Liste des souverains des îles Ryūkyū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La liste des souverains des îles Ryūkyū s'étend du roi Shunten au XIIe siècle jusqu'au dernier roi au XIXe siècle.

Dynastie Tenson[modifier | modifier le code]

Selon le « Miroir de Chūzan » (中山世鑑, chūzan seikan), le fondateur de la dynastie Tenson est le fils d'Amamikyo (アマミキヨ, le dieu du ciel et de la terre dans la légende des Ryūkyū)). Bien que le « Miroir de Chūzan » rapporte que la dynastie Tenson a 25 rois précédents, les noms de ces rois sont toujours inconnus. Le 26e membre de la famille Tenson à être roi est Shunten.

Dynastie Shunten[modifier | modifier le code]

En 1186, le trône du 25e roi est usurpé par Riyū (利勇). Shunten réprime bientôt la rébellion et accède au pouvoir, devenant roi des îles Ryūkyū. Il fonde la dynastie Shunten ou lignée Shunten.

Nom Hanzi/Kanji Mikoto Règne Âge au décès
Shunten 舜天 Mikotoatsushi
尊敦
1187–1237 71
Shunbajunki 舜馬順熙/舜馬順熈 Kiekimi
其益美
1238–1248 63
Gihon 義本 Aucun 1249–1259 ?

Dynastie Eiso[modifier | modifier le code]

En 1259, Gihon, dernier roi de la dynastie Shunten, abdique. Son premier ministre Eisō lui succède.

Nom Hanzi Mikoto Règne Âge au décès
Eisō 英祖 Ezo no tedako
英祖日子
1260–1299 70
Taisei 大成 Inconnu 1300–1308 9 or 61
Eiji 英慈 Inconnu 1309–1313 45
Tamagusuku 玉城 inconnu 1314–1336 40
Seii 西威 Inconnu 1337–1354 21

Période Sanzan[modifier | modifier le code]

La période Sanzan est une période de l'histoire du royaume de Ryūkyū qui s'étend de 1322 jusqu'en 1429. Durant ces années, l'île d'Okinawa est politiquement divisée en trois royaumes.

  • Lignée Satto

(Royaume de Chūzan, 1355–1406)

Le royaume de Chūzan paie un tribut à la cour des Ming en 1372 et 1404.

Nom Hanzi Mikoto Règne Âge au décès
Satto 察度 Ufu mamono
大真物
1355–1397 74
Bunei 武寧 Naga no mamono
中之真物
1398–1406 50
  • Lignée ōsato

(Royaume de Nanzan, 1337–1429)

Le royaume de Nanzan paie un tribut à la cour des Ming en 1383 et 1388.

Nom Hanzi/Kanji Mikoto Règne Âge au décès
Ofusato 承察度 Aucun 1337–1396 ?
Oueishi 汪英紫 Aucun 1388–1402 ?
Ououso 汪應祖/汪応祖 Aucun 1403–1413 ?
Tafuchi 達勃期 Aucun 1413–1414 ?
Taromai 他魯每 Aucun 1415–1429 ?
  • Lignée Haniji

(Royaume Hokuzan, 1322–1416)

Le royaume Hokuzan paie un tribut à la cour des Ming en 1383.

Nom Hanzi Mikoto Règne Âge au décès
Haniji 怕尼芝 Aucun 1322–1395 ?
Min Aucun 1396–1400 ?
Hananchi 攀安知 Aucun 1401–1416 ?

Première dynastie Shō[modifier | modifier le code]

(Royaume de Chūzan, 1407–1429;

Royaume de Ryūkyū, 1429–1469)

En 1406, Bunei est renversé et Shō Shishō devient souverain du royaume de Chūzan, placé sur le trône par son fils ainé Shō Hashi dans le cadre d'une entreprise de prise de pouvoir pour contrôler Chūzan tout en donnant à la Chine une apparence de respect confucéen approprié pour ses aînés. Hashi part alors à la conquête de l'île, vainc les autres aji (seigneurs tribaux) de Chuzan puis, en 1416, le royaume du nord, Hokusan. En 1421, après la mort de son père, Shō Hashi devient le souverain de Chūzan et prétend à la Chine avoir unifié l'île d'Okinawa et demande à être reconnu comme roi (bien qu'il n'a pas, en fait, encore conquis toute l'île; Nanzan, royaume le plus méridionale, reste indépendant jusqu'en 1429). Aussi, en 1422, l'empereur Ming Hongwu reconnaît-il Hashi comme roi, lui donne le nom de Hashi Shō comme indicateur de sa dynastie et donne au pays un nouveau nom : royaume de Ryūkyū[1].

