Liste des personnages de Détective Conan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

La série de l'anime et manga de la franchise Détective Conan (名探偵 コナン, Meitantei Conan?) représente les nombreux personnages créés par Gōshō Aoyama. La série prend place dans le Japon moderne et suit les aventures d'un détective hors pair prénommé Shinichi Kudo.

La série débute lorsque Kudo ingère un poison que lui ont donné Gin et Vodka désigné pour tuer une personne sans aucun dommage physique. À la place, le poison n'a fait que régresser le jeune homme en petit garçon. Shinichi réalise que si les deux hommes apprenaient qu'il était encore en vie, ils reviendraient tuer son entourage, et prend alors l'identité de Conan Edogawa. Le professeur Hiroshi Agasa place alors Conan à la garde de son amie d'enfance et de son amour Ran Mouri, et de son père Kogoro Mouri. Shinichi adapte alors sa vie de petit garçon sous le pseudonyme de Conan et aide secrètement Kogoro à résoudre les affaires qui lui sont confiées. Au fur et à mesure des épisodes, Conan apprend que Gin et Vodka font partie d'une mystérieuse organisation criminelle nommée Organisation des Hommes en Noir et du coup mène ses enquêtes dans le but de démasquer cette organisation. Durant les épisodes, Conan interagit et s'associe/devient ami avec certains personnages entre autres tels que les policiers/inspecteurs de Tokyo, la police locale de la préfecture, les Détective Juniors, un groupe d'enfant qui résout les affaires non-élucidées de leurs clients, Heiji Hattori ainsi que d'autres personnages récurrents de la série.

Sommaire

Protagonistes[modifier | modifier le code]

Shinichi Kudo / Conan Edogawa[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Shinichi Kudo.
  • Voix japonaises : Minami Takayama (Conan Edogawa), Kappei Yamaguchi (Shinichi Kudo)
  • Voix françaises : Ioanna Gkizas (Conan Edogawa), Bruno Mullenaerts (Shinichi Kudo) ; pour les films : Claudine Gremy (Conan), Philippe Valmont (Shinichi)

Shinichi Kudo (工藤 新一, Kudō Shin’ichi?) est le personnage principal. C'est un lycéen détective de 18 ans qui aime aider la police à résoudre des enquêtes. Il a des capacités de déduction hors du commun et est également très doué au football, d'après Ran Mouri, il aurait pu devenir un joueur de football professionnel s'il n'était pas autant attiré par le métier de détective. Mais un jour, alors qu'il filait deux hommes douteux, habillés de noir (ce qui leur a valu le surnom des « hommes en noir »), il est pris sur le fait par l'un d'entre eux qui l’assomme et le force à avaler une pilule (nommée APTX 4869). Les deux hommes le laissent alors pour mort. La pilule eut un effet inattendu : au lieu de provoquer la mort de Shinichi, celui-ci s'évanouit pour se réveiller dans le corps d'un enfant de six6 ans, il avait rapetissé [1]. Il parle de sa transformation à son voisin, le professeur Agasa, qui lui conseille de ne parler de cela à personne pour éviter les représailles des hommes en noir qui chercheraient à le tuer ainsi que son entourage[2]. Ils décident alors de cacher sa véritable identité en prenant le pseudonyme de Conan Edogawa (江戸川コナン, Edogawa Konan?), que Shinichi a imaginé en apercevant deux livres rangés dans sa bibliothèque, ceux de Rampo Edogawa et Conan Doyle. Il part ensuite habiter chez Ran Mouri, son amie d'enfance dont il est amoureux[1].

Ran Mouri[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ran Mouri.
  • Voix japonaise : Wakana Yamazaki
  • Voix françaises : Marie-Line Landerwijn (série), Nayéli Forest (films)

Ran Mouri (毛利 蘭, Mōri Ran?) est l'amie de Shinichi. Elle et lui sont amoureux l'un de l'autre mais ne se déclarent leurs flammes que très tard dans le manga. Ran peut tour à tour être d'un tempérament brûlant ou d'une douceur romantique. Elle est experte et championne régionale de karaté. Elle héberge Shinichi, devenu Conan. Elle a quelquefois des doutes sur l'identité de Conan, mais ce dernier parvient toujours à les dissiper. Son nom de famille, Mouri, est dérivé du prénom de l'auteur français Maurice Leblanc (Arsène Lupin) qui en japonais se prononce « Mourisu ».

Kogoro Mouri[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Kogoro Mouri.
  • Voix japonaise : Akira Kamiya
  • Voix françaises : Emmanuel Liénart (série), Gérard Malabat (films)

Kogoro Mouri (Kogoro Mori (毛利 小五郎, Mōri Kogorō?)) est le père de Ran, un ancien policier qui s'est reconverti en un détective privé. Il s'est retiré de la police et il a ouvert un bureau de détective privé. Jusqu'à ce que Conan Edogawa arrive, il passait surtout son temps à boire et à sortir jouer au mah-jong. Par la suite, Conan fait de lui Kogoro l'endormi, un célèbre détective qui résout ses affaires d'un air endormi (en fait, il est réellement endormi, par les fléchettes hypodermiques du professeur Agasa). Il est âgé de 38 ans. Il a été marié à Eri Kisaki, grande avocate et c'est depuis qu'elle est partie[3] qu'il s'est complètement laissé aller. Eri et lui sont séparés mais sont toujours mariés, et ils s'aiment toujours même s'ils font tout pour ne pas le montrer. Il révèle dans plusieurs occasions qu'il l'aime toujours. Il s'inquiète beaucoup sur sa fille qui vit avec lui et Conan. Il a un grand talent en Judo et au tir[4]. Il a d'ailleurs fait partie d'un club de judo à l'université, mais étant incapable de se contrôler lors des compétitions, il n'y a jamais gagné un combat. Il est également très chanceux à la loterie, gagnant souvent des voyages, mais ses voitures de locations ont tous tendance à tomber en panne au milieu de nulle part. D'un naturel plutôt pleutre et maladroit, il n'hésite jamais à aller sur le devant de la scène quand un crime vient d'avoir lieu. Sa fille, Ran Mouri l'exaspère car elle veut toujours qu'il soigne son comportement, qu'elle est drôlement superstitieuse et qu'elle se met facilement à pleurer. Comme le dit souvent l'inspecteur Megure, il est toujours sur les lieux d'un crime ; l'inspecteur (sûrement) a lancé la rumeur du détective maudit et le surnomme « shinigami » (dieu de la mort), mais quelquefois lorsqu'il y a seulement Conan sur les lieux, il doute. Nous remarquons d'ailleurs dans certains épisodes que Mouri soupçonne que Conan soit derrière toutes ses déductions.

En ce qui concerne son « talent » de détective, il ne semble pas avoir le profil idéal : il se croit très intelligent, mais ne semble pas très futé : il tire des conclusions hâtives, il lui arrive de dire absolument n'importe quoi et de passer pour un idiot. Il peut complètement bâcler une affaire ou justement être très sérieux et faire attention à chaque détail (bien évidemment à chaque fois un petit coup de pouce de la part de Conan l'aide à comprendre). Conan l'aide parfois en lui suggérant la solution pour le laisser tirer le crédit d'une affaire le touchant personnellement, comme le meurtre de son amie Yumi Horikoshi, qui a été tuée par un autre de ses amis, un meurtre sur le tournage d'un film dans lequel une autre de ses amies joue. Shinichi Kudo est peut être son grand ennemi car il lui vole la vedette. Kogoro Mouri est un grand admirateur de la chanteuse Yoko Okino et est amoureux d'elle il a d’ailleurs quelquefois résolu des enquêtes pour elle.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

Les alliés de Conan/Shinichi[modifier | modifier le code]

Professeur Hiroshi Agasa[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Professeur Agasa.

Professeur Hiroshi Agasa (阿笠 博士, Agasa Hiroshi?) est le premier à connaître le secret de Conan. C'est un inventeur farfelu qui crée toutes sortes d'inventions inutiles, mais il fournit des gadgets très élaborés qui apporteront à Conan une aide précieuse ; il y a par exemple son nœud papillon qui peut imiter n'importe quelle voix, sa montre à aiguilles hypodermiques qui peut endormir n'importe qui (tel que Kogoro pour résoudre l'enquête à sa place), un skate-board à énergie solaire, des bretelles hyper extensibles, ses lunettes radar ou encore une chaussure qui a une touche spéciale pour qu'il possède une puissance incomparable, ainsi qu'une ceinture qui renferme un ballon de football (qui n'apparaît que vers la saison 7). Ces inventions ont sauvé plusieurs fois la vie de Conan. Agasa est un nom en hommage à Agatha Christie.

Ai Haibara[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ai Haibara.

Ai Haibara / Sherry (灰原 哀, Haibara Ai?), de son vrai nom Shiho Miyano est une camarade de classe de Conan. Elle était autrefois une jeune femme qui travaillait pour l'organisation secrète des Hommes en Noir. Après que sa sœur fut tuée par Gin (Voir épisode 128 : Le 10e braquage des Hommes en Noir), Shiho s'est révoltée mais a fini emprisonnée. Elle a ensuite avalé elle-même le poison qui avait transformé Shinichi, et qui l'a rajeuni. C'est ainsi qu'elle a pu s'enfuir de l'organisation et rejoindre Conan. C'est elle qui a inventé l'APTX 4869, poison responsable de l'état actuel de Shinichi et du sien. Elle vit maintenant chez le professeur Agasa. Elle apparaît pour la première fois dans le tome 18 et dans l'épisode 129 (La nouvelle élève) à la télévision. Son nom de code au sein de l'organisation est Sherry. Ai a suggéré à Conan la possibilité d'une liaison romantique avant de faire passer ses paroles pour une de ses nombreuses taquineries envers lui[5]. Ai aurait un petit faible pour Conan mais ne le montre pas publiquement.

Yusaku Kudo et Yukiko Fujimine[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Yusaku Kudo et Yukiko Fujimine.

Yusaku Kudo et Yukiko Fujimine sont respectivement le père et la mère de Shinichi. Le père est écrivain de romans à suspens et la mère est une ancienne actrice de cinéma. Ils sont également au courant de la transformation physique de leur fils. Yusaku Kudo est un célèbre auteur de romans et de nouvelles policières à travers le monde. Il a aidé à plusieurs reprises la police japonaise pendant plusieurs années pour résoudre des enquêtes difficiles et c'est un bon ami de l'Inspecteur Maigret ou Megure. Sa réputation d'enquêteur et d'auteur de romans policier lui ont permis d'avoir des relations avec plusieurs polices à travers le monde ainsi qu'à Interpol. Il possède une résidence secondaire à Hawaï, où il a appris à son fils à conduire un bateau (Conan en fait la remarque dans le film 4), à tirer au pistolet dans des stands de tir (ce qui a permis à Conan de sauver Ran dans le film 2) et à conduire une voiture (il a pu sauver Mitsuhiko, Ayumi, Genta et Ai dans le film 5). On remarque aussi une affaire assez compliquée à propos du livre de Yusaku Kudo dans les épisodes 144-145 (Le meurtre de l'« Étoile du Nord »). Yukiko Fujimine est une ancienne actrice mondialement connue du cinéma et de la télévision japonaise jusqu'à son mariage mais sa réputation est toujours aussi célèbre des années plus tard. Elle a aussi aidé à plusieurs reprises comme son mari la police pour résoudre des enquêtes difficiles.

Les parents de Shinichi Kudo ont un quotient intellectuel élevé, ce qui explique l'intelligence élevée de leur fils. Ils ont tous les deux gardé un tempérament farceur de leur enfance et quand ils viennent voir leur fils, ils se déguisent pour que personne ne sache la vérité au sujet de leur fils. Ils ont donné à Kogoro Mouri une forte somme pour qu'ils s'occupent de leur fils pendant leur longue absence (Voir épisode 43 : Le kidnapping de Conan Edogawa). Yusaku Kudo et Yukiko Fujimine ont décidé de laisser leur fils retrouver seul l'organisation sous la demande de ce dernier, mais ont promis que si l'enquête devenait trop dangereuse, ils feraient des recherches grâce aux relations qu'ils ont à travers le monde et avec Interpol.

