Liste des sites d'escalade en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cet article n’est pas rédigé dans un style encyclopédique. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Vous pouvez améliorer sa rédaction !

Cet article liste les sites d'escalade et les zones en rapport avec l'escalade en France.

Sommaire par parties du territoire français :
Métropole : Ain | Aisne | Allier | Alpes-de-Haute-Provence | Alpes-Maritimes | Ardèche | Ardennes | Ariège | Aube | Aude | Aveyron | Bas-Rhin | Bouches-du-Rhône | Calvados | Cantal | Charente | Charente-Maritime | Cher | Corrèze | Corse-du-Sud | Côte-d'Or | Côtes-d'Armor | Creuse | Deux-Sèvres | Dordogne | Doubs | Drôme | Essonne | Eure | Eure-et-Loir | Finistère | Gard | Gers | Gironde | Haut-Rhin | Haute-Corse | Haute-Garonne | Haute-Loire | Haute-Marne | Haute-Saône | Haute-Savoie | Haute-Vienne | Hautes-Alpes | Hautes-Pyrénées | Hauts-de-Seine | Hérault | Ille-et-Vilaine | Indre | Indre-et-Loire | Isère | Jura | Landes | Loir-et-Cher | Loire | Loire-Atlantique | Loiret | Lot | Lot-et-Garonne | Lozère | Maine-et-Loire | Manche | Marne | Mayenne | Meurthe-et-Moselle | Meuse | Morbihan | Moselle | Nièvre | Nord | Oise | Orne | Paris | Pas-de-Calais | Puy-de-Dôme | Pyrénées-Atlantiques | Pyrénées-Orientales | Rhône | Saône-et-Loire | Sarthe | Savoie | Seine-et-Marne | Seine-Maritime | Seine-Saint-Denis | Somme | Tarn | Tarn-et-Garonne | Territoire-de-Belfort | Val-de-Marne | Val-d'Oise | Var | Vaucluse | Vendée | Vienne | Vosges | Yonne | Yvelines
DOM : Guadeloupe | Guyane | Martinique | Mayotte | La Réunion
COM : Polynésie française|Saint-Barthélémy|Saint-Martin|Saint-Pierre-et-Miquelon | Wallis-et-Futuna
Outre-mer hors COM et DOM : Clipperton|Nouvelle-Calédonie | Terres australes et antarctiques

Ain[modifier | modifier le code]

Aisne[modifier | modifier le code]

Allier[modifier | modifier le code]

Alpes-de-Haute-Provence[modifier | modifier le code]

Hautes-Alpes[modifier | modifier le code]

Alpes-Maritimes[modifier | modifier le code]

Ardèche[modifier | modifier le code]

Ardennes[modifier | modifier le code]

Ariège[modifier | modifier le code]

Aube[modifier | modifier le code]

Aucun

Aude[modifier | modifier le code]

  • Massif de la Clape, Méditerranée, Topo de la clape
  • Gorges de la Cesse (Fauzan), Minervois, topo du Minervois
  • Gorges de Tremenal, Minervois, topo du Minervois
  • Notre Dame du Cros, Minervois, topo du Minervois
  • Termes, Corbières, topo difficile à trouver (demander à Roc Genèse)
  • Saint Salvayre, Haute Vallée de l'Aude, topo édité par le Club de Quillan, Roc Genèse[1]
  • Le Cardou, Haute Vallée de l'Aude, topo édité par le Club de Quillan, Roc Genèse
  • Gorges de Pierre Lys, Haute Vallée de l'Aude, topo édité par le Club de Quillan, Roc Genèse
  • Puilaurens, Haute Vallée de l'Aude
  • Roquefort de Sault, Pays de Sault (site de blocs)
  • Sougraigne, Rennes-les-Bains (plusieurs sites de blocs)

Aveyron[modifier | modifier le code]

  • Gages (topo Escalade en Rouergue)
  • Le Monna (Le Boffi, gorges de la Dourbie)
  • Cantobre
  • La Blaquerie
  • Montézic (Saut du chien) (topo "escalade en rouergue")
  • Peyrusse-le-Roc
  • Sainte-Geneviève/Argence (Paracol) (topo Escalade en Rouergue)
  • Salles-la-Source (topo "escalade en rouergue")
  • Compolibat (topo au camping)
  • Le Nayrac (topo Escalade en Rouergue)
  • Bez Bédène (topo au bar du village)
  • Bor et Bar (topo "roc de Gorb")
  • Brommat (Bussières) (topo Escalade en Rouergue)
  • Rullac (Trescos) (topo Escalade en Rouergue)

