Liste des régions naturelles de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : Région naturelle de France.
Carte des régions naturelles de France

Les régions naturelles ou pays traditionnels sont, en France, des territoires d'étendue limitée présentant des caractères physiques et une occupation humaine homogènes. Cette notion relativement floue limite la possibilité d'en établir une liste précise. Différentes entités, tout aussi pertinentes les unes que les autres mais avec des critères ou un point de vue différents, sont susceptibles de se chevaucher sur le même espace géographique. En 2000, Bénédicte et Jean-Jacques Fénié, dans leur Dictionnaire des pays et provinces de France, en dénombrent 546 dans une présentation alphabétique, du Pays d'Ach aux Yvelines[1]. Ils se recoupent plus ou moins avec ceux du Guide des pays de France de Frédéric Zégierman, publié l'année précédente, qui les regroupe par région administrative d'avant 2016[2].

Auvergne-Rhône-Alpes[modifier | modifier le code]

Auvergne[modifier | modifier le code]

Pays traditionnels d'Auvergne.

Rhône-Alpes[modifier | modifier le code]

Bourgogne-Franche-Comté[modifier | modifier le code]

Bourgogne[modifier | modifier le code]

Franche-Comté[modifier | modifier le code]

Bretagne[modifier | modifier le code]

Article principal : Pays de Bretagne.
Pays traditionnels de Bretagne.

Centre-Val de Loire[modifier | modifier le code]

Corse[modifier | modifier le code]

Grand Est[modifier | modifier le code]

Alsace[modifier | modifier le code]

Les régions naturelles alsaciennes.
Article détaillé : Géographie de l'Alsace.

Champagne-Ardenne[modifier | modifier le code]

Lorraine[modifier | modifier le code]

Hauts-de-France[modifier | modifier le code]

Depuis les travaux du géologue Jules Gosselet au XIXe siècle, deux grands ensembles de régions naturelles sont distingués dans le Nord et le Pas-de-Calais : le «Bas-Pays» constitué de plaines et de collines aux reliefs doux et le «Haut-Pays» dont les reliefs sont mieux marqués (plateaux crayeux, reliefs pré-ardennais et boutonnière du Boulonnais...). Des propositions cartographiques de Jules Gosselet, seule la région Nervie, désignant (d'après l'ancienne civitas des Nerviens) la région entre l'Escaut et l'Avesnois n'a guère été réutilisée bien qu'elle lève l’ambiguïté géographique du terme Hainaut.

La limite entre le Haut et Bas-Pays, reprise par le géographe Jean Sommé, est pertinente tant en géographie physique qu'humaine, elle constitue la limite septentrionale du bassin parisien.

les régions du Nord-Pas-de-Calais (principalement d'après Jules Gosselet) et indication des trois grandes régions historiques, aux frontières variables dans le temps (Flandre, Artois et Hainaut).

Régions du Bas-Pays[modifier | modifier le code]

Régions de transition entre le Haut-Pays et le Bas-Pays[modifier | modifier le code]

Régions du Haut-Pays[modifier | modifier le code]

Picardie[modifier | modifier le code]

Île-de-France[modifier | modifier le code]

Normandie[modifier | modifier le code]

Nouvelle-Aquitaine[modifier | modifier le code]

Article connexe : Pays de Gascogne.

Charente[modifier | modifier le code]

Charente-Maritime[modifier | modifier le code]

Corrèze[modifier | modifier le code]

Régions naturelles du Limousin.

Creuse[modifier | modifier le code]

Deux-Sèvres[modifier | modifier le code]

Dordogne[modifier | modifier le code]

Gironde[modifier | modifier le code]

Haute-Vienne[modifier | modifier le code]

Landes[modifier | modifier le code]

Lot-et-Garonne[modifier | modifier le code]

Pyrénées-Atlantiques[modifier | modifier le code]

Vienne[modifier | modifier le code]

Occitanie[modifier | modifier le code]

Ariège[modifier | modifier le code]

Aude[modifier | modifier le code]

Aveyron[modifier | modifier le code]

Gard[modifier | modifier le code]

Gers[modifier | modifier le code]

Article connexe : Pays de Gascogne.

Haute-Garonne[modifier | modifier le code]

Hautes-Pyrénées[modifier | modifier le code]

Hérault[modifier | modifier le code]

Lot[modifier | modifier le code]

Lozère[modifier | modifier le code]

Pyrénées-Orientales[modifier | modifier le code]

Tarn[modifier | modifier le code]

Tarn-et-Garonne[modifier | modifier le code]

Pays de la Loire[modifier | modifier le code]

Provence-Alpes-Côte d'Azur[modifier | modifier le code]

Alpes-de-Haute-Provence[modifier | modifier le code]

Alpes-Maritimes[modifier | modifier le code]

Bouches-du-Rhône[modifier | modifier le code]

Hautes-Alpes[modifier | modifier le code]

Var[modifier | modifier le code]

Vaucluse[modifier | modifier le code]

Outre Mer[modifier | modifier le code]

Martinique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bénédicte et Jean-Jacques Fénié, Dictionnaire des pays et provinces de France, Éditions Sud-Ouest, , 349 p. (ISBN 2-87901-367-4)
  2. Frédéric Zégierman, Le guide des Pays de France (tome 1 : nord ; tome 2 : sud), Éditions Fayard, , 638 p. (ISBN 2-213-59960-2)
  3. Louis Du Four de Longuerue, Description historique et geographique de la France ancienne et moderne, (lire en ligne)