Liste des tunnels les plus longs du boulevard périphérique de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation des tunnels de plus de 300 mètres de longueur
Article principal : Boulevard périphérique de Paris.

Cet article recense les tunnels les plus longs du boulevard périphérique de Paris, à savoir ceux d'une longueur supérieure à 100 mètres. La terminologie tunnel recouvre à la fois les tunnels proprement dits présentant un ou deux tubes et les tranchées couvertes dont les parois sont verticales.

Le boulevard périphérique comporte 23 tunnels de plus de 100 mètres de longueur dont sept de plus de 300 mètres de long. Deux tunnels ont une longueur de plus de 500 mètres, le tunnel du Parc des Princes (580 mètres) et le tunnel du lac supérieur (580 m). Les cinq autres sont la couverture Courcelles (17e, 422 m), le tunnel de la porte de Vanves (14e, 410 m), les tunnels de la butte Mortemart (368 m et 362 m) et les tunnels de la place du Maquis-du-Vercors (19e, 360 m) et du quartier de Fougères (20e, 320 m) qui constituent la couverture de la porte des Lilas[1].

Liste des tunnels de longueur supérieure à 100 mètres[modifier | modifier le code]

Tunnels les plus longs du boulevard périphérique (plus de 100 m)
Rang position Rang longueur Nom de l'ouvrage Arrondissement Tube 1 Tube 2 Coordonnées
Nb. voies Longueur (m) Largeur
roulable (m)
Ventilation Eclairage Date ouverture Nb. voies Longueur (m) Largeur
roulable (m)
Ventilation Eclairage Date ouverture
1 13 Porte Dorée 12e 4 220 14,00 non oui 1970 4 220 14,00 non oui 1970 48° 50′ 02″ N, 2° 24′ 32″ E
2 11 Pelouse de Reuilly 12e 4 230 14,00 non oui 1970 4 230 14,00 non oui 1970 48° 49′ 56″ N, 2° 24′ 14″ E
3 4 Porte de Vanves 14e 3 410 10,50 oui oui 2008 3 410 10,50 oui oui 2008 48° 49′ 30″ N, 2° 19′ 09″ E
4 23 Porte Brancion 15e 3 102 10,50 non oui 1964 3 102 10,50 non oui 1964 48° 49′ 32″ N, 2° 18′ 01″ E
5 16 Porte de Saint-Cloud (Lafont) 16e 4 197 14,00 non oui 1971 4 197 14,00 non oui 1971 48° 50′ 10″ N, 2° 15′ 24″ E
6 22 Porte de Saint-Cloud 16e 4 109 14,00 non oui 1971 4 100 14,00 non oui 1971 48° 50′ 18″ N, 2° 15′ 16″ E
7 1 Parc des Princes 16e 4 580 14,00 oui oui 1971 4 580 14,00 oui oui 1971 48° 50′ 29″ N, 2° 15′ 15″ E
8 19 Porte d'Auteuil 16e 4 163 14,00 non oui 1972 4 154 14,00 non oui 1972 48° 50′ 51″ N, 2° 15′ 15″ E
9 5 Butte Mortemart 16e 4 368 14,00 oui oui 1971 4 362 14,00 oui oui 1971 48° 51′ 11″ N, 2° 15′ 10″ E
10 2 Lac supérieur 16e 4 580 14,00 oui oui 1971 4 574 14,00 oui oui 1971 48° 51′ 23″ N, 2° 15′ 27″ E
11 8 Porte de la Muette 16e 4 290 14,00 non oui 1972 4 290 14,00 non oui 1972 48° 51′ 48″ N, 2° 15′ 57″ E
12 12 Demi-couverture Avenue Fayolle 16e 4 222 14,00 non oui - 48° 52′ 07″ N, 2° 16′ 13″ E
13 10 Porte Dauphine 16e 4 237 14,00 non oui 1972 4 237 14,00 non oui 1972 48° 52′ 18″ N, 2° 16′ 25″ E
14 9 Porte Maillot 1 16e 2 284 7,00 non oui 1973 2 61 7,00 non oui 1973 48° 52′ 33″ N, 2° 17′ 29″ E
15 18 Porte Maillot 2 16e 4 170 14,00 non oui 1973 48° 52′ 38″ N, 2° 17′ 27″ E
16 14 Porte Maillot 3 16e 4 220 14,00 non oui 1973 48° 52′ 42″ N, 2° 16′ 50″ E
17 21 Boulevard de Dixmude 17e 4 111 14,00 non oui 1973 48° 52′ 56″ N, 2° 16′ 59″ E
18 15 Porte de Villiers 17e 4 212 14,00 non oui 1973 4 212 14,00 non oui 1973 48° 53′ 02″ N, 2° 17′ 05″ E
19 17 Demi-couverture Cap. Peugeot 17e 4 182 14,00 non oui - 4 61 14,00 non oui - 48° 53′ 13″ N, 2° 17′ 23″ E
20 3 Couverture Courcelles 17e 4 422 14,00 oui oui 1993 4 393 14,00 oui oui 1993 48° 53′ 22″ N, 2° 17′ 48″ E
21 20 Porte d'Aubervilliers 19e 4 123 14,00 non oui 1967 4 123 14,00 non oui 1967 48° 54′ 03″ N, 2° 22′ 15″ E
22 6 Place du Maquis-du-Vercors 19e 4 360 14,00 oui oui 2006 4 360 14,00 oui oui 2006 48° 52′ 43″ N, 2° 24′ 30″ E
23 7 Quartier des Fougères 20e 4 320 14,00 oui oui 2006 4 320 14,00 oui oui 2006 48° 52′ 23″ N, 2° 24′ 44″ E

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Liste des tunnels routiers dans Paris », sur lestunnels.free.fr (consulté le 30 avril 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Louis Cohen, André Lortie, Des fortifs au périph, Paris, les seuils de la ville, Picard, Pavillon de l'Arsenal, 1992, 319 pages, (ISBN 2-907513-13-3)
  • Mathieu Flonneau, L'automobile à la conquête de Paris : chroniques illustrées, Presses de l'École Nationale des Ponts et Chaussées, , 287 p. (ISBN 2859783733, lire en ligne)
  • TOMATO Architectes, Paris, La Ville du Périphérique, Éditions du Moniteur, , 191 p. (ISBN 2281191974)

Liens externes[modifier | modifier le code]