Dryopsophus spenceri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Litoria spenceri)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les amphibiens
Cet article est une ébauche concernant les amphibiens.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Dryopsophus spenceri
Description de l'image Litoria spenceri01.jpg.
Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Pelodryadidae
Sous-famille Pelodryadinae
Genre Dryopsophus

Nom binominal

Dryopsophus spenceri
(Dubois, 1984)

Synonymes

  • Hyla maculata Spencer, 1901 nec Gray, 1830
  • Litoria maculata (Spencer, 1901)
  • Litoria spenceri Dubois, 1984

Statut de conservation UICN

( CR )
CR B2ab(ii,iii,iv,v) :
En danger critique d'extinction

Dryopsophus spenceri est une espèce d'amphibiens de la famille des Pelodryadidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Aire de répartition de l'espèce Dryopsophus spenceri selon l'UICN (consulté le 21 janv. 2013).

Cette espèce est endémique d'Australie[1]. Elle se rencontre entre 200 et 1 100 m d'altitude du Parc national du lac Eildon dans l'État de Victoria au mont Kosciuszko en Nouvelle-Galles du Sud[1]. La zone de répartition de cette espèce est estimée à 5 km2[2].

Habitat[modifier | modifier le code]

Elle vit dans une petite zone des forêts sclérophyles.

Description[modifier | modifier le code]

Dryopsophus spenceri est une grenouille arboricole.

Les mâles mesurent de 24 à 41 mm et les femelles de 37 à 52 mm[3].

Dryopsophus spenceri et l'homme[modifier | modifier le code]

Elle est en voie d'extinction. Sa raréfaction est due à la modification de son biotope et à l'introduction d'espèces prédatrices nouvelles comme les Gambusia, la truite arc-en-ciel et la truite fario. On ne connait pas précisément sa population mais on suppose qu'elle est inférieure à 5 000 individus.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de Walter Baldwin Spencer[4].

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Dubois, 1984 : Miscellanea nomenclatorica batrachologica (V). Alytes, vol. 3, fasc. 3, p. 111-116.
  • Spencer, 1901 : Two new species of frogs from Victoria. Proceedings of the Royal Society of Victoria, vol. 13, p. 176-178 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. UICN, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  3. Tyler & Knight, 2011 : Field Guide to the Frogs of Australia: Revised Edition. Csiro Publishing, p. 1-188.
  4. Beolens, Watkins & Grayson, 2013 : The Eponym Dictionary of Amphibians. Pelagic Publishing Ltd, p. 1-262