Eisuke Hondo[modifier | modifier le code]

Hondo est un ami de Ran. Il apparait pour la première fois dans le tome 49. Il se doute que Conan n'est pas ordinaire dès leur première rencontre. Dans le tome 51, il l'espionne. Il vient parfois traîner dans le bureau de Kogoro pour voir s'il n'y a pas une affaire à résoudre. Il est d'une maladresse incurable et d'un niaiserie attendrissante. Malgré cela, c'est tout de même un personnage mystérieux qui possède la capacité de savoir si quelqu'un ment en analysant son rythme cardiaque ou en observant la dilatation de ses pupilles. Shinichi nourrit de nombreux doutes à son sujet car son apparence rappelle celle de Rena Mizunashi (Kir). Lors de l'affaire de l'évasion de Kir, on apprend que cette dernière est bien la sœur d'Eisuke, infiltrée en tant qu'agent de la CIA au sein de l'Organisation. Eisuke refusera tout de même le programme de protection de témoins du FBI et partira aux États-Unis en nourrissant l'espoir de devenir agent de la CIA comme sa sœur et son père. On apprend également qu'il est amoureux de Ran et qu'il connait la véritable identité de Conan:Conan lui-même lui dit, après qu'il l'a innocenté d'un meurtre. Depuis, on ne l'a plus revu.

Famille Mouri et entourage[modifier | modifier le code]

Eri Kisaki[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Eri Kisaki.

Eri Kisaki (妃 英理, Kisaki Eri?) est la femme de Kogoro Mouri et la mère de Ran. Exerçant la profession d'avocat, c'est une femme élégante et sévère qui s'est séparée il y a 10 ans de son mari à cause de son tempérament de coureur de jupons. Shinichi avait peur d'elle parce qu'elle le grondait tout le temps durant son enfance.

Elle a gardé de son mariage son alliance ainsi que la seule prise de judo que lui a appris son mari (ippon seoi nage) qui est d'une efficacité redoutable. Elle est toujours amoureuse de Kogoro et ils sont toujours officiellement mariés. Dans le tome 25, on peut lire sur le calendrier Détective Conan de l'an 2000, le nom du chat d'Eri : Goro. Il semblerait qu'elle soit également mauvaise cuisinière.

Goro[modifier | modifier le code]

Chat d'Eri, dont le nom rappelle bien évidemment celui de son mari. Bleu russe, il semble être très intelligent, et Conan se servira de lui au Vol. 51 pour aider Kogoro à résoudre une enquête.

Midori Kuriyama[modifier | modifier le code]

Assistante et secrétaire d'Eri, au Cabinet Kisaki. Elle sert très souvent de confidente à sa patronne. Elle apparaît au Vol. 40.

Famille Suzuki[modifier | modifier le code]

Sonoko Suzuki[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Sonoko Suzuki.
  • Voix japonaise : Naoko Matsui
  • Voix française : Jennifer Baré (série), Marie Diot (films)

Sonoko Suzuki (鈴木 園子, Suzuki Sonoko?) est une fille issue d'une famille riche un peu folle qui se soucie la plupart du temps de prendre soin de son physique. Sonoko est la personne que Conan endort et fait passer pour détective le plus souvent lorsque Kogoro n'est pas disponible. Elle adore faire du shopping, voyager avec sa meilleure amie Ran et rechercher l'âme sœur qu'elle trouvera en Makoto Kyogôku (elle le rencontrera dans l'épisode 153 : « Dangereux été pour Sonoko »). Du fait qu'il soit en déplacement pour ses compétitions de karaté, elle ne le verra que rarement et tentera plusieurs « stratagèmes de l'amour ».

Makoto Kyogôku[modifier | modifier le code]

Makoto Kyogôku est le petit ami de Sonoko. On le rencontre dans le tome 22, où il sauve Sonoko d'un assassin. Sonoko tombe amoureuse de lui mais celui-ci quitte le Japon pour affronter d'autres sportifs, en effet Makoto est un brillant karatéka. On le revoit brièvement dans le tome 25 lorsqu'il téléphone à Sonoko puis dans le tome 30 (seulement en photo) ainsi que dans le tome 33 où il sauve Sonoko, Conan, Ran ainsi que d'autres personnes d'assassins. Il réapparaît encore dans d'autres tomes, comme dans le 52, où il aide Conan et Ran à se débarrasser de bandits avant de partir à un championnat de karaté.

Jirokichi Suzuki[modifier | modifier le code]

L'oncle de Sonoko, que Conan rencontre dans le Vol. 43 alors que Kid prépare un coup magistral pour dérober l'un de ses trésors. Jirokichi adore les défis, les records et les récompenses, au point de ne jamais admettre quelque défaite que ce soit. Ainsi, lorsqu'il perdit pour la première fois face à Kid, il devint son ennemi juré et fit tout pour attirer de nouveau le voleur dans un piège, s'assurant qu'il ne pourrait plus jamais lui échapper, et donc enfin gagner face à lui. Ce qui pourtant, jusqu'à maintenant, ne s'est encore jamais produit.

Shiro & Tomoko Suzuki[modifier | modifier le code]

Parents de Sonoko et Ayako, apparus au tome 16. Richissimes, ils dirigent le Groupe Suzuki, l'un des plus puissants de la "zaibatsu" (l'élite des grandes entreprises japonaises). Si Shiro semble être un homme affable et réservé, sa femme Tomoko est au contraire énergique et dominatrice, refusant au départ systématiquement les fiançailles "ratées" de ses filles. Ayako semble donc avoir davantage hérité du tempérament de son père, et Sonoko de sa mère.

Ayako Suzuki-Tomizawa[modifier | modifier le code]

Fille aînée de Shiro et Tomoko Suzuki, sœur de Sonoko. Elle rencontre Conan au Vol. 5, lorsque Sonoko invite ses amis à la réunion d'anciens amis d'Ayako dans une maison isolée en pleine forêt. Un sanguinaire tueur en série sévit alors cette soirée-là, terrorisant les résidents et coupant tous leurs liens avec le monde extérieur. Conan finira par révéler l’identité du tueur en définitive. Par la suite, Conan aidera Ayako, à travers Kogoro, à innocenter son fiancé Yuzo Tomizawa, accusé d'avoir tué son père qui l'avait humilié pour avoir refusé de prendre sa succession, préférant son métier d'artiste peintre. Ayako réapparaît lors de la rencontre entre Conan et Kid à bord du luxueux paquebot transportant l'Étoile Noire, puis elle est mentionnée plus tard lors de la confrontation entre Kid et Makoto, où on apprend qu'elle a enfin épousé Yuzo.

Stars & VIP[modifier | modifier le code]

Yoko Okino[modifier | modifier le code]

Yoko Okino est une actrice, idole et popstar au public immense dont Kogoro fait partie. Elle rencontre ce dernier dans le Tome 1, alors qu'elle vient lui demander de retrouver son amour d'enfance Akiyoshi Fujie. Kogoro tombe alors sous le charme de Yoko, mais il faut l'aide de Conan afin qu'il révèle qu'Akiyoshi Fujie, dont le corps a été retrouvé poignardé, s'est en fait suicidé par amour déçu pour Yoko. Depuis lors, Yoko participe à sa manière à la renommée de Kogoro, et est devenue très proche tant de lui que de Conan, Ran, Agasa, des Détective Junior, de Sonoko, etc., leur offrant systématiquement la possibilité de participer à des soirées, animations et autres événements télévisés gratuitement en tant que VIP. Yoko est une amie d'enfance du célèbre footballeur de Big Osaka, Ryusuke Higo, dont Ai Haibara est fan.

Hideo Akagi et Naoki Uemura ( Tokyo Spirits )[modifier | modifier le code]

Dit « Hide », footballeur vedette des Tokyo Spirits, Hideo Akagi apparaît au Vol. 7 alors que sa fiancée, Ryoko, demande l'aide de Kogoro pour retrouver le petit frère de Hideo, Mamoru, qui a probablement été enlevé. Conan découvre l'identité du ravisseur, et permet ainsi à Hideo de jouer son match important tranquillement et même de le gagner. Hideo réapparaît ensuite dans diverses affaires ayant un rapport avec le football, mais seulement en arrière-plan.

Footballeur dans l'équipe des Tokyo Spirits, Naoki Uemura est un ami et rival de Hideo Akagi. Il est violemment blessé à la jambe par ce dernier lors d'un entraînement, et voit sa place de leader perdue à cause de ce qu'il croit être une blessure volontaire de la part de Hideo pour surpasser son rival. La jambe cassée de Naoki lui fait alors perdre des heures considérables d'entraînement, et pour se venger, Naoki kidnappe Mamoru, le petit frère de Hideo, et menace de le tuer si ce dernier ne perd pas son match important contre Big Osaka. Finalement, Naoki est retrouvé et arrêté par Conan ; il n'avait pas l'intention de faire du mal à Mamoru. Il apprend ensuite à la télévision que Hideo regrette l'absence de Naoki et souhaite de tout cœur qu'il revienne sur le terrain une fois sa jambe guérie de cet accident involontaire. Ils se réconcilient alors et repartent de plus belle pour d'autres aventures sportives.

Depuis, ces deux joueurs sont considérés comme les meilleurs joueurs des Spirits (" Hide et Naoki ").

Ryusuke Higo et Takahiro Sanada ( Big Osaka )[modifier | modifier le code]

Ryusuke Higo est le footballeur star de l'équipe Big Osaka, apparu au Vol. 34, ayant d'abord joué pour Noir Tokyo avec son demi-frère Rikuo Endo, avant de découvrir que Tokyo Noir l'exploitait, ce qui l'a poussé à partir. Pour cette raison, il s'attire l'empathie d'Ai Haibara, qui le considérera comme un modèle et même un ami proche. Haibara tombera ensuite amoureuse de lui, et sera furieuse lorsqu'elle apprendra qu'il courtisait Yoko Okino, avant de comprendre qu'ils ne sont en fait qu'amis d'enfance. Haibara garde précieusement ce que lui donne Higo, au point de refuser de pardonner à Conan quand il lui ramena sa poupée Higo complètement salie et élimée.

Takahiro Sanada est un footballeur émérite de Big Osaka, au tempérament joyeux et blagueur. Apparu au Vol. 84, il ne shoote que du pied gauche, depuis une promesse qu'il a faite à un enfant qu'il a involontairement blessé avec sa jambe droite de ne plus jamais l'utiliser (épisode 742), ce qui montre à quel point les serments sont importants pour Sanada.

Chikara Katsumata[modifier | modifier le code]

Champion de shogi, rival de Shukichi Haneda. Il a récemment remporté le titre de Taiko Meijin face à Haneda. Katsumata semble être un adversaire très fair-play, puisqu'il permet à Haneda, dans le Vol. 85, de prendre le temps de régler ses problèmes d'abord - sauver Yumi des griffes d'un ravisseur - avant de se reconcentrer sur son match.

Restaurateurs, serveurs, aides-ménagères, majordomes[modifier | modifier le code]

Azusa Enomoto[modifier | modifier le code]

Serveuse du Café Poirot, collègue de Tooru Amuro, apparue au Tome 43, elle demande parfois à Kogoro de résoudre une enquête, souvent en lien avec les téléphones portables. Dans le Volume 90, Azusa se fait "personnifier" par Vermouth afin d'accompagner Amuro/Bourbon à la salle de concert où Rokumichi Hado doit se produire, pour vérifier ses liens avec "Asaka".

