Liste des porte-aéronefs français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'Arromanches en 1954.

Cet article liste tous les navires ayant servi dans la Marine française dont la fonction principale est le transport et le lancement d'avions, d'hydravions ou d'hélicoptères.

Porte-hydravions[modifier | modifier le code]

Un porte-hydravions, ou transport d'hydravions, est un navire équipé de catapultes pour lancer ce type d'appareils et de grues pour les récupérer à l'eau après amerrissage.

  • Foudre, croiseur porte-torpilleurs lancé en 1892, converti en 1910, retiré du service en 1921.
  • Rouen, cargo lancé en 1892, converti en 1914.
  • Pas-de-Calais, cargo lancé en 1898, converti en 1915, retiré du service l'année suivante.
  • Campinas, cargo lancé en 1896, converti en 1915.
  • Nord, cargo lancé en 1898, converti en 1915, retiré du service en 1919.
  • Commandant Teste, lancé en 1929, démoli en 1963.

Porte-avions[modifier | modifier le code]

Un porte-avions est un navire doté d'un pont d'envol continu d'où décollent et appontent les appareils de son parc aérien.

Porte-avions d'escadre[modifier | modifier le code]

Indicatif Nom Déplacement Service Commentaires
Classe Arras (avisos de 1re classe)
Bapaume 644 t 1920 – 1936 Porte-avion expérimental utilisé pour la formation.
Classe Normandie (cuirassés de 1re classe de type dreadnought )
Béarn 25 000 t 1928 – 1945 Cuirassé mis sur cale en 1920, jamais achevé, converti en porte-avions en 1928, démantelé en 1967.
Classe Colossus (porte-avions légers construits pour la Royal Navy)
R 95 Arromanches 18 500 t 1946 – 1974 Ex-HMS Colossus en service dans la Royal Navy de 1944 à 1946.
Classe Independence (porte-avions légers construits pour la United States Navy)
R 96 La Fayette 15 800 t 1951 – 1963 Ex-USS Langley en service dans l'US Navy de 1943 à 1947.
R 97 Bois Belleau 1953 – 1960 Ex-USS Belleau Wood en service dans l'US Navy de 1943 à 1947.
Classe Clemenceau (porte-avions CATOBAR à propulsion conventionnelle, 1961 – 2000)
R 98 Clemenceau 32 800 t 1961 – 1997
R 99 Foch 1963 – 2000 Vendu au Brésil et désarmé en 2018.
Charles de Gaulle (porte-avions CATOBAR à propulsion nucléaire)
R 91 Charles de Gaulle 42 500 t 2001 –

Porte-avions d'escorte[modifier | modifier le code]

Indicatif Nom Classe Déplacement (en t) Service Commentaires
A 609 Dixmude Avenger 8 331 1946 — 1966 Ex-HMS Biter

Porte-hélicoptères[modifier | modifier le code]

Indicatif Nom Déplacement Service Commentaires
Jeanne d'Arc (croiseur porte-hélicoptères)
R 97 Jeanne d'Arc 10 575 t 1964 – 2010 Ex-La Résolue jusqu'en 1964.
Classe Mistral (PHA - Porte-hélicoptères amphibie, 2006 – )
L 9013 Mistral 16 500 t 2006 –
L 9014 Tonnerre 2007 –
L 9015 Dixmude 2012 –

Projets[modifier | modifier le code]

En cours[modifier | modifier le code]

  • Le lancement d'études pour le remplacement du Charles de Gaulle est annoncé le [1].

Abandonnés[modifier | modifier le code]

Le BPC Dixmude mouille dans la baie de Jounieh au Liban en 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Anne Bauer, « Coup d'envoi au futur porte-avions français - Les Echos », Les Échos,‎ (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Sheldon-Duplaix, Histoire mondiale des porte-avions : des origines à nos jours, Boulogne-Billancourt, ETAI, (ISBN 2-7268-8663-9)