Liste historique des marquisats de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Cette liste présente le nom des anciens marquisats féodaux français et certains titres de marquis authentiques créés au XIXe siècle.

On entend par titre authentique les titres érigés par lettres patentes ou décret du roi, enregistrées ou publiées dans des formes régulières. Les titres qui étaient attachés à une terre d'ancien régime ont pu être transférés à d'autres familles (par héritage ou par vente), mais il faut que le titre soit confirmé par de nouvelles lettres patentes. On entend par titre éteint, sous l'Ancien Régime, l'extinction de la branche pour laquelle le titre a été créé, le titre ne pouvant pas changer de branche après le décès de l'aïeul commun. Pour les titres créés postérieurement, c'est l'extinction dans les mâles de tous les descendants masculins et légitimes du premier titulaire.

Les titres de courtoisie, ou les titres qualifiés d'incertains, ne doivent pas figurer dans cette liste, sauf pour les titres d'attente des familles princières, lorsqu'ils sont avérés et indiscutables.

À la fin de l'Ancien Régime, presque toutes les familles nobles ou prétendument nobles ayant une certaine surface mondaine, portaient un titre de courtoisie de comte ou de marquis, indûment repris ou inventé. Il est impossible de faire la part des choses entre les titres de courtoisie et les titres de fantaisie qui s'apparentent à des pseudonymes dont le nombre est illimité.

Sur la notion, lire l'article marquisat. Pour les titres attachés à d'anciennes marches médiévales, on se reportera aux articles : Bretagne, Gothie, Flandre, Provence et Neustrie.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille Statut Commentaires
Abos[1] Béarn 64 1718
Acérac[1] Bretagne 35 1574
Achères[1] Île de France 74 1626
Achy[1] Picardie 60
Acigné[1] Bretagne 35 1609 Cossé-Brissac (de) Éteint en 1657 (terre du marquisat vendue) Érigé en 1609 pour Charles de Cossé, seigneur puis marquis d'Acigné, fils cadet du 1er duc de Brissac. Vendu par le 3e duc Louis de Brissac en 1657 à René Lambert, président aux États de Bretagne qui prit le titre de "marquis d'Acigné".
Acy
ou Assy
Île-de-France (Multien) 60 1668 Rouhault ou Rouault de Gamaches Éteint fin XVIIe siècle
Aguesseau Amiens, Île-de-France 75, 94 1817 Aguesseau (d') Éteint au XIXe siècle Obtenu par brevet royal. Titre de marquis pair de France 1817. Le seul titulaire eut quatre filles.
l'Aigle[1] Normandie 61 Lettres patentes, avril 1650 Acres de l'Aigle (des) Existe Jougla 1934, p. 116
Aigremont Flandre 59 1773 Jacops d'Aigremont Existe Lieu-dit d'Ennevelin, près de Lille. Seigneurie des anciens avoués féodaux de Tournai, érigée pour Henri-Louis Jacops d'Aigremont, veuf de Marie-Louise, comtesse de Gand. Dernier marquisat créé par lettres patentes sous le règne de Louis XV.
Aix Savoie 73 1575 La Chambre-Seyssel (de) Existe Par le duc de Savoie ; porté par de Seyssel de La Serraz de Sommariva depuis 1687.
Aizenay Poitou 85 vers 1689 La Tour d'Aizenay (de) Éteint en 1892
Alauzier Comtat-Venaissin 84 1741 Ripert de Fabry d'Alauzier (de) Existe Titre papal du Comtat-Venaissin, devenu français par annexion.
Albert Picardie 80 1620 Albert de Luynes (d') Existe
Albertas[1] Provence 13 1767 Albertas (d') Existe (marquis de Bouc)
Albon Lyonnais 69 1820 d'Albon" Éteint en 2015 André d'Albon (1761-1832), confirmé marquis le 11 juillet 1820
Alby Savoie 74 1681 Maillard de Tournon Éteint en 1819 Érigé par le duc de Savoie.
Alègre Velay 43 1576 Alègre de Tourzel (d') Éteint en 1845 Transféré à un cadet dès le XVIe siècle.
Alembon[1] Artois 59 1650
Aligre[1] Poitou 17 1777 Aligre (d') Éteint 1847 marquis et pair de France en 1815, transféré en 1825 à la famille de Pomereu.
Alincourt[1] Île-de-France 60 Sous Henri IV Neufville de Villeroi (de) Éteint au XIXe siècle Duché temporaire 1729-33
Allègre[1] Auvergne 43 1576 d'Allègre
Alleyns[1] Provence 13 1695 Renaud (de)
Allemogne[1] Gex 01
Alluyes[1] Chartrain 28 ca 1590 Escoubleau de Sourdis (d') Éteint 1802
Alphonse Languedoc 31 Décret 1865 Alphonse (d') Éteint au XIXe siècle D'abord titre de courtoisie XVIIIe-XIXe siècle des anciens seigneurs de Clarac, titre érigé par décret impérial de Napoléon III en 1865[2].
Ambert Auvergne 63 Louis XVI Merle de Beauchamps (de) Éteint au 1798
Amblimont Champagne 08 1675 Renart de Fuchsamberg Éteint au 1797
Ambly[1] Champagne 08 Lettres patentes 1768 Ambly (d') Éteint en 1869 Précédemment titre de courtoisie des d'Ambly, vicomtes de Richecourt[3].
Ambres Albigeois 81 ca 1625 Gélas de Léberon (de) Éteint
Amfreville Normandie 50 1653 Davy d'Amfreville Éteint vers 1849
Amou[1] Gascogne 40 1664 Caupenne d'Amou (de) Éteint
Amy[1] Picardie 60 1678 Scarron
Ancre[1] Picardie 80 1576 Humières (d') Éteint
Andelarre[1] Franche-Comté 39 1760 et 1777 Jacquot d'Andelarre (de) Existe Nom changé en marquisat de Jacquot d'Andelarre.
Andelot Franche-Comté 39 1617 Coligny (de) Eteint Titre espagnol devenu français en 1678 à la suite de l'annexion de la Franche-Comté.
Andelot[1] Franche-Comté 39 1744 Guyennard d'Andelot Éteint en 1827
Andrésy Île-de-France 78 vers 1650 l'Isle d'Andrésy (de) Éteint 1789 Appartenait au Chapitre de Paris jusqu'à la Révolution française.
Anduze Languedoc 30 1078 Pelet d'Anduze Dissout en 1226 Un des rares marquisats féodaux ; dissous après confiscation.
Anduze[1] Languedoc 30 1645 Folquier d'Airebaudouze Éteint
Angerville Normandie 76 Décret 1864 Angerville d'Auvrecher (d') Existant[4] Titre de courtoisie porté au XVIIIe siècle dans la branche des seigneurs de Grainville (76), confirmé par décret de Napoléon III en 1864[5].
Anglade[1] Guyenne 33
Anglure[1] Champagne 10 1657 et 1682 Braux (de)
Savigny (de)
Éteint au XIXe siècle Créé en 1657 dans la famille de Braux , transféré en 1682 dans la famille de Savigny.
Annebault[1] Normandie 14 1643 Potier
Annonay[1] Vivarais 07 1620 Lévis-Ventadour (de) Éteint en 1830
Antigny[1] Bourgogne 21 Lettres patentes septembre 1654, enregistrées à la chambre des comptes de Bourgogne le 6 août 1655. Damas d'Antigny (de) Éteint en 1908 Érigé en faveur de Claude Damas (°v. 1691), veuf de Claude de Vienne (°1678), comtesse de Ruffey, dame d'Antigny[6].
Antin[1] Bigorre 65 1615 Pardaillan de Gondrin (de) Devenu duché d'Antin en 1711, éteint en 1757.
Aoust-Jumelles Flandre 59 1739 Aoust de Cuinchy (d') Éteint en 1845 Ancienne baronnie de Cuinchy
Apreville Bretagne 22 c1660 Bourblanc (du) Éteint en 1839
Arc-en-Barrois[1] Champagne 52 1650 Vitry (de), puis Bourbon-Penthièvre (de) Éteint
Arc-sur-Tille[1] Bourgogne 21 c1670 Saulx-Tavannes (de) Éteint en 1845
Arcelot[1] Bourgogne 21 1674 Guéribout (de) Éteint
Arcelot Bourgogne 21 1697 Massuau (de) Éteint en 1870 Titre de courtoisie pris par la famille Carrelet de Loisy d'Arcelot
Archiac[1] Saintonge 17 1609 Bourdeille (de) Éteint en 1837
Les Arcs[1] Provence 83 1612 Villeneuve (de) Érigé par LP de mars 1612 pour Arnaud de Villeneuve, gouverneur de Marseille[7].
Arcy années 1650 Guillard (de) Éteint
Arcy Bourgogne 71 fin XVIIe siècle Valadoux d'Arcy (de) Éteint XIXe siècle
Aresches[1] France-Comté 1717 1609 Coquelin) démembré en 1739
Argence Angoumois 16 1707 Achard-Joumard-Tison d'Argence Existe
Argens[1] Provence 04 Lettres patentes 1722 Boyer d'Argens Éteint en 1956 Érigé en faveur de Jean-Baptiste Boyer d’Éguilles (1645-1709) ou de son fils Pierre-Jean de Boyer, seigneur d'Éguilles (1682-1757)[8].
Argenson[1] Touraine 37 1700 Voyer de Paulmy (de) Existe
Arifat Albigeois 81 Louis XV Villeneuve-Arifat (de) Éteint en 1878
Armentières[1] Picardie 02 c1630 Conflans d'Ouchy (de) Éteint en 1849
Armolis Artois 62 1771 Roergas d'Armolis Éteint en 1803
Arpajon[1] Île-de-France 91 1720 Arpajon (d') Éteint Ancien marquisat de Chastres, érigé en faveur de Louis de Séverac, seigneur d'Arpajon-sur-Cère (Cantal)[9].
Arvillard Dauphiné 38 Lettres patentes 1746 Barral (de) Existe Érigé en faveur de Joseph de Barral (1677-1749), seigneur de la Bâtie et d'Arvillard, Président à mortier au Parlement de Grenoble. Marquisat détenu depuis 1919 par la branche de Barral de Montferrat, marquis de Montferrat.
Arvillars Savoie 73 1678 Milliet d'Arvillars Éteint en 1897 Par le duc de Savoie.
Asfeld Champagne 08 1730 Bidal d'Asfeld Éteint vers 1817 Érigé en faveur de Cl. Bidal d'Asfeld, ancien comté d'Avaux. Un marquisat du même nom a été créé en Castille en 1715.
Asnières-de-la-Châtaigneraye[1] Poitou 85 1776 Asnières de la Châtaigneraye (d') Éteint en 1892
Assérac Bretagne 44 1574 Rieux-Assérac (de) Éteint en 1870 Cf. marquisat d'Assérac.
Assignies[1] Artois 59 1672 d'Assignies)
Assy[1] Normandie 14 1762 Morell d'Aubigny (de) Existe[10]
Atilly Île-de-France 77 1668 Bernard (de) Éteint en 1795
Aubais Languedoc 30 1724 Baschi d'Aubais (de) Éteint en 1927
Aubepeyre[1] Limousin Turenne(de)
Aubeterre[1] Angoumois 16 ca 1620 Bouchard d'Esparbès de Lussan (de) Éteint en 1947
Aubignan[1] Comtat-Venaissin 84 1667 Séguins de Panisse-Pazzis (de) Existe Titre papal devenu français par annexion.
Aubigny[1] Normandie 14
Aubijoux[1] Auvergne 15 1565 d'Amboise
Aulnay(-lès-Bondy)[1] Île-de-France 94 1683 Gourgues (de) Éteint en 1949
Aurimont Armagnac 32 1690 Griffolet d'Aurimont (de) Éteint Famille subsistante mais branche titrée marquis d'Aurimont éteinte[11]
Aussonne[1] Languedoc 31 1676 Buisson d'Aussonne (du) Éteint en 1887
Authume[1] Franche-Comté 39 1750 Masson d'Autume (de) Existe
Autry Berry 18 Louis XIII, XVIIe siècle Estampes-Autry (d'), Maison d'Estampes, puis Courtin Éteint à la fin du XVIIe siècle chez les d'Estampes et en 1813 chez les Courtin. En faveur de Jean-Baptiste d'Estampes (vers 1565 + vers 1640), seigneur d'Autry, mestre de camp du régiment de Condé. François (vers 1627 + avant 1682), 2e marquis d’Autry, meurt sans postérité masculine, comme ses deux frères cadets (l'un chevalier de Malte, capitaine de vaisseau, et l'autre évêque de Marseille). Sa fille unique et héritière, Blanche d’Estampes (née vers 1660), dame d’Autry, épouse en 1682 Alexandre Germain de Courtin, dont Alexandre de Courtin, marquis d'Autry.
Aux[1] Maine 72 1777 Beauregard)
Aux-Lally Dauphiné 26 Ordonnance royale de 1815 et dispense de majorat 1830 Aux de Lescout (d') Existe Érigé en faveur de Henry-Raymond d'Aux de Lescout (1782-1870), pair de France (1830), gendre du marquis de Lally-Tollendal [q.v.], dont il reprend le titre et la pairie après sa mort.
Auxy[1] Picardie 60 1687 Mousseau
Auzielle[1] Languedoc 31
Avaray Blésois 41 1665 Bésiade d'Avaray (de) Éteint en 1943
Avéjan[1] Languedoc 30 1736 Banne d'Avéjan (de) Éteint
Avernes Normandie 61 Louis XIV Bernart d'Avernes (de) Éteint en 1818
Avèze[1] Languedoc 30 1657 Frézals (de) Éteint au XIXe siècle
Avoir Anjou 49 c1650 Chambes (de) Éteint en 1916
Axat Languedoc 11 1776 (?) Dax d'Axat (de) Éteint en 1788[12] Pas de traces de lettres patentes, baronnie érigée en marquisat en 1776 d'après Eric Thiou [13] pour une branche éteinte en 1788[14]. "Titre emprunté et de courtoisie" d'après Charondas dans "À quel titre ?"[15].
Les Ayvelles Champagne 08 Lettres patentes, 1675 Ambly des Ayvelles (d') Éteint après 1815 (date inconnue) Érigé en 1675 en faveur de François d'Ambly, vicomte de Courval (Viton de Saint-Allais)[3].
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

