Roi de Malaisie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Liste des rois de Malaisie)
Aller à : navigation, rechercher
Roi de Malaisie
Yang di-Pertuan Agong
Image illustrative de l'article Roi de Malaisie
Armoiries de la Malaisie

Image illustrative de l'article Roi de Malaisie
Titulaire actuel
Abdul Halim Muadzam Shah
depuis le

Création
Mandant Conseil royal
Durée du mandat 5 ans
Premier titulaire Abdul Rahman
Résidence officielle Palais national, Kuala Lumpur
Rémunération Liste civile votée par le Parlement

Le roi de Malaisie ou Yang di-Pertuan Agong est le chef d'État de la Malaisie, une des rares monarchies électives du monde. Le roi est élu par le Conseil royal pour cinq ans, selon un cycle préétabli, parmi 9 souverains des 13 États de la Fédération.

La Malaisie étant également une monarchie constitutionnelle, le souverain joue surtout un rôle symbolique.

Fonction[modifier | modifier le code]

La quatrième partie de la Constitution malaisienne décrit le rôle et les compétences du Yang di-Pertuan Agong. Il est ainsi stipulé que le roi de Malaisie a la préséance sur tout autres dignitaires du pays et qu'il ne peut être poursuivi ou tenu juridiquement responsable devant un tribunal[Constitution 1]. Le roi est aussi le gardien du Sceau de la Fédération de Malaisie[Constitution 2].

Le monarque malaisien a dans le même temps l'interdiction d'exercer ses fonctions de Raja ou de sultan dans son État d'origine, hormis en tant que dirigeant religieux[Constitution 3]. Il lui est également permis de modifier la Constitution de son État et de nommer un régent ou un membre du Conseil de régence en cas d'incapacité de ces derniers[Constitution 4]. Parmi d'autres interdits, le roi de Malaisie n'a, par exemple, par le droit d'exercer une autre fonction rémunérée ou commerciale[Constitution 5].

La reine ou Raja Permaisuri Agong se situe juste derrière le monarque dans l'ordre de préséance[Constitution 6] et de même que son époux, il lui est interdit d'être nommé à un poste rémunéré ou de tenir une activité commerciale[Constitution 7].

L'anniversaire du roi de Malaisie est un jour férié et est fêté chaque année le premier dimanche de juin à Kuala Lumpur avec notamment un salut aux couleurs visant à souligner la fidélité des forces armées malaisiennes à la figure royale[1].

Pouvoir effectif[modifier | modifier le code]

Le monarque malaisien possède plusieurs pouvoirs discrétionnaires : il nomme le Premier ministre, peut refuser la dissolution du Parlement ou convoquer une réunion du Conseil royal qui concernerait le roi et son épouse[Constitution 8]. Bien qu'il soit le commandeur suprême des armées[Constitution 9] et qu'il soit investi du pouvoir exécutif[Constitution 10], le roi de Malaisie doit agir en conformité avec l'avis du Cabinet mais il peut être informé des actions du gouvernement malaisien[Constitution 11]. Il a donc un rôle principalement symbolique et lié aux cérémonies du pays.

Critiquer le roi de Malaisie en public est illégal et peut conduire à l'emprisonnement, étant donné que ces reproches peuvent tomber sous le coup des lois contre la sédition et être qualifié de « haine ou outrage » à la monarchie[2].

Élection[modifier | modifier le code]

Le roi de Malaisie est élu pour cinq ans par le Conseil royal parmi les 9 souverains (8 sultans et 1 raja) sur les 13 États de la Fédération de Malaisie (les États de Malacca, Penang, Sabah et Sarawak n'étant pas des monarchies, leurs dirigeants ne peuvent prétendre être rois).

Le premier souverain a été élu en 1957, lors de la déclaration d'indépendance vis-à-vis du Royaume-Uni, et un ordre cyclique a été établi entre les États :

  1. Sultan de Negeri Sembilan
  2. Sultan de Selangor
  3. Raja de Perlis
  4. Sultan de Terengganu
  5. Sultan de Kedah
  6. Sultan de Kelantan
  7. Sultan de Pahang
  8. Sultan de Johor
  9. Sultan de Perak

Liste des rois de Malaisie[modifier | modifier le code]

