Liste d'odonymes de LaSalle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette liste contient les voies de circulation situées dans l'arrondissement LaSalle de la ville de Montréal, ainsi que leurs origines toponymiques pour certaines.

Avenues[modifier | modifier le code]

1re avenue, 2e avenue, 3e avenue, 4e avenue, 5e avenue, 6e avenue, 7e avenue et 8e avenue

  • Avenues situées entre les boulevards LaSalle et Champlain. Le secteur compris autour des intersections des 3e à la 6e avenue avec la rue Édouard correspondent à l'ensemble institutionnel du village des Rapides, communément nommé Bronx[1].

9e avenue

  • Avenue située entre le boulevard Champlain et la rue Édouard.

11e avenue

  • Avenue située entre la rue Thelma, dont elle est le prolongement, et l'intersection avec la 12e avenue et la rue Bonnier.

12e avenue

  • Avenue située entre les rues Georges et Duranceau.

14e avenue et 15e avenue

  • Avenue située entre les rues Bonnier et Simonne.

16e avenue

  • Avenue située entre les rues George et Duranceau, dont elle est le prolongement.

30e avenue

  • Avenue située entre la rue Raymond et la 39e avenue, dont elle est le prolongement.

31e avenue

  • Avenue située entre la rue Centrale et l'avenue des Rapides.

32e avenue

  • Avenue située entre les avenues des Rapides et Carroll, dont elle est le prolongement.

33e avenue

  • Avenue située entre les avenues des Rapides et Carroll.

34e avenue

  • Avenue accessible via la rue George.

35e avenue

  • Avenue située entre le boulevard Champlain et la rue Centrale.

36e avenue

  • Avenue en impasse accessible via la rue George.

37e avenue

  • Avenue située entre le boulevard LaSalle et la rue Centrale.

38e avenue

  • Avenue située entre les avenues des Rapides et Carroll.

39e avenue

  • Avenue située entre la rue Centrale et la 30e avenue, dont elle est le prolongement.

40e avenue

  • Avenue située entre le boulevard LaSalle et la 30e avenue.

41e avenue

  • Avenue située entre la rue George et l'intersection avec la rue Centrale et le croissant de la Louisiane.

43e avenue

  • Avenue située entre les boulevards LaSalle et Champlain, intersection communiquant avec un accès à l'Hôpital de LaSalle.

44e avenue

  • Avenue accessible via la 43e avenue.

45e avenue

  • Avenue située entre la rue Centrale et l'avenue des Rapides.

63e avenue

64e avenue

  • Avenue située entre les rues Beyries et Hepworth.

65e avenue

  • Avenue située entre le boulevard LaSalle et la rue Hepworth.

66e avenue

  • Avenue située entre le boulevard LaSalle et la rue Beyries.

67e avenue

  • Avenue située entre le boulevard LaSalle et la rue Centrale.

68e avenue

  • Avenue située entre le boulevard LaSalle et la rue Hepworth.

69e avenue

  • Avenue située entre les rues Centrale et Beyries.

75e avenue

76e avenue

  • Avenue située entre les rues Centrale et Boivin.

77e avenue

  • Avenue située entre la rue de Matane et l'intersection entre la rue Centrale et la terrasse Centrale.

78e avenue

  • Avenue située entre le boulevard LaSalle et la rue Centrale.

80e avenue

  • Avenue située entre les rues Centrale et Boivin.

90e avenue

A[modifier | modifier le code]

Airlie (rue)

  • Rue divisée en deux section par la voie ferrée reliée au pont ferroviaire Saint-Laurent, l'une dans le secteur nommé Highlands, entre les avenues Dupras et Athole, et l'autre entre les rues Maria et l'intersection avec la 70e avenue et le boulevard De La Vérendrye, dont elle est le prolongement.

Albert-Couture (rue)

  • Rue située entre les rues George et Lévis-Sauvé.
  • Désignée en 1978, cette rue rappelle l'avocat Albert Couture (1933-1977)[4]. Il fut très impliqué dans la communauté lasalloise, entre autres lors de l'organisation des Jeux du Québec d'hiver de 1977, pendant lesquels il mourut subitement[5].

Alepin (avenue)

  • Rue divisée en deux sections, l'une entre le boulevard Champlain et la rue Centrale et l'autre entre la rue Édouard et le boulevard LaSalle.
  • Désigné en 1945, ce nom désigne une famille de propriétaires fonciers originaires d'Alep en Syrie. Joseph Béchir Alepin (1893-1972) acquit les terrains à proximité en vu d'en faire un développement résidentiel. Toutefois, un terrain dû être donné à la ville devenir le parc Leroux. Alepin acheta également la ferme Somerville-Ogilvie à la Sun Life, pour en faire le LaSalle Golf & Country club exploité jusqu'en 1970, date à laquelle le secteur devint des lots pour la construction[6]. Les Alepin furent aussi propriétaire de la maison Penniston de style Queen Anne[7]

Allard (rue)

Allion (avenue)[modifier | modifier le code]

  • Rue divisée en deux sections, l'une entre le boulevard Champlain et la rue Centrale et l'autre entre la rue Ouimet et le boulevard LaSalle.
  • Désigné en 1955, ce nom rappelle Joseph Allion (1883-1968). Né à Pouillé en Loir-et-Cher, Allion fut curé et fondateur de la paroisse Notre-Dame-du-Sacré-Cœur[10].

Allion (rue)

  • Rue située entre les avenues Allion et Lacharité.

André-Merlot (rue)

  • Rue située entre les rues Pigeon et Hébert.
  • Désigné en 1952, ce nom rappelle André Merlot, dit le Petit Laramée (ca 1638/45-1700). Soldat de la compagnie ContreCœur du régiment de Carignan, il fut un pionnier du Bas-Lachine[11].

Angrignon (boulevard)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Jean-Baptiste-Arthur Angrignon.

Angus (avenue)

  • Avenue située entre la 90e avenue et la rue Centrale.

Anita (rue)

  • Rue située entre les rues Serge et Moreau.
  • Désigné en 1969, ce nom fait référence à Anita Lépine. Elle fut l'épouse de Normand Bourdeau (1930-2008), entrepreneur et conseiller municipal de LaSalle de 1967 à 1975[13].

Armel (rue)[modifier | modifier le code]

  • Rue située entre les rues Jacqueline et Danièle.
  • Désigné en 1966, ce nom fait référence au fondateur de la caisse populaire Sainte-Catherine-Labouré et homme d'affaires Armel Robitaille (1919-2001)[14].

Athole (avenue)

  • Rue en impasse accessible via la rue Airlie.

B[modifier | modifier le code]

Bannon (rue)

  • Rue située entre les avenues Lacharité et Gérald.
  • Désigné en 1955, ce nom évoque Lionel Bannon (1908-1972). Bannon fut fondateur de la caisse populaire Notre-Dame-du-Sacré-Cœur et conseiller municipal de 1948 à 1951[16].

Baribeau (rue)

  • Rue située entre les 12e et 16e avenues.

Baxter (rue)

  • Rue située entre les rues Ducas et Jean-Chevalier.
  • Désigné en 1967, ce nom évoque la famille longtemps établie à LaSalle de William Baxter[18].

Bayne (rue) & Bayne (terrasse)

  • Rue située entre 80e et 90e avenues.
  • Terrasse accessible via la rue Bayne.
  • Désigné en 1961, ce nom fait référence à William Angus Beverly Bayne (né en 1923), conseiller municipal de 1951 à 1954[19].

Beauce (terrasse de la)

  • Terrasse accessible via la rue Airlie.

Beauchamp (rue)

Beauport (rue de)

  • Rue située entre la 75e avenue et la rue Maher.

Bédard (rue)

  • Rue située en l'avenue Dollard et la rue Bourbonnais, dont elle est le prolongement.
  • Désigné en 1956, ce nom évoque l'entrepreneur en construction Jean Bédard (1908-1964). Ouverte en 1947, l'entreprise en construction Jean Bédard ltée exploita une carrière Kahnawake[23].

Behrens (rue)

  • Rue située entre les rues Airlie et Centrale.
  • Désigné en 1959, ce nom désigne Clive Behrens qui contribua au développement résidentiel et industriel de ce secteur et fut membre de l'exécutif des compagnies Metropolitan Development Corp., Newman Avenue Holdings Inc. et Orchand Development[24]

Béique (rue)

  • Rue située entre les rues Gloria et Chartrand.

