Liste ouverte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La liste ouverte est une liste de candidats à une élection dont les électeurs peuvent modifier la composition ou l'ordre. Elle combine le scrutin de liste, puisque les candidats se présentent sur une liste, et le vote personnalisé, puisque les électeurs peuvent voter pour des candidats individuellement.

La liste ouverte est utilisée dans le cadre d'un scrutin proportionnel avec vote préférentiel, ou d'un scrutin plurinominal majoritaire avec panachage.

Elle s'oppose à la liste bloquée (ou liste fermée), dont les électeurs ne peuvent pas modifier la composition et l'ordre.

Vote préférentiel[modifier | modifier le code]

Au scrutin proportionnel avec vote préférentiel, les électeurs peuvent modifier l'ordre des candidats sur une liste.

Les candidats peuvent se présenter sur une liste non ordonnée. Les électeurs votent pour une liste, puis expriment un vote préférentiel pour un ou plusieurs candidats de cette liste, en écrivant ou en cochant leur nom sur le bulletin de vote. Le nombre de votes préférentiels peut être limité ou non.

Alternativement, les candidats peuvent se présenter sur une liste pré-ordonnée. Les électeurs votent pour une liste, mais ils peuvent modifier l'ordre des candidats, qui est seulement proposé.

Les sièges sont répartis entre les listes suivant l'une des variantes de la représentation proportionnelle. Les candidats élus sur chaque liste sont ceux qui ont obtenu le plus de votes préférentiels.

Panachage[modifier | modifier le code]

Au scrutin plurinominal majoritaire avec panachage, les électeurs ont la possibilité de modifier la composition des listes.

Les candidats se présentent sur une liste, mais des candidatures isolées peuvent être permises. Les électeurs peuvent voter pour une liste déjà constituée, ou composer et ordonner leur propre liste dans les limites fixées par les règles électorales. Ils peuvent rayer des noms sur une liste, voter pour des candidats de plusieurs listes, ou ajouter les noms de personnes extérieures. Les candidats ayant obtenu le plus de suffrages sont élus.

Ce système est dit pré-proportionnel ou semi-proportionnel. La règle majoritaire s'applique, mais les électeurs sont amenés à choisir plusieurs candidats, qui peuvent être de tendances différentes. Il en résulte un plus grand pluralisme qui rapproche le résultat de celui d'un scrutin proportionnel.