Liste des principales mauvaises herbes en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Chiendent officinal.

Les principales « mauvaises herbes ou adventices », présentes dans les cultures en France métropolitaine sont indiquées ci-dessous, avec leur nom commun, leur nom latin et leur famille botanique.

Il existe en France 220 espèces d'adventices importantes[1], mais 1200 espèces peuvent se rencontrer dans les agroécosystèmes[2] et 26 sont très fréquentes[3]. Les adventices appartiennent à un grand nombre de familles botaniques mais plus de la moitié des espèces fréquemment rencontrées appartiennent à l’une des familles suivantes : Astéracées, Poacées, Cyperacées, Polygonacées, Brassicacées et Apiacées[3],[4]. La famille des Poacées contient le plus grand nombre d'adventices.

Certaines adventices peuvent etre des repousses de plantes cultivées, des plantes cultivées dans un autre contexte (par exemple, le vulpin des champs, plante fourragère de prairie), ou des ancetres sauvages de plantes cultivées (cas de l'avoine et du seigle).

Liste des mauvaises herbes en France[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

B[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

D[modifier | modifier le code]

E[modifier | modifier le code]

F[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

N[modifier | modifier le code]

O[modifier | modifier le code]

P[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

V[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mamarot, J., Rodiguez, A., 2011. Mauvaises herbes des cultures. ACTA-Le réseau des instituts des filières animales et végétales, Paris.
  2. Jauzein, P., 2001. Biodiversité des champs cultivés: L’enrichissement floristique. Dossier de L’environnement de l'INRA 21, 43–64.
  3. a et b Fried, G., Reboud, X., Gasquez, J., Deloz, M., 2007. Le réseau “Biovigilance Flore” : présentation du dispositif et synthèse des premiers résultats, in: AFPP - Vingtième Conférence Du COLUMA Journées Internationales Sur La Lutte Contre Les Mauvaises Herbes - 11 et 12 décembre 2007. Dijon, pp. 315–325.
  4. Zimdahl, R.L., 2007. Fundamentals of weed science. Elsevier , Amsterdam, Pays-Bas. doi:10.1016/0378-4290(95)90065-9
  5. « Chardon des champs - Cirsium arvense », Infloweb (consulté le 9 octobre 2014)
  6. « Chénopode blanc - Chenopodium album », Infloweb (consulté le 9 octobre 2014)
  7. « Chiendent rampant - Elytrigia repens », Infloweb (consulté le 9 octobre 2014)
  8. « Coquelicot - Papaver rhoeas », Infloweb (consulté le 9 octobre 2014)
  9. (en) « Group C2/7 Resistant horseweed (Conyza canadensis)  » (consulté le 9 octobre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • R. Bailly, Mauvaises herbes des grandes cultures: Ouvrage de base, 69 espèces importantes présentées au stade plantule, Association de coordination technique agricole (ACTA), .
  • Philippe Jauzein, Flore des champs cultivés, Éditions Quae, , 900 p. (ISBN 9782759209071).
  • Alain Carrara, Pascal Marnotte, Plantes des rizières de Camargue : Guide pratique, Éditions Quae, , 262 p. (ISBN 9782876146211).
  • Roger Doucet, Les mauvaises herbes agricoles, Éd. Berger, coll. « La Science agricole », , 368 p. (ISBN 9782921416733).