B[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille État Commentaires
Bacquehem Artois 62 1765 de Bacquehem Éteint 1917
Bagé-le-Châtel Bresse 01 1575 Savoie-Tende (de) Éteint Par le duc de Savoie
Bagnac Marche 87 1724 Saint-Martin de Bagnac (de) Éteint 1892
Balagny Picardie 60 vers 1620 Lasseran-Massencôme de Montluc (de) Éteint
Balay Fr.Comté 39 1712 Balay (de) Éteint 1843
Balincourt Île-de-France 95 1719 et confirmation 1748 Testu de Balincourt Existant
Balleroy Normandie 14 1704 La Cour de Balleroy (de) Éteint 1957 Alias marquisat de « la Cour » ; pour « de Choisy » par Louis XIII.
La Ballue Bretagne 35 1622 Ruellan du Tiercent de La Ballue (de) Éteint 1819
Balon Bugey 01 1760 Regard de Perrucard (de) Éteint Alias « Ballon »
Balon Maine 72 vers 1600 Saint-Gelais de Lusignan (de) Éteint Alias « Ballon »
Bandeville Île-de-France 91 1682 Bazin Éteint
Bandeville Île-de-France 91 1704 Doublet de Persan de Bandeville Existant Confirmation du titre précédent en avril 1682 au profit de Nicolas Doublet, marquis de Persan, secrétaire du roi.
Barastre Artois 62 1771 Couronnel (de) Éteint 1924 Alias marquisat de « Couronnel »
Barbantane Comtat 13 1862 Puget de Cabassole du Réal (de) Existant Marquis héréditaire par décret impérial de 1862.
Barbésieux Saintonge 16 1678 Le Tellier de Louvois Éteint 1797
Barral d'Arènes Languedoc 30 Décret 1860 Barral d'Arènes (de) Éteint Titre de courtoisie porté depuis le XVIIIe siècle par les seigneurs d'Arènes et d'Issartines, confirmé par décret en 1860.
Bassompierre Lorraine 55 1633 Bassompierre (de) Éteint par le duc de Lorraine
Bassompierre Lorraine 88 1766 Bassompierre (de) Éteint en 1837 Porté par le duc de Lorraine, basé sur le marquisat de Baudricourt.
Basville Île-de-France 91 1670 Lamoignon (de) Éteint 1845
La Bâtie-de-Seyssel Savoie 73 1699 Oncieu de La Bâtie (d') Existant Porté par le duc de Savoie. Titre devenu français par annexion.
Bauché Berry 36 1649 Crevant-Bauché (de) Éteint
Baudricourt Lorraine 88 1719 Bassompierre (de) Nom changé 1766, éteint 1837 Porté par le duc de Lorraine : nouveau nom, « Bassompierre », en 1766.
La Baume-d'Hostun Dauphiné 26 sous Henri IV Hostun de Gadagne (d') Éteint Devenu duché d'Hostun en 1712
Bausset ou Bausset-Roquefort Provence 06 1736 Bausset-Roquefort (de) Titre emprunté, existant Voir marquisat de Roquefort
Les Baux Provence 13 Lettres patentes de mai 1642, enregistrées au Parlement de Paris le 18 juillet 1643 et le 30 avril 1643 au Parlement d'Aix. Grimaldi de Monaco (Grimaldi puis maison de Goyon-Matignon) Éteint 1949 Érigé en faveur d'Honoré Grimaldi, prince de Monaco[16]. Utilisé de nos par les princes de Monaco de la maison de Polignac, pour l'héritier présomptif. Titre monégasque.
Bayers Angoumois 16 Louis XIV La Rochefoucauld-Bayers (de) Éteint 1940 Probablement de courtoisie
Bayon Lorraine 54 1720 Ludre-Frolois (de) Éteint en 1846 Porté par le duc de Lorraine
Bazillac Bigorre 65 b1645 Audéric de Savignac (d') Éteint en 1878
Beauchamp Comtat 84 Louis XIV Merles de Beauchamp (de) Éteint en 1864 Titre papal
Beaucourt-en-Santerre Picardie 80 vers 1670 Festart (de) Éteint au XXe siècle
Beaufort Languedoc 30 milieu du XVIIe siècle Frezals (de) Éteint en 1890
Beaufort Lettres patentes 1768 Cassagnes de Beaufort de Miramon Existant
Beaujeu Berry 18 milieu du XVIIe siècle Mesnil-Simon (du) Éteint au XXe siècle
Beaumont-la-Ronce Touraine 37 Lettres patentes de 1757 Bonnin de La Bonninière (de) Existant Érigé en faveur de Jean-Claude de La Bonninière, chevalier, né en 1708, page de la Grande Écurie du Roi en 1725[17].
Beaupré Champagne 55 milieu du XVIIe siècle Choiseul-Daillecourt (de) Éteint Peut être de courtoisie
Beaupréau Anjou 49 1554 Montéspedon (de) + Bourbon-Montpensier (de) Éteint en 1884 Duché 1562-1737
Beauregard Savoie 74 1700 Costa de Beauregard Existant Par le duc de Savoie
Beauvau Anjou 49 1664 Beauvau(-Craon) (de) Éteint en 1982 Érigé en faveur de Henri de Beauvau, chevalier, gouverneur de Charles V, Duc de Lorraine[18].
Le Bellay Anjou 49 Louis XIII Bellay (du) Éteint
Bellebrune Picardie 62 milieu du XVIIe siècle Blondel de Joigny (de) Éteint
Bellebrune Picardie 62 Louis XIII Estampes-Valençay (d'), Maison d'Estampes Éteint en 1742 Titre porté par certains cadets des marquis de Valençay, notamment par Jean Hippolyte d'Estampes (vers 1652-1697), page de la Grande-Écurie du Roi (1667), puis capitaine au régiment du Roi, infanterie.
Bellefonds Normandie 50 Louis XIII Gigault de Bellefonds Éteint en 1928
Bellegarde Orléanais 45 1757 Gaultier de Bézigny Éteint en 1939 Du précédent marquisat de Choisy
Belle-Isle Bretagne 56 1573 Gondi-Retz (de) Éteint en 1789 Fondu dans la Couronne depuis 1722.
Belle-Isle Bretagne 56 1668 Fouquet de Belle-Isle Éteint en 1789 Confirmation
Bellenave Bourbon 03 vers 1670 Rochechouart-Champdeniers (de) Éteint Nom repris par la famille Dutour de Salvert
Bénac Bigorre 65 1612 Montault-Bénac (de) Existant Détenu par les Rohan-Rochefort depuis 1764.
Bénéhart Maine 72 1649 Maillé-Bénéhart (de) Éteint
Bénouville Normandie 14 1752 Gillain de Bénouville Éteint vers 1792
Bercy Île-de-France 94 Louis XIV Malon de Bercy (de) Éteint en 1871
Bernières Normandie 76 1678 Maignart de Bernières Éteint en 1734
Berny Île-de-France 94 c1653 Lionne (de) Éteint en 1789 A l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés depuis 1682.
Bersaillin Franche-Comté 39 1748 Froissard (de Bersaillin) (de) Existant Titre porté aujourd'hui sous le nom de « Froissard ».
Bertoult d'Œufs Artois 62 1766 Bertoult de Hauteclocque (de) Existant Alias marquisat de « Hauteclocque d'Œufs ».
Bérulle Champagne 10 1720 Bérulle (de) Éteint vers 1950 Les terres de Séant, Rigny-le-Ferron, Foissy et pour partie celle de Flacy[19] la famille donnant son nom au village.
Berville Seine-Maritime 76 1729 Escors (d') Éteint référencé dans (de) Fortgesetzte neue genealogisch-historische Nachrichten von den vornehmsten Begebenheiten, welche sich an den europäischen Höfen zugetragen, Heinsius, 1762. Bavarian State Library
Beuvron Normandie 14 1593 Harcourt-Beuvron (d') Devenu duché à brevet en 1784.
Beynac Périgord 24 1619 Beynac (de) Existant Détenu par Beaumont du Repaire (de) depuis 1761.
Beynes Provence 04 1673[20] Castillon (de) puis Leydet (de)[21] Érigé en 1673 pour Pierre de Castillon, puis confirmé en 1719 pour Pierre de Leydet.
Biards (les) Normandie 50 1690 Pierrepont (de) Éteint en 1833 Baronnie situées aux Biards et érigée en marquisat pour Louis de Pierrepont, qui la tenait à cause de sa femme Marguerite de Warignies, par lettres patentes de 1690.
Bièvre Île-de-France 91 1770 Mareschal de Bièvre Existant Détenu par la branche Mareschal de Montéclair depuis 1789.
Bigny Berry 18 vers 1640 Chevenon de Bigny (de) Éteint en 1910
Biran Armagnac 32 1657 Roquelaure (de) Éteint en 1884
Biron Périgord 24 1651 Gontaut-Biron (de) Existant Duché entre 1723 et 1800.
Bizy Normandie 27 mai 1675 Jubert de Bouville Éteint Érigé en faveur d'André Jubert de Bouville. Acheté en 1721 par le marquis de Belle-Isle, uni au comté de Gisors (lettres patentes de juillet 1737) lequel est érigé en duché de Gisors en 1742, puis vendu au roi en 1750 (dit alors duché de Belle-Isle) : jouissance viagère du maréchal de Belle-Isle (1759-1761)[22].
Bizy Normandie 27 1761 Bourbon (de) (maison de Penthièvre) Éteint Ancien duché de Belle-Isle 1742-1761 ; transféré à la maison d'Orléans comme héritiers de Bourbon-Penthièvre.
Blain Bretagne 44 vers 1548 Rohan-Gié (de) Existant Cf. marquisat de Blain ; par brevet ; hérité par Rohan-Chabot en 1684.
Blain Bretagne 44 1660 Rohan-Gié (de) Existant Cf. marquisat de Blain ; confirmation du titre précédent.
Blainville Lorraine 54 1629 Lenoncourt (de) Éteint Porté par le duc de Lorraine.
Blainville Normandie 14 1680 Colbert de Seignelay Éteint en 1875
Blainville Normandie 76 Louis XIV Tourzel d'Alègre (de) Éteint
Le Blaisel Boulonnais 62 1780 Blaisel (du) (olim Le Canut) Existant Érigé en faveur de Camille-Joseph du Blaisel, chevalier, admis en 1788 aux Honneurs de la Cour[23].
Le Blanc Berry 36 1664 Aloigny de Rochefort (d') Éteint en 1794
Blangy Normandie 14 1780 Le Viconte de Blangy Existant Brevet royal
Blanquefort Guyenne 33 c1670 Durfort-Duras (de) Éteint en 1838
Blaru Île-de-France 78 1659 Tilly-Blaru (de) Éteint en 1855
Blérancourt Picardie 02 Louis XIII Potier de Gesvres Éteint en 1839
Le Bois-de-La-Motte Bretagne 22 1621 Bellouan-Avaugour (de) devenu ensuite Avaugour (d') Éteint en 1633 Érigé en faveur de Jean [de Bellouan] d'Avaugour[24]. La terre passe en 1633 dans la famille de Cahideuc.
Le Bois-de-La-Musse Bretagne 44 1651 Blanchard de La Muce Éteint Alias marquisat de La Muce
Bois-Dauphin Maine 72 vers 1640 (Montmorency-)Laval-Boisdauphin (de) Éteint en 1835 Probablement de courtoisie
Le Bois-Février Bretagne 35 1674 de Langan Éteint en 1795
Boisgélin Picardie 02 Lettres patentes 1819 Boisgélin (de) Existant -
Boisy Forez 42 1564 Gouffier de Roannais Éteint en 1802
Bollwiller Alsace 68 1739 Rosen (de) Éteint en 1779 Érigé en faveur de Rheinold-Charles de Rosen (1666-1744), comte de Bollwiller en 1715, fils du maréchal de Rosen. Porté au XVIIIe siècle sous le titre de marquis de Rosen (titre emprunté). Terre détenue après 1779 par la maison de Broglie par mariage avec la fille du dernier marquis, mais titre éteint.
Bonac Foix 09 1685 Usson de Bonac (d') Éteint en 1821
Bonas Armagnac 32 1629 Pardaillan de Séailles (de) Éteint en 1836
Bonas Armagnac 32 1773 Mellet (de) Éteint en 1836 Confirmation
Bonnecourt Champagne 52 1685 Capizuchi de Bologne (de) Éteint en 1794
Bonneguise Périgord 24 1762 Bonneguise-Badefols (de) Éteint au XIXe siècle
Bonneval Normandie 27 1677 Val de Bonneval (du) Éteint 1949
Bonnivet Poitou 86 c1600 Gouffier de Bonnivet Éteint en 1865
La Borde Bourgogne 21 1645 Brulart de La Borde Éteint en 1918
Born Agenais 47 1724 Belsunce-Castelmoron (de) en 1796
Bouc, alias Bouc-Albertas (Bouc-Bel-Air) Provence 13 Lettres patentes 1690 Séguiran (de) Marquisat érigé par L.P. de janvier 1690 pour les Seguiran et leurs héritiers les Albertas (1767). La localité prend le nom d'Albertas au XVIIIe siècle.
Le Bouchet-Valgrand Île-de-France 91 1682 Duquesne Éteint Marquisat érigé pour Abraham Duquesne sous le nom du Quesne; confirmation en 1720.
Bouclans Franche-Comté 25 1749 le Bas Existant
Bouillé Maine 53 vers 1615 Bouillé (de) Éteint en 1836
La Boulaye Bourgogne 71 1619 Rochefort-Luçay (de) Éteint 1690
La Boulaye Bourgogne 71 1696 Gigault de Bellefonds Éteint Confirmation
Bourbonne Champagne 52 vers 1620 Livron (de) Éteint en 1805
La Bourdaisière Touraine 37 1717 Courcillon-Dangeau (de) Existant Détenu par la maison d'Orléans comme héritiers de Bourbon-Penthièvre.
Bourdeille Périgord 24 1609 Bourdeille (de) Comté au XVIIIe siècle pour la maison de Bertin, qui détenait alors le fief, qui fut repris par les Bourdeilles en 1842. Éteint en 1947 avec le décès du dernier marquis Henri-Hélie de Bourdeille, né en 1859.
du Bourdet Poitou 79 Milieu du XVIIe siècle Acarie du Bourdet Éteint
La Bourdonnaye Bretagne 56 1717 La Bourdonnaye (de) Existant
Bournazel Rouergue 12 1624 Buisson de Bournazel (de) Éteint en 1864
Boury Île-de-France 60 1652 Pellevé (de) Éteint 1697 Vendu à la famille Aubourg de Boury depuis 1681, dont le titre est confirmé en 1686 (cf. ci-après).
Boury Île-de-France 60 1686 Aubourg de Boury Existant Confirmation du titre précédent
Boutetières Dauphiné 38 1676 Emé de Marcieu Existant
Bouteville Angoumois 16 Sous Louis XIII Béon de Luxembourg (de) Éteint en 1883 Détenu par le comte d'Artois, futur Charles X
Bouville Normandie 76 1698 Jubert de Bouville Éteint en 1793
Bouzols Velay 43 vers 1630 Montagut de Beaune (de) Éteint en 1834
Boves Picardie 80 1630 Moy-Riberpré (de) Éteint
Boynes Orléanais 45 Décret impérial 1867 Bourgeois de Boynes Existant Ancien titre de courtoisie (depuis la fin du XVIIIe siècle) confirmé en faveur de Armand-Julien-François Bourgeois de Boynes (1808-1896), lieutenant de frégate[26].
Bozas Vivarais 07 Lettres patentes 1703 Bourg de Bozas (du) Existant Érigé en faveur d'Emmanuel du Bourg, maréchal des camps et armées du roi Louis XIV, commandant pour le roi en Languedoc[27].
Branges Bourgogne 21 1655 Barillon d'Amoncourt (de) Éteint en 1890
Brantes Comtat 84 1674 Laurents (des) Éteint en 1848 Titre papal
Brazeux Île-de-France 91 sous Louis XIII Gouffier d'Heilly Éteint Alias Braseux
Brécey Normandie 50 Vers 1775 de Vassy Éteint en 1856 Érigé en faveur de Louis de Vassy (1749-1832), il reçoit les honneurs de la Cour en 1775[28],[29]. Titre parfois porté sous le nom d'usage de marquis de Vassy ou de Pirou (titres empruntés).
Brégançon Provence 83 1574[21] Escalins des Aymar (d') Érigé en faveur d'Antoine d'Escalins des Aymar par L.P. de décembre 1574[30].
Breille Comté de Nice 06 1700 Solar de Gouvon Éteint Porté par le duc de Savoie. Éteint avant l'annexion de 1860. Pour mémoire.
Bressieux Dauphiné 38 1612 Grolée de Mevouillon (de) Éteint
La Bretesche Bretagne 44 1657 Jousseaume de La Bretesche Existant
du Breuil Bourgogne 71 1670 Chargères du Breuil (de) Éteint en 1760 Repris comme titre de courtoisie par la branche Chargères de La Creuzille depuis 1760.
Bréval Île-de-France 78 1623 Harlay de Champvallon (de) Éteint en 1861
Brézé Anjou 49 1615 Maillé-Brézé (de) Éteint
Brézé Anjou 49 1685 Dreux-Brézé (de) Existant Confirmation du titre précédent
Brézolles Perche 28 1660 Broglie (de) Éteint en 1824
Bridoré Touraine 37 1651 Boursault (de) Éteint en 1789 Titre yant appartenu à un prieuré de Loches jusqu'à la Révolution française.
Brie Bretagne 35 1660 Loisel Éteint en 1670 avec le premier titulaire, François Loisel, président au parlement de Bretagne.
Brinon Guadeloupe 971 1738 Senneterre (de) Éteint en 1793
Brinon Guadeloupe 971 1755 Pinel Éteint en 1793 Confirmation
Brinvilliers Picardie 60 1660 Gobelin-l'Escalopier Nom changé en 1700 En marquisat de La Mothe
Brion Gévaudan 48 1756 Michel Duroc de Brion (de) Existant
Broc Anjou 49 1758 Broc (de) Éteint en 1916
Broissia Franche-Comté 39 1697 Froissard de Broissia Existant
Brou Île-de-France 77 Lettres patentes de juillet 1761 (union du fief de Brou-sur-Chantereine au marquisat de Pomponne) Feydeau Éteint en 1882 Érigé en faveur d'Antoine-Paul-Joseph Feydeau de Brou (1731-1762), maître des requêtes et intendant de Rouen[31]. Titre parfois porté sous le nom d'usage de marquis de Feydeau.
Les Brosses Poitou 16 c1740 Assier des Brosses (d') Éteint en 1914 Probablement de courtoisie
Brue-Auriac Provence 83 1750 Roux de Corse Éteint en 1792 Marquisat de Brue, érigé par lettres patentes de Louis XV en février 1750 pour l'industriel et armateur Georges Roux de Corse (1703-1792).
Brunoy Île-de-France 91 1737 Paris de Montmartel Duché en 1775
Bruyères-le-Châtel Île-de-France 91 Lettres patentes août 1676, enregistrées au Parlement de Paris 4 septembre 1676 Lespinette Le Meirat Éteint en 1713 Érigé en faveur de Jean-Louis Lépinette dit Le Mairat (1637-1713), conseiller au Parlement de Paris en 1660[32].
Bruyères-le-Châtel Île-de-France 91 1731 Lespinette Le Meirat Éteint (vente en 1785) Confirmation du titre précédent en faveur de Joachim Lépinette dit Le Mairat (1681-1755), neveu du premier marquis de Bruyères, président de la Chambre des comptes de Paris en 1718, descendante mâle éteinte vers 1800[33].
Buchepot Berry 36 Décret impérial 1863 Buchepot (de) Existant Ancien titre de courtoisie porté dans cette famille depuis le XVIIIe siècle. Confirmation en faveur de Marie Paul Charles Antoine de Buchepot (1829-1915).
La Bussière Artois 62 1663 Maulde (de) Éteint en 1844
La Bussière Orléanais 45 1679 Tillet (du) Éteint au XIXe siècle
Bussy-le-Château Champagne 51 1699 et confirmation 1703 Arnolet de La Rochefontaine (d') Éteint
Buzancy Champagne 08 1658 Anglure (d') Éteint en 1805
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

