lorraine germanophone sur culture-bilinguisme-lorraine.org
  15. Benoît Majerus, Dépasser le cadre national des « Lieux de mémoire », 2009.
  16. [vidéo] Disponible sur YouTube (voir le descriptif).
  17. Lemberg Bloo Menda Boogie Blues
  18. marcrimlinger.fr
  19. (notice BnF no FRBNF14260157)
  20. http://zottlkeniche.jimdo.com/
  21. Marielle Rispail, Le francique en Lorraine : quand les chansons créent le contact entre les langues.
  22. Temps forts en Moselle-Est
  23. fresche-theater.net
  24. http://perso.wanadoo.fr/theatre.henridorff
  25. www.theatredurhin.net
  26. http://mirreddeplatt.sarreguemines.fr/Platt2007/0403.htm
  27. a et b Les troupes de théâtre en dialecte sur culture-bilinguisme-lorraine.org
  28. Théâtre avec la troupe d’Altviller Schwätze Platt sur republicain-lorrain.fr
  29. Joseph Feisthauer raconte sur soucht.free.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]