Bélanger (avenue)

  • Ce nom fait référence à la famille Bélanger qui s'établit dans la région dès 1839[26]. Parmi ceux-ci, François-Xavier Bélanger (1883-1967) fut conseiller municipal de LaSalle de 1915 à 1933, Joseph-Hermanfroye Bélanger (1854-1921) fut conseiller de la municipalité de paroisse de 1895 à 1913 et donnateur du terrain pour la construction de la chapelle-école Saint-Nazaire et Joseph-Edmond Bélanger (1894-1968) entrepreneur de la construction d'environ 200 maisons dans le secteur Village des Rapides (Bronx)[27]. La maison De Lorimier-Bélanger située sur le boulevard LaSalle, où résida entre autres Chevalier De Lorimier, témoigne du passage de cette famille[28].

Bélec (avenue)

  • Avenue située entre les rues Bourdeau et Bouvier.

Benoit (rue)

  • Rue située entre les rues Ménard et Lise.
  • Désigné en 1966, ce nom correspond à J.-Émile Benoît (1892-1944), ancien chef de police de LaSalle de 1939 à 1944[30].

Bergevin (rue)[modifier | modifier le code]

  • Rue situé entre les rues Clément et des Oblats.
  • Désigné en 1955, ce nom fait référence à Henri Bergevin (1862-1931). Bergevin fut conseiller municipal de 1901 à 1907 et maire de 1907 à 1912 de la municipalité de paroisse de Lachine, ainsi que premier maire de LaSalle de 1912 à 1913[30].

Bernard (rue)

  • Située entre les rues John-Campbell et Robidoux.
  • Désigné en 1968, ce nom évoque le prénom du garçon de l'entrepreneur Max Schuchman[31].

Bernie (rue)

  • Située entre les rues Jean-Brillon et Robert.
  • Désigné en 1966, ce nom est en l'honneur du président des loisirs Saint-Télesphore Bernard Hyland (1922-1982)[32].

Beyries (rue)[modifier | modifier le code]

  • Ce nom évoque Jean-Baptiste Beyries (1879-1978) ancien conseiller municipal de Lachine de 1911 à 1912 et de LaSalle de 1912 à 1913 et 1915 à 1917. Maire de LaSalle entre 1917 et 1921, il redevient conseiller entre 1933 et 1943[33].

Bishop-Power (boulevard)[modifier | modifier le code]

Blais (terrasse)

  • Terrasse accessible via la rue Centrale.
  • Désigné en 1979, ce nom évoque la famille Blais établie de longue date à LaSalle[35].

Bois-des-Caryers (rue du)

  • Rue du Bois-des-Caryers est accessible via la rue Chouinard.
  • Désigné en 2011, ce nom fait référence au parc des Caryers abritant plusieurs arbres de type caryer cordiforme. Cette essence d'arbre est indigène à l'île de Montréal, mais se raréfie avec l'urbanisation[36].

Boivin (rue)

  • Rue située entre la 90e et la 75e avenues.
  • Désigné en 1959, ce nom remplaça l'ancienne appellation Truck Road pour honorer Albert Boivin (1894-1989). Boivin fut conseiller municipal de 1962 à 1951, période durant laquelle il œuvra à l'établissement de plusieurs industries sur le territoire[37].

Bonnier (rue)

  • Rue située entre la rue Gagné et l'intersection des 11e et 12e avenues.
  • Désigné en 1964, ce nom honore le Dr Jean-Guy Bonnier (né en 1931). Le Dr Bonnier œuvra à la fondation de l'hôpital de LaSalle et dans le domaine de la santé publique. Il fut également conseiller médical pour les Jeux olympiques de Montréal (1973-1976) et pour les Jeux du Québec d'hiver de 1977 à LaSalle[38].

Borduas (rue)

  • Rue située entre les rues Centrale et Duranceau.
  • Désigné en 1980, ce nom évoque la famille Borduas et sont patriarche Hormidas Borduas (1864-1935)[39].

Bourbonnais (rue)

  • Rue située en l'avenue Dollard et la rue Bédard, dont elle est le prolongement.
  • Désigné en 1957, ce nom évoque la famille Bourbonnais, dont Gustave Bourbonnais (1894-1987), qui fut policier-pompier, et Raymond Bourbonnais (1934-2010), également policier ayant intervenu héroïquement lors de l'explosion de la rue des Oblats en 1956. Ce dernier devient ensuite directeur des pompiers et de la sécurité publique de la ville d'Outremont[40].

Bourdeau (rue)

  • Rue située entre le boulevard Shevchenko et la rue Lapierre.
  • Désigné en 1967, ce nom fait référence à Normand Bourdeau (1930-2008). Bourdeau fut homme d'affaires et conseiller municipal de 1967 à 1975[13].

Bourdeau (terrasse)

  • Terrasse accessible via la rue Ducas.

Boursier (rue)[modifier | modifier le code]

  • Rue située entre le boulevard Shevchenko et la rue Jean-Brillon.

Bouvier (rue)

  • Rue située entre les rues Thierry et Bélec.

Broadway (rue)

  • Ce nom provient de l'avenue Broadway de la ville de New York pour commémorer l'achat par plusieurs courtiers de terrains dans le secteur Lachine Rapids, renommés Riverside Park, Bronx Park et Village des Rapides[42].

Brome (rue de)

  • Rue située entre les rues Behrens et de Newport.
  • Désigné en 1959, ce nom évoque la municipalité de village de Brome[43].

Brosseau (rue)

  • Rue accessible via l'avenue Lafleur.
  • Désigné en 1935, ce nom commémore Armand Brousseau (1892-1972). Brousseau fut avocat, notaire, conseiller municipal en 1933 et maire de LaSalle de 1935 à 1939[44].

Brown (rue)

  • Rue située entre les rues Réjane et Marie-Claire.
  • Désigné en 1965, ce nom rappelle William Joseph Brown qui fut résidant de LaSalle dès 1905[45].

Browning (rue)

  • Rue située entre les rues Jean-Brillon et Thierry.
  • Désigné en 1968, ce nom rappelle Charles Frédéric Browning et sa famille qui furent résidant de LaSalle dès 1938[46].

C[modifier | modifier le code]

Cabano (rue de)

  • Rue située entre la 80e avenue et la rue de Matane.

Cannes-Brûlées (rue de)

  • Rue accessible via la rue Léger.
  • Désigné en 1989, ce nom commémore un quartier de la ville de Kenner en Louisiane, avec laquelle LaSalle est jumelée[48].

Carignan (rue)[modifier | modifier le code]

  • Rue située entre les rues Salley et Parent.

Carroll (avenue)

  • Avenue située entre l'avenue des Rapides et la 32e avenue.
  • Désigné en 1958, ce nom évoque Gordon Carroll (1898-1971). Carroll fut le curé-fondateur de la paroisse St. Barbara, aujourd'hui St. John Brébeuf[50].

Caserne (allée de la)

Cavelier-de-LaSalle (terrasse)

  • Terrasse accessible via la rue Centrale.
Article détaillé : René-Robert Cavelier de La Salle.

Centrale (rue)

  • Rue divisée en deux sections, l'une du boulevard Champlain jusqu'à la 69e avenue et l'autre de la 75e avenue à l'avenue Lafleur.
  • Désigné en 1959, ce nom illustre que cette rue existe depuis le début de la cité de LaSalle et traverse les trois quartiers de la municipalité[52].

Centrale (terrasse)

  • Terrasse accessible via la rue Centrale et l'intersection avec la 77e avenue.

Champlain (boulevard)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Samuel de Champlain.

Charbonneau (rue)

  • Rue située entre les rues Jean-Brillon et Robert.

Charron (rue)

  • Rue située entre les rues Centrale et Gamelin.
  • Désigné en 1978, ce nom désigne la présence de la famille Charron à LaSalle[55].

Chartrand (rue)

  • Désigné en 1966, ce nom désigne en nommé Chartrand qui fut président des Loisirs de LaSalle[56].

Chatelle (rue)[modifier | modifier le code]

  • Rue située entre l'avenue Lafleur et la rue Orchard.
  • Ce nom fait référence à Louis Chatelle (1871-1940), maire de LaSalle de 1925 à 1935[57].

Chopin (rue)

  • Rue située entre les rues Cordner et Desaulniers.
  • Désigné en 1969, ce nom rend hommage au pianiste et compositeur polonais Frédéric Chopin (1810-1849). Cette rue fut nommée à la demande de la société polonaise d'Aide Mutuelle[58].
Article détaillé : Frédéric Chopin.

Chouinard (rue)

  • Rue située entre les rues Bernie et Senkus.
  • Désigné en 1968, ce nom commémore la famille Chouinard de longue date établie à LaSalle[59].

Churchill (rue)

  • Rue située entre l'avenue Lacharité jusqu'à la limitre de l'arrondissement avec Verdun, où la rue conserve le nom.
Article détaillé : Winston Churchill.

