Président de la Dominique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Président du Commonwealth de la Dominique
Image illustrative de l'article Président de la Dominique
Armoiries de la Dominique

Image illustrative de l'article Président de la Dominique
Titulaire actuel
Charles Savarin
depuis le
Création
Mandant Parlement dominiquais
Durée du mandat 5 ans
Premier titulaire Sir Louis Cools-Lartigue
Résidence officielle State House
Victoria Street, Roseau
Site internet http://presidentoffice.gov.dm/
Politique en Dominique
Image illustrative de l'article Président de la Dominique

Le président du Commonwealth de la Dominique est le chef de l'État dominiquais.

Élection et mandat du président[modifier | modifier le code]

Depuis son indépendance le , la Dominique est une république parlementaire qui combine des aspects du modèle républicain et du « système de Westminster ». Le président est élu par le parlement, et a un mandat de cinq ans (art.18 de la Constitution).

Rôle du président[modifier | modifier le code]

En tant que chef de l'Etat, le président de la République est obligé de prendre part aux cérémonies publiques. Ce rôle comprend des tâches telles que l'ouverture des nouvelles sessions du parlement, la tenue des investitures d'honneur, recevoir les accréditations des ambassadeurs et hauts-commissaires, accueillir les chefs d'État en visite officielle et participer à un certain nombre de cérémonies civiles.

En accord avec l'article 59 de la Constitution, le président de la République choisit le Premier ministre qui exerce le pouvoir exécutif, généralement le leader du parti majoritaire, et nomme le reste du gouvernement sur conseil du premier ministre[1]. Le chef de l'opposition est également nommé par le président parmi les membres élus de la Chambre qui lui paraissent les plus susceptibles d'obtenir le soutien d'une majorité des membres élus de la Chambre qui ne soutiennent pas le gouvernement.

Chaque fois que le Premier ministre est absent de la Dominique, ou en raison de la maladie est incapable de remplir les fonctions qui lui sont conférés par la Constitution, le président de la République peut autoriser un autre ministre à s'acquitter de ses fonctions (autres que les fonctions conférées par l'article 62 de la Constitution) et le ministre peut exercer ces fonctions jusqu'à ce que son autorité soit révoquée par le président de la République.

Conformément à la recommandation du Premier ministre, le président de la République peut:

  • accorder un pardon, soit gratuitement, soit soumis à des conditions légales, à toute personne déclarée coupable d'une infraction ;
  • accorder à toute personne un répit, soit indéterminée ou pour une période déterminée, de l'exécution de la peine infligée à cette personne pour toute infraction ;
  • substituer une forme moins sévère de punition pour toute peine infligée à une personne pour une infraction ;
  • verser la totalité ou une partie de la peine infligée à une personne pour une infraction ou d'une peine ou la confiscation par ailleurs dû au gouvernement de la Dominique en raison d'une infraction.

Rôle législatif[modifier | modifier le code]

Lorsque les projets de loi sont adoptés par le Parlement, ils sont soumis au président pour recevoir son assentiment ; celui-ci se chargeant alors de les faire publier au Journal officiel.

Liste des présidents successifs depuis l'indépendance[modifier | modifier le code]

# Nom Début mandat Fin mandat Parti Notes
- Sir Louis Cools-Lartigue Indépendant Président par intérim
1 Fred Degazon Indépendant Président. Part en exil le 11 juin 1979.
- Sir Louis Cools-Lartigue Indépendant par intérim
- Jenner Armour Indépendant par intérim
2 Aurelius Marie Indépendant
3 Sir Clarence Seignoret Parti travailliste de la Dominique (PTD)
4 Crispin Sorhaindo Parti de la liberté de Dominique (PLD)
5 Vernon Shaw Parti uni des travailleurs (PUT)
6 Nicholas Liverpool Indépendant Démissionne
7 Eliud Williams Indépendant
8 Charles Savarin en fonctions Indépendant

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) article 59 de la Constitution

Lien externe[modifier | modifier le code]