Liste des rois d'Est-Anglie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte du royaume d'Est-Anglie.

L'Est-Anglie est l'un des royaumes fondés au VIe siècle par les Anglo-Saxons en Grande-Bretagne.

Ses premiers rois ne sont guère connus qu'à travers des généalogies qui font remonter la lignée royale jusqu'au dieu Woden. Le premier dont le règne soit historiquement attesté est Rædwald, qui vit au début du VIIe siècle. La famille de Rædwald, les Wuffingas, gouverne le royaume au moins jusqu'en 749, date après laquelle les origines des rois ne sont pas connues avec certitude. L'Est-Anglie est conquise par le puissant roi Offa de Mercie à la fin du VIIIe siècle, mais elle profite des troubles que traverse la Mercie pour reconquérir son indépendance vers 827. Après le martyre du roi Edmond, en 870, elle passe sous domination danoise. La région est finalement conquise par le Wessex en 918.

La plupart des dates données sont imprécises (par exemple, selon les sources et les interprétations, la bataille de Winwaed a pu avoir lieu en 654, 655, 656 ou 657). Certaines d'entre elles, notamment pour les rois les plus anciens, proviennent d'historiens anglais postérieurs à la conquête normande, comme Roger de Wendover ou Jean de Worcester. Il est possible qu'ils se soient basés sur des sources perdues depuis, mais il est tout aussi possible qu'elles soient de parfaites inventions de leur part[1].

Liste des rois d'Est-Anglie[modifier | modifier le code]

Dates Nom Notes Monnaie
 ??? Wehha « Le premier roi des Angles de l'Est » selon l'Historia Brittonum, qui l'appelle « Guillem Guechan ».
571 ? – 578 ? Wuffa Fils du précédent, il donne son nom à la dynastie des Wuffingas. Les dates sont très incertaines.
578 ? – 599 ? Tyttla Fils du précédent. Les dates sont très incertaines.
vers 599 ? – vers 624 Rædwald Fils du précédent, c'est le premier roi d'Est-Anglie dont l'existence soit historiquement attestée. Quatrième bretwalda dans la liste de la Chronique anglo-saxonne.
vers 624 – vers 627/632 Earpwald Fils de Rædwald, il se convertit au christianisme. Assassiné par Ricberht.
vers 627 – vers 630 Ricberht D'origine incertaine, païen, il pourrait avoir pris le pouvoir après le meurtre d'Earpwald.
vers 630632 × 634 Sigeberht Frère ou demi-frère chrétien d'Earpwald, il règne avec Ecgric. Il abdique pour se retirer dans un monastère, mais quitte sa réclusion pour mourir au combat contre les Merciens. Considéré comme un saint.
vers 630 – vers 636 Ecgric D'ascendance incertaine, il règne avec son parent Sigeberht, puis seul. Meurt au combat contre les Merciens.
vers 636654 Anna Fils d'Eni, tué au combat.
654 – vers 655 Æthelhere Frère du précédent, tué à la bataille de Winwaed.
vers 655663/664 Æthelwald Frère du précédent.
663/664-713 Ealdwulf Fils d'un certain Æthelric, fils d'Eni (le frère de Rædwald), et de sainte Hereswith.
713749 Ælfwald Fils du précédent, dernier roi connu de la dynastie des Wuffingas. À sa mort, le royaume est partagé entre Hun, Beonna et Alberht.
749 – ??? Hun Co-roi. Son existence est incertaine.
749 – ??? Alberht Co-roi. Également appelé Æthelberht Ier.
La seule monnaie connue d'Alberht.
749760 ? Beonna Co-roi, il semble avoir pris l'ascendant sur Hun et Alberht. Sa date de fin de règne est très incertaine.
Monnaie de Beonna.
760 ? – 779 ? Æthelred Son historicité est douteuse : il n'est quasiment connu qu'à travers les vitae de son fils Æthelberht.
779 ? – 794 Æthelberht (II) Exécuté sur l'ordre d'Offa de Mercie, il est considéré comme un saint.
Monnaie d'Æthelberht II.
794796 Offa de Mercie Il semble avoir régné directement sur l'Est-Anglie après l'exécution d'Æthelberht.
Monnaie d'Offa.
vers 800 Eadwald Uniquement connu par ses monnaies, il semble avoir profité de la mort d'Offa pour se proclamer indépendant.
Monnaie d'Eadwald.
vers 805821 Cenwulf de Mercie Roi de Mercie depuis 796, il reprend le contrôle de l'Est-Anglie vers 805.
Monnaie de Cenwulf.
821823 Ceolwulf de Mercie Frère du précédent.
823826 Beornwulf de Mercie Tué en tentant de réprimer une rébellion en Est-Anglie, probablement dirigée par Æthelstan.
826827 Ludeca de Mercie Tué en tentant de réprimer la même rébellion. Dernier roi de Mercie dont on connaisse une monnaie frappée en Est-Anglie.
830 × 845 Æthelstan Uniquement connu par ses monnaies, qui l'appellent « Rex Anglorum ».
Monnaie d'Æthelstan.
845 × 855 Æthelweard Uniquement connu par ses monnaies.
Monnaie d'Æthelweard.
855869 Edmond le Martyr Exécuté par les Danois de la Grande Armée, il est considéré comme saint et martyr après sa mort.
Monnaie commémorative du martyre d'Edmond.
vers 875 Oswald Uniquement connu par ses monnaies, il règne sous la domination danoise.
Monnaies d'Oswald.
vers 875 Æthelred (II) Uniquement connu par ses monnaies, il règne sous la domination danoise.
Monnaie d'Æthelred II.
879/880890 Guthrum Chef danois, il conclut un traité avec Alfred le Grand et adopte le nom d'Æthelstan après son baptême.
Monnaie d'Æthelstan (Guthrum).
 ??? – 902 Eohric Il meurt au combat contre Édouard l'Ancien en soutenant le prétendant Æthelwold de Wessex.
vers 902 Æthelwold de Wessex Neveu d'Alfred le Grand, il se soulève contre son cousin Édouard l'Ancien et s'allie avec les Danois de Northumbrie et d'Est-Anglie, qui semblent le reconnaître comme roi.
Monnaie d'Æthelwald.
 ??? Guthrum II Son existence est incertaine.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Yorke, p. 58-59.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mike Ashley, The Mammoth Book of British Kings & Queens, Carroll & Graff, New York, 1998 (ISBN 0-7867-0692-9)
  • (en) Simon Keynes, « Appendix I: Rulers of the English, c. 450–1066 », dans Michael Lapidge, John Blair, Simon Keynes et Donald Scragg (éd.), The Wiley Blackwell Encyclopedia of Anglo-Saxon England, Wiley Blackwell, , 2e éd. (ISBN 978-0-470-65632-7).
  • (en) Barbara Yorke, Kings and Kingdoms of Early Anglo-Saxon England, Seaby, 1990 (ISBN 1-85264-027-8)