Nom Hanzi/Kanji Mikoto Règne Âge au décès
Shō Shishō 尚思紹 Kimishi mamono
君志真物
1407–1421 67
Shō Hashi 尚巴志 Sejitaka mamono
勢治高真物
1422–1439 67
Shō Chū 尚忠 Inconnu 1440–1442 54
Shō Shitatsu 尚思達 Kimiteda
君日
1443–1449 41
Shō Kinpuku 尚金福 Kimishi
君志
1450–1453 55
Shō Taikyū 尚泰久 Nanojiyomoi
那之志與茂伊
aussi appelé
« ōyononushi »
大世主
1454–1460 45
Shō Toku 尚德/尚徳 Hachiman aji
八幡按司
aussi appelé
« Sekōkimi »
世高王
1461–1469 29

Seconde dynastie Shō[modifier | modifier le code]

(Royaume de Ryūkyū, 1470–1872;

Han de Ryūkyū (琉球藩) du Japon, 1872–1879)

En 1469, Shō Toku, dernier roi de la première dynstie Shō, est tué lors d'un coup d'état sans fils pour lui succéder. Aussi les courtisans élisent-ils Shō En pour roi et établissent la seconde dynastie Shō.

Durant le règne du roi Shō Shin, le royaume de Ryūkyū est riche, puissant et opulent. Cette époque est appelée une « période d'or » dans l'histoire des Ryūkyū. Mais la force militaire de royaume diminue bientôt après sa mort. En 1609, le domaine de Satsuma s'empare du château de Shuri, le roi Shō Nei est fait prisonnier et emmené au domaine et plus tard à Edo (actuelle Tokyo ). Dès lors, Ryūkyū devient un royaume vassal de Satsuma, le roi doit rendre hommage à la fois à la Chine et à Satsuma.

Le royaume de Ryukyu devient un Han du Japon en 1872.

En 1879, le Japon remplace le domaine de Ryūkyū par la préfecture d'Okinawa, annexant de fait les îles. Le roi Shō Tai reçoit le titre de marquis et est installé à Tokyo.

Nom Hanzi/Kanji Mikoto Règne Âge au décès
Shō En 尚圓/尚円 Kanamaru aji suetsugi no ōnishi
金丸按司添末續之王仁子
or
"Kanamaru ajisohi"
金丸按司添
1470–1476 61
Shō Sen'i 尚宣威 Iri no yononushi
西之世主
1477 48
Shō Shin 尚真 Okiyakamowe
於義也嘉茂慧
1477–1526 61
Shō Sei 尚清 Tenzoku no ajisohi
天續之按司添
1527–1555 59
Shō Gen 尚元 Tedaji ajisohi
日始按司添
1556–1572 44
Shō Ei 尚永 Ezoniyasohi ajisohi
英祖仁耶添按司添
aussi appelé
"Tedayutamisaokimi"
日豐操王
1573–1586 30
Shō Nei 尚寧 Megama ajisohi
日賀末按司添
1587–1620 56
Shō Hō 尚豐/尚豊 Tenkiyama ajisohi
天喜也末按司添
1621–1640 50
Shō Ken 尚賢 1641–1647 23
Shō Shitsu 尚質 1648–1668 39
Shō Tei 尚貞 1669–1709 64
Shō Eki 尚益 1710–1712 34
Shō Kei 尚敬 1713–1751 52
Shō Boku 尚穆 1752–1795 55
Shō On 尚溫/尚温 1796–1802 18
Shō Sei 尚成 1803 3
Shō Kō 尚灝 1804–1828 47
Shō Iku 尚育 1829–1847 34
Shō Tai 尚泰 1848–1879 58

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kerr, George. Okinawa: The History of an Island People. Tokyo: Tuttle, 2000. p. 89.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]