Bouches-du-Rhône[modifier | modifier le code]

Calvados[modifier | modifier le code]

Cantal[modifier | modifier le code]

Charente[modifier | modifier le code]

Charente-Maritime[modifier | modifier le code]

Cher[modifier | modifier le code]

  • Ranchot

Corrèze[modifier | modifier le code]

Corse[modifier | modifier le code]

Côte-d'Or[modifier | modifier le code]

Côtes-d'Armor[modifier | modifier le code]

Creuse[modifier | modifier le code]

Dordogne[modifier | modifier le code]

Doubs[modifier | modifier le code]

Drôme[modifier | modifier le code]

  • Buis-les-Baronnies, rocher de Saint-Julien
  • Le Claps
  • Saoû et environs
  • Saint-Moirans[1]
  • Taulignan, SAE 17 m de haut (ALTI GRIMP)
  • Valcroissant
  • Omblèze
  • Roche de Romeyer
  • Rochefort Samson
  • Sainte-Croix
  • Les sucettes de borne
  • Les roches qui dansent

Eure[modifier | modifier le code]

  • Tête d'homme ou tête de la Roque ( La Roquette)
  • Connelles (Connelles)
  • La cariée
  • L'm (Connelles) (Propriété du Red Star Club de Montreuil)
  • Microfalaise (Les Andelys)
  • Bisexto (Les Andelys)
  • Le Thuit (Les Andelys)
  • Spéléologue (Les Andelys)
  • Val Saint-Martin (Les Andelys)

[2]

Eure-et-Loir[modifier | modifier le code]

Aucun

Finistère[modifier | modifier le code]

  • Argol
  • Brasparts
  • Camaret-sur-Mer : pointe de Pen-Hir
  • Kerlouan (bloc)
  • Plouarzel
  • Plougastel-Daoulas (le cube, l'impératrice, le serpent)
  • Sibiril
  • Quimper : Lez Steir

Corse-du-Sud[modifier | modifier le code]

Haute-Corse[modifier | modifier le code]

Gard[modifier | modifier le code]

  • Russan (gorges du gardon, Sainte anastasie)
  • Collias
  • Pont saint nicolas
  • Seynes
  • La Capelle (blocs)
  • Rochefort du Gard
  • Saint Ambroix
  • Allègre

Haute-Garonne[modifier | modifier le code]

Gers[modifier | modifier le code]

Gironde[modifier | modifier le code]

  • Blaye (Blaye) (Site interdit)

Hérault[modifier | modifier le code]

Falaises de l'Hérault par la FFME

Ille-et-Vilaine[modifier | modifier le code]

Indre[modifier | modifier le code]

Indre-et-Loire[modifier | modifier le code]

Isère[modifier | modifier le code]

Jura[modifier | modifier le code]

  • Falaise de Mancy (à Lons-le-Saunier)
  • Falaise de Lavigny
  • Falaises du Trou de la lune (à Poligny)
  • Belvédère de la guillotine (à Revigny)
  • Falaises de Chambly (à côté de Doucier, renseignements au CREPS de Chalain)
  • Falaises de Mirebel

Landes[modifier | modifier le code]

  • Tercis-les-Bains

Loir-et-Cher[modifier | modifier le code]

Loire[modifier | modifier le code]

  • Doizieux
  • La Guillanche (Essertines-en-Chatelneuf)
  • Roche Corbières (Rochetaillée)
  • Rocher de Rory (Saint-Georges en Couzan))
  • Rocher de l'Olme (Chalmazel)

Haute-Loire[modifier | modifier le code]

Loire-Atlantique[modifier | modifier le code]


TOPO "Escalade en Loire Atlantique"

Loiret[modifier | modifier le code]

Lot[modifier | modifier le code]

  • Arcambal
  • Autoire
  • Milhac
  • Montcabrier
  • Saint-Géry
  • Crégols
  • Pied Noir

Lot-et-Garonne[modifier | modifier le code]

  • Bon encontre
  • Gavaudun

Lozère[modifier | modifier le code]

Maine-et-Loire[modifier | modifier le code]

Manche[modifier | modifier le code]

Marne[modifier | modifier le code]

Haute-Marne[modifier | modifier le code]

Mayenne[modifier | modifier le code]

Meurthe-et-Moselle[modifier | modifier le code]

Meuse[modifier | modifier le code]

  • Lerouville (ancienne carrière) (Lerouville)
  • Saint-Mihiel

Morbihan[modifier | modifier le code]

Moselle[modifier | modifier le code]