C[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille État Commentaires
Cabannes Provence 13 1680 des Rollands Éteint
Cabris Provence 06 c1750 de Clapiers-Cabris Éteint en 1813
Cagnes Provence 06 1677 Grimaldi de Cagnes Éteint en 1895
Cailly Normandie 76 Lettres patentes de 1661 Lefèvre de Caumartin Éteint Le domaine a été transmis par Marie-Elisabeth Le Fèvre de Caumartin à son fils Pierre Delpech de Cailly, déjà marquis de Méréville, qui porta le titre de marquis de Cailly
Campels Comminges 31 vers 1690 de Boussost de Bazillac Éteint en 1878 Probablement de courtoisie
Campet Gascogne 40 1731 du Lyon de Campet Éteint en 1914
Candau Béarn 64 1718 de Nays Éteint en 1913
Candolle Provence 13 Décret impérial de 1866 de Candolle Existant Ancien titre de courtoisie confirmé par décret en faveur de Bertrand-Baptiste de Candolle (1805-1880)[34].
Canillac Gévaudan 48 vers 1400 Rogier de Beaufort Éteint en 1725 Philippe de Montboissier-Beaufort-Canillac, mort en 1725, dernier représentant de cette famille. Titre peut-être déjà supprimé: son grand-père s'était vu confisquer et dégradé de sa noblesse deux fois par les Grands Jours d'Auvergne, dont une en 1666 et ses donjons rasés.
Canisy Normandie 50 Lettres patentes de décembre 1619, enregistrées à la chambre des comptes de Rouen en 1649. de Carbonnel de Canisy Transfert par donation en 1715, éteint en 1997 Érigé en faveur de René de Carbonnel (1589-1655), chevalier, seigneur de Canisy, baron de Courcy et du Hommet, gentilhomme ordinaire de la Chambre du roi, lieutenant pour le roi en Cotentin. Terre passée à la maison de Faudoas, mais titre transféré le 12 mars 1719 à René-Anne de Carbonnel de Canisy, marquis de La Palluelle (q.v.)[35],[36].
Canisy Normandie 50 Lettres patentes de décembre 1619, enregistrées à la chambre des comptes de Rouen en 1649 de Faudoas Éteint en 1784 Marquisat transféré par mariage à Jacques-Antoine-Pierre de Faudoas (né 1683), comte de Sérillac. Terre passée ensuite par mariage à la de Kergorlay depuis 1784, qui la détient toujours[37].
Cannet (du) Provence 83 1746 de Rascas Existant Détenu par les Colbert depuis 1771.
Cany-Barville Normandie 76 1648 Le Marinier Éteint en 1878
Caradeuc Bretagne 22 1779 de Caradeuc de La Chalotais Éteint en 1859
Cardaillac Quercy 46 1645 de Cardaillac Éteint en 1742 Branche non titrée marquis subsistante
Carency Artois 62 1665 Toustain de Frontebosc Éteint
Carman Bretagne 29 1612 de Maillé de L'Islette Éteint en 1786/89 Alias Kerman ; fondu dans la Couronne en 1786/89.
Carmaux Albigeois 81 1731 de Solages Éteint
Carmaux Albigeois 81 1763 de Solages Éteint Confirmation du titre précédent. Titre éteint en ligne masculine au XIXe siècle mais repris (de courtoisie) par une autre branche.
Cassagne-Miramon Auvergne 15 1768 de Cassagne de Beaufort de Miramon Existant
Castellane Provence 04 Lettres patentes 1829 de Castellane Existant Titre érigé en faveur de Boniface de Castellane (1758-1837) avec pairie.
Castelmoron Agenais 47 vers 1620 de Caumont-La Force Éteint
Castelnau Berry 18 1652 de Castelnau-Jonville Éteint en 1835
Castelnau-d'Estretefonds Languedoc 31 vers 1537 de Vabres Éteint
Castelnau-Laloubère Bigorre 65 1666 de Castelnau Éteint
Castelviel Bigorre 65 1724 d'Aignan Éteint en 1802
Castilly Normandie 14 1683 de Boran Éteint
Castries Languedoc 34 1645 de La Croix de Castries Duché vers 1784
Caulaincourt Picardie 02 1714 de Caulaincourt Éteint en 1896
Caumont Agenais 47 Louis XIV de Caumont-La Force Existant Ancien duché ; à la branche de Caumont-Beauvilla depuis 1757.
Caumont Comtat 84 vers 1722 de Seytres de Caumont Duché en 1789 Titre papal
Causans Dauphiné 84 1667 confirmé en 1679 de Vincens de Causans Existant marquis le 28 août 1667 par lettres patentes de Guillaume de Nassau, prince d'Orange.
Caylus Quercy 82 Louis XV de Tubières Duché vers 1783
Cazaux Décret impérial du 24 mai 1862 de Cazaux Existant
Cépoy Orléanais 45 1743 Bouvier de La Motte Éteint en 1918 Érigé en faveur de Guillaume Bouvier de La Motte (1686-1759), seigneur de Cépoy, Grand bailli d'épée à Montargis[38].
Céreste Provence 04 1674 de Brancas-Céreste Duché vers 1785
Cessac Quercy 46 Louis XIV Bérail de Cazillac Éteint
Chabanais Angoumois 16 1715 Colbert de Saint-Pouange Existant Érigé en faveur de François-Gilbert Colbert, chevalier, seigneur de Saint-Pouange, maréchal des Camps et armées du roi[39]. Ancienne principauté, à la branche de Colbert-Laplace depuis 1961, mais le titre s'est éteint en 1991.
Chabannes Lettres patentes en 1817 de Chabannes Existant Porté à la branche cadette des de Chabannes-La Palice, marquis de Curton [q.v.].
Chabrillan Dauphiné 26 1674 de Guigues de Moreton Éteint en 1950
Chabris Berry 36 c1620 de Béthune-Chabris Éteint en 1833
Chaillot Franche-Comté 70 1746 de Chaillot Éteint au XXe siècle
Chaillou Touraine 36 1782 Amelot de Chaillou Éteint en 1911
Chalabre Languedoc 11 vers 1745 de Bruyères-Chalabre Éteint en 1832
Chalençon Velay 43 1614 de (Chalencon-)Polignac Existant
Challes Savoie 73 1669 Milliet de Challes Éteint
Chalusset Limousin 87 1644 Bonnin de Chalusset À la couronne de France 1824 De l'apanage du comte d'Artois (futur Charles X de France) avant la Révolution.
Chamberet Limousin 19 vers 1600 de Pierrebuffière Éteint en 1820
Chambonas Vivarais 07 1683 de La Garde de Chambonas Éteint en 1927 Titre et qualité nobiliaire éteints, nom de famille relevé par deux branches des descendants (décret ministériel 1996)
Chambray Normandie 27 Louis XIV de Chambray Éteint en 1948
La Chambre Savoie 73 1562 de Seyssel-La Chambre Éteint au XXe siècle Par le duc de Savoie
Champcenetz Île-de-France 91 1686 Quentin de La Vienne Éteint en 1849
Champlay Champagne 89 vers 1690 Bollé Éteint en 1844
Champvallon Champagne 89 vers 1670 de Harlay Éteint
La Chapelle-la-Reine Île-de-France 77 1680 d'Argouges Éteint en 1815 Alias marquisat d'Argouges
Chappes Champagne 10 Louis XIV d'Aumont-Villequier Éteint au XXe siècle
La Charce Dauphiné 26 1619 de La Tour du Pin de La Charce Existant A la branche de La Tour du Pin Verclause
Charette Bretagne 44 Lettres patentes du 13 septembre 1775, enregistrées au parlement de Bretagne le 7 mai 1776. de Charette de La Gascherie Éteint en 1792 Nom donné lors de l'érection à la terre et seigneurie de La Gascherie
Charmont Champagne 10 1723 Hennequin Éteint[40]
Charras Angoumois 16 Louis XV de La Laurencie-Charras Éteint en 1857
La Charte-sur-le-Loir Maine 72 1697 de Courtoux Éteint
Chassingrimont Berry 36 Milieu XVIIe d'Aubusson-Chassingrimont Éteint
Le Chastel Bretagne 22 1714 Crozat du Chastel Éteint en 1789 A la couronne depuis 1786
Le Chasteler Hainaut 59 1725 et confirmé en 1769 du Chasteler Éteint en 1908
Châteaufrémont Bretagne 44 1683 de Cornulier Éteint Érigé en faveur de Claude de Cornulier. Terre passée à la branche de Cornulier-Lucinière depuis 1738, mais titre de marquisat éteint.
Château-Gontier Anjou 53 1656 de Bailleul Éteint en 1831
Château-l'Arc Provence 13 1687 de Boutassy Éteint Le marquisat de Château-l'Arc fut érigé par lettres patentes de septembre 1687 en faveur de Charles de Boutassy, trésorier de France à Aix[41].
Châteaumorand Forez 42 1625 de Lévis-Châteaumorand Existant A la branche de Potignat depuis 1751
Châteauneuf Bretagne 35 1702 de Beringhen Nom changé en 1746 en La Vieuville
Châteauneuf-la-Forêt Limousin 87 1615 de Pierrebuffière Éteint en 1820
Châteauneuf(-le-Charbonnier) Provence 04 1727 de Meyronnet-Châteauneuf Éteint en 1913
Châteauneuf-le-Rouge Provence 13 Lettres patentes 1723 Gautier de Gironton (de) Éteint Marquisat érigé avec Rousset par lettres patentes de novembre 1723 en faveur de Jacques de Gautier de Girenton, capitaine de frégate et de son frère Jean-Charles[42].
Châteauneuf(-sur-Cher) Berry 18 v. 1630 de l'Aubespine-Châteauneuf Éteint en 1861
Châteauneuf-sur-Cher Berry 18 1681 Colbert Éteint 1861 Confirmation
Châteauneuf(-sur-Loire) Orléanais 45 1671 Phélypeaux de La Vrillière Existant Duché de La Vrillière 1770-77, ramené en marquisat ; à la maison d'Orléans depuis 1793 comme héritiers de Bourbon-Penthièvre
Châteauneuf (-sur-Loire) Orléanais 45 1715 Phélypeaux de La Vrillière Existant Confirmation du titre précédent
Châteauneuf (-sur-Sarthe) Anjou 49 1750 Amelot de Chaillou Éteint en 1832
Château-Renard Provence 13 Louis XIV Aimar d'Albi Éteint en 1849
Château-Renaud Bourgogne 71 1752 de Mailly de Châteaurenaud Éteint en 1819
Châteaurenault Touraine 37 1620 confirmé 1704 de Rousselet Éteint en 1793
Châteaurenault Touraine 37 1752 d'Estaing de Saillans Éteint en 1793 Confirmation
Châteauroux Berry 36 1616 de Bourbon-Condé Duché 1627, éteint 1830
Châteauvieux Savoie 74 1785 Lullin de Châteauvieux Éteint en 1850
Châtelet Bretagne 35 1682 Hay du Châtelet Éteint en 1985
Châtelet Lorraine 88 c1625 du Châtelet-Thon Éteint 1796
Le Châtellier (-le-Fort) Touraine 37 1640 de Pierrebuffière Éteint
Châtenois Franche-Comté 70 1705 de Saint-Mauris de Châtenois Éteint en 1910
Chaulnes Dauphiné 38 Lettres patentes mars 1684, enregistrées Parl. de Grenoble le 19 août 1684. de Chaulnes Éteint Érigé en faveur Joseph de Chaulnes, seigneur de Noyarey (Laîné, Archives généalogiques et historiques de la noblesse de France, p. 20).
Chaumont Savoie 74 1681 Deschamps Éteint au XXe siècle Par le duc de Savoie
Chaussin Bourgogne 39 1573 de Lorraine-Mercœur Baronnie 1602 Redevenu baronnie
Chaussin Bourgogne 39 1692 de Bourbon-Condé Éteint Relevé une deuxième fois
Chaussin Bourgogne 39 1724 de Bourbon-Condé Éteint Confirmation du titre précédent
Chaussin Bourgogne 39 1766 de Poly Éteint Confirmation du titre précédent
Chavagnac Auvergne 15 Lettres patentes 1720 de Chavagnac Existant
Chef-Boutonne Poitou 79 1713 Phélypeaux de Pontchartrain Éteint en 1794
Chef-Boutonne Poitou 79 1742 Roujault Éteint en 1794 Confirmation
Chérisey Lorraine 57 vers 1720 de Chérisey Existant Par le duc de Lorraine
La Chesnelaye Bretagne 35 1641 de Romilley Éteint en 1823
Chevrières Dauphiné 38 1682 de la Croix de Chevrières Éteint en 1903
Chignin Savoie 73 Métral de Châtillon ? Éteint en 1794
Chilly-Mazarin Île-de-France 91 1624 Coëffier d'Effiat Éteint en 1949 Au princes de Monaco (Grimaldi) depuis 1777-1949.
Choisinet Gévaudan 48 vers 1650 de La Tour de Bains-Saint-Vidal Éteint
Choysy(-aux-Loges) Orléanais 45 1599 de l'Hôpital-Choisy Duché 1646 Duché de Bellegarde ; ramené en marquisat mais le nom a été gardé
Cholet Anjou 49 vers 1630 Barjot de Moussy Éteint en 1839
Cholet Anjou 49 1677 Colbert de Maulévrier Éteint en 1839 Confirmation
Cingé Touraine 37 c1670 de Crevant-Cingé Éteint en 1826
Cinq-Mars(-la-Pile) Touraine 37 c1638 Coëffier de Ruzé d'Effiat Éteint
Cipières Nice 06 Louis XIV Bouthilier-Chavigny
Circé Poitou 79 1663 Foucher de Circé Éteint en 1917
Cirey-sur-Blaise Champagne 52 mid 16__ du Châtelet Duché 1777
Civrac Guyenne 33 1647 de Durfort-Civrac Éteint en 1884
'Clères Normandie 76 1651 de Presteval Éteint en 1793
Clermont-d'Entragues Agenais 47 1617 de Balsac d'Entragues Éteint
Clermont-Tonnerre Orléannais 41 Lettres patentes 1829 (confirmation d'un titre porté depuis 1750) de Clermont-Tonnerre Existant Titre accordé à Amedée-Marie de Clermont-Tonnerre (1781-1859), comte de Thoury, chevalier de la Légion d'Honneur et de Malte, Colonel d'État-Major[43].
Clervaux Poitou 86 1620 d'Aumont-Villequier Éteint
Cluses Savoie 74 1700 Martin du Fresnoy Éteint en 1824 Par le duc de Savoie
Codolet Languedoc 30 1622 d'Ancezune-Cadart Transféré 1767, éteint 1865. Érigé en faveur de Jean-Vincent d'Ancezune-Cadard, chevalier, seigneur de Caderousse, baron du Thor, commandant des Chevau-légers de la Garde du Pape. Ducs romain de Caderousse en 1653, ce titre est transmis à la famille de Gramont-Vachères, y compris la terre de Codolet[44]. Emmanuel Jean Ludovic de Gramont (1834-1865), marquis de Vachères de Codolet, 9e duc de Caderousse, meurt sans enfant en 1865[45].
Coetanfao Bretagne 56 ca 1710 de Kerhoent-Coëtanfao Éteint au XIXe siècle
Coëtlogon Bretagne 22 Lettres patentes 1622 de Coëtlogon Existant
Coëtmeur Bretagne 29 1593 de Tournemine Éteint
Coëtquen Bretagne 22 1575 de Coëtquen Éteint en 1838
Cœuvres Picardie 02 1585 d'Estrées Éteint en 1888 Possible confirmation d'un titre de c1560; duché d'Estrées 1648-1737 & 1763-71
Coislin Bretagne 44 1634 confirmation 1656 du Cambout de Coislin Éteint en 1887 Relevé en duché 1663-1732
Coligny Franche-Comté 39 1617 de Coligny Éteint
Colombiers Touraine 37 1619 Le Breton de Villandry Éteint Nom changé 1639 en Villandry
Combronde Auvergne 63 1564 et confirmation 1637 du Puy-du-Fou Éteint en 1797 Par brevet royal
Combronde Auvergne 63 Louis XIV Amelot Éteint en 1720 Titre porté par Charles Amelot (1644-1720), président au parlement de Paris, mort sans postérité[46].
Conflans Savoie 73 1621 de Watteville de Joux Éteint par le duc de Savoie
Cons-la-Grandville Lorraine 54 1719 de Lambertye Existant par le duc de Lorraine
Conty Picardie 80 1557 de Bourbon-Condé Éteint en 1839 Élevé en principauté 1588-1628
Coppala Comtat Venaissin 84 1755 de Gaudemaris Existant Titre papal
Corbeau-de-Vaulserre Dauphiné 38 1715 de Corbeau de Vaulserre Éteint en 1976
La Coste Bretagne 22 milieu XVIIe siècle du Gouray Éteint en 1831
La Coste Bretagne 22 1720 Andrault de Langeron Éteint en 1831 Confirmation du titre précédent
Coublans Champagne 52 1547 d'Anglure Éteint
Coucy Picardie 02 Lettres patentes 24 avril 1672 (d'ap. Saint-Simon) d'Orléans Existant En apanage du duc d'Orléans. Terre liée au marquisat de Folembray (q.v.)
Coudrée Savoie 74 1655 Maison d'Allinges Éteint en 1843 Par le duc de Savoie Maison de Savoie, mais éteint avant l'annexion de 1860. Mention pour mémoire.
Couhé-Vérac Poitou 86 1652 de Saint-Georges de Vérac Éteint en 1858
Coupigny Normandie 27 Henri IV du Quesnel de Coupigny Éteint
Courbons Provence 04 Lettres patentes mars 1646, registrées Parlement d'Aix le 12 septembre 1646. Grimaldi de Cagnes Éteint en 1850 Érigé en faveur de Jean-Henri Grimaldi[47].
Courbons Provence 04 1677 de Brancas-Rochefort Éteint en 1717 Confirmation du titre précédent
Courbons Provence 04 1717 de Roux de Gaubert Éteint en 1850 Confirmation du titre précédent
Courcelles Maine 72 1667 de Champlais Éteint en 1898
Courcy-aux-Loges Orléanais 45 1681 de Bullion-Courcy Existant
Courcy-aux-Loges Orléanais 45 1749 Roussel de Courcy Existant
Courseulles Champagne 89 1660 de Courseulles du Han Éteint Le nom subsiste dans d'autres branche non marquis
Courtanvaux Maine 72 1609 de Souvré Éteint 1656 Terre transmise par mariage en 1662 au ministre Louvois.
Courtanvaux Maine 72 1662 Le Tellier de Louvois Éteint 1781
Courtebourne Artois 62 1671 de Calonne de Courtebourne Éteint en 1887 Érigé en faveur de Charles de Calonne, chevalier, baron de Courtebourne, lieutenant pour le roi en Picardie en 1637[48].
Courtivron Bourgogne 21 1698 Le Compasseur-Créqui-Montfort de Courtivron Existant
Courtomer Normandie 61 1620 Simon devenue de Saint-Simon Éteint 1816
Courville Chartrain 28 1656 de Béthune-Sully Éteint
Couturelle Artois 62 1759 Boudart de Couturelle Éteint en 1840
Coux Limousin Décret impérial 1866 de Coux Existant
Cramayel Île-de-France 77 1722 Fontaine de Cramayel Éteint en 1982
Craon Lorraine 54 1712 de Beauvau-Craon Eteint 1982 Baronnie d'Haudonville érigée par le duc de Lorraine en marquisat de Craon en faveur de Marc de Beauvau-Craon (1679-1754) ; puis érigée de nouveau sous le nom de marquisat de Croismare [q.v.][49].
Craon Lorraine 54 1768 de Beauvau-Craon Éteint en 1982 Renouvellement de l'ancien marquisat de Haroué sous le nom de Craon
Crénan Bretagne 22 1685 de Perrien de Crénan Éteint en 1836
Créquy Picardie 62 Louis XIV de Blanchefort-Créquy Éteint en 1794
Crèvecœur Picardie 60 vers 1650 Gouffier de Bonnivet Éteint
Crillon Comtat 84 Fin XVIIe de Berton de Balbes Éteint Duché 1725
Croismare Lorraine 54 1767 de Croismare Éteint en 1842 Ancien marquisat de Craon
Croissy Île-de-France 77 Lettres patentes 1676 Colbert de Torcy Éteint au XVIIIe siècle (après 1787) Érigé en faveur de Charles Colbert de Croissy (1625-1696), Ministre français des affaires étrangères