Churchill (terrasse)

  • Terrasse située à l'extrémité de l'avenue Gérald, à l'est de la rue Churchill.
  • Voie désignée en 1955.

Clément (rue)

  • Désigné en 1947, ce nom fait référence à Israël Clément dit Larivière (1860-1931) qui fut conseiller municipal de paroisse de 1907 et de la nouvelle ville de LaSalle de 1912 à 1913[61].

Collège (croissant du)

  • Croissant accessible par la rue Ducas.

Compte (rue)

  • Désigné en 1955, ce nom réfère à Ferdinand Comte (1902-1971), curé et fondateur de la paroisse Sainte-Catherine-Labouré[62].

Cordner (rue)

  • Désigné en 1973, ce nom rend hommage à Robert Cordner (né en 1932). Athlète ayant participé aux Jeux olympiques d'Helsinki en 1952 et aux Jeux du Commowealth. Il participa également à l'Odyssée des Voyageurs du Centenaire, un périple en canot de Rocky Mountain House en Alberta jusqu'à Montréal pour l'Expo 67. Cordner fut aussi conseiller municipal 1971 à 1987 et de 1991 à 1995, année durant lesquelles il contribua à l'implantation du parc des Rapides. Il fut défait lors sa tentative de ravir la mairie en 1999 contre le Dr Michel Leduc[63].

Curé-De-Rossi (rue)

  • Rue située entre les rues Jean-Chevalier et Bouvier.
  • Désigné en 1975, ce nom réfère à Guisseppe di Rossi qui fut le curé fondateur de la paroisse italienne Madre dei Cristiani dont l'église est érigée sur la rue Thierry[64].

Curé-Legault (rue)

  • Rue située entre les rues Béïque et John-F.-Kennedy.
  • Désigné en 1966, ce nom rend hommage au curé Jean Legault (1911-1997), fondateur de la paroisse Saint-Télésphore en 1958 et curé de cette paroisse jusqu'en 1961[65].

Cyrenne (terrasse)

  • Terrasse accessible via la rue Centrale.
  • Désigné en 1980, ce nom évoque la famille Cyrenne, entre autres Évangéliste Cyrenne (1879-1922) qui fut simultanément surintendant des travaux municipaux et chef de police et pompier[66].

D[modifier | modifier le code]

D'Amours (rue)

  • Rue située entre les rues Clément et Jean-Milot.
  • Désigné en 1956, ce nom fait référence à Napoléon-Alfred D'Amour (1884-1975). D'Amours fut opérateur de chemin de fer à de nombreux endroits au Québec et en Ontario ainsi que conseiller municipal de 1921 à 1923[67].

Daigneault (rue)

  • Rue située entre les rues Jean-Brillon et Thierry.
  • Désigné en 1969, ce nom désigne la famille de l'homme d'affaires Laurent Daigneault (1905-1990)[67].

Dalmany (rue)

  • Rue située entre les avenues Stirling et Strathyre.
  • Ce toponyme, entre autres orthographié Dalmeny, peut faire référence au village de Dalmeny en Écosse, comme plusieurs rues de ce secteur nommé Highlands[68].

Danièle (rue)'

  • Rue située entre les rues Gervais et Préville, dont elle est le prolongement.
  • Désigné en 1966, ce nom provient du prénom de la fille de l'entrepreneur J.-Hervé Bédard (1903-1989)[69].

Daoust (rue)

  • Rue située entre les rues Lemieux et Rancourt.
  • Désigné en 1966, ce nom désigne le commissaire scolaire Lionel Daoust[70].

David-Boyer (rue)

  • Désigné en 1965, ce toponyme rend hommage à deux personnes distinctes, soit l'ancien maire le dr. Lionel Boyer (1919-1990) et son beau-père Zénon David (1891-1970), en raison du rejet du seul nom Boyer par le bureau de poste[71].
    • Lionel Boyer fut docteur en dentisterie et maire durant une forte période d'expansion de la ville, soit de 1963 à 1971[72].
    • Zénon David fut cheminot et président de la Fédération nationale des employés de chemins de fer, ainsi que président de la commission scolaire l'amenant à superviser la construction de plusieurs école étant donné l'accroissement de la population[73].

Dawn (rue)

  • Rue située entre les rues Bayne et Red Cross.
  • Ce non désigne l'entrepreneur Michael Jutzinka Dawn[74].

De la Vérendrye (boulevard)[modifier | modifier le code]

  • Boulevard longeant le canal de l'Aqueduc de la rue Airlie , intersection avec la 70e avenue jusqu'à la limite du territoire avec l'arrondissement Le Sud-Ouest.
Article détaillé : Boulevard De La Vérendrye.

Denise (rue)

  • Rue située entre les rues Thierry et Serge.
  • Désigné en 1969, ce nom fait référence à l'épouse du conseiller Robert Gagné[75].

Desaulniers (rue)

  • Rue située entres les rues John-Campbell et Robidoux.
  • Désigné en 1969, ce nom désigne la famille d'André Desaulniers, implantée à LaSalle depuis de nombreuses années[76].

Dionne (rue)

  • Rue située entre les rues Thierry et Miller.
  • Désigné en 1975, ce nom commémore la famille Dionne qui s'établie à LaSalle vers 1925[77].

Dollard (avenue)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Avenue Dollard.

Dora (rue)

  • Rue située entre le boulevard Shevchenko et la rue Lefebvre.
  • Désigné en 1965, ce nom fait référence à l'épouse du docteur Lionel Boyer, maire de 1963 à 1971[79].

Doyle (rue)

  • Rue située entre les rues Robidoux et Ménard.
  • Désigné en 1967, ce nom désigne Paul Doyle (1918-2012), machiniste et commissaire et président de commission scolaire de 1965 à 1968[80].

Dubé (rue)

  • Rue située entre les rues Béïque et John-F.-Kennedy.
  • Désigné en 1966, ce nom rend hommage au curé Matthew Daly Dubee (1913-1993). Curé de la paroisse St. John Brébeuf 1961 à 1974[81].

Ducas (rue)

  • Désigné en 1967, ce nom désigne la famille de Joseph-Charles Ducas (1894-1963)[82].

Dufresne (rue)

  • Rue située entre les rues Lapierre et Ménard.
  • Désigné en 1967, ce nom désigne Jules Dufresne (1894-1963), marguiller et bénévole de la paroisse Sainte-Catherine-Labouré[83].

Duhamel (rue)

  • Rue accessible via l'avenue des Rapides.
  • Désigné en 1980, ce nom désigne la famille Duhamel établie de longue date à LaSalle[84].

Dupras (avenue)

  • Désigné en 1964, ce nom désigne le pharmacien Palmer Dupras[85].

Duquette (terrasse)

  • Terrasse accessible via la rue Centrale, entre la 78e et la 80e avenues.
  • Désigné en 1969, ce nom désigne la Raymond Duquette (1875-1954), homme d'affaires lasallois[86].

Duranceau (rue)

  • Rue accessible via la rue Centrale, entre le boulevard Bishop-Power et la rue Gagné.
  • Désigné en 1980, ce nom désigne la famille Joseph Duranceau établie à LaSalle en 1891[87].

E[modifier | modifier le code]

Eastman (rue d')

  • Rue située entre les rues Centrale et de Newport, dont elle est le prolongement.

Édouard (rue)

  • Rue située entre le boulevard Bishop-Power et l'avenue Lacharité.
Article détaillé : Édouard VII.

Elmslie (rue)

  • Ce nom rend hommage à un dénommé M. Elmslie, premier propriétaire de manufacture sur cette artère[90].

Émile-Nelligan (rue)

  • Rue accessible via le boulevard Shevchenko.
Article détaillé : Émile Nelligan.

F[modifier | modifier le code]

F.-X.-Prieur (rue)

  • Rue accessible via la rue Salley et donnant accès à la bibliothèque de LaSalle (L'Octogone).

Fontaine (rue)

  • Rue située entre les rues Thierry et Bernie.
  • Désigné en 1968, ce nom vise à rendre hommage à monsieur Roger Fontaine qui fut Grand chevalier du conseil 3147 des Chevaliers de Colomb entre 1963 et 1965. Le couple Fontaine avait été très impliqué dans l'aide donnée aux victimes des explosions de LaSalle Heights en 1965 au Québec[93].

Forget (terrasse)

  • Terrasse accessible via la rue Latour.
  • Désigné en 1963, ce nom désigne l'abbé Valmore Forget (1896-1958), qui fut curé fondateur de la paroisse Saint-Télesphore de 1951 à son décès[94].