Katsumasa Ogura & Sayo Oohashi[modifier | modifier le code]

Ogura est le patron du restaurant "Des Ramens Si Bons qu'On en Mourrait", Oohashi est une serveuse qui travaille dans ce même restaurant. Les deux sont très proches, Ogura étant un ami du père de Oohashi. Lorsqu'un meurtre se produit dans leur restaurant, puis que le mauvais état de ce dernier mène à sa fermeture définitive, Ogura et Oohashi en rouvrent un nouveau, du même nom, où ils font connaissance avec Masumi Sera et Shukichi Haneda. C'est aussi dans ce restaurant que Conan trouvera un mouchoir brodé au nom de "Mary", ce qui l'amènera à penser que la "Gamine" qui vit chez Masumi est d'origine anglaise ou anglo-saxonne. Ogura et Oohashi apparaissent au Vol. 73.

Sakurako Yonehara[modifier | modifier le code]

Elle apparaît au Vol. 74. Elle est alors aide-ménagère chez les Wakamatsu, où deux meurtres sont commis, pour lesquels elle fera partie des suspects. Elle a également été témoin du meurtre de son ancien employeur, Kohei Wakamatsu, et serait sa fille cachée qu'il a eu avec une de ses maîtresses, ce qui explique pourquoi il insista pour qu'elle vienne travailler et vivre chez lui. Par la suite, au Vol. 80, elle trouve un nouveau travail chez les Itami, voisins de Shukichi Haneda, où elle est à nouveau suspectée du meurtre de sa maîtresse Chiyoko Itami, et où elle témoigne de "l'étrange comportement de Haneda". On apprend alors qu'elle est une amie d'enfance de Naeko Miike et de Kazunobu Chiba. Enfin, au Vol. 87, elle perd de nouveau sa patronne, Kyona Shono, assassinée dans sa chambre, et se croit maudite. Une fois de plus, elle a été un témoin indispensable dans l'affaire, au point d'être utilisée par le meurtrier pour son stratagème.

Muga Iori[modifier | modifier le code]

Majordome, chauffeur et garde du corps de Momiji. Gentleman, expert au combat rapproché, spécialiste de l'histoire et de la culture européennes, brillant espion, détective et médecin, d'une furtivité incroyable, Muga possède une allure androgyne, et s'habille parfois d'une manière ancienne, ce qui le fait paraître le suspect idéal pour être Rum. Il apparaît au Vol. 92-93, où il se fait passer pour un certain "Shinichi Wada", médecin, ce qui rappelle à Conan que Shinichi Wada est le nom du Dr. Watson, l'assistant de Sherlock Holmes, au Japon. Muga a en fait été envoyé par Momiji au Café Poirot pour espionner Heiji et lui transmettre des informations sur lui. Par la suite, il aide sa patronne à séduire Heiji, sans succès.

Kanenori Wakita[modifier | modifier le code]

Kanenori Wakita apparaît au Vol. 92. Il est un chef cuisinier spécialiste des sushis récemment employé au restaurant Beika Iroha Sushi, où il rencontre Kogoro venu avec Ran et Conan dépenser comme il se doit son million qu'il a prétendument gagné aux courses. Conan est immédiatement effrayé d'apprendre que Wakita est nouveau dans le quartier, qu'il remplace l'ancien chef "qui a eu un accident", qu'il a l'habitude de changer de métier, et surtout qu'il est temporairement borgne de l’œil gauche après un accident, ce qui rappelle Rum à Conan. Wakita est également excellent en déductions et a parfois un aspect effrayant. Après que Kogoro ait découvert l'identité du voleur du ticket gagnant via Conan, Wakita lui propose de l'accepter comme disciple en échange de tarifs préférentiels dans son restaurant, ce qui intriguera Amuro par la suite. Dans les chapitres suivants, Wakita semble intéressé par les nouvelles qu'il lit dans le journal ou sur son téléphone, ayant possiblement un lien avec Rumi, Conan ou Shinichi. Au Vol. 95, il se rend chez Agasa par erreur, devant livrer une commande dans le quartier, et lui demandant d'où vient toute cette agitation dans sa rue (due à la "réapparition" de Shinichi Kudo dans les médias). Par la suite, Wakita regarde encore une fois son téléphone d'un regard malveillant, lisant probablement les nouvelles au sujet de Shinichi.

Lycéens[modifier | modifier le code]

Soshi Okita[modifier | modifier le code]

Soshi Okita est un jeune champion de kendo du Lycée Senshin de Kyoto, qui apparaît au Vol. 31. Sosie de Shinichi, il est considéré par Heiji comme un rival sérieux au kendo, et Heiji s'est juré de le vaincre afin de déclarer sa flamme à Kazuha. Il se servira d'Okita dans le Vol. 95 afin de faire croire que le jeune détective lycéen apparaissant à la télévision à Kyoto n'est pas Shinichi Kudo mais Soshi Okita. Okita semble être amoureux de la sœur de son rival Yaiba, Moroha Kurogane, pratiquant également le kendo.

Momiji Ooka[modifier | modifier le code]

Riche et belle héritière de la noble famille Ooka de Kyoto, Momiji, apparue au Vol. 91, est amoureuse d'Heiji depuis l'enfance et croit à tort que c'est réciproque, et qu'Heiji lui a fait une déclaration de mariage pour la consoler, après qu'elle a perdu face à lui aux karuta (cartes japonaises). En réalité, le fort accent du kansai d'Heiji avait déformé sa prononciation, et il disait en fait que Momiji ne devait pas pleurer, car elle était très forte, et ils pourraient prendre leur revanche un de ces jours. Malgré ça, Momiji refuse de renoncer à Heiji et est devenue la rivale de Kazuha, qu'elle surnomme "Happa-Chan" ("La Feuille"). Elle semble disposer d'excellentes capacités de déduction, et possède une ouïe aiguisée. Elle est lycéenne à Kyoto, dans la même classe qu'Okita.

Nakamichi[modifier | modifier le code]

Camarade de classe et partenaire de football de Shinichi, apparu au Vol. 44, lorsqu'une affaire de fantôme terrorise le lycée de Ran et Shinichi. Par la suite, au volume 57, Nakamichi ré-apparaît pour aider Eisuke Hondo à se cacher à l'hôpital de Haido, où Nakamichi avait été admis pour une blessure à la tête après un accident de vélo. Il revient au Vol. 94-95, lors de l'affaire du voyage scolaire à Kyoto, où il a un rôle de faire-valoir auprès de Shinichi, et où il faillit découvrir la vérité à son sujet.

Kazumi Tsukamoto[modifier | modifier le code]

Ancienne capitaine de l'équipe de karaté du lycée de Ran, elle a un tempérament volcanique et a appris à Ran la plupart de ses prises. Elle apparaît au Vol. 44 où elle est suspectée dans l'affaire du fantôme du lycée, car elle était proche du défunt étudiant Hideaki Hosaka. C'est Ran qui lui a succédé en tant que capitaine d'équipe.

Hina Wada[modifier | modifier le code]

Karatéka émérite du lycée Haido et rivale de Ran, Hina apparaît au Vol. 89 où elle demande l'aide de Kogoro dans une affaire d'OVNI liée à un meurtre. Elle a également un tempérament très particulier.

Écoliers[modifier | modifier le code]

Maria Higashio[modifier | modifier le code]

Maria est une nouvelle élève de l'École Élémentaire Teitan, transférée dans la classe de Conan, ressemblant à Haibara de par ses cheveux blonds. Elle apparaît au Vol. 53. Elle est très timide et ne parvient pas à se faire beaucoup d'amis. Pour cette raison, Kobayashi invente un jeu de rôle au cours duquel elle est intégrée au sein d'un groupe, et finit par se libérer de sa réserve. Au Vol. 95, alors que Kobayashi s'inquiète de l'absence de Maria, les Détectives Juniors sont envoyés par leur professeur à la recherche de Maria, qui s'était en fait endormie dans une des pièces de la maison de ses grands-parents récemment décédés, après avoir participé à une chasse au trésor.

Takuma Sakamoto[modifier | modifier le code]

Takuma est un nouvel élève de l'École Élémentaire Teitan, transféré dans la classe de Conan. Il semble s'ennuyer et rechigner à aider les autres, ou même à leur témoigner de la sympathie. Le jeu de rôles organisé par le professeur Kobayashi l'aidera à mieux s'intégrer à un groupe et à montrer son intelligence, sa joie de vivre et son dynamisme en résolvant un code. Il se fit également beaucoup d'amis par la suite.

Départements de Police[modifier | modifier le code]

Département de Police de Tokyo[modifier | modifier le code]

Préfets de Police[modifier | modifier le code]
Hyoue Kuroda[modifier | modifier le code]

Hyoue Kuroda, anciennement Commissaire de la Police de Nagano, est l'actuel Préfet de Police de Tokyo, récemment promu à ce poste. Il a autrefois appartenu à la JNPASB/Japan National Police Agency and Security Bureau, les services secrets du Japon. Dans le passé, Kuroda a été victime d'un accident qui le laissa dans un coma de 10 ans, et lui fit perdre l'usage de son œil droit, en plus de brûler la partie droite de son visage au troisième degré, le contraignant à porter un verre de lunettes fumé sur son œil droit. Ses cheveux noirs ont blanchi dû au stress post-traumatique et il sembla une personne complètement différente à son réveil. Kuroda a déclaré avoir perdu une partie de ses souvenirs à cause de l'accident. Lorsqu'il entre en scène, au Volume 86, Yui Uehara dit à Conan qu'elle pense que Kuroda porte un œil droit prosthétique pour remplacer celui qui a été perdu durant son accident, et Kansuke Yamato ajoute que l'aspect effrayant de son supérieur lui fait penser à un chef d'une organisation mafieuse. Kuroda semble porter une attention particulière à Conan dès leur rencontre, et Conan le soupçonne immédiatement d'être Rum, d'autant qu'il est grand, fort et massif, bien que pas efféminé du tout. Lorsque Kiyonaga Matsumoto, probablement promu à un poste d'administration supérieure, est remplacé par Kuroda, ce dernier demande à la police de faire davantage confiance à Conan et se présente à ce dernier, comme sachant qu'il est le cerveau derrière Kogoro l'Endormi, quelque chose qu'il a entendu aux services secrets, ajoutant qu'il a grande confiance en lui et qu'il voudrait bien qu'il l'aide à l'avenir.

Haibara dit à Conan que Kuroda n'est vraisemblablement pas Rum, car il a vu son visage d'enfant et il saurait qui elle est, et tout le monde serait déjà mort à l'heure qu'il est. De plus, elle n'a pas ressenti l'aura de l'Organisation chez lui, bien qu'elle ait été effrayée comme tout le monde par son aspect repoussant. Les manières énigmatiques, sombres et originales de Kuroda lors des enquêtes désarçonnent ses subordonnés, d'autant qu'il n'hésite pas à demander son avis à Conan. Kuroda semble plus intelligent et compréhensif que ses congénères. Kuroda semble également intéressé par l'institutrice Rumi Wakasa, dont il contemple sur son téléphone la photo d'elle "neutralisant" un meurtrier "par hasard"lors d'une affaire. Il sait que Rumi a un lien avec l'affaire Haneda d'il y a 17 ans, et lorsqu'il part l'espionner alors qu'elle campe avec les Détectives Juniors, puis qu'il se révèle à elle à cause d'une affaire, les deux semblent entretenir une relation assez morbide, Kuroda semblant bien connaître Rumi et son vrai visage, tandis que Rumi réplique qu'elle n'est pas dupe de qui est réellement Kuroda. Récemment, Kuroda s'est aussi s'intéressé à Shinichi Kudo et à sa mystérieuse réapparition/disparition. Il est révélé que Kuroda n'a pas d’œil prosthétique, son œil droit est complètement hors d'usage, et qu'il ne peut donc pas être Rum, du moins pour l'instant.