(1680-1696)[50],[51].

Croix Artois 62 Lettres patentes 1691 de Croix Existant Nom d'usage du marquisat d'Heuchin [q.v.]
Cruzy(-le-Châtel) Bourgogne 89 1620 de Clermont-Tonnerre Éteint en 1844
Cucé Bretagne 35 1643 de Bourgneuf Éteint en 1794
Cugnac Décret impérial 1861 de Cugnac Existant
Curton Guyenne 33 1563 de Chabannes-Curton Existant Érigé en faveur de François de Chabannes, comte de Rochefort, chevalier du Saint-Esprit[52]. C'est le plus vieux marquisat français encore détenu dans une même famille. Titre porté sous le nom d'usage de marquis de Chabannes (titre emprunté).
Custines Lorraine 54 1563 de Custine Éteint Illustré par Astolphe de Custine.
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

D[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille État Commentaires
Dammartin Champagne 52 1719 de Rose-Dammartin Éteint en 1846 Alias marquisat de « Rose-Dammartin »
Dampierre Champagne 10 1645 Picot de Dampierre Éteint 1871
Dampierre(-en-Burly) Orléanais 45 1616 de Cugnac de Dampierre Éteint 1882
Dampierre(-le-Vieil) Champagne 51 1649 de l'Aubespine Éteint
Dangeau Chartrain 28 vers 1665 de Courcillon-Dangeau Éteint 1802
Dadvisard Décret impérial 1863 Dadvisard Existant
Les Défends Poitou 86 1585 Gouffier de Bonnivet Éteint
Destilly Touraine 37 1667 de Valory de Destilly Éteint 1898
Dinteville Champagne 51 c1635 de Bussy-Brion Éteint 1828
Dinteville Champagne 51 1647 le Goux de la Berchère Éteint 1828 Confirmation
Dinteville Champagne 51 1703 le Brun de Dinteville Éteint 1828 Confirmation
Dion-Malfiance Artois 62 1787 de Dion de Wandonne Éteint 1826
Dolomieu Dauphiné 38 1688 ou 1701 de Gratet de Dolomieu Éteint 1843
Dormans Champagne 51 1671 de Broglie Éteint 1830
La Douze Périgord 24 Lettres patentes 1615 d'Abzac de La Douze Éteint 1698 Titre porté par courtoisie par une branche cadette de la famille d'Abzac (Jougla, 1, 110). Nom transmis par adoption en 1943 à la famille du Cheyron de Beaumont (d'Abzac).
Drée Bourgogne 71 1767 de Drée Éteint Titre éteint porté par courtoisie par une branche cadette.
Dreux-Brézé Anjou 49 1685 de Dreux-Brézé Existant Nom d'usage du titre de marquis de Brézé [q.v].
Dromesnil Picardie 80 1676 de Hallencourt-Dromesnil Éteint 1889
Dunes Agenais 82 1713 de la Chabanne Éteint 1907
Duras Agenais 47 1609 de Durfort-Duras Éteint Devenu duché en 1668
Duras-Chastellux Guyenne 33 Ordonnance royale du 15 août 1819 de Chastellux Existant Titre accordé à Henri-Louis de Chastellux (1786-1863), secrétaire de la légation française à Berlin, créé duc de Rauzan le jour de son mariage avec Mlle de Durfort-Duras, fille du duc-pair de Duras, pour reprendre le nom de Duras. En 1825, la pairie du duc de Duras lui est transférée par le roi. Ambassadeur de France en 1830. Titre de duc de Rauzan, non héréditaire, porté de courtoisie par les descendants.
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

E[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille État Commentaires
Echauffour Normandie 61 1648 Erard-le Gris Éteint
Ecquevilly Île-de-France 78 1724 Hennequin d'Ecquevilly Éteint en 1870 D'après l'ancien marquisat
Ecquevilly Normandie  ? c1680 Hennequin d'Ecquevilly Éteint Ou en Picardie (Beauvaisis)?
Effiat Auvergne 63 1627 Coëffier de Ruzé Éteint 1924
Elbeuf Normandie 76 1554 de Lorraine-Elbeuf Duché 1581
Entrecasteaux Provence 83 1676 de Castellane-Adhémar de Monteil Éteint 1793
Entrecasteaux Provence 83 1714 de Bruny d'Entrecasteaux Éteint 1793 Confirmation
Époisses Bourgogne 21 1613 d'Ancienville Éteint
Equirre Artois 62 1712 de Partz de Pressy Éteint 1974
Esclignac Armagnac 32 Début XVIIIe siècle de Preissac d'Esclignac Éteint, duché 1787
Espagny Picardie 80 Mi XVIIe Gouffier d'Espagny Éteint 19xx
Esparron Dauphiné 05 1651 de Simiane-Esparron Éteint 1805
Esparron Provence 04 1703 de Castellane-Esparron Existant A la branche de Castellane-Novejan depuis 1790
Espinay Bretagne 35 1575 d'Espinay Éteint 1848
Espinouse Provence 04 1651 de Coriolis d'Espinouse Existant Érigé pour Pierre de Coriolis, président à mortier au Parlement de Provence, par LP de mai 1651[53].
Esternay Champagne 51 Lettres patentes août 1653, enregistrées au Parlement de Paris et à la chambre de compte les 12 et 29 janvier 1654 Larcher Éteint Érigé en faveur de Michel Larcher, président de la Chambre des Comptes (Courcelles, Dict. univ. noblesse de France, 388)
Estiau Anjou 49 Louis XIII, vers 1620 d'Estampes-Valencay, Maison d'Estampes Éteint en 1742. Alias Etiau et Estiaux. Titre porté par les cadets des marquis de Valençay depuis Louis d'Estampes (vers 1590 + 1632), officier tué devant Maestricht.
Estiau Anjou 49 1702 Croiset d'Estiau Éteint en 1916 Confirmation
Estissac Périgord 24 Milieu XVIIe de Roye de la Rochefoucauld Duché 1737
Estoublon Provence 04 1664 de Grille d'Estoublon Éteint en 1924
Éverly Île-de-France 77 1626 de la Vallée-Fossez Éteint en 1875
Évry-les-Châteaux Île-de-France 77 Lettres patentes 1724 Brunet d'Évry Existant Érigé en faveur de Gilles Brunet (1683-1762), chevalier, intendant en Auvergne en 1720 (Jougla, 2, 282).
Excideuil Périgord 24 Lettres patentes 1613 Talleyrand-Périgord Éteint 1968 Érigé en faveur de Daniel Ier de Talleyrand (mort en 1618).
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