Fort-Rémy (rue du)[modifier | modifier le code]

  • Désigné en 1996, ce nom rend hommage à Pierre Rémy (ca 1636/40-1726). Sulpicien, il fut le premier curé de Lachine. Son influence sur la communauté fut telle que le fort en place devint le Fort Rémy[95],[96].

Fothergill (avenue)

  • Avenue située entre la rue Bayne et l'avenue Paquin, dont elle est le prolongement.
  • Désigné en 1964, ce nom rappelle William Fothergill (1889-1968), conseiller municipal de 1941 à 1943[97].

Francoeur (rue)

  • Rue située entre les rues Behrens et de Newport, dont elle est le prolongement.
  • Désigné en 1959, ce nom désigne Dollard FranCoeur (1877-1959), curé de la paroisse Saint-Nazaire de 1928 à 1935. Durant son passage à LaSalle, il épaule le curé Allion de la paroisse Notre-Dame-du-Sacré-Cœur dans sa lutte contre la vente d'alcool dans les lieux publics[98].

G[modifier | modifier le code]

Gagné (rue)

Galarneau (rue)

  • Rue située entre les rues Raymond et Kless.
  • Désigné en 1977, ce nom évoque la famille Galarneau établie de longue date à LaSalle[100].

Gamelin (rue)

  • Rue située entre les rues George et Lévis-Sauvé.
  • Désigné en 1978, ce nom désigner l'entrepreneur Adélard Gamelin (1883-1976). Il participa entre autres à la construction de l'église Notre-Dame-du-Sacré-Cœur[101].

George (rue)

Article détaillé : George VI.

George (terrasse)

  • Terrasse en impasse accessible via la rue George.

Georges-Brault (rue)[modifier | modifier le code]

  • Rue en impasse accessible via la rue Wanklyn.
  • Désigné en 2002, ce nom honore Georges Brault (1891-1977). Brault fut un pompier très impliqué dans le développement de la communauté[103].

Gérald (avenue)[modifier | modifier le code]

  • Avenue située entre le boulevard Champlain et la rue Churchill.
  • Désigné en 1955, ce nom honore Gérald Raymond. Raymond fut conseiller municipal de 1954 à 1971 et maire de LaSalle de 1971 à 1983. Durant son passage à la mairie, il contribua à la construction du centre Dollard-Saint-Laurent, de l'aménagement du Parc des Rapides (1978), de la construction de la nouvelle caserne des pompiers (1979), de la bibliothèque l'Octogone (1983) et de l'acquisition de la Burroughs Wellcome pour y installer l'hôtel de ville (1983)[104].

Gervais (rue)

  • Rue située entre les rues Cordner et Jacqueline.
  • Désigné en 1966, ce nom rappelle André Gervais, bénévole dans les loisirs Saint-Nazaire et fondateur du théâtre de l'Avant-Scène[105].

Ghislaine (rue)

  • Rue située entre les rues John-F.-Kennedy et Gloria.
  • Désigné en 1965, ce nom désigne le prénom de la femme du directeur-adjoint de la police, Maurice Giguère[106].

Giguère (rue)

  • Rue située entre les rues Lefebvre et Serre.
  • Désigné en 1966, ce nom fait référence à Aurélien Giguère (1886-1945). Giguère fut dessinateur en fourrure et commissaire scolaire ayant, entre autres, travaillé à la construction de l'école de l'Immaculée-Conception[107].

Giovanni-Caboto (rue)

  • Rue située entre les rues Réjane et Lemieux.
  • Désigné en 1996, ce nom rappelle Jean Cabot (Giovanni Caboto en italien) (1455-1498), explorateur des côtes de Terre-Neuve et du Labrador[108].
Article détaillé : Jean Cabot.

Giroux (rue)

  • Rue située entre les rues Béïque et John-F.-Kennedy.
  • Désigné en 1966, ce nom désigne le commissaire scolaire Roma Giroux (1912-1978)[109].

Gloria (rue)

  • Désigné en 1965, ce nom fait référence au prénom de l'épouse du conseiller municipal Joseph Ouellette (1924-1970)[110].

Godbout (rue de)

  • Rue située entre la 76e avenue et la rue de Matane.

Godbout (terrasse de)

  • Terrasse accessible via la rue de Godbout.

Goldsbrough (rue)

  • Rue située entre les rues Thierry et Curé-De Rossi.
  • Désigné en 1975, ce nom rappelle George Goldsbrough, ouvrier à la construction de rue et de chemin de tramway venu s'établir à LaSalle en 1922[112].

Gravel (rue)

  • Rue située entre l'avenue Lafleur et la rue Smith.
  • Désigné en 1949, ce nom commémore le secrétaire-trésorier Albert Gravel (1906-1998). En plus d'avoir cumulé 39 ans au service de LaSalle, M. Gravel s'impliqua grandement dans la communauté lasalloise[113].

Greenfeld (terrasse)

  • Désigné en 1964, ce nom rappelle un propriétaire foncier[114].

Groseilliers (sentier des)

Guy-Bouchard (boulevard)

  • Désigné en 1995, ce nom rend hommage à Guy Bouchard (1929-1994). Bouchard fut conseiller municipal de l'Équipe du Renouveau de 1975 à 1979 et candidat défait à la mairie en 1979 sous la bannière du parti de l'Action civique[115].

H[modifier | modifier le code]

Hachez (rue)

  • Désigné en 1979, ce nom commémore la famille Hachez qui est établie de longue date à LaSalle[116].

Hardy (rue)

  • Désigné en 1975, ce nom désigne la famille de du bénévole en loisir et vice-président du club de hockey Les Caveliers de LaSalle, Lionel Hardy (1925-1995)[117].

Harrigan (rue)

  • Rue située entre les rues Cordner et Desaulniers.
  • Désigné en 1969, ce nom fait référence à W. (Pop) Harrigan, bénévole de la Pop Harrigan House League[117].

Hayward (rue)

  • Rue accessible via l'avenue Lafleur.
  • Désigné en 1942, ce nom désigne Ernest James Hayward (1878-1946). Hayward fut conseiller municipal de LaSalle de 1933 jusqu'à son décès. Durant son mandat, il vote entre autres pour la vente de produits alcoolisés dans la limite de la municipalité[117].

Hébert (rue)

  • Rue divisée en deux sections, l'une entre les rues Chouinard et André-Merlot et l'autre entre les rues Jean-Chevalier et Lapierre.
  • Désigné en 1952, ce nom rend hommage à Georges Hébert (1897-1975). Hébert fut bénévole dans les loisirs et la fondation de l'Hôpital de LaSalle, ainsi que conseiller municipal de LaSalle de 1951 à 1960[117].

Hélène (rue)

  • Rue située entre les rues Réjane et Marie-Claire.
  • Désigné en 1965, ce nom provient du prénom de la femme du chef de police et de pompier Joseph-Oscar-Irénée Tremblay (1909-1988)[118],[119].

Hepworth (rue)

  • Rue située entre la rue Beyries et la 68e avenue, d'où elle se termine en impasse.
  • Désigné en 1961, ce nom désigne William Henry Hepworth (1895-1972). Hepworth fut propriétaire des lots dans le secteur des rues Centrale et Beyries, ainsi que donnateur d'un carillon électronique Bascilican pour la paroisse Saint-Télésphore[120].

Highlands (avenue)

  • Avenue située entre le boulevard LaSalle et la rue Dalmany, d'où elle se termine en impasse.
  • Désigné en 1935, ce nom rappelle les Highlands de l'Écosse. Ce secteur de LaSalle, également surnommé Highlands, fut le lieu d'implantation de plusieurs immigrants écossais, ce que reflète la toponymie de nombreuses avenues adjacentes[121].

Hull (rue de)

  • Rue située entre l'avenue Dollard et la rue d'Oka, d'où elle se termine en impasse.

I[modifier | modifier le code]

Irwin (rue)

  • Désigné en 1956, ce nom rend hommage à Mary Irwin (1626-1687). D'origine écossaise, Irwin arrive à Québec en 1626 et devient hospitalière sous le nom de Marie de la Conception[123].

J[modifier | modifier le code]

Jacqueline (rue)

  • Rue située entre les rues Lise et Ménard.
  • Désigné en 1965, ce nom rappelle le prénom de Jacqueline Ciguère, greffière de la ville de LaSalle[124].

Jacqueline-Sicotte (rue)

  • Rue située entre les rues Bouvier et Bourdeau.
  • Désigné en 2016, ce nom commémore Jacqueline Sicotte-Béïque (1911-2002). Elle fut pionnière de la Société historique Cavelier-de-LaSalle et militante, aux côtés de Thérèse Casgrain, de la Ligue des droits de la femme pour l'obtention du statut de citoyenne à part entière. Son engagement fut récompensé du Prix du Gouverneur général en 1998[120].

