Liste des primats de l'Église apostolique assyrienne de l'Orient

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les Chrétiens d'Orient
Cet article est une ébauche concernant les Chrétiens d'Orient.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Liste des primats de l'Église de l'Orient, aujourd'hui dénommée Église apostolique assyrienne de l'Orient

La particule Mar qui précède le nom est une particule honorifique correspondant à peu près au Mgr des catholiques latins.

De l'origine au concile d'Éphèse[modifier | modifier le code]

Évêques de Séleucie-Ctésiphon[modifier | modifier le code]

Ces évêques siègent à Séleucie-Ctésiphon[1] :

  • Saint Thomas (c.35-37)
  • Mar Addai (Thadée) (37-65)
  • Mar Agai (66-87)
  • Mar Mari, disciple d'Addai (88-120)
  • Mar Abris (121-137)
  • Mar Abraham Ier de Kachkar (159-171)
  • Mar Yacob Ier (172-190)
  • Mar Ahha d'Aboui (190-220)
  • Mar Shahioupa (220-240)
    • poste vacant (240-317)

Catholicos de l'Orient[modifier | modifier le code]

Catholicos-Patriarches de l'Orient[modifier | modifier le code]

Depuis le concile d'Éphèse (431)[modifier | modifier le code]

Le concile d'Éphèse condamne le nestorianisme.

Patriarches de l'Orient[modifier | modifier le code]

En 484, lors du concile de Beth Lapat, l'Église de Perse affirme son adhésion à l'enseignement théologique de Théodore de Mopsueste, ce qui lui vaut le qualificatif d'« Église nestorienne ».

Transfert à Bagdad[modifier | modifier le code]

Avec Mar Theodossious, le Patriarcat est transféré à Bagdad qui était déjà la capitale du califat.

  • Mar Theodossious Ier d'Athanassious (853-858)
    • vacant (853-860)
  • Mar Sarguis Ier (860-872)
    • vacant (872-877)
  • Mar Israel de Kachkar (877)
  • Mar Anoshel (877-884)
  • Mar Yohannan II Bar Narsai (884-892)
  • Mar Yohannan III (893-899)
  • Mar Yohannan IV Bar Abgare (900-905)
  • Mar Abraham III Abraza (905-937)
  • Mar Emmanuel Ier (937-960)
  • Mar Israel Karkhaya (961-962)
  • Mar Abdisho Ier (963-986)
  • Mar Bar Tobia II (987-1000)
  • Mar Yohannan V Ibn Issa (1000-1012)
  • Mar Yohannan VI Bar Nazuk (1012-1020)
  • Mar Isho-Yab IV Bar Ezechiel (1020-1025)
    • vacant (1025-1028)
  • Mar Eliyya Ier (1028-1049)
  • Mar Yohannan VII Bar Targala (1049-1057)
  • Mar Sabrisho III Zambour (1057-1071)
  • Mar Abdisho II Ibn Aridh bar Ars Autraya (1071-1091)
  • Mar Makkikha Ier Bar Shlemon (1092-1110)
  • Mar Eliyya II Bar Maqli (1110-1132)
  • Mar Bar Sauma Ier (1133-1136)
    • vacant (1136-1139)
  • Mar Abdisho III Bar Moqli (1139-1148)
  • Mar Isho-Yab V Albaladi (1148-1176)
  • Mar Elie III (Abou Halim) (1176-1190)
  • Mar Yab-Alaha II Bar Qaiyuma (1190-1222)
  • Mar Sabrisho IV Bar Qaioma (1222-1226)
  • Mar Sabrisho V Bar Almassihi (1226-1256)
  • Mar Makkikha II (1257-1265)
  • Mar Denha Ier (Epiphane) (1265-1281)

Transfert à Tabriz[modifier | modifier le code]

Avec Mar Yab-Alaha, le Patriarcat est transféré à Tabriz.

Transfert à Mossoul[modifier | modifier le code]

Avec Mar Shimun II, le Patriarcat est transféré à Mossoul.

  • Mar Shimun II (1365-1392)
    • vacant (1392-1403)
  • Mar Shimun III (1403-1407)
    • vacant (1407-1437)
  • Mar Eliyya IV (1437)
  • Mar Shimun IV (1437-1497), début de la succession héréditaire.
  • Mar Shimun V (1497-1501) siège transféré à Mar Yohannan en Turquie.
  • Eliyya V (1502-1503) au même endroit.
  • Mar Shimun VI (1503-1538), à Rabban Hormizd, Alqosh.
  • Mar Shimun VII (1538-1558), à Rabban Hormizd. Schisme de Yohannan Soulaqa en 1552 et fondation de l'Église catholique chaldéenne.

Lignée Eliyya à Rabban Hormizd, Alqosh[modifier | modifier le code]

  • Eliyya VI (1558-1576)
  • Eliyya VII (1576-1591)
  • Eliyya VIII (1591-1617)
  • Eliyya IX Shimoun (1617-1660)
  • Eliyya X Yohannan Marogin (1660-1700)
  • Eliyya XI Marogin (1700-1722)
  • Elyya XII Denha (1772-1778)
  • Eliyya XIII Isho-Yab (1778-1804). Son cousin, Jean Hormizd, devient patriarche de l'Église catholique chaldéenne sous le nom de Youhanan VIII Hormez (1830-1838).

Fin de la lignée Eliyya en 1804.

Lignée Shimun à Qotchanès[modifier | modifier le code]

En 1552, une partie de l'Église de l'Orient rejoint l'Église de Rome en formant l'Église catholique chaldéenne. La succession apostolique de Mar Yohanan Soulaqa, premier patriarche chaldéen, s'interrompit en 1662 lorsque Mar Shimun (Simon) XVII Dinkha renonça au catholicisme pour revenir à l'Église orientale, ce qui aboutit à la fondation d'un second patriarcat oriental à Qotchanès. À la suite de l'extinction de la lignée Eliyya, la lignée Shimum (Simon) demeura seule à la tête de l'Église apostolique assyrienne de l'Orient, jusqu'à la fin de la succession héréditaire en 1975.

Notes et références[modifier | modifier le code]