F[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille État Commentaires
Falletans Franche-Comté 25 1712 de Falletans Éteint 1848
La Fare Languedoc 30 1646 de la Fare-Monclar Éteint 1828
La Fare Languedoc 30 1754 de la Fare-Vénéjan Existant
La Fare Languedoc 30 1767 de la Fare-Vénéjan Existant Confirmation du titre précédent
La Fare-les-Oliviers Provence 13 Lettres patentes 1768 Roux de Bonneval (de) Confirmé 1787 par surannation. Marquisat érigé en faveur de Pierre-Joseph-Hilarion de Roux de Bonneval de La Fare, chevalier de Saint-Louis[54].
La Fare Provence 13 Lettres de surannation 1787 de Roux de Bonneval, autorisé par ordonnances royales de 1814 (branche aînée éteinte 1830) et du 30 août 1815 (branche actuelle, cadette) à substituer le nom de Ruffo à celui de Roux : aujourd'hui Ruffo-Bonneval de la Fare Existant en Belgique Confirmation du titre précédent à Charles-Joseph-Bénigne de Roux de Eonneval, fils du précédent marquis, marquis de La Fare, consul d’Aix, Syndic de la noblesse de Provence en 1774[54]. Descendance admise en 1902 dans la noblesse de Belgique avec le titre de marquis héréditaire avec le titre de « marquis de Ruffo-Bonneval de La Fare des comtes de Sinopoli de Calabre »[N 1],[55].
Faudoas Languedoc 82 1650 de Rochechouart-Barbazan d'Astarac Éteint en 1791
Faulquemont Lorraine 57 1629 de Haraucourt Éteint 1793 Par le duc de Lorraine
Faverges Savoie 74 1644 Milliet de Faverges Existant Par le duc de Savoie
La Fayette Auvergne 63 c1690 du Motier de la Fayette Éteint en 1890
Faÿ-lès-Nemours Île-de-France 77 1651 de Rougé Éteint en 1732
Fayolle Périgord 24 1724 de Fayolle Eteint le 24 janvier 2012 avec le décès du 9e et dernier marquis Alain de Fayolle, lieutenant-colonel (E.R.), chevalier de l'Ordre du Saint-Sépulcre, né en 1924.
Ferrières-en-Brie Île-de-France 77 1600 de Marillac Éteint
Ferrières-en-Brie Île-de-France 77 1692 de Labriffe Existant Confirmation du titre précédent
Ferrières-le-Maistre Picardie 60 1665 Le Maistre de Ferrières Éteint vers 1820
La Ferté-Beauharnais Blésois 41 Lettres patentes juin 1764, enregistrées a la chambre des comptes de Blois le 6 septembre 1764 de Beauharnais Éteint 1974 Érigé en faveur de François IV de Beauharnais, pour sa châtellenie de la Ferté-Aurain[56]
La Ferté-Imbault Blésois, Berry 41 Louis XIII, vers 1620, alias 1651 Maison d'Estampes, alias d'Étampes Existant. Non porté (titre du marquis d'Estampes). Indiqué par erreur comme éteint en 1828. En faveur de Jacques d'Estampes (1590 + 1668), baron de la Ferté-Imbault et de Mauny, maréchal de camp (1628), ambassadeur en Angleterre (1641-1643), lieutenant-général des armées du Roi (1645), Maréchal de France en 1651, lieutenant-général de l'Orléanais, du Vendômois et du Dunois, puis chevalier de l'ordre du Saint-Esprit (1661).
La Ferté-Senneterre Orléanais 45 1616 de Senneterre Éteint en 1829 Duché de 1665 à 1703 ; aussi appelé La Ferté-Lowendal dès 1748
Fervaques Normandie 14 Louis XIV de Bullion Éteint en 1871
Feuquières Île-de-France 60 1646 de Pas de Feuquières Éteint
Fiennes Picardie 62 1643 d'Éstampes-Valencay, Maison d'Estampes Éteint en 1742. Non porté au XVIIIe siècle. Érigé en faveur de Dominique d'Estampes (1601 et 1691), 2e marquis de Valençay, marié à Mademoiselle de Montmorency (1641), sœur aînée du Maréchal duc de Luxembourg et de la duchesse de Châtillon puis de Mecklembourg-Schwerin.
Fimarcon Guyenne 32 1503 de Lomagne-Fimarcon Éteint en 1873 Deuxième plus vieux marquisat érigé par le roi de France
Flamanville Normandie 50 1654 Bazan de Flamanville Éteint en 1820
Flamarens Armagnac 32 ca 1650 de Grossolles-Flamarens Éteint en 1879
Flassan Provence 84 1692 de Vaubonne Éteint En 1692, ce fief fut érigé en marquisat en faveur de la famille Vaubonne. Pendant deux siècles, de 1587 à 1793, Flassan fut pourtant annexé à Mormoiron.
Flavacourt Île-de-France 60 1637 de Fouilleuse Éteint en 1947
Flayosc Provence 83 1678 de Périer de Flayosc Éteint
Flers Normandie 61 1862 Ango de La Motte-Ango de Flers, branche de Villebadin. Éteint en 1909 Confirmation d'un titre de courtoisie porté depuis le XVIIIe siècle par une branche cadette (éteinte en 1909) des comtes de Flers, cadets des marquis de Lezeau (q.v), éteinte en 1803[57]. Les comtes de Flers, seule branche actuellement subsistante, sont titulaires du titre de marquis de Lezeau, porté par nom d'usage sous le titre de marquis de Flers (titre emprunté).
La Flocellière Poitou 85 1616 de Maillé-Brézé Éteint en 1795
La Flocellière Poitou 85 1697 de Puyguyon Éteint en 1795 Confirmation du titre précédent
La Flocellière Poitou 85 1715 de Granges de Surgères Éteint en 1795 Confirmation du titre précédent
Floressas Quercy 46 1704 de Brachet-Peyrusse de Floressas Éteint en 1924
Folembray Picardie 02 de Bourbon (branche de Condé) Éteint
Folembray Picardie 02 Lettres patentes 24 avril 1672[N 2] d'Orléans Existant En apanage du duc d'Orléans. Terre liée au marquisat de Coucy (q.v.)
Folin Nivernais 58 Lettres patentes d'avril 1717, enregistrées au parlement de Dijon le 30 juillet 1718 de Folin Existant Érigé en faveur Nicolas de Folin (1662-1730), chevalier, seigneur de Pleure et de Villecomte, président en la Chambre des Comptes de Dôle[58]. Titre également porté sous le nom de marquisat de Villecomte[59]
Fontenay Normandie 50 1673 Le Berceur de Fontenay Éteint au XVIIIe siècle
Fontenay-Mareuil Île-de-France 95 1623 du Val de Fontenay-Mareuil Éteint en 1794
Fontenilles Languedoc 31 1658 de La Roche-Fontenilles Éteint en 1930
Forcalqueiret Provence 83 1743
La Force Périgord 24 1609 Nompar de Caumont-Castelnau Existant. Érigé en duché en 1637 Cf. Duché de La Force
Foresta Provence 13 Lettres patentes 1651 de Foresta Branche éteinte en 1818 Titre d'emprunt du marquisat de La Roquette
Foresta Provence 13 Lettres patentes 1821 de Foresta Existant Titre d'emprunt du marquisat de La Roquette (q.v.)[60].
Fors Poitou 79 1639 Poussard du Vigean Éteint en 1794
Fors Poitou 79 1693 Maboul de Fors Éteint en 1794 Confirmation du titre précédent
Fos Provence 13 1140 de (Marseille-)Fos Éteint Marquisat féodal pour la branche cadette des Vicomtes de Marseille
Fosseuse Île-de-France 60 1772 Thomé Éteint Confirmation de l'ancien marquisat de Fosseux
Fosseuse Île-de-France 60 c1670 de Montmorency-Fosseux Éteint RenomméFosseuse (q.v. supra)
Fourilles Bourbon 03 1610 de Chauméjéan Éteint en 1904
Fourilles Bourbon 03 1648 le Lièvre de la Grange Éteint en 1904 Confirmation du titre précédent
Fourilles Poitou 86 1662 de Chauméjéan de Fourilles Éteint en 1844
Fourquevaux Languedoc 31 1687 Beccarie de Pavie Éteint en 1841
Fox(-Amphoux) Provence 83 1719 d'Albert du Chaîne Éteint Érigé pour Antoine Albert, président à mortier au Parlement de Provence, par LP de juin 1719[61].
Francières Champagne 52 vers 1630 de Choiseul-Francières Éteint
Franclieu Bigorre 65 1767 Pasquier de Franclieu Éteint 1839 Depuis titre de courtoisie porté par une autre branche
Franconville Île-de-France 95 1619 d'O Éteint 1734 Fiefs de Franconville et de Baillet-en-Franc érigés en marquisat par lettre du 1er juin 1619.
Fresnoy Île-de-France 60 1652 de Fresnoy Existant Hérité en 1781 par Renaud d'Avene des Méloizes (titre transmissible par les femmes)
Frolois Lorraine 54 1757 de Ludre-Frolois Éteint au XXe siècle Par le duc de Lorraine ; alias marquisat de Ludre-Frolois
Fromenteau Bretagne 44 1760 Barrin de Fromenteau Éteint en 1841
Fronsac Guyenne 33 1555 d'Albon de Saint-André Éteint en 1562
Frontenay Franche-Comté 39 1743 de Montrichard Existant Alias marquisat de Montrichard
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

G[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille Statut Commentaires
La Galaisière Perche 28 1669 de Ryants Éteint en 1847
La Galaisière Perche 28 1734 de Chaumont Éteint en 1847 Confirmation du titre précédent
La Galaisière Perche 28 1776 d'Aligre Éteint en 1847 Confirmation
La Galissonière Bretagne 44 1658 Barrin de La Galissonnière Éteint en 1805
La Galissonière Bretagne 44 1700 Barrin de La Galissonnière Éteint en 1805 Confirmation
La Galissonière Bretagne 44 1760 Barrin des Ruilliers Éteint en 1805 Confirmation
Gallardon Chartrain 28 1655 de Bullion Éteint au 18e siècle
Gallerande Maine 72 1576 de Clermont-Gallerande Éteint en 1828 Alias marquisat de Clermont-Gallerande
Gallerande Maine 72 1719 de Clermont-Gallerande Éteint en 1828 Confirmation du titre précédent
Gamaches Picardie 80 Lettres patentes, Paris, mai 1620 'Rouhault ou Rouault de Gamaches Éteint en 1819 La Chesnaye-Desbois[62]
Gambais Île-de-France 78 1692 de Nyert Éteint en 1793 Établis à partir de l'ancien marquisat de Neuville (q.v.)
Gandelu Picardie 02 c1640 Potier de Gesvres Éteint en 1794
La Garde-Adhémar Dauphiné 26 1646 d'Adhémar Éteint Titre de courtoisie pris depuis par la famille d'Hugues
La Garde-lès-Grasse Provence 06 1691 et confirmation 1743 de Thomas Éteint en 1741
Gaudiès Languedoc 11 1596 de Lévis d'Audou Éteint en 1870
Gavaudun Agenais 47 Vers 1670 d'Auray de Brie Éteint en 1796
Genlis Picardie 02 1645 et 1736 Brulart de Genlis Éteint Élevé en duché de Villequier
Gerbéviller Lorraine 54 1621 de Tornielle Éteint Nom repris par une branche de la famille de Lambertye
Germigny Bourbon 18 1708 Frézeau de La Frézelière Éteint
La Gervaisis Bretagne 29 1765 Magon de La Gervaisis Éteint en 1884
Gesvres Maine 53 1643 Potier de Gesvres Éteint en 1793
Gex Bugey 01 1515 de Savoie Éteint en 1789 Par le duc de Savoie ; à la couronne depuis 1601 (cf. Pays de Gex)
Givry-en-Argonne Champagne 51 1653 du Bois de Fiennes Éteint
Gordes Provence 84 1615 de Simiane Éteint après 1677 Érigé en faveur de Guillaume de Simiane. La dernière marquise, née Simiane, adopta son neveu Jacques de Tournon qui releva les nom et armes des Simiane[63].
Goulaine Bretagne 44 1621 de Goulaine Éteint L’érection de la terre de Goulaine en Marquisat fut faite par Louis XIII à la faveur de Gabriel II de Goulaine. A l'extinction du titre une branche cadette le releva à titre de courtoisie, plus tard elle racheta le château de Goulaine.
Gouvion-Saint-Cyr Lettres patentes 1817 de Gouvion-Saint-Cyr
Gréoux (-les-Bains) Provence 04 1702 Audiffret (d') Éteint au 18e siècle Marquisat en 1702 pour Jérôme d'Audiffret
Grimaud Provence 83 Lettres patentes 1627 Alard Éteint Érigé en baronnie en 1442, puis en marquisat en 1627 pour Esprit Alard, grand maréchal des logis du roi[64].
Grosbois Ile de France 94 Lettres patentes 1734 de Chauvelin Eteint en 1824 Repris à partir de 1776 par le Comte de Provence futur Louis XVIII
La Guerche Bretagne 44 Lettres patentes de février 1682, enregistrées au parlement de Rennes le 3 juillet 1686 de Bruc de Montplaisir Existant Érigé en faveur de René de Bruc, seigneur de Montplaisir (1610-1682), maréchal des camps et armées du roi. Parfois le titre porté est celui de marquis de Bruc-Montplaisiret de La Guerche (titre emprunté)[65].
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

H[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille État Commentaires
Harcourt Normandie 50 1817 d'Harcourt (branche ainée dite « d'Olonde ») Titre de marquis d'Harcourt d'Olonde en faveur de Charles Louis Hector d'Harcourt (1743-1820), pair de France, ancien seigneur d'Olonde à Canville-la-Rocque.
Haroué Lorraine 54 1623 de Bassompierre Éteint Lettres du duc de Lorraine en faveur du maréchal de Bassompierre. Nom changé en marquisat de Craon (1768)
Hauterive Agenais 47 XVIIIe siècle de Raffin d'Hauterive Éteint
Hauterive Berry 18 Louis XIII de l'Aubespine Éteint
Hautpoul-Félines Languedoc 34 1734 d'Hautpoul de Félines Existant
Havrincourt Artois 62 Lettres patentes 1693 de Cardevac d'Havrincourt Existant Érigé en faveur d'Anne-Dominique de Cardevac, chevalier, colonel des Dragons[66].
La Haye-du-Puits Normandie 50 1658 Davy d'Amfreville Nom changé en 1776 Fondu dans le marquisat de La Salle et nom changé en Caillebot-La-Salle
Heilly Picardie 80 c1621 Gouffier d'Heilly Éteint en 1949
Hem Flandre 59 1660 Vilain de Gand Éteint en 1818 Titre espagnol
Herbault Blésois 41 1723 Dodun d'Herbault Éteint 1963 Un des rares marquisats-pairies
Herbault Blésois 41 1743 de Devezeaux de Rancougne Éteint en 1963 Confirmation du précédent titre ; simplifié plus tard en marquis de Rancougne
Héricourt Artois 62 1779 de Servins d'Héricourt Éteint en 1917
Hesdigneul Artois 62 1673 de Béthune des Planques Existant
Hesmond Artois 62 c1696 de Créqui-Hesmond Éteint en 1801 alias Hémont
Heuchin Artois 62 Lettres patentes 1691 de Croix Existant Porté aujourd'hui sous le titre emprunté de marquis de Croix
Heudicourt Lorraine 54 1737 Sublet d'Heudicourt Existant Par le duc de Lorraine ; nommé d'après le marquisat de Normandie
Heudicourt Normandie 27 1666 Sublet d'Heudicourt Éteint en 1804
Hocqueville Normandie 76 1654 de Becdelièvre Éteint En réalité partie du marquisat de Quevilly mais le titre est porté séparément
Hocquincourt Picardie 80 Louis XIII de Monchy-Hocquincourt Éteint
Houdancourt Île-de-France 60 milieu du XVIIe siècle de la Mothe-Houdancourt Éteint
Houdetot Normandie 76 1724 de Houdetot Existant Érigé en faveur de Charles de Houdetot (1673-1748), chevalier, lieutenant général du roi en Île-de-France, seigneur de Graimbouville (La Chesnaye-Desbois, « Houdetot »).
Humières Artois 62 late 15__ d'Humières Éteint en 1867
Huriel-Bartillat Bourbonnais 03 1744 Jehannot de Bartillat Existant
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

I[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille État Commentaires
Les Îles d'Or Provence 83 1531 d'Ornezan Éteint Réuni au domaine royal à la mort de Bertrand d'Ornézan, baron de Saint-Blancard.
Les Îles d'Or Provence 83 1552 de Luetz d'Aramon Existant Première confirmation, par Henri II, en avril 1552 - Seconde confirmation, par Louis XVI, en faveur de sa descendance, le 19 mars 1786.
Les Îles d'Or Provence 83 1573 de Gondi Éteint Confirmation en faveur d'Albert de Gondi, baron de Retz, puis de son fils Philippe-Emmanuel de Gondi, comte de Joigny.
Les Îles d'Or Provence 83 1786 de Sauvan

d'Aramon

Existant Seconde confirmation par Louis XVI, le 19 mars 1786, en faveur d'Auguste-Antoine de Sauvan, marquis d'Aramon, descendant de Gabriel de Luetz, baron d'Aramon, marquis des Iles d'Or.
Illiers Chartrain 28 Henri IV de Daillon du Lude Éteint
Illiers Chartrain 28 1714 Phélypeaux Éteint
Imécourt Champagne 08 c1700 de Vassinhac d'Imécourt Existant
Iranda Navarre 64 1769 d'Aragorry Existant Titre espagnol ; hérité par d'Arcangues en 1818.
Iranda Navarre 64 1783 d'Aragorry Existant Confirmation française
Iranda Navarre 1782 d'Arcangues d'Iranda Existant Michel d'Arcangues, qualifié d'écuyer, seigneur et patron d'Arcangues et de Curutcheta, épouse Rose d'Aragorri (1722-1758), par laquelle le titre de marquis espagnol d'Iranda[67] passe à leur fils Nicolas François Xavier d'Arcangues (1753-1826). Le port de ce titre est autorisé en France, à titre viager, en avril 1781 par lettres patentes de Louis XVI.
L'Isle-Bouzon Armagnac 32 late 16__ de Galard de l'Isle Éteint en 1928
L'Isle-Jourdain Poitou 86 Louis XIII de la Béraudière Éteint Selon certaines sources, élevé vers 1500
L'Isle-sous-Montréal Champagne 89 XVIIIe siècle de Mailly-Nesle Existant Vendu à de Bertier de Sauvigny mais titre non porté.
Isles Champagne 10 1547 de (la Marck-)Clèves Duché en 1665 Appelé aussi marquisat d’Isle-Aumont avant d'être élevé en duché d’Aumont
Ivry Bourgogne 21 1776 Richard de Curtil Existant
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

