Liste des fortifications de Vauban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cette page recense les villes dont une partie des fortifications — citadelle, fort détaché ou enceinte — est due au marquis Sébastien Le Prestre de Vauban. Sauf mention contraire, il s’agit de reprises ou d’améliorations de fortifications préexistantes.

Fortifications de montagne[modifier | modifier le code]

Frontière sud : fortifications de montagne des Pyrénées et places proches[modifier | modifier le code]

Fortifications intérieures[modifier | modifier le code]

Front de mer : Atlantique et Manche[modifier | modifier le code]

Fort Énet ;

Fort de la Rade ;

Fort Liédot ;

Île d'Houat ;

Île Hœdic ;

Fort de Fouras dit Fort Vauban ;

Fort de L'Aiguille - Fouras ;

Île Madame ;

Fort Lupin ;

Fort de Pierre Levée - Île d'Yeu ;

Ile Cézembre ;

Îles Chausey ;

Île Harbour ;

La Cité ;

Le Minihic ;

Petit Bé ;

Sablanceaux ;

Front de mer : Méditerranée[modifier | modifier le code]

Frontière du Nord et de l’Est[modifier | modifier le code]

Fortifications de Toul (1698).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m et n Ces fortifications — qui font partie du réseau des sites majeurs de Vauban — sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis le .

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at au av aw ax ay az ba bb bc bd be bf bg bh bi bj bk bl bm bn bo bp bq br bs bt bu bv bw bx by bz ca cb cc cd ce cf cg ch ci cj ck cl cm cn co cp cq cr cs ct cu cv cw cx cy cz da db dc dd de df dg dh di dj dk dl dm dn do dp dq dr ds dt du dv dw et dx Nicolas Faucherre, La place forte de Mont-Dauphin : l’héritage de Vauban, Actes Sud, 2007, p. 29.
  2. Martin Barros, Nicole Salat et Thierry Sarmant. Vauban - L’intelligence du territoire. Éditions Nicolas Chaudun et Service historique de l'armée, Paris, 2006. Préface de Jean Nouvel. 175 p
  3. Maurice Culot, Eric Hennaut, Marie Demanet, Caroline Mierop : Le bombardement de Bruxelles par Louis XIV et la reconstruction qui s’ensuivit 1695 – 1700, éditions Archives d’Architecture Moderne, Bruxelles, août 1992, 294 p.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]