Jean-Brillon (rue)

  • Désigné en 1966, ce nom désigne Jean Bareau dit Brillon (?-1690). Pionnier, il fut tué par les Iroquois[125].

Jean-Chevalier (rue)

  • Rue située en les rues Thierry et Baxter, d'où elle se termine en impasse avec un accès au parc Angrignon.
  • Désigné en 1952, ce nom fait référence à Jean Chevalier (ca 1967/35-1707). Cordier, il cède un quart du lot reçu en héritage pour la construction d'une chapelle à l'intérieur du Fort Rémy. Construction s'étalant de 1675 à 1976[126].

Jean-Milot (rue)

  • Ce nom désigne Jean Milot dit LeBourguignon (1624-1699). Taillandier, ce bourguignon d'origine s'établie près de la rivière Saint-Pierre en 1653. Fait brièvement prisonnier par les Iroquois en 1661, il achète un domaine de 420 arpents à Cavelier de LaSalle dans l'arrière fief de Lachine, futur Fort Rémy. Un 60 arpents est par la suite ajouté après achat auprès de Nicolas Moison et, à la demande du supérieur des Sulpiciens, fait construire un moulin fortifié dans l'enceinte du fort de Lachine, moulin construit par les artisans Pierre Verrier dit la Saulaye et Pierre Delugerat dit Desmoulins[127].

Jean-Quenneville (rue)

  • Rue en sens unique des rues Lapierre vers Hébert.
  • Désigné en 1952, ce nom commémore Jean Quenneville (Quesneville) (1653-1701). Originaire de Rouen, Quenneville s'installe à Lachine et occupe plusieurs fonctions dont maître tailleur d'habits et huissier seigneurial de Montréal[128].

Jeannette (rue)

  • Rue située entre la rue Lyette et l'avenue Riverview.
  • Désigné en 1965, ce nom rappelle le prénom de l'épouse du conseiller municipal Laurentien Lefebvre (1918-1977)[129].

Jetté (rue)

  • Rue située entre les rues Salley et de Beauport.
  • Désigné en 1973, ce nom fait référence à la famille de Roland Jetté, établie de longue date à LaSalle[130].

John-Campbell (rue)[modifier | modifier le code]

  • Rue située entre les rues Juliette et Cordner.
  • Désigné en 1969, ce nom fait référence au conseiller municipal et député fédéral John Campbell (né en 1936)[131].

John-F.-Kennedy (rue)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : John Fitzgerald Kennedy.

Juliette (rue)

  • Rue située entre le boulevard Shevchenko et la rue Lapierre.
  • Désigné en 1965, ce nom désigne le prénom de l'épouse du directeurs des finances et trésorier Albert Gravel (1906-1998)[113].

Juneau (rue)

  • Désigné en 1975, ce nom commémore la famille Juneau qui est établie de longue date à LaSalle[133].

K[modifier | modifier le code]

Kless (rue)

  • Rue située entre la rue George et la 30e avenue.
  • Désigné en 1976, ce nom commémore la famille John Kless qui est établie de longue date à LaSalle[134].

Knowlton (rue de)

  • Rue située entre les rues de Brome et de Magog.

Knox (pont)

  • Pont situé entre les boulevards Shevchenko / De La Vérendrye et les boulevards Bishop-Power / Champlain.
  • Ce nom fait référence aux meuniers William James et Robert Knox[136].

L[modifier | modifier le code]

Labatt (avenue)

Lacharité (avenue)[modifier | modifier le code]

Lacroix (avenue)

  • Désigné en 1964, ce nom rappelle le conseiller juridique de la municipalité, Émé Lacroix[139].

Lafleur (avenue)

  • Avenue située du boulevard LaSalle à l'intersection avec l'avenue Dollard et la rue Elmslie, dont elle est le prolongement.
  • Désigné en 1914, ce nom peut faire référence à Jean Orieux dit Lafleur (ca 1652-1693), Ferrier Biroleau Lafleur (1837-1919) et Frédéric Lafleur (1854-1928).
    • Jean Orieux dit Lafleur fut un pionnier soldat de la compagnie de LaFreydière (régiment de Carignan) originaire de Nantes. Propriétaire de deux censives dans le Bas-Lachine, il vend la première à son voisin Jean Boursier en 1690 et vend la deuxième à Georges Brault en 1700. Il se noie dans les glace en 1700[140].
    • Ferrier Biroleau Lafleur fut propriétaire d'une cidrerie et conseiller municipal de Lachine en 1912 et de LaSalle de 1913 à 1915[141].
    • Frédéric Lafleur fut secrétaire-trésorier de Lachine et ensuite LaSalle de 1919 à 1920 et conseiller municipal de LaSalle de 1923 à 1928. Il œuvra à l'implantation de la distillerie Seagram[141].

Lapierre (rue)[modifier | modifier le code]

  • Désigné en 1952, ce nom rappelle William Lapierre (1907-1973) et Cyrille-Charles Lapierre (1870-1926).
    • William Lapierre fut le propriétaire du restaurant LaSalle drive-in sur les rive du fleuve Saint-Laurent et conseiller municipal de 1951 à 1960[142].
    • Cyrille-Charles Lapierre fut secrétaire-trésorier en 1914 et maire de LaSalle de 1915 à 1917. Son mandat fut critiqué par la dépréciation des terrains de la Montreal Light, Heat and Power et son antipathie contre le secrétaire-trésorier Frédéric Lafleur[143].

Laplante (rue)

  • Désigné en 1956, ce nom fait référence à Paul Laplante (1905-1996). Laplante fut commissaire scolaire à LaSalle de 1944 à 1951[142].

Larente (rue)

  • Située entre l'avenue Lafleur et la rue Laplante.
  • Désigné en 1946, ce nom fait référence à Delphis Larente (1873-1946) et Willie Larente (1898-1950).
    • Delphis Larente fut contremaître à la ferme de Frédéric-Liguori Béique et conseiller municipal de 1919 à 1921. Une partie de la rue Airlie entre les avenue Riverview et Dupras fut déjà surnommé la côte Larente en son honneur[144].
    • Willie Larente fut chef des policiers et pompiers de LaSalle de 1923 à 1939 et conseiller municipal de 1943 à 1950[144].

Lasalle (boulevard)[modifier | modifier le code]

  • Boulevard longeant le fleuve Saint-Laurent, prolongement du même boulevard situé dans l'arrondissement Verdun jusqu'aux limite avec l'arrondissement Lachine où la voie prend le nom de chemin du Musée.
Article détaillé : Boulevard LaSalle.
Article détaillé : René-Robert Cavelier de La Salle.

Latour (avenue)

  • Avenue située entre le boulevard LaSalle et la rue Beyries.
  • Désigné en 1993, ce nom rappelle la famille de Joseph-Marie-Edmond Latour (1879-1960). Latour fut propriétaire foncier sur des terres voisines de celle de la famille Hepworth. L'agrandissement de l'aqueduc de Montréal entraîna une expropriation entre autres pour la construction du Pont Latour sur lequel transite l'avenue Dollard[145].

Lavallée (rue)

  • Rue située entre les rues Salley et Parent.
  • Désigné en 1973, ce rappelle la famille d'Alphonse Lavallée, pionnière de LaSalle[146].

Lawrence (terrasse)[modifier | modifier le code]

  • Terrasse accessible via l'avenue Latour, entre les rues Centrale et Beyries.
  • Désigné en 1963, ce nom désigne Gérald Lawrence (1925-1966). Optométriste de formation, Lawrence fut conseiller de LaSalle de 1960 à son décès en 1966[147].

Le Plateau (terrasse)

  • Terrasse accessible via la rue Centrale, entre la 80e et la 90e avenue.
  • Désigné en 1974, ce nom correspond au nom du développement sur ce lot[148].

Leclerc (rue)

  • Rue divisée en deux sections, l'une entre les rues Lapierre et Goldsbrough et l'autre entre les rues Ducas et Baxter.
  • Désigné en 1967, ce nom fait référence à Éphrem Leclerc, citoyen pionnier de LaSalle[149].

Lefebvre (rue)

  • Rue située entre le boulevard Shevchenko et la rue Thierryé
  • Désigné en 1966, ce nom rend hommage à Alfred Lefebvre (1895-1979). Lefebvre fut menuisier et surintendant au bâtisse pour la Commission scolaire de LaSalle et conseiller municipal de 1939 à 1954[150].

Léger (rue)

  • Rue située entre la rue Saint-Patrick et l'intersection des rues Chouinard et Bois-des-Caryers.
  • Désigné en 1984, ce nom fait référence à la famille de Joseph Léger[151].