J[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille État Commentaires
Jalesne Anjou 49 1634 de Jalesne puis de Maillé[68]. subsistant dans la famille de Maillé sous le nom "de Maillé de la Tour-Landry"[69].
Janson Provence 83 1626 de Forbin-Janson Éteint en 1906
Jaquot-d'Andelarre Franche-Comté 70 1777 de Jaquot d'Andalarre Existant Ancien marquisat d’Andelarre
Jarzé Anjou 49 1615 du Plessis de la Roche-Pichemer Éteint en 1901
Jarzé Anjou 49 1694 du Plessis de la Roche-Pichemer Éteint en 1901 Confirmation du précédent
Jarzé Anjou 49 1781 de Foucault de Jarzé Éteint en 1901 Confirmation
Javon Comtat-Venaissin 84 1690 de Baroncelli-Javon Existant Titre papal d'Alexandre VIII devenu français par annexion. Honneurs de la Cour en 1777 (Chérin). Porté sous le titre de marquis de Baroncelli-Javon (titre emprunté).
Jocas Comtat-Venaissin 84 1772 de Brassier de Jocas Existant Titre papal
La Jonquière Albigeois 81 1711 de Taffanel de la Jonquière Existant Alias en 1748
Jouffroy-d'Abbans Franche-Comté 25 1707 de Jouffroy d'Abbans Existant Alias marquisat d’Abbans
Jouques Provence 13 c1702 d'Arbaud de Jouques Éteint 1876 Marquisat incertain
Jucoville Normandie 14 1736 de Faoucq Existant Hérité par de Cussy 1762 (stylisé en marquis de Cussy)
Juigné Maine 72 1762 Le Clerc de Juigné Éteint 1951
Jumilhac Périgord 24 Lettres patentes 1655 Chapelle de Jumilhac Éteint en 1980 Érigé en faveur de François Chapelle (+ 1675), chevalier, seigneur de Jumilhac. Ses descendants portèrent le titre de duc de Richelieu de 1822 à 1952. La branche aînée éteinte, le titre de marquis passa à une branche cadette, éteinte dans les mâles peu après[70].
es d'l
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

K[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille Éteint Commentaires
Kerjean Bretagne 29 1618 Barbier de Kerjean Éteint 1794
Keroman Île-de-France 94 Lettres patentes 1826 Dodun de Kéroman Existant Titre accordé à Claude Laurent Marie Dodun de Kéroman (1770-1855), maire de Maisons-Alfort de 1813 à 1855, propriétaire du domaine de Château-Gaillard.
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

L[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille État Commentaires
Laguiche
Lally-Tollendal Dauphiné 26 Lettres patentes 1815 de Lally-Tollendal (olim Arthur) Éteint 1830 Érigé en faveur de Gérard de Lally-Tollendal (1751-1830), baron de Tollendal, pair de France (1815) ; relevé par son genre Henry-Raymond d'Aux de Lescout sous le titre de marquis d'Aux-Lally [q.v.], dont il reprend la pairie.
Lastronques Comté de Foix 09 Lettres patentes mai 1771 de Comminges Éteint début XIXe siècle. Érigé en faveur de Jacques-Roger-Honoré de Comminges, chevalier, vicomte de Montfaucon, seigneur de Sieuras. Titre porté ensuite sous le nom d'usage de marquis de Comminges-Lastronques (Jougla, 3, 30 ; Woelmont, 6, 431-432).
Latour-Maubourg Velay 43 Lettres patentes de 1817 Faÿ Éteint début XXe siècle. Titre déjà porté au 18e par la famille de Faÿ
Lézeau, ou La Motte-Lezeau Normandie 61 Juillet 1693, enregistré au Parlerlement et à la Chambre des comptes de Rouen le 3 août 1696. Ango de La Motte-Ango puis Ango de La Motte-Ango de Flers Existant Érigé en faveur de Jean-Baptiste Ango (1631-v. 1708), conseiller au parlement de Rouen, sous le nom de Lezeau pour la terre de la Motte-Montgommery ou Motte-Lézeau puis Motte-Ango, à Joué-du-Plain. Branche aînée éteinte en 1803, titre relevé par une branche cadette (comtes de Flers en 1738), par Hyacinthe Pierre Ango de La Motte-Ango (1778-1835)[71],[72]. Titre porté sous le nom d'usage de marquis de Flers [q.v.] (titre emprunté).
Louvois Champagne 51 Lettres patentes 1625 Pinart Éteint en 1656 par vente à la famille Le Tellier [q.v. infra]. Érige en faveur de Henry Claude Pinart, puis transféré par mariage à Eustache de Conflans, époux de Charlotte Pinart (La Chesnaye-Desbois, art. « Conflans »).
Louvois Champagne 51 sous Louis XIV Le Tellier de Louvois Éteint en 1776 par vente à Mesdames de France, filles de Louis XV (puis érigé en duché). Confirmation du titre précédent. Terre achetée en 1656 par Michel Le Tellier (1603-1685), marquis de Barbezieux[73] ; Érigé en faveur de François Michel Le Tellier de Louvois, secrétaire d'État français à la Guerre (1662-1691).
Luc (Le) (-en-Provence) Provence 83 1688 Lascaris-Vintimille (de) Érigé en faveur de Charles-François de Vintimille du Luc, capitaine de galère, par LP de novembre 1688[74].
Ludres Lorraine 54 1720 de Ludres Éteint en 1726 Érigé en faveur d'Isabelle de Ludres (1647-1726), ancienne maîtresse de Louis XIV.
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

M[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille État Commentaires
Marignane Provence 13 Lettres patentes 1647 Covet Fief érigé avec les Iles d'Or par L.P. de septembre 1647 en faveur de Jean-Baptiste de Covet de Marignane, gouverneur de la Tour de Bouc[75].
Maulévrier Poitou 49 Lettres patentes 1818 Colbert de Maulévrier Éteint 1891 Érigé en faveur d'Édouard-René Colbert (1754-1839), comte de Maulevrier[39].
Mauny Normandie 76 Louis XIII Maison d'Estampes Existant En faveur du Maréchal de La Ferté-Imbault, pour être porté par son fils aîné.
Maupas Berry 18 1725 Agard de Maupas Existant Érigé en faveur de Pierre-Antoine Agard, pour les seigneuries de Maupas (à Morogues), Morogues et Parassy.
Maintenon d'Angennes de Rochefort de Salvert Éteint 1674 par vente Marquisat érigé en faveur de la famille d'Angennes, des seigneurs de Ramnbouillet, qui vendirent cette terre en 1674 à Madame de Maintenon », que Louis XIV fit marquise un an plus tard [q.v. infra].
Maintenon Lettres patentes 1675 d'Aubigné Éteint Marquisat érigé en faveur de Françoise d’Aubigné, marquise de Maintenon, dite « Madame de Maintenon », seconde épouse de Louis XIV.
La Maisonfort Perche 28 Lettres patentes 1743 du Bois des Cours Éteint 1838 Érigé en faveur d'Alexandre du Bois des Cours (Jougla, 2, 155).
Maleville Lettres patentes 1817 de Maleville
Mathan Normandie 50 Lettres patentes 1736 de Mathan Existant Marquisat situé à Saint-Pierre-de-Semilly.
Maubourg Velay 43 Lettres patentes 1817 de Faÿ Titre éteint au début du XXe siècle Le titre est « la Tour-Maubourg » ou « Latour-Maubourg ». Voir « Latour-Maubourg »
Menou Nivernais 58 Lettres patentes 1697 de Menou de Charnizay Éteint XVIIIe siècle Terre du nom de Nanvignes, érigée sous le nom de Menou en faveur de Armand-François de Menou de Charnizay (Nègre, Toponymie gén. France, 1, no 30152 ; Jougla, 5, 40).
Méréville Île-de-France 91 Lettres patentes 1709 Delpech de Méréville Éteint après 1761. Marquisat érigé en faveur de Pierre Delpech (Caussade 1642-Paris 1712) régisseur de Saint-Cyr. Vente en 1784 à Jean-Joseph de Laborde. Dernier titulaire Jean-Michel Delpech d'Angerville (1709-1761).
Mirabel Languedoc 30 Lettres patentes 1746 d'Arlemde de Mirabel Éteint Marquisat érigé en faveur d'Antoine d'Arlemdes ou d'Arlempdes (1700-1768) [76] (et Jougla, 7, 44).
Mirabeau Provence 84 Lettres patentes 1685 Riqueti Fief érigé en marquisat en 1685, en faveur d’Honoré de Riqueti, syndic de la noblesse provençale, grand-père du tribun révolutionnaire.
Mison Provence 04 Lettres patentes 1694 Armand (d') Fief érigé en marquisat par lettres patentes de février 1694, en faveur de Charles d'Armand, trésorier de France à Aix[77].
Montauroux Provence 83 Lettres patentes 1675 Lombard (de) Fief érigé en marquisat par lettres patentes de mars 1675, en faveur de Charles de Lombard, conseiller au Parlement de Provence.
Montbrun Dauphiné 26 Lettres patentes de février 1620 enregistrées le 12 février 1633[78] du Puy-Montbrun Existant[79] Érigé en faveur de Jean Alleman du Puy, seigneur de Montbrun, Ferrassières, Saint-André, etc. Le titre, transmissible en ligne masculine et par défaut féminine, est passé par héritage aux Pape de Saint-Auban, Trémolet, Bimard et Sade.
Montespan Gers 32 de Pardaillan de Gondrin Éteint Titre illustré par la célèbre marquise de Montespan, favorite de Louis XIV.
Montferrat Dauphiné 38 Lettres patentes 1750 de Barral-Montferrat Existant Érigé en faveur de Charles-Gabriel-Justin de Barral, conseiller au Parlement de Grenoble, fils puîné du premier marquis d'Arvillard et père de Mgr Louis-Mathias de Barral. Voir aussi marquisat d'Arvillard [q.v.], relevé 1919. Titres portés sous le nom de marquis de Barral ou Barral-Montferrat (titres empruntés).
Montferrer Roussillon 66 Lettres patentes 1675 de Banyuls de Montferrer Éteint en 1687, transféré Érigé en faveur de Thomassine d'Ardenne, épouse de Charles de Banyuls - Avril 1675 (document conservé aux Archives départementales des Pyrénées-Orientales sous la cote B 401, fol. 255-260). Charles de Banyuls meurt en 1687 sans postérité, sa femme décède en 1693 avec le titre de marquise de Montferrer.
Montferrer Roussillon 66 Lettres de passe de juin 1694[80] de Banyuls de Montferrer Éteint en 1971[81] Érigé en faveur de François III de Banyuls, frère du précédent marquis Charles de Banyuls (+ 1687), qui obtient de Louis XIV en juin 1694 que sa terre de Montferrer soit de nouveau érigée en marquisat pour lui ainsi que ses descendants. Le nom de Banyuls de Montferrer a été relevé[N 3]
Montfuron Provence 04 Lettres patentes 1690 Valbelle (de) Fief érigé en marquisat par lettres patentes de janvier 1690, en faveur de Léon de Valbelle[82].
Mun Lettres patentes 1817 de Mun
La Musse Bretagne 44 XVIIe siècle
Muy (Le) Provence 83 1697[83] Félix (de)
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

N[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille État Commentaires
Nerestang Languedoc-Velay Maison de Nerestang
Nazelle Champagne 02 Lettres patentes 1753 du Cauzé de Nazelle Existant Ancien comté de Neufchâtel-sur-Aisne uni à la seigneurie de Guignicourt en faveur de Louis-Charles du Cauzé de Nazelle (1716-1791). Titre porté sous le nom d'usage de marquis du Causé de Nazelle.
Neuville
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

O[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille État Commentaires
Œufs Artois 62 1766 de Bertoult Existant Érigé en faveur de Louis-Joseph de Bertoult, chevalier, seigneur d'Hautecloque et Œufs (Jougla, 2, 102)
Ollières Provence 83 1689 Agoult (d') Baronnie érigé en marquisat en faveur de Joseph d'Agoult par LP de mars 1689.
Oraison Provence 04 Lettres patentes mars 1588, enreg. Parlement d'Aix-en-Provence 12 octobre 1589 d'Oraison Éteint Érigé en faveur de François d'Oraison, vicomte de Cadenet (Pierre Cardin Lebret, L'intendance de Provence à la fin du XVIIe siècle : édition critique, 221).
Ormesson-sur-Marne Ile-de-France 94 Lettre patentes de 1758 Famille Lefèvre d'Ormesson Existant Érigé en faveur de Marie François de Paule Lefèvre d'Ormesson (1710-1775), Baron de La Queue, Seigneur de Chennevières, d'Ormesson, d'Amboile...conseiller au requêtes du Palais (16/03/1731), maître des requêtes (18/06/1733), Président du Grand-Conseil (22/01/1738), Intendant des Finances (29/04/1740, en survivance de son père, en séance dès 26/05/1744), Directeur du temporel de Saint-Cyr (dès 05/05/1752, adjoint à son père), conseiller d'Etat (29/05/1758), Conseiller Royal au Commerce (10/1762), membre du Conseil Royal (Finances, 30/10/1767)
Osmond Normandie 61 Lettres patentes 1719, enregistrées au Parlement de Normandie (1720) et à la Chambre des comptes de Rouen (1724) d'Osmond Éteint en 1771 Érigé en faveur de René-Henry d'Osmond (+ 1731), chevalier, pour les seigneuries d'Aubry-le-Panthou, la Fresnaye-au-Sauvage et le Mesnil-Froger (Woelmont, série 2, « Osmond »).
Osmond Normandie 61 Lettres patentes 1817, marquis-pair d'Osmond Éteint en 1904 Confirmation du titre précédent en faveur de René Eustache d'Osmond (1751-1838), comte de Boitron (branche cadette des Osmond), avec pairie non héréditaire (Woelmont, série 2, « Osmond »).
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