Kiyonaga Mastumoto[modifier | modifier le code]

L'ancien Préfet de Police de Tokyo, que Conan rencontre au Vol. 8. Cet homme grand, fort et massif, toujours vêtu de noir, venait alors assister au mariage de sa fille Sayuri, qu'il désapprouvait fortement. Alors que celle-ci est victime d'une tentative de meurtre par empoisonnement, Matsumoto est d'abord soupçonné, puis il s'avère que le coupable est finalement Toshihiko Takasugi, le marié, qui souhaitait se venger de l'accident causé par Matsumoto et ses hommes il y a des années qui a coûté la vie à sa mère, chose qui aurait pu être évitée si Matsumoto avait pris le temps de s'arrêter, d'appeler l'ambulance et de prodiguer les premiers soins à sa mère, au lieu de courir à la poursuite du criminel qu'ils étaient en train de traquer. Toshihiko souhaitait faire payer la fille de Matsumoto, afin que lui aussi perde tragiquement un membre de sa famille qui lui est cher. Finalement, Toshihiko apprit que Sayrui n'était pas n'importe qui mais son premier amour, et Sayuri, ayant survécu, décidera des années plus tard de pardonner à Toshihiko et de l'épouser.

L'affaire dans laquelle Matsumoto était empêtré, et à cause de laquelle il a involontairement provoqué cet accident et la mort d'une femme, et qui lui a également laissé une terrible balafre au visage, était celle du "Tueur Sifflotant", un assassin également balafré, qui avait tué plusieurs personnes et que lui et ses hommes avaient enfin réussi à retrouver. Mais finalement, ayant perdu sa trace, ce n'est que des années plus tard, notamment avec l'aide de Kogoro, Conan, des Détectives Juniors mais aussi de Takagi, Megure, et tous les autres de la police, que Matsumoto parviendra à retrouver le tueur, ainsi que l'assassin de ce dernier, qui souhaitait se venger du meurtre de son père. Matsumoto fait aussi une apparition dans l'affaire des filles "ganguro" agressées en série, où il déclare connaître ce qui s'est passé dans le vie de Megure il y a des années, lui rappelant sa propre histoire. Il apparaîtra aussi dans l'affaire du serial bomber de Tokyo, ainsi que dans celle menaçant la vie de Takagi, et bien d'autres encore, avant d'être promu à un poste supérieur, laissant sa place de Préfet à Hyoue Kuroda.

Officiers de police[modifier | modifier le code]
Commissaire Juzo Megure[modifier | modifier le code]
  • Voix japonaise : Chafurin
  • Voix françaises : Emmanuel Liénart (série), Cyrille Monge (films)

Inspecteur Megure (目暮 十三, Megure Jūzō?) est un inspecteur de la police qui arrive très souvent sur les lieux d'un crime. Portant un gros imperméable orange et chapeau, c'est un homme droit et sérieux qui a du respect pour Shinichi, et moins pour Kogoro Mouri, mais son estime augmente depuis que ce dernier « résout » des affaires avec brio. Le nom de Megure est fondé sur celui du Commissaire Maigret. Ce nom fut d'ailleurs utilisé dans les débuts de la version française, avant de revenir à la transposition du japonais. Il n'enlève jamais son chapeau, car sinon cela lui rappelle une triste cicatrice d'une affaire du passé, les circonstances où il a rencontré son épouse Midori. En effet, Midori était dans sa jeunesse une femme au style furyo, qui voulut piéger par elle-même un tueur en série qui fonçait volontairement avec sa voiture sur des furyo, en jouant l'appât, contre l'avis de Megure qui l'avait rencontrée et avertie à ce moment-là. Mais alors que Midori désobéit un jour, souhaitant se venger de celui qui avait tué sa meilleure amie, Megure se jeta sur la route et ils furent tous deux renversés par la voiture du tueur. Lui s'en tira avec une grosse cicatrice sur le crâne, tandis que Midori était entre la vie et la mort. Elle survécut finalement et épousa Megure, chacun ayant une cicatrice au visage, que Midori cache avec ses cheveux, et Megure avec son chapeau.

Inspecteur Ninzaburo Shiratori[modifier | modifier le code]

Ninzaburo Shiratori est un inspecteur de police de bonne famille apparu un peu tard dans le manga. Il est également le Directeur de la ligne de défense de Miwako Satô qu'il croyait être la fille de son destin, celle qui lui avait offert une boisson entouré de fleur de cerisiers, symbole de la police japonaise, après avoir empêché des voleurs de commettre un crime, d'où sa profession. (épisode 568 : « L'inspecteur Shiratori et le souvenir des fleurs de cerisiers »), mais apprend ensuite qu'il ne s'agissait pas d'elle mais de Kobayashi Sumiko, une enseignante de l'école primaire. Il lui arrive d'être un peu dur envers Takagi, mais ce n'est que de la jalousie. Il permet parfois à Conan de s'exprimer. Shiratori est souvent aux côtés de Megure. Dans Le dernier magicien du siècle le Kid a pris son apparence.

Inspecteur Wataru Takagi[modifier | modifier le code]
  • Voix japonaise : Wataru Takagi
  • Voix françaises : Mathieu Moreau (série), Jean-Marco Montalto (films)

Wataru Takagi (高木 渉, Takagi Wataru?) est un officier qui travaille sous les ordres de Megure. Il est amoureux de l'officier Satô Miwako et fait parfois des maladresses. Takagi a un aspect plutôt fragile, naïf et inefficace mais ce ne sont que des apparences qui cachent son utilité et sa perspicacité. Dans le tome 64 ou dans l'épisode 535, il embrasse Miwako Sato. Il est rapide pour évaluer une situation et sait prendre des mesures immédiates et décisives si nécessaire.

Il est à noter que son seiyū porte le même nom que le personnage.

Inspecteur Miwako Sato[modifier | modifier le code]

Miwako Sato (佐藤 美和子, Satō Miwako)?) est une jeune femme officier sous la direction de Megure, elle enquête pour résoudre des crimes et délits, principalement des affaires de meurtres, de kidnapping ou d'attentats. Son père est mort dans l'exercice de ses fonctions quand elle n'avait que 6 ans. Satô est aussi amoureuse de Takagi, on le remarque parfois dans les épisodes consacrés, notamment dans l'épisode 535 où elle embrasse Takagi. On remarque dans certaines scènes qu'elle soupçonne qu'une organisation (les Hommes en noir) existe et qu'elle commet des crimes dans l'ombre.

Inspecteur Kazunobu Chiba[modifier | modifier le code]
  • Voix japonaise : Isshin Chiba
  • Voix française : Cyrille Monge (films)

Chiba est le partenaire de Takagi. C'est un bon vivant, mais également un policier honnête et sérieux. Il ne manque pas une occasion de délirer avec Takagi. C'est sans doute le seul policier de Beika à ne pas être jaloux de la relation entre Takagi et Sato (même si Shiratori, après avoir rencontré Kobayashi-sensei, ne l'est plus non plus). Dans l'épisode 624, on voit pour la première fois son premier amour, son amour d'enfance, tout juste mutée à Beika : Miike Naeko.

Inspecteur Yuminaga[modifier | modifier le code]

L'Inspecteur Yuminaga apparaît au Vol. 39. Il est le chef de la division policière responsable des enquêtes sur les incendies à Tokyo. Vieil ami de Kogoro Mouri, il le retrouve par hasard lors d'une enquête commune où la cliente de Kogoro périt dans l'incendie de sa maison, vraisemblablement meurtrier. C'est à ce moment qu'il rencontre aussi Conan et Heiji, et il est surpris de la vive intelligence du jeune écolier. Yuminaga retrouve ensuite Conan au Vol. 60, lors d'une enquête sur l'incendie meurtrier de tout un immeuble, pour lequel Subaru Okiya est suspecté. Au Vol. 93, Yuminaga n'est ainsi qu'à moitié surpris des déductions impressionnantes de Conan, l'aidant considérablement à résoudre le mystère de l'incendie d'une tente de camping. Durant cette affaire, il est également étonné de constater l'importance qu'accorde Hyoue Kuroda au jeune détective.

Inspecteur Momose[modifier | modifier le code]

L'Inspecteur Momose est le chef de la division policière responsable des enquêtes sur les cambriolages à Tokyo. Il rencontre Conan au Vol. 38 alors qu'il intervient dans le cadre du vol de toute une collection de poupées Hina-Matsuri de grande valeur. Il s'agissait en fait d'une illusion: les poupées n'ont jamais quitté l'appartement de la plaignante. Momose est également surpris de l'intelligence supérieure du jeune détective de 7 ans. On le retrouve au Vol. 66, où il enquête sur le mystérieux cambriolage d'un entrepôt rempli de trésors de grande valeur. Conan l'aide alors, encore une fois, à comprendre que l'entrepôt est bâti telle une illusion d'optique, et que le trésor n'a en réalité jamais disparu.

Inspecteur Shintaro Chaki[modifier | modifier le code]

L'Inspecteur Chaki apparaît au Vol. 16. Il est le chef de la division policière responsable des enquêtes sur les vols à Tokyo. Il a pour subordonné l'Inspecteur Nakamori. Tout comme ce dernier, il n'aspire qu'à une chose : capturer Kid et en finir avec les larcins et provocations à répétition du légendaire voleur, qui a un jour pris l'apparence de Chaki pour s'enfuir. Chaki a pleine confiance en Nakamori et semble bien connaître un autre ennemi de Kid, Jirokichi, l'oncle de Sonoko. L'Inspecteur aidera d'ailleurs systématiquement ce dernier à monter des pièges abracadabrantesques pour capturer Kid, bien qu'il le regrette parfois.

Agents de police[modifier | modifier le code]
Naeko Miike[modifier | modifier le code]

Il s'agit du premier amour de Chiba. Elle fait sa première apparition au cours du tome 71 (épisode 624) : ancienne policière de Haido, elle est mutée à Beika. Elle est aussi amoureuse de lui. Naeko peine constamment à faire comprendre à Chiba qu'elle l'aime depuis toujours, depuis ce jour où ce dernier l'a grondé lorsqu'ils étaient enfants, lorsque Naeko traversa la route en courant sans regarder ni attendre le feu vert pour les piétons. Elle est très proche de sa collègue et supérieure Yumi, et connaît également Sakurako Yonehara depuis l'enfance.

Yumi Miyamoto[modifier | modifier le code]

Yumi est la meilleure amie de Miwako. Elle la conseille sur beaucoup de choses, notamment féminines, sur lesquelles Miwako n'a pas beaucoup d'expérience. Entre autres, ses loisirs favoris sont d'arranger des rendez-vous entre les inspecteurs Sato et Takagi, afin de les faire se confesser l'un à l'autre, et aussi de persécuter Takagi pour un rien. Hélas, ses plans dérapent assez souvent, ce qui donne lieu à des situations qui échappent bien souvent à son contrôle… Cependant, on a rencontré depuis peu son ex-petit ami, Shuukichi Haneda, un joueur de shogi réputé (bien qu'elle n'en sache rien). Ce dernier l'aime encore, mais elle aussi. Quand elle se fera enlever, Shuukichi la délivrera et elle l'embrassera (ce qui le fera gagner accessoirement le grand titre de shogi : Meijin).

Département de Police de Nagano[modifier | modifier le code]

Commissaire Hyoue Kuroda[modifier | modifier le code]

Avant d'être promu au rang de Préfet de Police de Tokyo, Hyoue Kuroda avait été nommé Commissaire de Police de la Préfecture de Nagano, à la suite de son accident qui le laissa des années dans le coma. Il était auparavant dans les services secrets. Il rencontre Kogoro, Ran et Conan lors de l'affaire de Kawanakajima, dans laquelle plusieurs de ses hommes sont assassinés par un mystérieux "Bishamonten" qui souhaite se venger de la "Compagnie du Pic", une association de policiers véreux de Nagano, ayant vendu des armes à un marginal qui abattit des dizaines de personnes dans la rue il y a quelques années. On apprend alors que Kuroda est un très fin tacticien, faisant croire au tueur qu'il s'était laissé berner par la théorie de la culpabilité de son subordonné Yamato, alors qu'en réalité il œuvrait en secret avec Uehara et Morofushi pour innocenter Yamato et amener le vrai coupable à se trahir.

