Liste des sites archéologiques d'intérêt national

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chantier de fouille au caune de l'Arago en 2002.

La liste des sites archéologiques d'intérêt national était une liste constituée par les pouvoirs publics français, comprenant les sites archéologiques dont il était considéré qu'ils présentaient un intérêt justifiant la nécessité, pour pouvoir y mener des fouilles, d'obtenir une autorisation au niveau national (du ministère de la Culture, sur avis du Conseil national de la recherche archéologique), au contraire des autres sites qui ne nécessitent qu'une autorisation au niveau régional (du préfet de région, sur avis de la Commission interrégionale de la recherche archéologique).

Ces dispositions, définies par l'article 4 du décret du [1], ont été abrogées par un décret du [2].

Cette liste était établie par arrêté du ministère de la Culture, sur avis du Conseil national de la recherche archéologique[3]. Le premier arrêté de ce type fut pris le [4], et modifié par deux autres arrêtés, l'un du [5] qui ajouta deux sites à la liste, l'autre du [6] qui en retira un.

« Il s'agit non de monuments mais de sites, considérés sous l'angle des recherches et des travaux auxquels ils donnent lieu, et retenus en fonction de la valeur archéologique intrinsèque des vestiges qu'ils renferment et de l'exemplarité des recherches qui y sont actuellement menées. »[réf 1]

Liste[modifier | modifier le code]

La liste des sites archéologiques d'intérêt national est la suivante[réf 2] (classée par région, puis département puis commune ; lorsqu'un site est à cheval sur deux entités, le classement est fait sur la première entité par ordre alphabétique) :

Site Commune(s) Département Région Date de l'arrêté
Alba Alba Ardèche Auvergne-Rhône-Alpes [4]
Grotte Chauvet - Pont-d'Arc Vallon-Pont-d'Arc Ardèche Auvergne-Rhône-Alpes [5]
Site médiéval de Colletière Charavines Isère Auvergne-Rhône-Alpes [4]
Agglomération viennoise Vienne Isère Auvergne-Rhône-Alpes [4]
Saint-Romain-en-Gal et Sainte-Colombe Rhône
Site archéologique d'Alésia (site du siège d'Alésia de -52, site gallo-romain et du haut Moyen Âge) Alise-Sainte-Reine Côte-d'Or Bourgogne-Franche-Comté [4]
retiré [6]
Sites pré et protohistoriques du lac de Chalain Fontenu, Doucier et Marigny Jura Bourgogne-Franche-Comté [4]
Oppidum de Bibracte (mont Beuvray) Glux-en-Glenne Nièvre Bourgogne-Franche-Comté [4]
Saint-Léger-sous-Beuvray Saône-et-Loire
Grande grotte d'Arcy-sur-Cure Arcy-sur-Cure Yonne Bourgogne-Franche-Comté [4]
intitulé modifié [6]
Abbaye de Saint-Germain-d'Auxerre Auxerre Yonne Bourgogne-Franche-Comté [4]
Forum de Bavay Bavay Nord Hauts-de-France [4]
Sanctuaires celtique et gallo-romain de Ribemont-sur-Ancre Ribemont-sur-Ancre Somme Hauts-de-France [4]
Pincevent La Grande-Paroisse Seine-et-Marne Île-de-France [4]
Thermes de Chassenon[7] Chassenon Charente Nouvelle-Aquitaine
Grotte du Tuc d'Audoubert Montesquieu-Avantès Ariège Occitanie [4]
Dolmen des Périères Villedubert Aude Occitanie [4]
Lattara Lattes Hérault Occitanie [4]
Caune de l'Arago Tautavel Pyrénées-Orientales Occitanie [4]
Nécropoles protohistoriques de Gourjade, Le Martinet, Castres Tarn Occitanie [4]
Le Causse Labruguière
Château de Mayenne Mayenne Mayenne Pays de la Loire [5]

Références[modifier | modifier le code]

Dans le Journal officiel de la République française, sur Légifrance :

Autres références :

  1. « Sites archéologiques d'intérêt national », Culture et Recherche, no 53,‎ , p. 5 (lire en ligne).
  2. Direction du Patrimoine, Sous-direction de l'archéologie, La Recherche archéologique en France : Bilan 1990-1994 et programmation du Conseil national de la recherche archéologique, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'Homme, , 462 p. (ISBN 2-7351-0634-9, résumé, présentation en ligne), « Annexe 4 : Liste des sites archéologiques d'intérêt national », p. 460.