P[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille État Commentaires
La Paluelle Normandie 50 Lettres patentes juin 1653, enregistrées au Parlement de Rouen le 2 août 1661 de La Paluelle Éteint 1684 Érige en faveur de Charles de La Paluelle (+ 1679), comte du Pontavice, baron de Corbéon, seigneur de la Lucerne, de Saint-James (baron de La Paluelle), de Saint-Benoît et des Landelles. En 1684, le marquisat de la Paluelle passa à la maison de Carbonnel de Canisy[84]. Le titre de marquis de Canisy est transféré par donation le 12 mars 1719 à René-Anne de Carbonnel de Canisy, marquis de La Paluelle (Woelmont, 3, 150) ; nouveau titre de marquis de Canisy (La Paluelle) éteint en 1997.
Pange Lorraine 57 1766 Thomas de Pange Existant Érigé en faveur de Jean-Baptiste-Louis-Benoît Thomas, seigneur de Pange (Jougla, 6, 305). Jacques Thomas, marquis de Pange, chambellan de Napoléon Ier, fut créé baron de l'Empire en 1810, devint Pair de France en 1819, titré baron-pair héréditaire Thomas de Pange en 1822 (Révérend, Empire 4 ; Restauration, 6).
Pegayrolles Languedoc 34 1759[85] Julien de Pegayrolles Érigé par LP de novembre 1759 pour Etienne-Hippolyte Julien de Pegayrolles.
Les Pennes-Mirabeau Provence 13 1648 Vento En 1678, Louis XIV érige la terre en marquisat en faveur de Nicolas Vento des Pennes[86].
Pérignon Languedoc 31 Lettres patentes 31 août 1817 de Pérignon Titre accordé à Catherine-Dominique de Pérignon (1754-1818), maréchal d'Empire.
Persan Île-de-France 95 Lettres patentes 12 mai 1764 Doublet de Persan Existant Titre accordé à Nicolas Doublet, seigneur de Persan, anobli par charge de secrétaire du roi de 1655 à 1695. Confirmation du titre en faveur de Anne-Nicolas Doublet, son arrière-petit-fils, conseiller au Parlement de Paris. Son fils Anne-Nicolas, marquis de Persan, colonel de cavalerie, marié le 11 janvier 1779 à mademoiselle de Wargemont, mourut sans enfants en 1828. Le titre est transmis à son cousin germain Godefroy Doublet de Persan, marquis de Bandeville, aïeul de Bonguy Doublet de Persan de Bandeville, actuel détenteur du titre.
Peynier Provence 13 Lettres patentes 1743 Thomassin (de) Marquisat érigé par lettres patentes d'août 1743 en faveur de Louis de Thomassin[87], Conseiller au Parlement de Provence.
Peyrelongue Guyenne 47 Brevet 6 mars 1785 d'Auber de Peyrelongue Existant ? Érigé par brevet en faveur de Jean-Baptiste d'Auber de Peyrelongue (1746-1831), écuyer du roi, chevalier de Saint-Louis.
Pierrefeu Provence 83 Lettres patentes 1682 Dedons puis Deydier de Pierrefeu Éteint au XIXe siècle dans les mâles
Pissy Picardie 80 Lettres patentes 1820 de Chassepot de Pissy Érigé en faveur de François-Timoléon de Chassepot (1778-1837), Baron de Chassepot de Pissy et de l'Empire 1813 (Jougla, 2, 404).
Plancy En mai 1656, la baronnie de Plancy est érigée en marquisat la faveur de Henri du Plessis-Guénégaud  ?
Pleumartin Poitou 79 1652 Ysore d'Hervault Éteint en 1917
Pleure Franche-Comté 39 1740 Poly (de) Érigé en 1740 pour François-Gaspard de Poly.
Pluvinel Dauphiné 26 Lettres patentes 1693 de La Baume de Pluvinel Éteint 1938 Érigé en faveur de Joseph de la Baume de Pluvinel, Chr, sgr de la Vallée de Quint (Jougla, 2, 17).
Pomereu Soissonnais 02 Lettres patentes, 1825 Pomereu d'Aligre (de) Ancien marquisat de la famille d'Aligre (transfert du titre précédent), relevé par réversion par lettres patentes de Charles X en faveur de Michel de Pomereu, marquis de Pomereu, gendre du dernier marquis d'Aligre[88]. La famille de Pomereu est autorisée en 1891 à s'appeler de Pomereu d'Aligre.
Le Pont-en-Royans Dauphiné 38 Lettres patentes janvier 1617 de Sassenage Érigé en faveur de Gaspard de Sassenage.
Pont-à-Mousson Lorraine 54 1353 de Bar Transféré (mariage) avec le duché de Bar à la maison d'Anjou (1430). Érigé en faveur de Robert Ier de Bar (1344-1411), comte de Bar, par l'empereur Charles IV du Saint-Empire.
Pont-à-Mousson Lorraine 54 1430 d'Anjou Transféré (héritage) avec le duché de Bar à la maison de Lorraine (1430). Reçu en héritage par René d'Anjou (1409-1480), roi de Sicile, et concédé à l'un de ses bâtards Jean, mort le 25 mai 1536, dont une fille Catherine morte le 9 avril 1589 marquise de Pont-à-Mousson, épouse en 1525 de François de Forbin dont postérité éteinte en 1963. Les ducs de Bar de la maison de Lorraine portèrent également le titre de marquis de Pont-à-Mousson, comme titre d'attente. Voir ci-dessous.
Pont (-à-Mousson) Lorraine 54 1480 d'Anjou Rattaché à la couronne avec le Barrois et la Lorraine en 1766. Titre d'attente du duché de Bar, reçu par la maison de Lorraine-Vaudémont à la mort du roi René. Marquisat uni au duché, et titre concédé par courtoisie au fils aîné.
Pontcallec Bretagne 56
Pradier d'Agrain Velay 43 1760 Pradier d'Agrain (de) Existant Marquis héréditaire de Pradier d'Agrain sur institution d'un majorat par lettres patentes du 26 octobre 1826[89].
Puységur Lettres patentes 1822 Chastenay de Puységur Branche titrée marquis éteinte
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Q[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille État Commentaires
Rabodanges Normandie 61 Lettres patentes 1649 de Rabodanges Éteint Nom donné lors de l'érection à la terre et seigneurie de Caley-sur-Orne.
Ragny Bourgogne 89 1597 de Ragny Créé en faveur de François de la Magdelaine
Rasnes Normandie 61 XVIIe siècle d'Argouges Éteint 1787 Marquisat passé dans la maison de Broglie par achat du prince Amédée de Broglie.
Rastignac Périgord 24 XVIIe siècle Chapt (de) Éteint Érigé en marquisat pour Jean de Chapt, maréchal de camp, par LP de mars 1617.
Régusse Provence 83 1649 Grimaldi (de) Érigé en marquisat pour Charles de Grimaldi-Régusse, président au Parlement de Provence, par LP de mars 1649[90].
Reynel Champagne 52 1560 a appartenu aux Joinville et aux Amboise
Rians Provence 83 Lettres patentes 1657 Fabri (de) Rians fut érigé en marquisat par lettres patentes de décembre 1657 pour Claude de Fabri, Conseiller au Parlement d'Aix[91].
La Roche Provence 13 Lettres patentes 1723 d'Arlatan Éteint 1837 Érigé en faveur de Jean d'Arlatan (1659-1730), baron de Lauris (Jougla, 1, 229).
Roche Franche-Comté 25 1694 de Brun Éteint en 1746 Terres de Roche et Souvans érigées en marquisat de Roche par Louis XIV en faveur de Claude Ferdinand de Brun par lettres patentes données à Versailles en janvier 1694.
Rochefort
Roquefeuil Rouergue 12 1618 de Roquefeuil Eteint en 1639 En 1618, Antoine-Alexandre de Roquefeuil-Blanquefort [92][93](1586 - 1639) seigneur et baron de Blanquefort, comptor de Nant, fit ériger la baronnie de Roquefeuil en marquisat [94][95]. Contesté par le généalogiste Louis de La Roque [96].
Roquefort Provence 06 1736 de Bausset-Roquefort Existant Érigé en faveur de Michel-Baptiste de Bausset, seigneur de Roquefort. Titre parfois porté sous le nom d'usage de marquis de Bausset ou Bausset-Roquefort (Jougla, 2, 18).
La Roquette Provence 13 Lettres patentes 1651 de Foresta Éteint 1819 Érigé en faveur de Jean-Paul de Foresta, seigneur du Castelar. Titre repris par la branche aînée de cette famille en 1821 (Jougla, 4, 32).
La Roquette Provence 13 Lettres patentes 1821 de Foresta Existant Confirmation du titre précédent en faveur de Marie-Joseph de Foresta (1783-1858). Titre porté sous le nom d'usage de marquis de Foresta (titre emprunté) - (Jougla, 4, 32).
Rougé Bretagne 44 Ordonnance 20 décembre 1815 de Rougé (olim des Rues) Existant Marquis-pair par ordonnance du 20 décembre 1815[97] modifiant l'ordonnance du 17 août 1815 relative à la nomination des pairs de France lui substituant le titre de marquis au lieu de comte de Rougé[98] (Jougla, 6, 74).
Rosny Île-de-France 78 XVIe siècle de Béthune-Sully Éteint
Rosambo Bretagne 35 Le Peletier de Rosanbo
Rothelin d'Orléans (dite maison d'Orléans-Longueville) Éteint 1764
Roussy de Sales Savoie 74 Lettres patentes 1821 et 1857 de Roussy de Sales Existant Par le roi de Sardaigne, duc de Savoie. Titre devenu français par annexion 1860 (Jougla, 6, 84)
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

S[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille Statut Commentaires
Sablé Maine 72 Lettres patentes 1544 de Lorraine (branche de Guise) Transféré (vente) 1593 Érigé en faveur de Claude de Lorraine (1496-1560), 1er duc de Guise. Vendu par son petit-fils le duc de Mayenne à Urbain de Laval en 1593[99].
Sablé Maine 72 Lettres patentes 1602 de Lorraine (branche de Guise) Transféré (vente) 1648 Érigé en faveur de Urbain de Montmorency-Laval (1557-1629), maréchal de France, qui l'avait acquis du duc de Mayenne. [Cf. ci-dessus]. Vendu avec Boisdauphin par son petit-fils Urbain II en 1648. Acheté en 1652 par Abel Servien[99].
Sablé Maine 72 Lettres patentes 1656 Servien Transféré (vente) 1711 Éteint Érigé en faveur d'Abel Servien (1593-1659), ancien Secrétaire d’État français à la Guerre (1630-1636), qui l'avait acquis en 1652. Voir ci-dessus. Vendu par son fils Augustin à Jean-Baptiste Colbert de Torcy[99].
Sablé Maine 72 Lettres patentes ca 1711 Colbert de Torcy Éteint XVIIIe siècle (après 1787) Érigé en faveur de Jean-Baptiste Colbert de Torcy (1665-1746), Ministre français des Affaires étrangères

(1696-1715), marquis de Croissy et de Torcy (q.v.)[99].

Saint-André Bugey 01 1er avril 1589 Montbel Éteint Érigé en faveur de Jacqueline de Montbel (1541-1599)[100].
Saint-Genix-Beauregard Lyonnais 69 Lettres patentes 1700 Costa de Beauregard Existant
Saint-Martin-de-Pallières Provence 83 Lettres patentes 1661 Laurens (de) Éteint Érigé en marquisat par lettres patentes de janvier 1661[101] pour Pierre de Laurens, Conseiller au Parlement de Provence en 1623.
Saint-Maurice Languedoc 34 Lettres patentes 1753, enregistrées 17 août 1753 aux États de Languedoc. Barbeyrac de Saint-Maurice Existant Érigé en faveur d'Antoine (de) Barbeyrac, pour ses terres de Saint-Maurice, la Prunarède et le Cartellet[102].
Saint-Pantaléon Provence 84 1690 Érigé en marquisat en 1690, avec Rousset.
Saint-Phal Champagne 10 de Vaudrey Éteint XVIIIe siècle Érigé en marquisat par Louis XIII pour la famille de Vaudrey. Éteint au XVIIIe siècle,
Saint-Pois Normandie 50 1717 d'Auray de Saint-Pois Éteint 1973 Baronnie de Saint-Paër-le-Servain érigée en faveur de Beuves d'Auray.
Saint-Rambert Bugey 01 1576 de Savoie (branche bâtard de la maison de Savoie) Éteint 1716 Par le duc de Savoie, père d'Amédée de Savoie, bâtard de Savoie. Terre devenue française en 1601.
Saint-Sorlin Bugey 01 XVIe siècle de Savoie (branche des princes de Genevois, ducs de Nemours) Éteint Marquisat vendu au XVIIIe siècle au couvent des Chartreux de Portes.
Saint-Victor Lettres patentes 1829 Castillon de Saint-Victor Éteint Titre aujourd'hui porté de courtoisie par une branche cadette.
Salernes Provence 83 1653 Galléan des Issards (de) Éteint en 1925 Érigé en faveur de Louis de Galléan des Issards, par LP de mars 1653[103].
Savines Dauphiné 05 Lettres patentes 1715 de La Font Éteint 1748 Érigé en faveur d'Antoine de La Font (1669-1748). Titre porté de courtoisie dans la descendance de son frère Charles, éteinte après 1766.
Seignelay Bourgogne 89 Lettres patentes 1668 Colbert de Torcy Éteint 1747 Érigé en faveur de Jean-Baptiste Colbert (1619-1683), Contrôleur Général des Finances de Louis XIV. Éteint à la mort de son petit-fils Charles-Éléonor (1689-1747)[104],[105].
Seillons Provence 83 1714 Raousset (de) Éteint Marquisat érigé en 1714 en faveur de Guillaume Raoux de Raousset, Conseiller au Parlement de Provence (1702).
Sévigné
Sigoyer Provence 83 Lettres patentes 1719 Laidet (de) Fief érigé en marquisat par lettres patentes de septembre 1719, avec la seigneurie de Beynes, en faveur de Pierre de Laidet[106].
Sillery Champagne 51 1631 Brulart de Sillery Éteint 1770 Érigé en faveur de Pierre Brûlart (v. 1583-1640), secrétaire d'État, fils de Nicolas Brûlart de Sillery (1544-1624), chancelier de France[107].
Simiane Provence 13 Lettres patentes 1684 Simiane (de) Éteint au début du XIXe siècle Terre du nom de Collongue, érigée sous le nom de Simiane-les-Aix en faveur de Jean de Simiane[108], président à Mortier au Parlement de Provence[109],[110], qui donne son nom à Venel et Collongue (1684-1689). Cette famille donna aussi son nom à la commune de Simiane-la-Rotonde, dans les Alpes-de-Haute-Provence.
Spada Lorraine 55 Lettres patentes 1716 de Spada Éteint depuis 1868. Terre du nom de Gerbeville, érigée sous le nom de Spada par le duc de Lorraine en faveur de Sylvestre de Spada, gentilhomme italien, comte romain de Collescepoli, Grand bailli de Lorraine[111].
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

T[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille Statut Commentaires
Tanlay Bourgogne Yonne 1671 Phelypeaux de la Vrillière recueille Tanlay, qui est érigé en marquisat en sa faveur par Louis XIV en 1671.
Terraube Gascogne Gers 1683 de Galard Existant Lettre patentes enregistrées en février 1683. Titre enregistré au Sceau de France. Maison de Galard.
Tinténiac Bretagne Ille-et-Vilaine 1598 de Tinténiac Laval Éteint
Thuisy Champagne Aube 1680 Goujon de Thuisy Éteint
Tourves Provence 83 1678 Valbelle (de)
Trans[112] Provence 83 1506 de Villeneuve Subsiste (20e marquis en 1998) Érection de la terre de Trans-en-Provence en marquisat, par lettres patentes données à Blois, au mois de février 1506, et enregistrées au parlement le 31 janvier 1512. Ce marquisat fut le premier érigé en France. Il comprenait, outre la terre de Trans, celles des Arcs, la Motte, Esclans, Vidauban, Ampus, Montferrat, Rouet, Pibresson, Séranon, Châteaudouble, Lagneros, Villehaute, Taradeau, La Garde lès Draguignan, Espérel, Brunet, Peiresc, La Colle Saint Michel, Callas, Tourtour et Villecroze.
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

U[modifier | modifier le code]