Dans les environs de Sarrebourg et Dabo

Nièvre[modifier | modifier le code]

Nord[modifier | modifier le code]

Oise[modifier | modifier le code]

Carrière de Saint-Maximin

Saint-Vaast-les-Mello

Magenta (commune de Montataire)

Orne[modifier | modifier le code]

Pas-de-Calais[modifier | modifier le code]

Puy-de-Dôme[modifier | modifier le code]

Roche Sanadoire.
  • Aiguille du Moine
  • Boisséjour
  • Ceyrat
  • Chabanne
  • Champeaux
  • Châteauneuf Saint-Sauves
  • Châteauneuf-les-Bains
  • Cournol
  • Crête de Coq
  • Dalle de Ribeyre
  • Dent de la Rancune
  • Enval
  • Gour de Tazenat
  • Grandeyrolles
  • La Chartreuse
  • La Forie
  • La Pusterne
  • La Roche-Bouton
  • Lac Pavin
  • Le Capucin
  • Le Père des Rioux
  • Les Avers
  • Les Rochettes
  • Les Verrous du Val de Courre
  • Neschers
  • Orbeil / Perthus
  • Orphange
  • Paille
  • Rivalet
  • Roche Sanadoire
  • Roche Tuilière
  • Roche de Gournier
  • Saint-Floret
  • Saint-Sauveur-la-Sagne
  • Saurier
  • Sauterre
  • Sauviat
  • Valcivière
  • Vollore-Montagne
  • Volpie

Pyrénées-Atlantiques[modifier | modifier le code]

Hautes-Pyrénées[modifier | modifier le code]

Pyrénées-Orientales[modifier | modifier le code]

Nord du département (Massifs du Fenouillèdes et des Corbières) (sites rassemblés dans l'opération Route de la Grimpe) ATTENTION : à la suite d'un accident, et un autre cas de point arraché, tout ces sites de l'opération Route de la Grimpe sont interdits par arrêté. Contravention de classe 1, et risque d'arrachement des points. Fin aout 2012.

  • Vingrau.
  • Tautavel.
  • Opoul.
  • Caudies de Fenouilledes, col de Saint-Louis.

Sud du département (massifs des Albères et du Vallespir, et côte Vermeille)

Haut du département (Massifs du Canigou, Conflent, Cerdagne, Capcir)

  • Marialles (et toutes les falaises autour du Cady).
  • Targasonne (blocs).
  • Roc d'Aude.
  • rocher de Balcère
  • Eus.
  • Llo.
  • Cirque du Barbet.

Plusieurs topos existent dans les Pyrénées-Orientales : Pyrénées du Levant de Thomas Dulac et Pascal Testas. FFME, La route de la grimpe, 2 tomes. Bruno Colla, Escalade à Vingrau, etc.

Bas-Rhin[modifier | modifier le code]

Dans les Vosges du Nord

  • Arnsberg
  • Frœnsbourg
  • Gauxberg
  • Heidenkopf
  • Hohenfels
  • Krappenfels
  • Landersberg
  • Langenfels
  • Loewenstein
  • Point de vue
  • Rocher Philippe
  • Sandkopf
  • Soultzerkopf
  • Wachtfels
  • Waldeck
  • Windstein
  • Wineck
  • Wolffelsen
  • Ziegelberg

Dans les environs de Saverne

  • Geissfels
  • Grotte du Brotsch
  • Kobus
  • Krappenfels (Haberacker)
  • Krappendels (Lutzelbourg)
  • Kronthal
  • Muhlberg
  • Rappenfels
  • Rocher du Lion
  • Roches Plates
  • Saut du Prince Charles
  • Seebfels
  • Spille

Sud du département

  • Château de la Roche
  • Falkenstein
  • Klingenthal
  • Neuntelstein
  • Wackenbach

Le topo indispensable : Sur les falaises de grès, 2009 (dernière édition), Michel Bilger, Armand Baudry, Jean-Marc Chabrier, Yann Corby.