# Nom Début du règne Fin du règne État Cycle
1 Abdul Rahman[N 1] Negeri Sembilan 1er
2 Hisamuddin Alam Shah[N 2] Selangor 1er
3 Harun Putra[N 3] Perlis 1er
4 Ismail Nasiruddin Shah[N 4] Terengganu 1er
5 Abdul Halim Muadzam Shah[N 5] Kedah 1er
6 Yahya Petra[N 6] Kelantan 1er
7 Ahmad Shah[N 7] Pahang 1er
8 Iskandar[N 8] Johor 1er
9 Azlan Muhibuddin Shah[N 9] Perak 1er
10 Jaafar[N 10] Negeri Sembilan 2e
11 Salahuddin Abdul Aziz Shah[N 11] Selangor 2e
Mizan Zainal Abidin (régent) Terengganu
12 Sirajuddin[N 12] Perlis 2e
13 Mizan Zainal Abidin[N 13] Terengganu 2e
14 Abdul Halim Muadzam Shah en fonction Kedah 2e
Muhammad Faris Petra[N 14] élu Kelantan 2e

Suite théorique :

3e cycle :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « King's Birthday », sur http://www.officeholidays.com/ (consulté le 23 mai 2014)
  2. (en) Associated Press, « Sultan, 84, crowned Malaysia's new king », sur http://www.theguardian.com/,‎ (consulté le 23 mai 2014)

Articles de la Constitution de Malaisie[modifier | modifier le code]

  1. Article 32, point 1 de la Constitution de Malaisie
  2. Article 36 de la Constitution de Malaisie
  3. Article 34, point 1 de la Constitution de Malaisie
  4. Article 34, point 8 de la Constitution de Malaisie
  5. Article 34, point 2 et 3 de la Constitution de Malaisie
  6. Article 32, point 2 de la Constitution de Malaisie
  7. Article 34, point 2 et 3 de la Constitution de Malaisie
  8. Article 40a, point 2 de la Constitution de Malaisie
  9. Article 41 de la Constitution de Malaisie
  10. Article 39 de la Constitution de Malaisie
  11. Article 40a, point 1 de la Constitution de Malaisie

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Tuanku Abdul Rahman ibni Almarhum Yamtuan Muhammad (1895-1960), sultan de Negeri Sembilan (3 août 1933 - 1er avril 1960)
  2. Tuanku Hisamuddin Alam Shah ibni Almarhum Sultan Alaeddin Sulaiman Shah (1898-1960), sultan de Selangor (14 septembre 1945 - 1er septembre 1960)
  3. Tuanku Syed Harun Putra ibni Almarhum Syed Hasan Jamalullail (1920-2000), raja de Perlis (17 septembre 1945 - 16 avril 2000)
  4. Tuanku Ismail Nasiruddin Shah ibni Almarhum Sultan Zainal Abidin Muadzam Shah (1907-1979), sultan de Terengganu (16 décembre 1945 - 20 septembre 1979)
  5. Tuanku Abdul Halim Muadzam Shah ibni Almarhum Sultan Badlishah (né en 1927), sultan de Kedah (depuis le 14 juillet 1958)
  6. Yahya Petra ibni Almarhum Sultan Ibrahim (1917-1979), sultan de Kelantan (09 juillet 1960 - 29 mars 1979)
  7. Ahmad Shah al-Mustain Billah ibni Almarhum Sultan Abu Bakar Riayatuddin al-Muadzam Shah (né en 1930), sultan de Pahang (depuis le 7 mai 1974)
  8. Iskandar ibni Almarhum Sultan Ismail Al-Khalidi (né en 1932), sultan de Johor (11 mai 1981-22 janvier 2010)
  9. Azlan Muhibuddin Shah ibni Almarhum Sultan Yusuf Izzuddin Shah Ghafarullahu-Lah (né en 1928), sultan de Perak (depuis le 3 février 1984)
  10. Tuanku Jaafar ibni Almarhum Yamtuan Abdul Rahman (1922-2008), sultan de Negeri Sembilan (19 avril 1967 - 27 décembre 2008)
  11. Salahuddin Abdul Aziz Shah ibni Almarhum Sultan Hisamuddin Alam Shah (1926-2001), sultan de Selangor (1er septembre 1960 - 21 novembre 2001)
  12. Tuanku Syed Sirajuddin ibni Almarhum Syed Putra Jamalullail (né en 1943), raja de Perlis (depuis le 17 décembre 2000)
  13. Mizan Zainal Abidin ibni Almarhum Sultan Mahmud (né en 1962), sultan de Terengganu (depuis le 15 mai 1998)
  14. Muhammad Faris Petra ibni Sultan Ismail Petra (né en 1969), sultan de Kelantan (depuis le 13 septembre 2010)