Lemieux (rue)[modifier | modifier le code]

  • Rue située entre le boulevard Shevchenko et la rue Rancourt.
  • Désigné en 1966, ce nom commémore Henri Lemieux (1901-1986). Directeur fondateur du Cercle paroissial Notre-Dame-du-Sacré-Cœur et de la troupe de théâtre Lambert-Closse en 1944, il est aussi cofondateur du conseil des Chevaliers de Colomb en 1947. Le centre culturel Henri-Lemieux est aussi nommé en son honneur[152].

Leroux (rue)[modifier | modifier le code]

  • Rue située accessible via la rue Gloria.
  • Désigné en 1973, ce nom fait référence à Anatole-J. Leroux (1891-1976). Leroux est commissaire et président de la Commission scolaire de LaSalle de 1926 à 1954. Devenu conseiller municipal de LaSalle de 1933 à 1935, il occupa le poste de maire de 1939 à 1954[153].

Lesage (rue)

  • Rue située entre les rues Lapierre et Chouinard.
  • Désigné en 1981, ce nom rappelle Thomas William Lesage (1861-1935), conseiller municipal de LaSalle de 1933 à 1935[154].

Lévis-Sauvé (rue)

  • Rue située entre les rues Raymond et Gagné.

Lionel-Boyer (promenade)[modifier | modifier le code]

  • Promenade pédestre située entre le boulevard Angrignon et la rue Allard.
  • Désigné en 2018, ce nom fait référence à Lionel Boyer (1919-1990). Diplômé au doctorat en dentisterie de l'Université de Montréal en 1945, le Dr Boyer pratiqua d'abord dans l'armée canadienne avant d'ouvrir un cabinet dans le quartier Ville-Émard. Président de la Commission d'hygiène de LaSalle, il succède au maire Lacharité, décédé en fonction en 1963. Durant son mandat jusqu'en 1971, la population de LaSalle doubla pour passer de 36 000 à 73 000[156],[157].

Lise (rue)

  • Désigné en 1965, ce nom désigne Lise Amyot, femme de l'ingénieur et directeur général de LaSalle, Yves Roy (1930-2008)[158].

Lithuania (rue)

  • Désigné en 1966, ce nom vise à honorer les lituanien qui formaient le troisième groupe ethnique de LaSalle[159].

Loire (terrasse de la)

  • Terrasse accessible via la rue Airlie, entre la 80e et la 90e avenue.

Louis-Fortier (rue)

  • Rue située entre les rues Clément et Jean-Milot
  • Ce nom évoque Louis Fortier (ca 1647-ca 1718), pionnier originaire de Bayeux en Normandie. Arrivé en Nouvelle-France en 1672, la terre de 60 arpents lui appartenant est l'actuel emplacement de l'Hôtel de ville[161].

Louis-Hébert (rue)

  • Rue située entre la rue Senkus et le boulevard Guy-Bouchard.
Article détaillé : Louis Hébert (colon).

Louis-Joliet (rue)

  • Rue située entre les rues Bouvier et Bélec.
Article détaillé : Louis Jolliet.

Louisiane (croissant de la)

  • Croissant situé à l'extrémité de la 41e avenue jusqu'à la rue Centrale.
  • Désigné en 1986, ce nom désigne l'État américain de la Louisiane et pour commémorer le jumelage avec la ville de Kenner[164].

Lussier (rue)

  • Rue située entre les rues Salley et Parent.
  • Désigné en 1973, ce nom fait référence à Albéric Lussier (1888-1972). M. Lussier fut commerçant et activement impliqué dans la communauté de LaSalle[165].

Lyette (rue)

  • Désigné en 1965, ce nom provient du nom de la femme d'Omer Ménard (1922-1978). Ménard fut mécanicien, commerçant et conseiller municipal de LaSalle entre 1960 et 1967. Il devint maire-suppléant lors du décès du maire Lacharité en 1963[166].

M[modifier | modifier le code]

Magog (rue de)

  • Rue située entre les rues d'Eastman et de Knowlton.

Maher (rue)

  • Rue située entre les rues Salley et Boivin.
  • Désigné en 1965, ce nom désigne l'abbé J. Maurice Maher (1902-1986). Curé fondateur de la paroisse Sainte-Germaine-Cousin dans Pointe-aux-Trembles, il fut curé de la paroisse Saint-Nazaire de 1958 à 1965[168].

Maria (rue)

  • Rue située entre les rues Airlie et Centrale.

Marie-Claire (rue)

  • Rue située entre les rues Jean-Brillon et Réjane.
Article détaillé : Marie-Claire Kirkland-Casgrain.

Marie-Guyart (rue)

  • Rue accessible via le boulevard Guy-Bouchard.
Article détaillé : Marie de l'Incarnation.

Marie-Rollet (rue)

  • Rue accessible via le boulevard Guy-Bouchard.
Article détaillé : Marie Rollet.

Marroni (rue)

  • Désigné en 1964, ce nom évoque les Marroni, famille propriétaire des lots de ce secteur[173].

Masse (rue)

  • Rue située entre les rues Centrale et Duranceau.
  • Désigné en 1980, ce nom fait référence à la famille Masse établie de longue date à LaSalle[174].

Matane (rue de)

  • Rue située entre la 76e et la 80e avenue.

Maurice (rue)

  • Rue accessible via la rue Jean-Brillon.
  • Désigné en 1966, ce nom fait référence au président des loisirs et éducateur physique Maurice Clément[176].

McVey (rue)

  • Rue accessible via la rue Jeannette.
  • Désigné en 1966, ce nom rappelle le résident de longue date de LaSalle William McVey[177].

Melatti (rue)

  • Rue située entre les rues Bouvier et Bourdeau.
  • Désigné en 1992, ce nom rend hommage à l'entrepreneur en construction et développeur résident Guiseppe Melatti[178].

Ménard (rue)[modifier | modifier le code]

  • Rue située entre les rues Cordner et Juliette.
  • Désigné en 1967, ce nom fait référence à Omer Ménard (1922-1978). Ménard fut conseiller municipal de 1960 à 1967, période pendant laquelle il occupât entre autres le poste de maire suppléant lors du décès en fonction du maire Lacharité[166].

Michaud (rue)

  • Rue située entre les rues Centrale et Ogilvie.
  • Désigné en 1980, ce nom rappelle Émile Michaud (1879-ca 1974) et sa famille souche du quartier Bronx[179].

Miller (rue)

  • Rue située entre les rues Goldsbrough et Leclerc.
  • Désigné en 1975, ce nom rend hommage à la famille Miller résidant de longue date à LaSalle[180].

Monette (rue)

  • Rue située entre les avenues Trésor-Caché et Orchard. La section comprise entre l'avenue Lafleur et la rue Stinson (sous le pont Honoré-Mercier) est piétonne.
  • Désigné en 1922, ce nom fait référence à Duncan Monette (ca 1879-1947). Fourreur de métier, Monette fut aussi conseiller municipal de 1927 à 1929. Tentant de ravir la mairie lors des élections de 1929, il essuie un revers face au maire sortant, Louis Chatelle. Il sera également cofondateur et vice-président de la Société de Saint-Vincent-de-Paul de LaSalle en 1932[181].

Mongeau (rue)

  • Rue située entre les rues Raymond et Charron.
  • Désigné en 1978, ce nom rend hommage à la famille Mongeau résidant de longue date à LaSalle[182].

Moreau (rue)

  • Rue située entre les rues Serge et Chouinard.
  • Désigné en 1969, ce nom rappelle Robert Moreau et sa famille[183].

Murphy (terrasse)

  • Terrasse accessible via la rue Centrale, près de la rue Charron.
  • Désigné en 1980, ce nom fait référence à Walter Murphy (1897-1972). Murphy fut ouvrier sur la construction du pont Honoré-Mercier et l'un des premiers employés permanents de LaSalle au poste de menuisier. Devenu ensuite entrepreneur en construction, il érigera plusieurs maisons des 5e, 7e et 9e avenue[184].

N[modifier | modifier le code]

Newman (boulevard)

  • Boulevard commercial de LaSalle débutant à l'intersection avec la rue Airlie et l'avenue Lafleur jusqu'aux limites avec l'arrondissement Le Sud-Ouest où l'artère devient d'abord l'avenue Newman et ensuite la rue Jolicœur.
Article détaillé : Boulevard LaSalle.

Newman (terrasse)

Newport (rue de)

  • Rue située entre les rues d'Eastman et Francoeur.

