Liste des plus hauts bâtiments de Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette liste mentionne les vingt plus hauts bâtiments existants ou en projet de la ville française de Marseille. Les bâtiments, du fait de l'étendue de Marseille, sont très éloignés dans la ville les uns des autres. Il n'existe réellement pas de "quartier d'affaires" à proprement parler dans la ville. Cependant, depuis le début du XXIe siècle, le quartier d'affaires Euroméditerranée sort de terre et le nombre de nouvelles tours de grande hauteur va augmenter durant les années à venir, avec le projet Les Quais d'Arenc[1].

Place Nom Année Utilisation Hauteur (m) Étages
1 Tour CMA-CGM 12/2006 au quatrième trimestre 2010 Bureaux 147 33
2 La Marseillaise 17/12/2014 à 09/2018 Bureaux 135 31
3 Le Grand Pavois (Marseille) 1975 Logements, commerces, communications 102 30
4 H99 (Marseille) 2020 Logements, commerces 99,9 27
5 La Rouvière (La Rouvière A) du 15/11/63 au 18/10/68 Logements 95 33
6 Tour Méditerranée 1972 Bureaux, commerces 90 26
7 Résidence Super Rouvière Immeubles 7 à 12 inclus achevés le 15/5/72 1 à 6 inclus le 2/10/75 Logements 78 25
8 Résidence Château Sec 1966 Logements 75 24
9 Résidence du Parc Sévigné 1994 Logements 72 23
10 Tour de la caserne de gendarmerie de la Capelette 1974 Administration, logements 70 20
10 Cathédrale de la Major 1893 Édifice religieux 70 5
12 La Grande Corniche 1962 Logements, commerces 69 22
12 Phare de Planier 1959 Phare 69 11
12 Tour principale de la Fauvière 1970 Logements 69 22
15 Bâtiment C de Frais Vallon 1964 Logements 66 21
15 Bâtiment F de Frais Vallon 1964 Logements 66 21
15 Bâtiment H de Frais Vallon 1964 Logements 66 21
15 Hôtel du département des Bouches-du-Rhône 1994 Administration 66 10
15 Bâtiment D de la Rouvière 1970 Logements 66 21
15 Le Saint-Georges 1963 Logements, édifice religieux, éducation, commerces 66 21

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]