Kansuke Yamato[modifier | modifier le code]

L'Inspecteur Yamato, de la Préfecture de Nagano, apparaît au Vol. 59. Il enquête sur des meurtres en série ayant touché et impliquant les membres des familles Torada et Tatsuo, qui sont en froid depuis des décennies. Ces meurtres auraient également un lien avec la mort de son ancien chef, Kai Kuroto, et puiseraient leur symbolique dans le célèbre traité militaire de Sun Tzu, l'Art de la Guerre, ainsi que dans l'histoire du Général Shingen Takeda. Il rencontre ainsi Heiji, Kogoro, Ran, Kazuha et Conan, venus enquêter également à la demande des deux familles, respectivement Heiji pour les Tatsuo et Mouri pour les Torada. Yamato surprend immédiatement avec ses méthodes brutes et expéditives, ainsi que par son visage éborgné d'un œil et balafré, à la suite d'un accident de montagne, pendant qu'il traquait un suspect.

Conan retrouve l'Inspecteur Yamato bien plus tard, après l'avoir pris pour un membre de l'Organisation lors d'un malentendu avec Agasa et Haibara (Vol. 65). Yamato était en fait venu à Tokyo avec Yui Uehara afin de demander l'aide de Kogoro dans la résolution de la mystérieuse affaire du "Mur Rouge", au cours de laquelle il rencontrera son rival Taka'aki Morofushi. Yamato revient ensuite au Vol. 74 lors de l'affaire Wakamatsu, puis au Vol. 83-84 lors de l'affaire de la "Femme Écarlate", son intervention permettant de sauver Yui d'une mort certaine. Yamato entretient généralement une relation compliquée avec cette dernière, mais qui semble s'améliorer au fil du temps.

Conan le soupçonne d'être Rum au Vol. 86 car sa cécité de l’œil gauche, sa jambe blessée et le fait qu'il doive marcher avec une béquille rappelant un vieillard, son allure grande, forte et massive, et sa queue de cheval pouvant faire penser à celle d'une femme, lui rappellent la description d'Haibara au sujet de Rum. Toutefois, Conan occulte bien vite cette idée qui lui semble illogique, et manifestera de la compassion pour l'inspecteur lorsqu'il sera injustement accusé d'être un tueur en série voulant venger la mort de son ami d'enfance (Vol. 86-87). Yamato reconnaît avec ses collègues l'intelligence hors normes de Conan et lui demande parfois "conseil".

Yui Uehara-Torada[modifier | modifier le code]

L'Inspectrice Torada de la Préfecture de Nagano, de son vrai nom Uehara, est une amie d'enfance de Kansuke Yamato et de Taka'aki Morofushi. Elle apparaît au Vol. 59. Yui aime Kansuke depuis l'enfance, bien qu'elle ait fini par jeter son dévolu sur son supérieur, l'agent Kai Kuroto, car Yamato mettait trop de temps à lui avouer son amour. Lors de la mort de Kuroto, elle quitte la police ainsi que Yamato, et épouse Yoshio Torada, afin d'enquêter secrètement sur la mort de son supérieur, qu'il croit liée aux familles Torada-Tatsuo. Elle est ainsi suspectée lorsque son mari est laissé pour mort à la suite d'un accident causé par une tornade, puis que d'autres membres des familles Tatsuo et Torada sont assassinés à leur tour. Yamato, venu enquêter chez les Torada, la brutalise afin qu'elle dise la vérité, tout en étant à la fois gêné et irrité de devoir interroger son ancienne collègue et amour d'enfance. Finalement, Yui est innocentée, et décide de reprendre son métier de policière auprès de Kansuke, son "Kan-chan" qu'elle n'a en fait pas cessé d'aimer. Sous la houlette de son patron Shigeru Takeda, elle participe à plusieurs enquêtes avec Yamato et son rival Morofushi. Sa relation avec Kansuke évolue lentement et difficilement, bien que, les affaires se succédant, les deux policiers se rapprochent toujours plus. Yui conseille à Ran et Kazuha de ne jamais abandonner son premier amour.

Taka'aki Morofushi (Kome'i)[modifier | modifier le code]

L'Inspecteur Morofushi apparaît au Vol. 65. Lui et Yamato sont rivaux depuis l'école élémentaire, au point qu'un livre ait été écrit sur leurs exploits, livre que Morofushi garde toujours dans la boîte à gants de sa voiture, car l'auteur, décédé, était un de ses amis. Morofushi était autrefois un inspecteur de haut rang à Nagano, presque commissaire, mais il abandonna un jour son poste un court instant pour partir à la recherche de Yamato, laissé pour mort dans une montagne lors de la traque d'un suspect. Morofushi arrêta le criminel et sauva Yamato, mais fut rétrogradé au rang d'inspecteur mineur, jusqu'à ce qu'il retrouve sa position après l'affaire du "Mur Rouge", dans laquelle il a risqué sa vie.

Morofushi est surnommé "Kome'i" car c'est la phonétique japonaise pour "Kong-ming", le nom de cour du stratège chinois Zhuge Liang, de l'époque des Trois Royaumes (Basse-Antiquité). De plus, la prononciation "on'yomi" (sino-japonaise) du nom "Morofushi Taka'aki" est "Shofuku Komei", quelque peu semblable à "Shokatsu Komei", la prononciation japonaise de Zhuge Kong-ming. "La juridiction de Komei" peut aussi se dire en japonais : "Shokatsu no Komei", qui rappelle aussi Zhuge Kongming.

Komei, toujours de noir vêtu, est l'archétype du gentleman calme et raffiné, l'exact contraire de Yamato, qui pense que Komei ne sait que mépriser les autres durant ses enquêtes, y compris ses propres collègues, préférant tout faire en solo. Il n'hésite pas à enfreindre les règles pour aller sauver un ami ou même mettre sa propre vie en danger. En vérité, Yamato et Morofushi sont aussi rivaux que le sont Heiji et Conan/Shinichi, et sont donc de très bons amis.

Autres départements[modifier | modifier le code]

Commissaire Sango Yokomizo ( Département de Police de Shizuoka )[modifier | modifier le code]
  • Voix japonaise : Akio Otsuka
  • Voix française : Robert Guilmard (série)

C'est un autre inspecteur de police, il est plus jeune que Megure et a des cheveux frisés. Il a toujours eu de l'admiration pour Kogoro. Il a un frère, Jugo Yokomizo qui est aussi inspecteur, mais celui-ci n'est pas très fan de Kogoro au point d'écorcher son surnom quelquefois (Kogoro « l'enfumé » à la place de Kogoro « l'endormi »).

Commissaire Jugo Yokomizo ( Département de Police de Kanagawa )[modifier | modifier le code]

Jugo Yokomizo est le chef de la police de la Préfecture de Kanagawa, il apparaît au Vol. 34. Il est le frère jumeau - mais plus jeune - de Sango Yokomizo, et se différencie de lui par son caractère radicalement différent ainsi que par ses cheveux coupés très ras. Contrairement à Sango, Jugo déteste cordialement Kogoro Mouri, qu'il juge incompétent et vaniteux, le surnommant même "l'Enfumé" au lieu de "l'Endormi". Il ne prête aucune attention à Conan ni aux autres enfants ou adultes en dehors de la police. Plus généralement, il est assez strict, froid et distant, mais cela cache une réelle passion pour la justice, la vérité et la protection des civils (il faillit perdre la vie en protégeant un enfant d'une bombe). Il ne supporte également pas qu'on le compare à son frère Sango qu'il méprise particulièrement. Toutefois, et comme le montre Haibara, Jugo est prêt à écouter d'autres que la police et à leur faire confiance, s'ils se montrent sérieux et crédibles. C'est ainsi que Conan apprécie particulièrement son scepticisme et son impartialité à toute épreuve lors des enquêtes, sa perspicacité, son intelligence et aussi sa rigueur morale - comme lorsqu'il n'hésite pas à frapper violemment un meurtrier qui s'est cruellement moqué de sa propre petite amie, qu'il a manipulée pour la faire accuser de son crime.

Commissaire Misao Yamamura ( Département de police de Gunma )[modifier | modifier le code]

Misao Yamamura est le chef de la police de la Préfecture de Gunma, il apparaît au Vol. 14. Conan se demande souvent comment une personne aussi incompétente et peureuse a pu se hisser au grade de commissaire de police. Yamamura est fan de Kogoro Mouri, et est prêt à croire les apparences, tout comme les théories les plus fantasques et même les monstres, durant ses enquêtes. Sa grand-mère Misae est son exact contraire : amatrice de courses automobiles, conductrice hors pair à plus de 70 ans, fine tacticienne, elle n'hésite pas à relever de nombreux défis routiers, même les plus périlleux.

Commissaire Fumimaro Ayanokoji ( Département de Police de Kyoto )[modifier | modifier le code]

Le Commissaire Ayanakoji dirige la police de Kyoto. Très poli, mais assez narquois, et excentrique, il est issu d'une longue lignée de nobles japonais, et est toujours tiré à quatre épingles. Il est en permanence accompagné de son tamia, même sur les scènes de crime, ce qui en étonne plus d'un. Il apparaît au Vol. 94, dans le cadre de l'enquête sur les meurtres en série du "Tengu", bien que Conan et ses amis l'aient en fait déjà rencontré avant (dans plusieurs films Conan, dès le 7). Ayanokoji a pleine confiance dans les capacités d'Heiji ou de Conan, et n'hésite pas à les laisser enquêter librement. Il est un homme assez solitaire en conséquence de ses choix de vie, et est un ami d'enfance de Shiratori, lui aussi issu d'une noble lignée.

Les Détectives Juniors[modifier | modifier le code]

  • Voix japonaises : Wataru Takagi (Genta), Ikue Ōtani (Mitsuhiko), Yukiko Iwai (Ayumi)
  • Voix françaises : Thierry Janssen (Genta), Marie-Line Landerwijn (Mitsuhiko), Béatrice Wegnez (Ayumi) ; pour les films : Jean-Yves Brignon (Genta), Cécile Berger puis Céline Melloul (Mitsuhiko), Constance Lecavelle (Ayumi)

Les Détectives Juniors (少年探偵団, Shōnen Tanteidan?) : Genta Kojima (小嶋 元太, Kojima Genta?), Mitsuhiko Tsuburaya (円谷 光彦, Tsuburaya Mitsuhiko?) et Ayumi Yoshida (吉田 歩美, Yoshida Ayumi?). Il s'agit d'un groupe de cinq jeunes étudiants de primaire, passionnés de mystères et d'aventures. L'arrivée de Conan dans leur classe a été l'élément déclencheur pour la création de leur groupe. En japonais, le nom de leur école est « Teitan » (Tantei, détective, avec les deux syllabes inversées). Pour rendre ce jeu de mots, les traducteurs français du manga l'ont appelé « Tivedétec », inversion de « détective » (le nom original Teitan est repris plus tard dans la série).

Conan Edogawa[modifier | modifier le code]

C'est en fait Shinichi rajeuni par l'APTX. Même si Genta est le chef des détectives juniors, c'est évidemment lui le plus intelligent. Genta et Mitsuhiko sont jaloux de lui à cause de l'amour qu'Ayumi ressent pour lui. Les détectives juniors se reposent souvent sur lui. Cependant, ils le trouvent trop individualiste.

Genta Kojima[modifier | modifier le code]

Genta (小嶋元太) est un enfant en surpoids et autoritaire. Il s'est auto-proclamé chef du groupe, bien qu'il ne soit pas réellement reconnu comme tel par ses pairs. Bien que n'étant pas spécialement intelligent, il est très observateur[6].