V[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille Statut Commentaires
Valbonnais Dauphiné 38 1694 Moret de Bourchenu Eteint Érigé en marquisat par LP de juillet 1694 pour Jean-Pierre Moret de Bourchenu[113].
Valençay Berry 36 Louis XIII, vers 1620 (probablement de courtoisie) Maison d'Estampes Éteint en 1742 ; porté par Hector d'Estampes (1736 + 1788). En faveur de Jacques d'Estampes (1579 + 1639), seigneur de Valençay, grand maréchal des logis de la maison du Roi (1618), chevalier de l'ordre du Saint-Esprit (1619, reçu à la place de son père), maréchal de camp (1622), gouverneur de Montpellier (1622) et de Calais (1626), fils de Jean d'Estampes (vers 1545-1620), seigneur de Valençay, chevalier de l'ordre de Saint-Michel, capitaine de 50 hommes d’armes des ordonnances du Roi (1586), conseiller d'État (1594). Frère aîné de Léonor de Valençay (1589-1651), évêque de Chartres (1620), puis archevêque-duc de Reims (1641), d'Achille (1593-1646), maréchal de camp (1628), grand-croix et général des galères de Malte, cardinal de Valençay (1643), et de Jean de Valençay (1593-1671), conseiller d'État et ambassadeur.
  • Dominique (1601-mai 1691), marquis d'Happlaincourt puis 2e marquis de Valençay, marquis de Fiennes (1643), marié en 1641 à Marie-Louise de Montmorency, sœur aînée du Maréchal duc de Luxembourg et de la duchesse de Châtillon puis de Mecklembourg-Schwerin ;
  • Henry Dominique (vers 1645-1680), marquis de Fiennes, appelé aussi « le jeune marquis de Valençay », enseigne des gendarmes du Roi, d'où :
    • Jacques-Dominique, 3e marquis de Valençay (novembre 1673-février 1700), capitaine de cavalerie, sans alliance ;
    • François-Henri (vers 1650-1711), comte puis 4 marquis de Valençay, chevalier de l'ordre de Saint-Lazare (mai 1675), exempt des Gardes-du-Corps du Roi, puis colonel d’un régiment de dragons, mort laissant une fille unique (Angélique, 1709 + 1728, dame de Valençay, mariée en 1728 au marquis de Mauny, aîné des d'Estampes).
  • Henry-Hubert (décembre 1684-juin 1734), marquis du Gué-Péan puis 5e marquis de Valençay (fils de Jean Hippolyte, marquis de Bellebrune (vers 1652-mars 1697), page de la Grande-Écurie du Roi (1667), puis capitaine au régiment du Roi, infanterie), marié en septembre 1715, à Philiberte Amelot du Chaillou (1692 + 17..), d'où :
  • Dominique Jacques Henry (novembre 1718-juin 1742), 6e marquis de Valençay, mousquetaire (janvier 1735), puis lieutenant au régiment du Roi, infanterie.
Valence Guyenne 47 Lettres patentes 1653 de Timbrune de Valence Éteint en 1822 Érigé en marquisat en faveur de Emmanuel de Timbrune (alias de Thiembronne), fils de Julien de Timbrune de Valence et Isabeau de Pellegrue[114]). Jean-Emmanuel de Timbrune, son fils, 2e marquis ; Emeric-Emmanuel de Timbrune (+ 1739), fils du précédent, 3e marquis ; Henri-Bernard de Timbrune de Valence (+ 1790), fils du précédent, 4e marquis (dernier seigneur de Valence), mort sans alliance ; Vincent-Sylvestre de Timbrune de Valence, dit le « marquis de Ferrières, baron de Montesquieu », député 1789, frère du précédent, 5e marquis 1790 ; Cyrus de Timbrune de Valence (1757-1822), fils du précédent, pair de France 1814, baron-pair de Timbrune de Valence 1819, 6e et dernier marquis (deux filles)[115].
Valromey Bugey 01 février 1612 d'Urfé Eteint 1625 Érigé en marquisat en faveur d'Honoré d'Urfé en février 1612[116].
Varambon Bresse 01 9 mars 1576 de Rye Eteint Érigé en marquisat en faveur de Claude de Rye, le 9 mars 1576[117].
Vatan Berry 36 1650 Aubéry Robert Aubéry, fit ériger la terre de Vatan en marquisat par lettres du mois d'août 1650
Vaulserre Lettres patentes du roi d'août 1751, enregistrées au Parlement de Grenoble les 15 et 22 janvier 1752. de Corbel-Corbeau de Vaulserre Éteint 1976 « En considération des services rendus par sa famille », Louis XV érige en marquisat les quatre paroisses de Saint-Albin, Saint-Martin, Saint-Bueil et Voissant, composant le mandemant de Vaulserre, sous le nom de marquisat de Corbeau, des terres et seigneuries de Vaulserre[118] ».
  • Antoine de Corbeau (1701-1761), Ier marquis de Corbeau de Vaulserre
  • François de Corbeau (1736-1785), 2e marquis
  • François-Marie de Corbeau (1773- 1849), 3e marquis
  • Charles (1821-1906), 4e marquis
  • Maurice (1850-1909), 5e marquis
  • Bruno (1853-1940), frère du précédent, 6e marquis
  • François (1892-1976), 7e et dernier marquis de Corbeau de Vaulserre.
Vauvenargues Provence 13 Lettres patentes 1722 Clapiers Seguiran (de) Fief érigé en marquisat par lettres patentes de Louis XV de mars 1722 en faveur de Joseph de Clapiers[119], père du moraliste, dit Vauvenargues[120].
Vibraye Sarthe 72 Lettres patentes 1625 Hurault de Vibraye Existant Marquisat édifié par lettres patentes de Louis XIII[121].
Villacerf-le-Grand Champagne 10 1670 En 1670, la terre de Saint-Sépulcre est érigée en marquisat pour Édouard Colbert de Villacerf
Villars Bresse 01 13 juin 1565 de Savoie Érigé en marquisat en faveur de Honorat II de Savoie[122].
Villemont Auvergne 63 1720 de Veyny d'Arbouze de Marcillac Éteint au XXe siècle
Villennes Maine 72 1777 d'Aux de Villaines Éteint 1963 Ancien comté de Villennes érigé en marquisat alias d’Aux, Honneurs de la Cour 1787[123].
Villeneuve-Mesgrigny Champagne 10 octobre 1646 de Mesgrigny  ? Anciennes baronnies de Villeneuve-aux-Chêne et Vendeuvre-sur-Barse réunies et érigé en marquisat.
Vins (Vins-sur-Caramy) Provence 83 1641 Garde de Vins (de) Seigneurie des familles de Garde de Vins du Parlement de Provence et des Vintimille du Luc[120]. Fief érigé en marquisat par lettres patentes de 1641 en faveur de François de Garde de Vins[124].
Voguë
Volx (alias Vaux, Vaulx) Provence 04 Lettres patentes novembre 1652. Valavoire (de) Éteint Érigé en 1652 en faveur de François-Auguste de Valavoire (de La Valauric), par l'union avec les fiefs de Montagut et Yburgues[125].
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

W[modifier | modifier le code]

Marquisat Province Département Création Famille État Commentaires
Wargnies Nord 1651

X[modifier | modifier le code]

Y[modifier | modifier le code]

Z[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Bottin mondain,
  • Henri Jougla de Morenas, Grand armorial de France. Catalogue général des armoiries des familles nobles de France, comprenant les blasons des familles ayant possédé des charges dans le royaume et de celles ayant fait enregistrer leurs armoiries en 1696, de la noblesse de l'Empire, des anoblissements de la Restauration, donnant les tableaux généalogiques de familles confirmées dans leur noblesse entre 1660 et 1830, t. 1 : A - Bataillon, Paris, Édition héraldique, , 400 p.
  • Jean Baptiste de Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des Pairs de France. Des grands dignitaires de la Couronne, des principales familles nobles du Royaume, et des maisons princières de l’Europe, précédée de la généalogie de la Maison de France, t. 8, Paris, Arthus Betrand,
  • François de Colbert (préf. André Palluel-Guillard), Les Corbel Corbeau de Vaulserre, une famille de Savoie et de Dauphiné du XIIe au XXe siècle, Les Échelles, (ISBN 2-9516537-0-0)
  • Pierre Cardin Lebret, L'intendance de Provence à la fin du XVIIe siècle, édition critique
  • Ernest Nègre, Toponymie générale de France, vol. 3,
  • Jean Paul Barbier-Mueller, Ma Bibliothèque poétique – Première partie : éditions des XVe et XVIe siècles des principaux poètes français (de Guillaume Lorris à Louise Labé), vol. 4, Genève, Droz,
  • Éric Thiou, Dictionnaire des titres et des terres titrées en France sous l’Ancien Régime, Éditions Mémoire et Documents, Versailles, 2003, 270 p. (ISBN 2-914611-16-1)
  • Régis Valette, Catalogue de la noblesse française au XXIe siècle, augmenté du Catalogue provincial sous Louis XVI et au XIXe siècle, Paris, Robert Laffont, (ISBN 978-2-221-10875-8)
  • P.-Louis Laîné, Archives généalogiques et historiques de la noblesse de France, (lire en ligne)

Sites[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La parenté supposée avec les Ruffo de Calabria n'est pas prouvée, même si elle est à l'origine des substitutions de nom de 1814-1815.
  2. D'après Saint-Simon.
  3. Le titre authentique de marquis est en revanche éteint.

[21]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq, ar, as, at, au, av, aw, ax, ay, az et ba Eric Thiou, Dictionnaire des titres, Versailles, 2003, p. 47.
  2. Jougla 1934, p. 161
  3. a et b Jougla 1934, p. 169
  4. Bottin mondain 2002, p. 324
  5. Jougla 1934, p. 190
  6. Laîné 1850, p. 200
  7. AD13, B3444, f°419
  8. Jougla 1934, p. 241
  9. Nègre 1991, p. ?, n°30125
  10. Valette 2007
  11. E. de Séréville, F. de Saint-Simon, Dictionnaire de la noblesse française, 1975, page 504.
  12. Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, vol. 13.
  13. Dictionnaire des titres et des terres titrées en France sous l’Ancien Régime, éditions Mémoire et Documents, Versailles, 2003, (p.58).
  14. Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, vol. 13
  15. Charondas "A quel titre?", volume 36, 1970
  16. Courcelles, Dict. univ. noblesse de France, 388
  17. Jougla, 2, 186
  18. Jougla, 2, 45
  19. Lettres patentes de juin 1728, enregistrée par le parlement de Paris le 9 avril 1748.
  20. Érigé par L.P. d'avril 1673 pour Pierre de Castillon.
  21. a, b et c Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Paris, Librairie Armand Colin, 1969 (notice BnF no FRBNF35450017), p.165.
  22. Christophe Levantal, Ducs et pairs et duchés-pairies laïques à l'époque moderne : (1519-1790), p. 271.
  23. Jougla, 2, 133
  24. Jougla, 2, 66
  25. Jougla, 2, 161
  26. Jougla, 2, 227
  27. Jougla, 2, 226
  28. Jougla, 6, 411
  29. Woelmont, 2, 1031
  30. AD13, B3333, f°136
  31. Antoine, Dictionnaire, p.102.
  32. Jougla, 7, 354
  33. Woelmont, 2, 626-627
  34. Jougla, 2, 320
  35. Jougla, 2, 325
  36. Woelmont, 3, 149-150
  37. Woelmont, 3, 150
  38. Jougla, 2, 238
  39. a et b Jougla, 3, 16
  40. Jougla, Grand armorial de France, vol. 4, p. 292, no 19309.
  41. AD13 B3373 f°685
  42. AD13 B3399 f°649
  43. Jougla, 2, 463
  44. Jougla de Morenas, I, 176
  45. Révérend, 3, 223
  46. Jougla de Morenas, I, 171
  47. La Chesnaye-Desbois, vol. 3, Grimaldi
  48. Jougla, 2, 312
  49. Jougla, 2, 45 ; Thiou
  50. Jougla, 3, 15
  51. Moréri, 3, 802
  52. Jougla, 2, 363
  53. AD13, B3357, f°627
  54. a et b Jougla, 6, 103
  55. Woelmont, 4, 841-847
  56. Laîné, Archives généalogiques et historiques de la noblesse de France, p. 5 n. 1.
  57. Laîné, Archives généalogiques de la noblesse de France, t. IV, |https://books.google.fr/books?id=xSMIAAAAQAAJ&pg=RA8-PA10 p. 6-10.
  58. Jougla, 4, 17
  59. Woelmont, 6
  60. Jougla, 4, 32
  61. AD13, B3397, f°753
  62. 'Dictionnaire de la Noblesse, vol. 12, p. 358
  63. Jougla, 5, 225
  64. Pierre Cardin Lebret, L'intendance de Provence à la fin du XVIIe siècle : édition critique, 374
  65. Jougla, 2, 276
  66. Jougla, 2, 327
  67. Maison d'Iranda (ou Irandatz) d'Hendaye, citée par Arcangues - Sous la direction de H. Lamant-Duhart - Ekaina 1986, page 55
  68. Armand de Maude, Essai sur l'armorial de l'ancien diocèse du Mans, 1865, page 180.
  69. Bulletin de la Société héraldique et généalogique de France, 1879, page 212.
  70. Jougla 1934, p. 387-388
  71. Hector de Masso La Ferrière-Percy, Histoire de Flers ses seigneurs, 1855, p. 128-131
  72. Laîné, Archives généalogiques de la noblesse de France, t. IV, p. 6-10
  73. Archives départementales de la Marne, E 574.
  74. AD13, B3373, f°239v°
  75. Enregistré au Parlement de Provence le . AD13 B3356 f°319v°
  76. Jean-Claude Hilaire, « Les d'Arlempdes, seigneurs de Mirabel », Revue de la Société des Enfants et Amis de Villeneuve-de-Berg, 1979 (Aubenas : Seilc) N° 34.
  77. AD13 B3375 f°633
  78. Dictionnaire des Titres et des terres titrées en France sous l'ancien régime», Eric Thiou, Éditions Mémoire et Documents, Versailles, 2003
  79. Mais n’est plus porté : http://roglo.eu/roglo
  80. Académie des sciences et lettres de Montpellier, Section des Lettres, Mémoires de la Section des lettres, , vol. 7, p. 172.
  81. Raymond Sala, Dieu, le roi, les hommes : Perpignan et le Roussillon, 1580-1830, 1996, p. 128.// Raymond de Banyuls de Montferré, fils du dernier marquis, meurt pour la France en Indochine en 1953, Pierre de Banyuls de Montferré, le dernier marquis meurt lui en 1971
  82. AD13, B3373, f°696v°
  83. Par LP de mai 1697 (AD13, B3377, f°360v°)
  84. Mémoires de la Société académique du Cotentin, Coutances, 1893, p. 16-36.
  85. AD31, B1952, f°424v°
  86. E. Baratier, G. Duby, E. Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, Principauté d'Orange, Comté de Nice, et Principauté de Monaco, Atlas Belfram, Paris, Armand Colin, 1969.
  87. AD13 B3416 f°404v°
  88. Jougla 1934, p. 152
  89. Henri Jougla de Morenas, Grand Armorial de France, volume 5, page 371.
  90. AD13, B3357, f°8
  91. AD13 B3359 f°111v°
  92. F. de La Chenaye Desbois - Dictionnaire de la noblesse de France Edition 1770 page 155 [<iframe frameborder="0" scrolling="no" style="border:0px" src="https://books.google.fr/books?id=cT4TAAAAQAAJ&lpg=PA155&ots=1-nCBuipSp&dq=marquis%20de%20Roquefeuil&hl=fr&pg=PA155&output=embed" width=500 height=500></iframe>]
  93. Joseph de Bonald https://books.google.fr/books?id=LioSAwAAQBAJ&pg=PA10&lpg=PA10&dq=marquis+du+Bousquet&source=bl&ots=wvW8LmG-FD&sig=v4SzGoCg4ydQrhZ-5c99wZiDLbk&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwj3rvvp0I_VAhXQLVAKHd9pAc4Q6AEIWTAG#v=onepage&q=marquis%20du%20Bousquet&f=false
  94. Eric Thiou, Dictionnaire des titres et des terres titrées en France sous l'ancien Régime (principautés, marquisats, comtés, vicomtés, baronnies), Mémoire & Documents, juillet 2007.
  95. Marc Antoine Gaujal - Etudes Historiques sur le rouergue -Vol.4, Pages 34 et 35 [1]
  96. Louis de la Roque écrit à ce sujet : « On a dit que la baronnie de Roquefeuil avait été érigée en marquisat en 1618; on ne trouve nulle part aucune trace de cette prétendue érection. En supposant qu'elle ait eu lieu, les représentants actuels de cette famille ne descendraient pas en ligne directe d'Antoine III qui l'aurait obtenue Bulletin de la Société héraldique et généalogique de France, volume 1, 1879, page 564.
  97. Albert Révérend, Titres, anoblissements et pairies de la restauration 1814-1830, éd. 1906, p. 150.
  98. Jean Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglemens et avis du Conseil d'État de 1788 à 1824, Paris : Guyot et Scribe, Vol. 20, p. 200.
  99. a, b, c et d Barbier-Mueller 1973, p. 237, n°847
  100. Marie-Claude Guigue, Topographie historique du département de l'Ain, Bourg-en-Bresse, Gromier Ainé, (lire en ligne), p. 332.
  101. Dictionnaire des titres et des terres titrées en France sous l'ancien régime, par Éric Thiou. Mémoire & Documents (ISBN 2-914611-16-1)
  102. Jougla 1934, p. 350
  103. AD13, B3357, f°1001
  104. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées harvsp.7CJougla.7C1934.7Cid.3DJougla.
  105. Moréri, 3 p. 800-802
  106. AD13, B3398, f°30v°
  107. Jougla 1934, p. 127
  108. AD13 B3370 f°787
  109. Nègre 1991, p. 243, n°30164
  110. Jougla 1934, p. 225
  111. Nègre 1991, p. 243, n°30166
  112. « marquis de Trans », (marquis de Trans), sur roglo.eu (consulté le 14 janvier 2012)
  113. AD38, B2446
  114. De Courcelles 1827, p. 302 (Notes 1)
  115. Jougla, 6, 317, n°33027.
  116. Marie-Claude Guigue, Topographie historique du département de l'Ain, Bourg-en-Bresse, Gromier Ainé, (lire en ligne), p. 435.
  117. Marie-Claude Guigue, op. cit., p. 423.
  118. De Colbert 2007
  119. AD13 B3398 f°929
  120. a et b Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Paris, Librairie Armand Colin, 1969 (notice BnF no FRBNF35450017)
  121. Érigé en marquisat par L.P. d'avril 1625, enr. au parlement de Paris le 17 mars 1629 pour Jacques Hurault, gentilhomme de la chambre du roi.
  122. Marie-Claude Guigue, op. cit., p. 429.
  123. Jougla 1934, p. 296
  124. AD13 B3353 f°122v°
  125. Cardin Lebret, p. 226