Liste des plus grands pétroliers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette liste présente un classement des plus grands pétroliers au monde, en service ou désarmés.

Tous ces navires sont du même type : il s'agit de transporteurs de pétrole brut, classés comme ULCC (Ultra Large Crude Carrier). Le critère principal est le port en lourd qui permet de comparer la capacité d'emport ; la longueur hors-tout ou la capacité en mètres cubes sont également des critères pouvant être retenus.

Seuls les navires d'un port en lourd de 400 000 tonnes et plus sont retenus. Bien que de nombreux navires aient eu plusieurs noms, seul un nom est indiqué, en général le plus connu.

Nom Port en
lourd
(t)
Capacité
(m³)
Dimensions
LHT × B × T (m)
Armement Statut
Seawise Giant[1] 564 650 645 955 458,45 × 68,86 × 24,61 Adélaïde chtinburk Démoli en 2010
Pierre Guillaumat[2] 555 051 663 000 414,23 × 63,05 × 28,603 Compagnie nationale de navigation Démoli le
Prairial 554 954 667 380 414,22 × 63,05 × 28,6 Compagnie nationale de navigation Démoli en 2003
Batillus
Bellamya
553 662 663 813 414,22 × 63,01 × 28,5 Société maritime Shell (Shell France) Démolis resp. en

et

Esso Atlantic
Esso Pacific
516 895 610 759 406,59 × 71,01 × 25,29 Esso Démolis en 2002
Sea World[3] 498 998 597 000 364,05 × 79,04 × 24,02 Seatankers Management Démoli en 2003
Arctic Blue 484 276 573 345 378,85 × 62,06 × 28,2 Tanker Pacific Management Démoli
Globtik London
Globtik Tokyo
483 960 ? 378,88 × 62,06 × 28,2 ? Démoli en 1985 et 1986
Stena Queen
Stena King
457 841 556 221 378,42 × 68,05 × 25 Stena Line Démolis en 2003
Esso Mediterranean 457 062 ? 378,39 × 68,06 × 25,5 Esso Démoli en 2002
Esso Carribean 456 368 571 210 378,39 × 68,08 × 25,04 Esso Démoli en 2002
TI Oceania
TI Asia
TI Africa
TI Europe
[4]
442 470 500 282 380 × 68 × 24,5 Oceania Tanker En service,

TI Africa et TI Asia converti en FPSO en 2010

Coraggio 423 798 ? 378,04 × 69,1 × 23 Pluto S.p.A. Di Navigazione Démoli en 1985
Berge Emperor
Empress Des Mers
423 697 513 679 381,82 × 68,08 × 22,9 Bergesen Démolis en 1986 et 2004
Mira Star 423 638 523 219 378,01 × 69,04 × 23 Vela International Marine Démoli en 2001
Hellespont Grand 421 677 499 580 378,01 × 69,07 × 22,9 Papachristidis Démoli en 1986
Pacific Blue 414 366 513 083 370 × 70,06 × 22,6 Tanker Pacific Management Démoli en 2002
Polaris Voyager 413 157 502 859 365,86 × 70,06 × 22,9 ChevronTexaco Démoli en 2002
Kapetan Hiotis 413 098 502 768 365,86 × 70,06 × 22,9 Ceres Hellenic Démoli en 2002
Hellespont Embassy 413 009 513 038 365,86 × 70,06 × 22,9 Papachristidis Démoli en 2003
Kapetan Hatzis 412 595 502 768 365,86 × 70,06 × 22,9 Ceres Hellenic Démoli en 2002
Media Star 411 506 489 086 362,01 × 70 × 22,3 Vela International Marine Démoli en 2002
Auriga 410 590 536 298 378,01 × 69,04 × 22,97 Vela International Marine Démoli en 2001
Nai Superba 409 400 ? 381,92 × 63,3 × 23,4 ? Démoli en 2000
Esso Japan 406 639 ? 362 × 70 × 22,2 Yemen Shipping Converti en FSO sous le nom de Safer en 1987[5].
Olympia Spirit 406 256 499 062 362 × 70,1 × 22,15 Care Offshore En service
Marine Atlantic
Marine Pacific
404 531 476 997 362,14 × 69,49 × 22,8 Marine Transport Démoli en 2004 / En service
Sovereign 402 932 ? 381,92 × 63,3 × 23,4 Frontline Management Démoli en 2000

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Knock Nevis fut le plus grand navire au monde en termes de longueur et de port en lourd.
  2. Le Pierre Guillaumat était et reste le plus long et le plus lourd navire jamais construit, car le Knock Nevis n'a dépassé ses mensurations qu'après des travaux d'agrandissement. À ce jour les quatre navires de la classe Batillus conservent le record mondial du plus lourd déplacement. Au vu de ces chiffres, ils conservent également le record de capacité de chargement (en m³). Enfin, ils semblent pouvoir également « s'enorgueillir » des plus grands tirants d'eau (28,5 m).
  3. Le Sea World serait le pétrolier le plus large.
  4. Les TI Oceania, Asia, Africa et Europe sont les plus gros pétroliers encore en service. Ils sont aussi les plus gros pétroliers à double coque jamais construits: The Ti super class
  5. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées msi

Liens externes[modifier | modifier le code]