Genta est une grosse brute au cœur tendre qui n'aime pas que Conan contredise Ayumi Yoshida. Il est amoureux d'Ayumi, au même titre que Mitsuhiko, mais ne veut pas l'admettre. Il est toujours partant pour faire des bêtises et surtout pour se goinfrer. Il est jaloux de Conan car Ayumi est amoureuse de lui.

Ayumi Yoshida[modifier | modifier le code]

(吉田歩美) : Ayumi est la première fille des Detectives Juniors et également la deuxième membre du groupe. Cette charmante fillette est une détective, elle est sans nul doute celle qui croit le plus en les capacités d'analyse de Conan, peut-être parce qu'elle en est amoureuse. Malgré le fait qu'elle connaisse Mitsuhiko et Genta depuis un bon bout de temps, elle ne sait pas encore qu'ils sont amoureux d'elle.

Mitsuhiko Tsuburaya[modifier | modifier le code]

(円谷光彦) : Mitsuhiko se définit lui-même comme un détective nihiliste, qui ne croit qu'aux preuves rationnelles établies par la science ; malgré tout il peut parfois perdre son sang-froid dans des situations un peu précaires. Il est tiraillé entre son amour pour Ayumi et Ai Haibara. Malgré son air un peu ahuri, Mitsuhiko est un garçon à l'esprit vif pour son âge et Conan le laissera résoudre quelques affaires en le surveillant de loin.

Il est un élève honorable connaissant beaucoup d'anecdotes. D'abord timide, il devient plus fort et mature grâce à sa participation au groupe[6].

Ai Haibara[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ai Haibara.

Ai Haibara / Sherry (灰原 哀, Haibara Ai?), de son vrai nom Shiho Miyano, c'est une camarade de classe de Conan. Elle était autrefois une jeune femme qui travaillait pour l'organisation secrète des Hommes en Noir. Après que Gin a tué sa sœur (Voir épisode 128 : Le 10e braquage des Hommes en Noir), Shiho s'est révoltée mais a fini emprisonnée. Elle a ensuite avalé elle-même le poison qui avait transformé Shinichi, et qui l'a rajeuni. C'est ainsi qu'elle a pu s'enfuir de l'organisation et rejoindre Conan. C'est elle qui a inventé l'APTX 4869, poison responsable de l'état actuel de Shinichi et du sien. Elle vit maintenant chez le professeur Agasa. Elle apparaît pour la première fois dans le tome 18 et dans l'épisode 129 (La nouvelle élève) à la télévision. Son nom de code au sein de l'organisation est Sherry. Ai a suggéré à Conan la possibilité d'une liaison romantique avant de faire passer ses paroles pour une de ses nombreuses taquineries envers lui[5].

Personnel de l'École et du Lycée Teitan[modifier | modifier le code]

Sumiko Kobayashi[modifier | modifier le code]

Professeur principal de la classe de primaire où étudie Conan. Elle apparaît pour la première fois dans le tome 16, en tant que maîtresse. Après cette affaire, son rôle est peu important jusqu'au tome 50 où elle est suspecte dans une affaire de meurtre. Conan l'innocente et elle devient la manager des Détectives Junior. Elle réapparait dans une affaire où elle souhaite rapprocher deux élèves du reste de la classe, dans le tome 53, puis on ne parle presque plus d'elle. Mais dans le tome 66, l'inspecteur Shiratori la reconnaît comme « la fille aux fleurs de cerisiers », ce qui est un tournant dans leur relation. Dans l'affaire suivante, l'entrepôt hanté, elle tient un certain rôle, puis c'est fini. Mais pour moins d'un tome:elle est témoin d'un meurtre dans le tome 67. À la suite d'un malentendu, elle s'éloigne de l'inspecteur Shiratori, mais le meurtrier est arrêté grâce à son témoignage, et sa relation avec l'inspecteur commence enfin. Elle est très énergique et est une fan inconditionnelle de Ranpo Edogawa, ce qui fait qu'elle s'autoproclame professeur responsable des Détectives Junior… On peut remarquer que sans lunettes elle ressemble beaucoup à Sato, ce qui fait que Shiratori a cru que sa collègue était la fille de son enfance pendant longtemps.

Le Docteur Araide[modifier | modifier le code]

Tomoaki Araide apparaitra pour la première fois dans le tome 24 en tant que fils du médecin de Kogoro. Alors que ce dernier a invité Kogoro, Ran et Conan chez lui à diner, il mourra par électrocution dans sa baignoire alors qu'il se rasait. Mais ce serait en fait une mise en scène et Tomoaki sera l'un des quatre suspects. L'assassin sera en fait la femme du mort et la belle-mère de Tomoaki. On le reverra par la suite dans le tome 26, en tant qu'infirmier du lycée Teitan, où il était censé jouer dans une pièce de théâtre avec Ran au lycée. Un meurtre aura alors lieu et Shinichi résoudra l'affaire (il avait en fait pris son déguisement alors qu'il avait retrouvé sa taille normale). On apprendra dans le tome 27 par Sonoko qu'à peine après être entré dans le club de basket, on le faisait entrer dans la troupe de théâtre. Après avoir sauvé Conan lors d'un détournement de bus dans le tome 29, on le reverra ensuite dans le tome 32 où il aidera Conan à " sauver l'inspecteur Sato ".

Puis on le reverra dans le tome 41 où il aidera Ai, victime d'un rhume. Dans le tome suivant, il lui proposera de l'emmener dans une clinique car son rhume ne guérit pas, mais Jodie le devancera en emmenant Ai au port où la vérité fera jour : afin de retrouver Ai, Vermouth en avait fait sa victime pour prendre son apparence. Mais le F.B.I a fait croire à Vermouth qu'il était mort dans un accident de voiture. Ainsi, sans se douter que le F.B.I l'observe, Vermouth put emprunter son apparence, jusqu'à ce que Conan et Haibara la démasque. Il disparaitra avant de revenir dans les tomes 44/45 où il révèlera à Conan que Jodie lui a « tout expliqué » des derniers évènements. Il aidera Conan, Ran et Sonoko dans une affaire de fantôme et il demandera à Jodie, à la suite de nombreux remerciements faits par des personnes que Vermouth avaient soignés quand elle prenait son apparence, si Vermouth est vraiment méchante, ce à quoi Jodie répondra " Imbécile ! Elle tue le sourire aux lèvres...Ce ne peut pas être quelqu'un de bien ! " avant de raccrocher. On ne l'a plus revu depuis, excepté le tome 49 où il soigne une jeune fille.

Rumi Wakasa[modifier | modifier le code]

Rumi Wakasa, qui apparaît au Vol. 91, est une jeune institutrice venue assister le professeur Kobayashi, étant donné le grand nombre de nouveaux élèves ayant rejoint sa classe : Conan, Ai, Maria, Takuma, etc. Elle fait partie du groupe de nouveaux professeurs également venus assister les autres classes dont les effectifs ont aussi augmenté. Gentille, timide, incapable et maladroite en apparence, Rumi est en réalité redoutable, puissante, pleine de confiance et experte en arts martiaux lorsqu'elle révèle, à l'abri des regards, sa véritable nature. Il semble qu'elle dispose également de facultés de déduction et de raisonnement dignes de celle de Conan ou Heiji, étant même celle qui donne des indices à Conan pour qu'il résolve des affaires. Rumi est aussi particulièrement manipulatrice et même dénuée de morale, lorsqu'elle prétend demander l'aide des Détectives Juniors pour aller dans un entrepôt sombre et effrayant alors qu'elle en est parfaitement capable, ou quand elle est capable de laisser un meurtre se produire afin de tester les capacités de Conan, en ayant volontairement abîmé une peinture de l'école afin que les Juniors viennent chez elle la repeindre et soient témoins du meurtre.

Lorsque Rumi fait la une des journaux après avoir "par hasard" assommé un meurtrier en fuite, elle est repérée par Kuroda - et peut être même Wakita - qui semble lui porter beaucoup d'intérêt et même la connaître. Conan remarque que Rumi est particulièrement sensible à tout ce qui touche à Rum et ses attributs : l’œil prosthétique, Kuroda, etc. Elle semble elle aussi bien connaître ce dernier, et savoir qu'il enquête sur elle. Haibara remarque que Rumi ne voit pas de son œil droit, et sa suspicion grandit aux yeux de Conan. Rumi montre un côté froid et dur d'elle-même lorsqu'elle n'en vient pas aux mains afin de neutraliser un criminel qui avait pris Ayumi en otage - de peur sans doute de révéler sa vraie nature - mais au contraire le laisse faire et lui propose même de l'aider à poignarder la jeune fille. Le criminel, décontenancé, est alors finalement neutralisé par Kuroda. Alors que cette attitude plaît finalement à Haibara, Conan se méfie de Rumi et remarque un étrange objet triangulaire dans sa poche.

Tout comme Kuroda et Wakita, Rumi semble également s'intéresser à Conan et surtout à Shinichi Kudo. Après que ce dernier ait fait malgré lui la une des journaux pour avoir résolu l'affaire de Kyoto (vol. 94), Rumi regarde sur son ordinateur la liste des victimes de l'APTX, et particulièrement les noms de Kohji Haneda et Shinichi Kudo. Ses bras et son dos semblent être couverts de cicatrices. Elle demandera ensuite à Haibara si le professeur chez qui elle vit est le voisin de Shinichi Kudo, puis on la verra de nouveau sur son ordinateur, lisant peut-être les informations au sujet de la "fausse apparition de Shinichi", un pion de shogi à sa gauche - qui est sans doute l'objet qu'elle cachait dans sa poche, ayant donc un lien avec Rum et l'affaire Haneda.

Le nom de "Rumi Wakasa" fait penser effectivement au dernier message de Kohji Haneda : "ASACA RUM", ce qui donnerait "ASAKA RUMI" et "WAKASA RUMI". De plus, "Asaka", le mystérieux garde du corps disparu il y a 17 ans, après la mort de sa patronne Amanda Hughes et de Kohji Haneda dans les mêmes circonstances, pourrait donc être Rumi, spécialiste du combat rapproché. Toutefois, beaucoup d'éléments prouvent qu'elle n'est pas Rum, à commencer par ce nom qui indiquerait de manière trop flagrante qui elle serait, ou même Haibara qui n'a pas ressenti l'aura de l'Organisation en elle. De plus, Rum n'est pas qu'une femme, il/elle est aussi un homme grand et fort, ou un vieillard, ce que Rumi n'est pas. Et il n'est pas vraiment prouvé qu'elle ait un œil qui dysfonctionne.

Ryujiro Uematsu[modifier | modifier le code]

Directeur de l'École Élémentaire Teitan, il apparaît au Vol. 16. Cela fait 30 ans qu'il dirige l'établissement. C'est un vieil homme perspicace et excentrique aux sourcils immenses et tombants, il adore les plaisanteries, mais reste sérieux dans sa compassion et ses encouragements envers à la fois le personnel et les élèves de l'école, ne négligeant aucunement le respect des règles. Uematsu a la fâcheuse manie de taquiner les plus timides de l'école, afin de les pousser à s'affirmer.

Natsuko Shibuya[modifier | modifier le code]

Apparue au Vol. 84, Natsuko Shibuya est une amie de Jodie Starling, elles se sont rencontrées lors d'une affaire aux États-Unis, pays dans lequel Shibuya a étudié avant de revenir au Japon et de devenir institutrice. Shibuya est suivie par un stalker (voyeur) depuis un certain temps, et a engagé Tooru Amuro afin qu'il découvre l'identité du stalker et la protège le cas échéant, ce qui explique pourquoi ils se sont rencontrés à plusieurs reprises. Durant l'une de ces entrevues, Amuro a subtilisé le téléphone de sa cliente afin de contacter Jodie par SMS, qu'il savait être l'amie de Shibuya, lui proposant d'aller boire un verre un de ces soirs, le but étant pour Amuro d'éloigner Jodie pendant son enquête sur Akai, ou alors d'envoyer Vermouth sous les traits de Shibuya. Jodie répondit à Shibuya en utilisant le téléphone de Camel, le sien n'ayant plus de batterie. Amuro pensa que le FBI avait alors découvert son stratagème, et opta alors pour un second plan : causer un accident de voiture à Shibuya, afin que les soupçons du FBI se détournent sur un chauffeur "stalker", et puissent ainsi le laisser enquêter tranquille. Mais Amuro fut devancé par un autre chauffard, probablement le vrai stalker.