Haut-Rhin[modifier | modifier le code]

  • Bergholtz (falaise / grès)
  • Grotte des nains (falaise / calcaire)
  • Gueberschwihr : vieux Gueberschwihr et nouveau Gueberschwihr ((falaise et bloc / grès)
  • Hirnelestein (Steinbach)(falaise)
  • Knappenfelsen (Lac d'Alfeld)(falaise / granite)
  • Lac Blanc (falaise / granite)
  • Lac de Kruth (falaise / granite)
  • Martinswand (falaise et terrain d'aventure / granite)
  • Petit Honeck (falaise et terrain d'aventure / granite)
  • Rosenbourg (Thann) (falaise)

Rhône[4][modifier | modifier le code]

Haute-Saône[modifier | modifier le code]

Saône-et-Loire[modifier | modifier le code]

Sarthe[modifier | modifier le code]

Savoie[modifier | modifier le code]

Haute-Savoie[modifier | modifier le code]

Paris[modifier | modifier le code]

Seine-Maritime[modifier | modifier le code]

Seine-et-Marne[modifier | modifier le code]

Yvelines[modifier | modifier le code]

Plusieurs sites d'escalades sont proposés au public :

Deux-Sèvres[modifier | modifier le code]

Somme[modifier | modifier le code]

Aucun

Tarn[modifier | modifier le code]

  • Le Banquet
  • Ferriers
  • Les fontaines (blocs)
  • Mont Roc
  • Le Caylar
  • Dourgne
  • Amiel

Tarn-et-Garonne[modifier | modifier le code]

Var[modifier | modifier le code]

  • Blavet
  • Baou
  • Cimaï
  • Correns
  • Coudon
  • Cride
  • Croupatier
  • Destel
  • Esterel
  • Faron Citerne
  • Faron Lierres
  • Faron Nord
  • Faron Téléphérique
  • Fenouillet
  • Gros Cerveau
  • Jaume
  • Ragas
  • Touravelle
  • Tourris

Vaucluse[modifier | modifier le code]

Vendée[modifier | modifier le code]

  • Mervent (la Pierre blanche)
  • Mortagne sur Sèvre : les coteaux de Fleuriais; site de bloc.
  • Mouchamps : La Boissière.

Vienne[modifier | modifier le code]

  • Angles sur l'Anglin (Rives, la Dube (la GUIGNOTERIE)
  • Beauvoir (Moulinet)
  • Nouaillé Maupertuis (Le champ de bataille)
  • Béruges (Béruges)

Haute-Vienne[modifier | modifier le code]

  • Bussy-Varache (Eymoutiers)
  • Viaduc de Rocherolles

Vosges[modifier | modifier le code]

  • Moyenmoutier (direction St Prayel)
  • Etival-(la pierre d'appel)
  • Le pont Tatal au confluant de la vallée de l'Ourche et de la Saône
  1. NEUFCHATEAU
  • La falaise du bois de l'enfer
  1. EPINAL
  • Les roches d'Olima
  • La carrière collot (centre ville)
  • Le void des roches
  1. BRUYERES
  • La roche de Pointhaie
  1. REMIREMONT
  • La roche fleurie
  • Montiroche
  • Le roc des ckaïottes
  • La roche de Cheneau
  • Saint-Amé : Le petit rocher & Le grand rocher
  1. GERARDMER-LA BRESSE
  • Le rocher du champ du bois
  • La roche des artistes
  • Giropaire
  • La grande roche
  • Les roches Beuty
  • Les écorces
  • Le moutier des Fées
  • La Martinswand
  • Le rocher hans du lac blanc
  • Le bouclier du tanet
  • Le rocher des 4 clochers
  • Le rocher de bockloch
  1. SAINT-DIE
  • La carrière de la grand roche
  • La pierre de la roche
  • Le rocher de coinches
  • La roche de Boslimpré
  1. THILLOT
  • Le rocher de l'ours
  • Le rummel
  • La roche du cerf

Yonne[modifier | modifier le code]

Territoire de Belfort[modifier | modifier le code]

Essonne[modifier | modifier le code]

Hauts-de-Seine[modifier | modifier le code]

Seine-Saint-Denis[modifier | modifier le code]

  • Sevran (Sevran) (site interdit)

Val-d'Oise[modifier | modifier le code]

  • Éragny (Éragny)
  • Stors (Mériel) (site interdit à l'escalade par arrêté municipal du 24 février 2004 pour risque d'éboulement)

DOM[modifier | modifier le code]

Martinique[modifier | modifier le code]

Guyane[modifier | modifier le code]

Saint-Laurent du Maroni[6]

La Réunion[modifier | modifier le code]

Source : EscaladeReunion.com[7]

Mayotte[modifier | modifier le code]

mayotteescalade.org (Infos,téléchargement topos)

TOM[modifier | modifier le code]

Nouvelle-Calédonie[modifier | modifier le code]

Polynésie française[modifier | modifier le code]

Aucun

Saint-Pierre-et-Miquelon[modifier | modifier le code]

Aucun

Terres australes et antarctiques[modifier | modifier le code]

Aucun

Wallis-et-Futuna[modifier | modifier le code]

Aucun

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]