Nicolas-Moisan (rue)[modifier | modifier le code]

  • Rue en sens unique des rues Hébert vers Lapierre.
  • Désigné en 1952, ce nom rappelle Nicolas Moisan (ou Moison) dit Leparisien (ca 1635-ca 1969/1701). Moisan fut un soldat de la compagnie de LaFreydière (régiment de Carignan) arrivé en Nouvelle-France en 1665. Il acquiert une terre de 45 arpents de René Cuillerier en 1669. C'est possessions territoriales sont augmenté avec la cession par les Sulpiciens d'un lot en 1671 et de l'annulation d'une transaction avec Mathurin Thibodeau avec laquelle il lui vendait une terre de 60 arpents en 1676[186].

O[modifier | modifier le code]

Oblats (rue des)

  • Rue en deux sections situées entre les rues Clément et Wanklyn, dont elle est le prolongement, et entre le boulevard LaSalle jusqu'à la rue Airlie, d'où elle finit en impasse. La partie commençant à la rue Clément est en sens unique vers la rue Jean-Milot et est à la fois la sortie et une entrée vers la route 138 ouest (pont Honoré-Mercier).
  • Désigné en 1952, ce nom fait référence aux Pères Oblats qui ont eu un noviciat et une maison de retraite à LaSalle de 1866 à 1970[187].
Article détaillé : Oblats de Marie-Immaculée.

Oblats (terrasse des)

  • Terrasse accessible via la rue des Oblats entre les rues Clément et Jean-Milot.

Ogilvie (rue)

  • Rue accessible via la rue Centrale.
Article détaillé : William Watson Ogilvie.

Oka (rue d')

  • Rue en impasse accessible via la rue de Hull.

Orchard (avenue)

  • Avenue située entre le boulevard LaSalle et la rue Airlie.
  • Le nom Orchard signifie verger en anglais, rappelant les anciens vergers que traversait cette artère[190].

Ouellette (terrasse)

  • Terrasse accessible via la 80e avenue entre les rues Centrale et de Cabano.

Ouimet (rue)

  • Rue située entre la rue Allion, dont elle est le prolongement, jusqu'à la partie de la rue Ouimet situé dans l'arrondissement Verdun.

P[modifier | modifier le code]

Pagé (rue)

  • Rue située entre les rues Raymond et Charron.
  • Désigné en 1978, ce nom rend hommage à la famille Pagé résidant de longue date à LaSalle[192].

Paquette (rue)

  • Rue située entre les rues Béique et John-F.-Kennedy.
  • Désginé en 1966, ce nom rappelle Émilien Paquette (1921-1995). Très impliqué dans le domaine communautaire et scolaire lasallois, il tenta de se présenté au conseil municipal pour succéder au conseiller démissionnaire Omer Ménard, mais fut défait par John Campbell[193].

Paquin (avenue)

  • Avenue située entre la rue Bayne et l'avenue Fothergill.
  • Désginé en 1994, ce nom commémore la famille Paquin, propriétaire d'un terrain à cet endroit[194].

Parent (rue)

  • Rue située entre les rues Carignan et Jetté.
  • Désigné en 1973, ce nom rend hommage à Edmond Parent et à sa famille[195].

Patrice (rue)

  • Rue accessible via la rue Jean-Brillon.
  • Désigné en 1966, ce nom fait référence à l'ancien marguillier Georges Patrice[196].

Pauline (rue)

  • Rue située entre les rues Jacqueline et Danièle.
  • Désigné en 1965, ce nom désigne l'épouse du directeur-adjoint des finances et trésorier Jean-Guy Rousseau[197].

Payant (rue)

  • Rue située entres les rues Salley et Parent.
  • Désigné en 1973, ce nom rend hommage à Cyril Payant et à sa famille[198].

Penniston (rue)

  • Rue située entre les rues Centrale et Ogilvie.
  • Désigné en 1980, ce nom rappelle les frères Penniston, propriétaire d'une ferme de 108 arpents et de la laiterie Penniston Dairy[199].
    • Albert Edward Penniston (1862-?), conseiller municipal de Lachine de juin 1900 à juillet 1901.
    • Charles Wilkes Penniston (1858-1927), candidat défait à la mairie de LaSalle en 1913 contre C. P. Newman par deux voix.
    • Francis Henry Penniston (1857-1933), conseiller municipal de LaSalle de 1913 à 1915[200].

Percé (rue de)

  • Rue située entre la 75e avenue et la rue de Cabano. Depuis 2018, cette étroite rue est maintenant exclusivement piétonne.

Perras (rue)

  • Rue située entre les rues Jean-Chevalier et Bourdeau.
  • Désigné en 1967, ce nom rend hommage à Albert Perras (1902-1981). Perras fut conseiller municipal de 1943 à 1948, candidat défait à la mairie contre Anatole Leroux en 1951 et candidat défait au poste de conseiller en 1971[202].

Pigeon (rue)

  • Rue située entre les rues Chouinard et André-Merlot.
  • Ce nom fait référence à Napoléon Pigeon (1860-1925), conseiller municipal de la paroisse de Lachine de 1893 à 1899 et de LaSalle de 1915 à 1921[203].

Pilon (rue)

  • Rue située entre les rues George et Simonne.
  • Désigné en 1978, ce nom rend hommage à la famille Pilon résidant de longue date à LaSalle[204].

Préville (rue)

  • Rue située entre les rues Juliette et Danièle, dont elle est le prolongement.
  • Désigné en 1965, ce nom rappelle le Dr Guy Préville (né en 1926). Diplômé en art de l'Université de Paris en 1944, en physique, chimie et biologie en 1945 ainsi que doctorant en médecine de l'Université de Montréal en 1951, il se spécialise en anesthésie et réanimation. Grandement impliqué dans la communauté, dont au niveau de la commission scolaire en tant que président, le Dr Préville participa à la fondation de l'hôpital de LaSalle en 1961. Sa pratique médical le conduit à Kamsar en Guinée, mais également en Gaspésie, au Nouveau-Brunswick et au Lac-Saint-Jean. Chef de l'équipe médical du Grand Prix de formule 1 de Montréal de 1978 à 1980, il fonde ARTICA, duquel naîtra le collège Landry-Préville pour adolescents orphelins à cause du SIDA à Dogondoutchi au Niger en 2004. Il contribue également à la fondation de la caisse populaire Sainte-Catherine-Labouré avec Armel Robitaille en 1959[205].

Proulx (rue)

  • Rue située entre les rues Robert et Verdi.

Q[modifier | modifier le code]

Quinlan (rue)

  • Rue située entre les rues Clément et Wanklyn.
  • Désigné en 1946, ce nom fait référence à la Harold Quinlan Cut Stone Limited, première manufacture à s'installer sur cette rue[206].

R[modifier | modifier le code]

Radisson (rue)

  • Rue accessible via la 90e avenue.
Article détaillé : Pierre-Esprit Radisson.

Rancourt (rue)

  • Rue située entre les rues David-Boyer et Jean-Brillon.
  • Désigné en 1966, ce nom fait référence au curé de la paroisse Notre-Dame-du-Sacré-Cœur Lucien Rancourt (1921-2007)[207].

Rapides (avenue des)

  • Avenue en deux sections, l'une de la rue Raymond à la 40e avenue et l'autre de la 43e avenue à la terrasse des Rapides.

Rapides (terrasse des)

  • Terrasse accessible via l'avenue des Rapides, près de la 45e avenue.

Ravary (rue)

  • Rue située entre les rues Serge et Denise.
  • Désigné en 1969, ce nom fait référence au conseiller municipal Antonio Ravary[209].

Raymond (rue)[modifier | modifier le code]

  • Désigné en 1969, ce nom désigne le maire et conseiller Gérald Raymond (1920-1990). Raymond fut conseiller municipal de 1954 à 1971 et maire 1971 à 1983. Durant son passage à la mairie, il contribua à la construction du centre Dollard-Saint-Laurent, de l'aménagement du Parc des Rapides (1978), de la construction de la nouvelle caserne des pompiers (1979), de la bibliothèque l'Octogone (1983) et de l'acquisition de la Burroughs Wellcome pour y installer l'hôtel de ville (1983)[104].

Red Cross (rue)

  • Rue située entre les rues Bayne et de Newport.

Réjane (rue)

Renée (rue)

  • Rue située entre les rues John-Campbell et Robidoux.
  • Désigné en 1968, ce nom évoque le prénom de la fille de l'entrepreneur lasallois Max Schuchmann[212].

Riverview (avenue)

  • Avenue prolongeant l'avenue Strathyre et terminant en impasse après la rue Airlie. L'impasse débouche sur le parc Stinson où se situe le moulin à vent Fleming.

Robert (rue)

  • Rue en deux sections l'une entre le boulevard Bishop-Power et la rue Serre et l'autre entre les rues Serre et Thierry.
  • Désigné en 1966, ce nom fait référence à Conrad Robert (1887-1966). Propriétaire de chevaux de course, Robert tenta pendant une courte durée d'établir une piste de course face aux rapides de Lachine[213].