Lorsque la police arriva sur les lieux, elle appela Camel (le dernier numéro ayant tenté de joindre Shibuya), qui devint ainsi un suspect de l'affaire, et Vermouth prit l'apparence de Jodie afin à la fois d'obtenir de Camel des informations sur la véritable mort de Rikumichi Kusuda, et de forcer Jodie à participer à l'enquête sur la mort de Shibuya. Amuro fut aussi convoqué et résolut rapidement l'affaire : Shibuya était simplement suivie par son collègue, un professeur de sport amoureux d'elle, et son agresseur était en fait un parent d'élève excédé, ne comprenant pas pourquoi l'institutrice de son fils le notait si sévèrement, et qui finit par la pousser dans les escaliers, fou de rage - en réalité, l'enfant avait tout juste dans ses devoirs, mais aux États-Unis, où Shibuya a étudié, le signe "v" signifie juste, tandis qu'au Japon c'est l'inverse, ce que ni Shibuya ni le parent d'élève ne savait.

Amuro était venu pour surveiller Jodie, James et Camel de près, mais aussi pour les provoquer et les éloigner de son enquête personnelle. Vermouth parvint de nouveau à tromper Jodie et Camel en se faisant passer pour une infirmière de l'hôpital, appelant de toute urgence Jodie au chevet de Shibuya, dont l'état est extrêmement critique. En réalité, Shibuya va très bien, et Vermouth et Amuro ont obtenu ce qu'ils voulaient : la vérité sur la mort de Rikumichi Kusuda, dont le corps a pu être utilisé pour fausser la mort de Shuichi Akai. Heureusement, grâce à Conan, Yusaku, Yukiko et Akai lui-même, l'affaire se termina sans danger pour qui que ce soit.

Les alliés d'Osaka[modifier | modifier le code]

Heiji Hattori[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Heiji Hattori.

Heiji Hattori (服部 平次, Hattori Heiji?) est le célèbre détective lycéen de l'Ouest. Il vient de la région du Kansai, plus exactement d'Osaka, ce qui fait qu'il parle un japonais assez particulier : le dialecte d'Osaka (Osaka-ben). Grâce à sa grande capacité de déduction, celui-ci a découvert la véritable identité de Conan (dans les épisodes 57 et 58 : Sur les traces de Sherlock Holmes). Celui-ci prouve son talent en essayant de résoudre un meurtre (sa théorie étant fausse) lors de l'arrivée inattendue de Shinichi Kudô (épisodes 48 et 49). Il a le sang chaud et semble amoureux de la jeune Kazuha Tooyama, son amie d'enfance. Il est un éminent pratiquant du kendo.

Kazuha Tôyama[modifier | modifier le code]

Kazuha Tôyama (遠山 和葉, Tōyama Kazuha?) vient également du Kansai, et est amoureuse d'Heiji (qui, tout comme le couple Ran/Shinichi, n'osent, ni l'un ni l'autre, avouer leurs sentiments). Ils se sont rencontrés grâce à leurs pères, travaillant tous deux dans la police. Elle pratique l'aïkido. Elle devient une grande amie de Ran au fil des épisodes.

Heizô Hattori et Shizuka Hattori[modifier | modifier le code]

Ce sont les parents d'Heiji.

-Heizô est le chef de la police d'Osaka. Bien qu'on ne le voie pas souvent et qu'on ne l'a jamais " vraiment " confronté à lui, il est indéniablement aussi intelligent que Yusaku Kudo et, tout comme lui et par deux fois, il a résolu des cas difficiles en un éclair. Il est clair qu'il aime son fils.

-Shizuka apparaît dans le tome 28 en tant que cliente de Kogoro et elle est bientôt suspectée de meurtre. Conan se méfie d'elle à la suite de plusieurs mensonges. Cependant, l'arrivée d'Heiji les éclaircira tous. En fait, elle voulait tester Kogoro à la suite des nombreuses blessures qu'a Heiji quand il est avec lui. Tout le monde la dit bonne cuisinière. On la revoit dans le tome 31 brièvement, puis dans un flashback du tome 50 où on apprend qu'elle fait des vidéos sur Heiji depuis sa naissance !

Commissaire Ginshiro Toyama[modifier | modifier le code]

Ginshiro Toyama est le chef de la police d'Osaka, subordonné direct du préfet Hattori, son ami de longue date, et le père du meilleur ami et amour secret de sa fille Kazuha, Heiji. Toyama apparaît au Vol. 19, durant l'affaire des meurtres en série qui terrorise Osaka. Bien qu'on ne sache pas grand chose de sa vie privée, il apparaît de temps à autre dans certaines enquêtes impliquant Heiji et Conan à Osaka, approuvant totalement la relation de sa fille avec le fils de son ami (Heiji n'ose d'ailleurs pas parler mal à Kazuha devant lui). On sait toutefois de Toyama qu'il est loyal et compatissant, n'hésitant pas à empêcher la future victime du tueur en série d'Osaka de s'en prendre à ce dernier lors de son arrestation, arguant qu'il reste l'un de ses hommes quoi qu'il ait fait (le tueur, Sakata, était policier), et qu'il va bientôt s'intéresser à cette quasi-victime, Sotaro Goshi, pour rouvrir avec elle le dossier d'une personne qu'elle a tué plus ou moins volontairement il y a des années (le père de Sakata).

Goro Otaki[modifier | modifier le code]

L'Inspecteur Otaki, de la Préfecture d'Osaka, apparaît au Vol. 19. C'est un bon ami de Heizo Hattori et Ginshiro Toyama, qui sont également les supérieurs directs d'Otaki. Otaki connaît aussi très bien Heiji, et il communique souvent à ce dernier des informations sur telle ou telle affaire importante. Il n'hésite pas à aider Heiji du mieux qu'il peut, ainsi que Conan, en qui il reconnaît d'importantes capacités de déduction et qu'il n'a aucun problème à écouter. Otaki est un ancien champion de base-ball en équipe.

L'Organisation des hommes en noir[modifier | modifier le code]

Article détaillé : L'Organisation des hommes en noir.

L'organisation des hommes en noir (黒の組織, Kuro no Soshiki?) est le nom donné par Conan et le FBI à une mystérieuse organisation, principal antagoniste du manga, dont on ignore le vrai nom et semblerait être un réseau complexe et de grande ampleur constitué de malfaiteurs agissant pour des buts incertains. Ils sont à l'origine de la transformation de Shinichi en petit garçon après lui avoir fait boire le prototype d'une drogue du nom d'Apotoxine (APTX) 4869, l'organisation est dirigée par le Boss, personnage dont nul ne connait ni nom ni visage et il n'est connu qu'à travers les messages électroniques qu'il envoie. On remarque également que les noms qui ont été donnés pour cette organisation représentent des noms d'alcool, ce qui traduirait les goûts du Boss envers ce genre de boisson. D'après Ai Haibara les deux et uniques moyens de quitter le groupe sont : soit mourir, soit les trahir mais après les membres du groupe chercheraient les traîtres et les tueront, comme ce fut le cas pour Ai Haibara qui a pu survivre en rajeunissant après avoir pris la drogue qu'elle avait fabriquée pour l'organisation.

Le Boss[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Boss (Détective Conan).

Le chef de cette mystérieuse organisation est mentionné par ses subordonnés par les termes 'cette personne' (Ano Kata (あの方), on ignore sa véritable identité et seulement quelques indices sont à la disposition de Conan et du FBI. Il est à l'origine de tous les meurtres et plans perpétrés par son organisation, ainsi il donne son autorisation - par des messages téléphoniques - pour des missions à Gin et Vermouth qui sont les membres les plus proches de celui-ci (Vermouth est décrite comme étant la favorite du Boss[7], mais on apprend plus tard, qu'elle est sa fille - épisode 783 - et que seul Bourbon est au courant), ainsi Conan fut en mesure de déterminer son numéro de téléphone - #969#6261 - après qu'un membre de l'organisation le composa devant lui[8]. Il en déduit ainsi que le Boss habiterait dans la région de Tottori, plus précisément à Kurayoshi - d'ailleurs Ai Haibara réagit quand Conan parle de cette ville - mais celle-ci le dissuada de composer le numéro, si Conan le fait se serait, selon ses propres termes, comme ouvrir la boîte de Pandore et provoquerait la mort de tous les proches de celui-ci.

Conan remarquera que lorsque l'on compose le numéro du Boss, le son produit par les touches d'un téléphone ressemble fortement à la chanson pour enfants ' Les Sept Enfants ' (Nanatsu no Ko 七つの子) qui mentionne des corbeaux, animal qui semble être relié plus ou moins à l'organisation comme le mentionne Akemi Miyano[9] ou encore un des protagonistes d'une affaire du tome 30 qui mentionne la disparition mystérieuse, une cinquantaine d'années avant la trame du manga, de Renya Karasuma[10]: un homme dont le nom peut se traduire par Association du Corbeau (disparition non élucidée par Conan…). Le Boss est décrit comme quelqu'un de prudent, pouvant faire exploser un pont pour s'assurer de sa solidité. Selon Gosho Aoyama, son nom et prénom ont déjà été mentionnés une fois dans la série, on ignore s'il est déjà apparu dans les premiers tomes, l'auteur n'envisageant pas de continuer la série plus de trois mois[11], Ai Haibara déclare dans le tome 46 qu'elle ne sait pas si elle a déjà rencontré le Boss, ce qui indique qu'elle ignore son identité, cependant elle précise que le Boss pourrait être une personne incroyable dans le sens où il pourrait être n'importe qui et que personne ne soupçonnerait [12].

Récemment, il a été révélé que le Boss pourrait effectivement être Renya Karasuma, puisque l'Organisation est aussi connue sous le nom des "Corbeaux", et que "karasu" signifie "corbeau" en japonais, un oiseau lugubre que Karasuma affectionne particulièrement, au point lui-même de ressembler à un corbeau. De plus, le message laissé par Kohji Haneda n'indique pas forcément "ASACA RUM" mais "CARASUMA", ce qui laisse à penser que Renya Karasuma est lié de près ou de loin à l'Organisation.

Membres hauts placés[modifier | modifier le code]

Rum[modifier | modifier le code]

On entend parler de lui pour la première fois dans la file 898, dans un message envoyé par Kir à Akai qui ne contient que trois lettres : RUM. Selon Akai, Kir devait donc être pressé en envoyant ce message, ce qui prouve son importance. De plus, Akai dit bien : "Dans tous les cas, prévenez James qu'un nouveau joueur a commencé à bouger ! Un même plus important que Gin ! " Akai a entendu parler de lui plusieurs fois quand il était dans l'organisation, et il semblerait qu'il soit très proche du boss. De plus, Haibara dira plus tard à Conan que le numéro 2 de l'organisation porte le pseudo de " Rum " . Il y a de nombreuses rumeurs sur lui : pour certains il s'agit d'un homme bien bâti, quelqu'un de très féminin pour d'autre, ou même un vieillard ! Haibara dira cela dans la file 906, où il y a trois suspects dans une affaire, qui correspondent chacun à une des descriptions de Rum ! Finalement, il s'agit en fait d'un suicide et Rum n'est aucun des trois hommes et n'y est pour rien dans cette affaire. Cependant, Ai apprendra ensuite à Conan que, à la suite d'un accident, soit son œil droit, soit son œil gauche, est en fait une prothèse... L'inspecteur Kansuke Yamato de la police de Nagano correspond assez à cette description, tout comme son chef Hyoue Kuroda, récemment promu au poste de préfet de police de Tokyo. Certains fans pensent que Rum est en réalité le père d'Akai. De plus, l'institutrice de Teitan Rumi Wakasa, ainsi que le cuisinier de sushi Kanenori Wakita, dont le restaurant se trouve à côté de l'agence Mouri, sont également des suspects sérieux pour être Rum.

