Liste des présidents de la généralité de Catalogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article dresse la liste des titulaires du poste de président de la généralité de Catalogne depuis la création de la Généralité, le , jusqu'à aujourd'hui.

Liste[modifier | modifier le code]

Nom Dates Parti Commentaire
Macia 2a tongada scans 003 editora 8 44 1.jpg Francesc Macià ERC
Luis Companys, gobernador civil de Barcelona, en Mundo Gráfico 1931-04-29.jpg Lluís Companys ERC Déclare l'indépendance de l'État catalan le 6 octobre 1934, il est arrêté par le gouvernement de la République espagnole et condamné pour rébellion.
Vacant : après la déclaration d'indépendance de l'État catalan, le colonel Francisco Jiménez Arenas, officier de la Région militaire de Catalogne, est chargé d'exercer les fonctions de président intérimaire
Luis Companys, gobernador civil de Barcelona, en Mundo Gráfico 1931-04-29.jpg Lluís Companys (président en exil jusqu'au 15 octobre 1940) ERC Après la victoire du Front populaire en février 1936, il est amnistié et restauré dans ses fonctions mais après la prise de Lérida par le général Franco le et l'annulation du statut d'autonomie, il part pour l'exil à Paris jusqu'à sa mort. Josep Irla (1940-1954) puis Josep Tarradellas (1954-1977) lui succèdent comme présidents du gouvernement catalan en exil, respectivement à Cogolin (Var) et Mexico (Mexique).
Le général Franco annule le statut de la Catalogne puis abroge les régions autonomes.
Josep Irla ERC En exil en France. En tant que président du Parlement, il a pris ses fonctions après l'exécution de Lluís Companys par la dictature du général Franco.
(Josep Tarradellas) Adolfo Suárez junto al presidente de la Generalitat de Cataluña a su llegada a Barcelona. Pool Moncloa. 24 de febrero de 1979 (cropped) (cropped).jpeg Josep Tarradellas (reconnu par le gouvernement espagnol le 29 septembre 1977) ERC En exil à Mexico et France jusqu'au et la restauration du statut d'autonomie lors de la transition démocratique en Espagne.
Jordi Pujol.JPG Jordi Pujol CDC Record de longévité.
Maragall.jpg Pasqual Maragall PSC
José Montilla - 001.jpg José Montilla PSC
PresidentMas.jpg Artur Mas CDC Organise en 2014 le vote sur l'avenir politique de la Catalogne. Il sera poursuivi plus tard par l'Espagne pour avoir organisé ce vote jugé illégal.
Carles Puigdemont 2017 (cropped).jpg Carles Puigdemont CDC (2016)
PDeCAT (depuis 2016)
Organise un réferendum illégal le . Après avoir déclaré officiellement l'indépendance le il est destitué le en application de l'article 155 de la Constitution espagnole. Revenu d'une conférence à Helsinki, il est arrêté par la police allemande le après avoir traversé la frontière entre l'Allemagne et le Danemark. Il devait initialement rejoindre Bruxelles oú il s'était exilé quelques jours auparavant. Le , le tribunal allemand refuse de l'extrader en Espagne. Il retourne en Belgique. Le , Puigdemont relance le mouvement indépendantiste depuis son exil belge en fondant la Crida Nacional per la República.
Vacant : suspension de l'autonomie. Soraya Sáenz de Santamaría, vice-présidente du gouvernement d'Espagne, exerce les compétences par délégation du président du gouvernement, Mariano Rajoy.
Quim Torra a la Assemblea General d'Òmnium Cultural (2015).jpg Quim Torra en fonction Crida Indépendantiste catalan membre du groupe JuntsxCat au parlement et investi président par les groupes JuntsxCat et ERC.

Frise[modifier | modifier le code]

Quim TorraCarles PuigdemontArtur MasJosé MontillaPasqual MaragallJordi Pujol

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]