Litoria verreauxii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Litoria verreauxii
Description de cette image, également commentée ci-après
Litoria verreauxii verreauxii
Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Pelodryadidae
Sous-famille Pelobiinae
Genre Litoria

Espèce

Litoria verreauxii
(Duméril, 1853)

Synonymes

  • Hyla verreauxii Duméril, 1853
  • Hyla ewingi var. orientalis Fletcher, 1898
  • Hyla ewingi var. alpina Fry, 1915
  • Hyla ewingii verreauxii (Duméril, 1853)
  • Hyla ewingi loveridgei Copland, 1957 nec Neill, 1954
  • Hyla ewingi oberonensis Copland, 1963

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Litoria verreauxii est une espèce d'amphibiens de la famille des Pelodryadidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Aire de répartition de Litoria verreauxii.
En bleu Litoria verreauxii verreauxii,
en rouge Litoria verreauxii alpina.

Cette espèce est endémique de l'Est de Australie. Son aire de répartition varie selon la sous-espèce concernée.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Watson, Loftus-Hills & Littlejohn, 1971 deux sous-espèces peuvent être reconnues[2],[1],[3] :

  • Litoria verreauxii verreauxii (Duméril, 1853), se rencontre du Sud-Est du Queensland au milieu des plateaux Nord de la Nouvelle-Galles du Sud et les côtes centrale et Sud de la Nouvelle-Galles du Sud. Elle est également présente dans l'est de l'État de Victoria. La zone de répartition de cette sous-espèce est d'environ 236 400 km2. Elle est présente jusqu'à 800 m d'altitude ;
  • Litoria verreauxii alpina (Fry, 1915) ne se rencontre que dans les Alpes australiennes dans le sud-est de l'Australie, sur un territoire d'environ 3 200 km2.

Description[modifier | modifier le code]

Litoria verreauxii verreauxii.
Litoria verreauxii verreauxii.

Les mâles de Litoria verreauxii verreauxii mesurent de 27 à 36 mm et les femelles de 32 à 36 mm[4]. Les mâles de Litoria verreauxii alpina mesurent de 31 à 33 mm et les femelles de 31 à 34 mm[4].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de Jules Verreaux[5]. La sous-espèce est nommée en référence au lieu de sa découverte, les Alpes australiennes.

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Duméril, 1853 : Mémoire sur les Batraciens anoures de la famille des Hylaeformes ou Rainettes, comprenant la description d'un genre nouveau et de onze espèces nouvelles. Annales Des Sciences Naturelles, sér. 3, vol. 19, p. 135-179 (texte intégral).
  • Fry, 1915 : Herpetological notes. Proceedings of the Royal Society of Queensland, vol. 27, p. 60–95 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Watson, Loftus-Hills & Littlejohn, 1971 : The Litoria ewingi complex (Anura: Hylidae) in south-eastern Australia. I. A new species from Victoria. Australian Journal of Zoology, vol. 19, no 4, p. 401-416.
  3. UICN, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  4. a et b Tyler & Knight, 2011 : Field Guide to the Frogs of Australia: Revised Edition. Csiro Publishing, p. 1-188.
  5. Beolens, Watkins & Grayson, 2013 : The Eponym Dictionary of Amphibians. Pelagic Publishing Ltd, p. 1-262