Lithification

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les roches sédimentaires sont issues de la lithification de sédiments.

La lithification (du mot grec lithos signifiant « roche » et du suffixe latin facere signifiant « faire ») est le processus géologique qui transforme les sédiments en roches sédimentaires par compaction et cimentation[1]. Les forces de compression et l'élévation de température résultante proviennent des masses de sédiments récents qui se déposent au fil du temps au-dessus de sédiments plus anciens en comprimant ceux-ci par leur poids[2].

La lithification est un phénomène qui détruit par compression les porosités entre les sédiments par compactage en combinaison avec un phénomène de cimentation. Ce processus n'est pas à confondre avec le processus de pétrification qui décrit de son côté le remplacement de matières organiques dans des sédiments par des minéraux lors de la formation de fossiles.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jesse V. Howell, Glossary of geology and related sciences: a cooperative project of the American Geological Institute, American Geological Institute, , p. 170.
  2. (fr) Publishing Oecd Publishing, Cahiers de l'Afrique de l'Ouest Atlas régional de l'Afrique de l'Ouest, OECD Publishing, , 292 p. (ISBN 978-92-64-05595-7), p. 192.