Liste des souverains d'Urbino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ancienne possession pontificale, le fief d'Urbino fut créé en 1155 par Frédéric Barberousse et concédé à Antoine Ier de Montefeltro lorsqu'il mata une révolte contre l'empereur à Rome. Ce noble, issu de la lignée des comtes de Carpegna, qui avait déjà été investi comte du Montefeltro[1], vers 1150, par cet empereur. Il fut fait vicaire impérial.

Vicaire impérial[modifier | modifier le code]

Blason familial des Montefeltro : bandé d'or et d'azur, au chef d'or chargé d'une aigle bicéphale de sable, becquée, membrée et couronnée d'or

Comtes d'Urbino[modifier | modifier le code]

Le titre de comte d'Urbin ne sera plus attribué

Seigneurs d'Urbino[modifier | modifier le code]

Ducs d'Urbino[modifier | modifier le code]

Maison de Montefeltro[modifier | modifier le code]

de 1502 à 1506 le duché est envahi et occupé par César Borgia

Maison della Rovere[modifier | modifier le code]

Armes des ducs d'Urbino de la famille della Rovere : Tiercé en pal : le I, coupé du Saint-Empire et de Montefeltro, le II, aux insignes de Vicaire pontifical, le III, coupé, au a, della Rovere et, au b, parti de 3 : au 1, d'Árpád, au 2, d'Aragon-Sicile, au 3, de Jérusalem, au 4, d'Aragon.[3]
de 1516 à 1523, le duché est envahi et occupé par Laurent II de Médicis
de 1621 à 1623, le duché est gouverné par Frédéric Ubaldo (1605-1623), fils de François Marie II
Après [1624], le duché est rattaché aux États pontificaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Montefeltro est un territoire qui se trouve à cheval sur les Marches, la Romagne, la Toscane et la République de Saint-Marin. Voir Montefeltro (it).
  2. Protagoniste du Chant XXVI de la Divine Comédie de Dante Alighieri
  3. www.heraldique-europeenne.org

Voir aussi[modifier | modifier le code]