Robidoux (rue)

  • Rue située entre les rues Juliette et Cordner.
  • Désigné en 1967, ce nom rend hommage à la famille de Joseph Robidoux résidant de longue date à LaSalle[214].

Rosaire-Gendron (rue)

  • Rue située entre la rue Bois-des-Caryers.
  • Désigné en 2011, ce nom rappelle Rosaire Gendron (1904-1974). Plombier de formation, Gendron fut le premier plombier à s'installer à LaSalle. Il conçut un type de clapet protégeant contre les retours d'eau de refoulement[215].

Rousseau (rue)

  • Rue située entre les rues Jacqueline et Danièle.
  • Désigné en 1966, ce nom évoque l'ancien trésorier Jean-Guy Rousseau[64].

S[modifier | modifier le code]

Saguenay (rue de)

  • Rue située entre l'avenue Dollard et la rue John-F.-Kennedy.

Saint-Patrick (rue)

  • Rue prolongeant la rue homonyme de l'arrondissement Le Sud-Ouest jusqu'à la limite avec l'arrondissement Lachine, à l'intersection du chemin du Musée, où la voie devient le chemin du Canal. Cette artère longe le canal Lachine.
Article détaillé : Rue Saint-Patrick.

Salley (rue)

  • Rue située entre l'avenue Dollard et la rue d'Upton.
  • Désigné en 1964, ce nom rappelle le lasallois et gardien de l'aqueduc Edward Salley[217].

Sénécal (avenue)

  • Avenue située entre le boulevard LaSalle et la rue Centrale.
  • Désigné en 1955, ce nom évoque Arthur Sénécal (1900-1978). Sénécal fut conseiller municipal de 1954 à 1960 et président du bureau d'urbanisme de 1955 à 1960[218].

Senkus (rue)

  • Rue située entre les rues Saint-Patrick et Louis-Hébert, dont elle est le prolongement.
  • Désigné en 1992, ce nom rappelle William Senkus (1901-1965). Ukrainien d'origine, Senkus fut beaucoup impliqué dans la communauté et association ukrainienne en ayant entre autres, été vice-président du Congrès des Ukrainiens canadiens[219].

Serge (rue)

  • Rue située entre les rues Lapierre et Thierry.
  • Désigné en 1969, ce nom rend hommage à la famille de Serge Robitaille résidant de longue date à LaSalle[220].

Serre (rue)

  • Rue située entre les rues Lefebvre et Jean-Brillon.
  • Désigné en 1966, ce nom rend hommage à Yvan Serre (1912-?). Serre fut propriétaire de la Quincaillerie Riverside, conseiller municipal de 1960 à 1971, ainsi que président du comité des fêtes du 50e anniversaire de LaSalle en 1952[221].

Shevchenko (boulevard)

  • Désigné en 1961, ce nom vient d'une demande de résidents lasallois d'origines ukrainiennes visant à honorer le poète et créateur de la littérature nationale ukrainienne Tarass Grigorievich Shevchenko (1814-1861)[222].
Article détaillé : Taras Chevtchenko.

Shirley (rue)

  • Rue située entre les rues Cordner et Desaulniers.
  • Désigné en 1969, ce nom fait référence au prénom de l'épouse du conseiller municipal et député John Campbell (né en 1936)[223].

Simonne (rue)

  • Rue en deux sections situées entre les 11e avenue et la rue Gagné, ainsi qu'entre les rues Gagné et Charron.
  • Désigné en 1965, ce nom provient du prénom de l'épouse du conseiller Yvan Serre (1912-?)[224].

Smith (rue)

  • Rue située entre l'avenue Lafleur et la rue Clément.
  • Désigné en 1946, ce nom rend hommage à Thomas Richard Smith (1866-1945), conseiller municipal de LaSalle de 1913 à 1923 et de 1929 à 1933[225].

Stinson (rue)

  • Rue située entre les rues Monette et Airlie, d'où la voie se termine en impasse.
  • Désigné en 1949, ce nom fait référence à Albert Wesley Stinson (1897-1980). Stinson fut conseiller municipal de 1946 à 1960, période durant laquelle il favorise le développement industriel[226].

Stirling (avenue)

  • Avenue située entre le boulevard LaSalle et la rue Saint-Patrick.
  • Ce nom fait référence à un toponyme écossais, comme plusieurs noms de ce secteur, soit la ville de Stirling au nord-est de Glasgow[227].

Stirling (place)

  • Place accessible via l'avenue Stirling.

Strathyre (avenue)

  • Avenue située entre le boulevard Lasalle et l'avenue Riverview, dont elle est le prolongement.
  • Ce nom fait référence à un toponyme écossais, comme plusieurs noms de ce secteur, soit le village de Strathyre[228].

Sylvestre (rue)

  • Rue située entre les rues Bouvier et Bourdeau.

T[modifier | modifier le code]

Tardif (rue)

  • Rue située entre les rues Béique et John-F.-Kennedy.
  • Désigné en 1966, ce nom désigne la famille Tardif résidant de longue date à LaSalle[230].

Tétrault (rue)

  • Rue située entre les rues Denise et Thierry.
  • Désigné en 1969, ce nom fait référence au président de la commission scolaire Laurent Tétrault (1922-1996)[231].

Thelma (rue)

  • Rue située entres les 11e, dont elle est le prolongement, et 16e avenues.

Thibert (rue)

  • Rue située entre les rues Anita et Moreau.
  • Désigné en 1969, ce nom désigne la famille Thibert résidant de longue date à LaSalle[233].

Thierry (rue)

  • Rue en deux sections situées entre les rues Dufresne et Jean-Brillon, ainsi qu'entre Bourdeau et Jean-Chevalier, dont elle est le prolongement.
  • Désigné en 1967, ce nom désigne Maxime (Maximilien) Thierry (1821-?). Thierry fut conseiller de la paroisse de Lachine de 1870 à 1874 et maire de 1874 à 1875[234].

Titley (rue)

  • Rue située entres les rues Salley et Payant.
  • Désigné en 1973, ce nom fait référence à la famille du bénévole Oscar Titley (1890-1951)[235].

Tremblay (avenue)

  • Avenue située entre la rue Bayne et l'avenue Fothergill.
  • Désigné en 1964, ce nom rend hommage au chef de police et des pompiers Joseph-Oscar-Irénée Tremblay (1909-1988)[236].

Trésor-Caché (rue du)

  • Avenue située entre le boulevard LaSalle et la rue Airlie.
  • Ce nom représente une énigme non élucidé. Ceci pourrait faire référence à un trésor d'une grande valeur ayant été caché dans les environs de Lachine lors de la guerre de 1812[237].

Trudeau (rue)

  • Rue située entre l'avenue Dollard et la rue Jean-Milot.
  • Désigné en 1951, ce nom rend hommage à un Monsieur Trudeau, président de la firme Trudeau & fils ltée[238].

Turley (rue)

  • Rue située entre les rues Thierry et Dora.
  • Désigné en 1966, ce nom fait référence au résident de longue date John Bernard Turley[239].

U[modifier | modifier le code]

Upton (rue d')

  • Rue située entre les rues Boivin et Salley.

V[modifier | modifier le code]

Vachon (avenue)

  • Avenue accessible via la 35e avenue.
  • Désigné en 1957, ce nom fait référence à Loral-Arthur Vachon (1894-1971). Vachon fut télégraphiste, agent manufacturier et conseiller municipal de 1923 à 1927 et de 1935 à 1941[241].

Vachon (terrasse)

  • Terrasse accessible via l'avenue Vachon

Verdi (rue)

  • Rue située entre les rues Thierry et Robert.
Article détaillé : Giuseppe Verdi.

Vézina (rue)

  • Rue située entre la rue Saint-Patrick et l'avenue Stirling.
  • Désigné en 1971, ce nom rend hommage à Émile Viau (1907-2003). Viau fut un enseignant et directeur d'école œuvrant durant de nombreuses années dans le domaine de l'éducation des jeunes lasallois[243].

Viola-Desmond (rue)

  • Rue située entre le boulevard Newman et la rue Allard.
Article détaillé : Viola Desmond.

W[modifier | modifier le code]

Wanklyn (rue)

  • Rue située entre le boulevard Newman / rue Comte et la rue des Oblats, dont elle est le prolongement.

William-Fleming (rue)

  • Rue accessible via la rue William-Fleming.
  • Désigné en 2014, ce nom rappelle le pionnier William Fleming (ca 1786-1860). Fleming fut entre autres à l'origine de la construction du moulin Fleming[245].

Références[modifier | modifier le code]