Dryopsophus spenceri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Litoria spenceri)
Aller à : navigation, rechercher
Dryopsophus spenceri
Description de l'image Litoria spenceri01.jpg.
Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Pelodryadidae
Sous-famille Pelodryadinae
Genre Dryopsophus

Nom binominal

Dryopsophus spenceri
(Dubois, 1984)

Synonymes

  • Hyla maculata Spencer, 1901 nec Gray, 1830
  • Litoria maculata (Spencer, 1901)
  • Litoria spenceri Dubois, 1984

Statut de conservation UICN

( CR )
CR B2ab(ii,iii,iv,v) :
En danger critique d'extinction

Dryopsophus spenceri est une espèce d'amphibiens de la famille des Pelodryadidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Aire de répartition de l'espèce Dryopsophus spenceri selon l'UICN (consulté le ).

Cette espèce est endémique d'Australie[1]. Elle se rencontre entre 200 et 1 100 m d'altitude du Parc national du lac Eildon dans l'État de Victoria au mont Kosciuszko en Nouvelle-Galles du Sud[1]. La zone de répartition de cette espèce est estimée à 5 km2[2].

Habitat[modifier | modifier le code]

Elle vit dans une petite zone des forêts sclérophyles.

Description[modifier | modifier le code]

Dryopsophus spenceri est une grenouille arboricole.

Les mâles mesurent de 24 à 41 mm et les femelles de 37 à 52 mm[3].

Dryopsophus spenceri et l'homme[modifier | modifier le code]

Elle est en voie d'extinction. Sa raréfaction est due à la modification de son biotope et à l'introduction d'espèces prédatrices nouvelles comme les Gambusia, la truite arc-en-ciel et la truite fario. On ne connait pas précisément sa population mais on suppose qu'elle est inférieure à 5 000 individus.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de Walter Baldwin Spencer[4].

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Dubois, 1984 : Miscellanea nomenclatorica batrachologica (V). Alytes, vol. 3, fasc. 3, p. 111-116.
  • Spencer, 1901 : Two new species of frogs from Victoria. Proceedings of the Royal Society of Victoria, vol. 13, p. 176-178 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. UICN, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  3. Tyler & Knight, 2011 : Field Guide to the Frogs of Australia: Revised Edition. Csiro Publishing, p. 1-188.
  4. Beolens, Watkins & Grayson, 2013 : The Eponym Dictionary of Amphibians. Pelagic Publishing Ltd, p. 1-262