Gin[modifier | modifier le code]
Article détaillé : Gin.
  • Voix japonaise : Kuranosuke Sasaki
  • Voix française : Philippe Valmont (film)

Comme la plupart des Hommes en Noirs, son vrai nom est inconnu. Gin est le premier Homme en Noir à apparaître dans la série, aux côtés de son acolyte Vodka. Il assomme Shinichi avant de lui faire avaler le poison APTX, avant de le laisser pour mort. Il est très cruel mais aussi incroyablement intelligent (probablement l'un des plus intelligents des Hommes en Noir, sa perspicacité égalant sans doute celle de Shinichi). Au cours de la série, il est blessé aux pommettes par Suichi Akai. Il a une apparence atypique : les cheveux longs blonds (ou blanc, selon les versions), porte une redingote et un Fedora noir. Il fume des Jiloises Caporal et conduit une Porsche 356A noire. Son arme de prédilection est le Beretta 92FS, mais il est aussi doué avec un fusil de précision. Gin semble être l'un des lieutenants du Boss. Il a également fait équipe avec Akai Shuichi et semble avoir eu un attachement envers Sherry, d'ailleurs il l'imagine nue de dos dans les tomes 24 et 78 quand il parle d'elle.

Vodka[modifier | modifier le code]
Article détaillé : Vodka.
  • Voix japonaise : Fumihiko Tachiki
  • Voix française : Jean-Yves Brignon (film)

Vodka (ウォッカ Wokka?) est un des premiers membres de l’organisation, qui apparait dans Détective Conan. Il est l’acolyte de Gin, son secrétaire et son assistant.

Vodka est très souvent vu aux côtés de Gin. Son principal rôle est celui de « secrétaire » : pour résumer il recherche le plus d’informations, prépare des rendez-vous, comme nous pouvons le voir dans les volumes 37-38 ou les épisodes 309-311, et rend les informations aux autres membres de l’Organisation.

Bien qu’il soit un tueur aussi impitoyable que son partenaire, Gin, Vodka est plus naïf et tombe plus facilement dans les pièges tendus par Conan, pour attraper l’Organisation. Il parle et agit un peu comme un gars de la Mafia, ou un sbire de Yakuza. Bien que ses capacités soient effacées par Gin, il arrive souvent que Vodka remarque des choses, qui pourraient s’avérer fatales pour Conan

Vodka est le subordonné de Gin, et ils travaillent très fréquemment ensemble, comme une équipe, communiquant quand ils ne sont pas ensemble par les téléphones portables. Vodka montre un respect absolu envers Gin, l’appelant plus « aniki », qui peut se traduire par « grand frère », et qui est souvent utilisé par les Yakuza pour montrer du respect envers leur patron, que par son nom de code. ce qui peut amener au début à les confondre alors qu’ils ont deux rôles et deux caractères complètement différents. Gin montre une certaine estime pour Vodka et son obéissance, ce qui se traduit une fois par le fait que Gin épargnera Vodka alors que ce dernier était tombé dans un piège tendu par Conan. On peut alors penser que Gin voit son acolyte comme une sorte de « petit frère inexpérimenté ».

Vermouth[modifier | modifier le code]
Article détaillé : Vermouth (Détective Conan).

De son vrai nom Chris Vineyard, Vermouth est une actrice américaine. Sa mère, Sharon Vineyard, était une grande amie de Yukiko Fujimine, mère de Shinichi Kudo. Chris apparaît pour la première fois dans le tome 24, lors de la mission de Pisco, elle remarquera d'ailleurs Conan et Ai Haibara, connaissant le visage d'enfant de Shinichi (du fait de son amitié avec sa mère) et de Sherry, elle décide d'en savoir plus. Elle est experte en déguisement et il semblerait qu'elle ne fasse qu'un avec le personnage de sa mère. En 20 ans, Chris n'a pas vieilli, selon les dires de Jodie Starling, elle cherche d'ailleurs à le cacher (ce qui expliquerait pourquoi elle n'a pas communiqué a l'organisation le fait que Shinichi et Sherry sont toujours en vie mais sous une apparence d'enfant). Il semblerait également qu'elle se soit déguisée en tueur en série quand Shinichi passait à New York (épisodes 286 à 288). Elle adopte le nom de « Vermouth » à son entrée dans l'Organisation, elle est très cruelle, presque autant que Gin mais elle semble plus humaine comme en témoigne sa protection envers Conan.

Lors de la soirée Halloween donnée sur un bateau fantôme, Conan tente d'approcher Vermouth, chacun démasquera l'autre mais Vermouth parviendra à s'échapper. Toujours en cavale, elle participera à la tentative d'assassinat du politicien Domon. De plus, elle est la favorite du Boss de l'organisation ce qui fait de Vermouth l'une des personnes les plus dangereuses de l'organisation. Malgré son air hautain, Vermouth reconnaît le talent de déduction de Shinichi, qu'elle appelle « Silver Bullet » (« Balle d'argent »), elle pense qu'il est celui qui pourra détruire l'Organisation. Elle connaît la véritable identité de Conan et de Ai mais ne l'a dit à personne et semble éprouver de l'affection pour le jeune détective ; de plus, elle a renoncé à pourchasser Ai (Épisode 345), toutefois elle ne tiendra pas sa promesse et cherchera à nouveau à la tuer dans le tome 78. On apprend dans l'épisode 783 qu'en réalité elle est très intimement liée au boss, et que seul Bourbon est au courant, ce qui lui permet de lui demander des services sous la forme de chantage.

Autres membres de l'organisation[modifier | modifier le code]

Kir[modifier | modifier le code]
Article détaillé : Kir.

Elle se fait appeler Rena Mizunashi, mais son vrai nom est en fait Hidemi Hondo. Elle est la fille de Ethan Hondo, agent de la C.I.A. Sa mère était une domestique morte il y a 10 ans. Après avoir fait des études à l'étranger, Rena a intégré la C.I.A avec son père. Ayant reçu l'ordre de rentrer dans une mystérieuse organisation pour les espionner, Rena entre dans le M.I.B sous le pseudonyme de Kir. Peu après y être rentrée, son père qui tentait de la protéger pour qu'elle quitte l'organisation, a été forcé de lui porter préjudice mais pour que cela ne gâche pas tout ce travail et que cela brise sa couverture, Rena va le tuer.

Son travail dans l'organisation consiste à rechercher les cibles de l'organisation, les appâter puis les emmener dans un endroit où ils pourront facilement être tués, pour cela son métier de journaliste l'aide beaucoup. Après avoir rencontré Conan pour la première lors d'une enquête qu'elle avait demandé de faire à Kogoro au sujet d'un harcèlement, celui-ci va accidentellement coller un émetteur sur sa chaussure et va interrompre un appel téléphonique entre Rena et Gin et va donc comprendre qu'elle fait partie de l'organisation.

Après un premier échec, Rena va être victime d'un accident de moto et va donc être transportée à l'hôpital en escorte du F.B.I. Après être sortie du coma, Gin et le Boss vont avoir quelques soupçons et pour prouver sa loyauté et surtout pour ne pas se trahir, Rena va devoir tuer Akai Shuichi et le prouver à l'organisation.

Elle apprendra aux agents du FBI l'existence de Bourbon.

La dernière fois qu'on entend parler d'elle, elle envoie un message à Akai. Il contient uniquement trois lettres: RUM. Ce serait, pour Akai, le nom d'un membre de l'organisation.

Sherry[modifier | modifier le code]
Article détaillé : Ai Haibara.

Elle apparaît à partir de l'épisode 129 dans le dessin animé et du chapitre 6 du volume 18 dans le manga. C'est une ancienne membre de l'Organisation, la société criminelle ennemie du héros, Shinichi Kudo, qu'elle quitte à la suite du meurtre de sa sœur aînée, Akemi Miyano, dans l'épisode 128 du dessin animé et le volume 2 du manga. Ses parents faisaient partie de l'Organisation mais ils sont morts peu de temps après sa naissance. Son père était japonais et sa mère était américaine, ce qui explique que Shiho ait étudié en Amérique. Responsable et principale chercheuse du projet « Apotoxine APTX 4869 », le poison qui l'a fait rajeunir ainsi que Shinichi Kudo. Il semblerait qu'il y ait seulement une chance sur dix d'y survivre et de rajeunir, ce qui explique que l'Organisation ne les ait pas encore retrouvés. Elle semble avoir des informations sur l'organisation, sur leurs projets et semble connaitre le vrai nom de l'organisation mais refuse d'en parler à Conan.

La doubleuse japonaise de nombreux personnages populaires d’animé, Megumi Hayashibara, lui a donné sa voix[13].

Rye[modifier | modifier le code]

Nom de code de Shūichi Akai quand il était encore infiltré dans l'Organisation. Sa petite amie et membre de l'Organisation, Akemi Miyano savait qu'il l'avait approchée pour entrer dans l'Organisation mais elle n'a rien dit car elle l'aimait. Il était amoureux d'Akemi Miyano. C'était un sniper plus talentueux que Gin, Chianti ou Korn, cependant après avoir été démasqué au sein de l'organisation, il réussit à s'échapper à l'instar d'Akemi qui fut tuée par Gin pour avoir permis à Akai d'infiltrer l'organisation. C'est cet événement qui déclenchera la trahison de Shiho/Aï. Voir Shūichi Akai.

Chianti[modifier | modifier le code]

Chianti apparait dans les tomes 48-49, ou dans l’épisode 425. C'est une tireuse délite exceptionnelle qui abat un homme dans la tête à plus de 600 yards (environ 550 m), cependant elle n’est pas aussi douée que l’agent du FBI, Shûichi Akai. Elle fait souvent équipe avec Korn : ils forment un couple quasi inséparable, comme Gin et Vodka. On peut penser qu’elle a eu une relation avec Calvados, un autre sniper de l’Organisation, ce qui explique sa haine pour Vermouth, qui, pour elle, est responsable de la mort de son collègue [réf. souhaitée].

Chianti a un style gothique, habillée de vêtements de cuir, noirs. Elle a un tatouage en forme d’aile de papillon sur sa paupière gauche.

Chianti est une criminelle impitoyable et cruelle, capable de tuer n’importe qui si elle s’ennuie, et qui prend plaisir à tuer. Chianti ressent une profonde animosité pour Vermouth, comme on peut le voir dans les tomes 48-49, haine qui n’a fait qu’augmenter depuis la mort de Calvados. Elle dit d’ailleurs elle-même qu’elle aurait tué Vermouth depuis longtemps si cette dernière n’était pas la favorite du Boss. Cependant, à part Vermouth, Chianti semble avoir un grand respect pour Gin, ou même le Boss

Elle conduit une Dodge Viper SRT bleue avec des stripes blancs.

Korn[modifier | modifier le code]

Korn apparaît dans les tomes 48-49, ou l’épisode 425. Tireur d'élite de l'Organisation, au même titre que Chianti, il est également son partenaire attitré ; il arrive à tuer une personne d’une balle dans la tête, à 550 yards soit environ 500 m. Il pense comme Chianti que Vermouth est responsable de la mort de Calvados, et éprouve de la haine contre elle, mais moins que Chianti.

Comme la plupart des membres de l’Organisation, Korn est un homme froid et stoïque. Mais à la différence des autres membres, Korn semble associable, et n’interagit que rarement avec les autres membres. Quand il parle, il exprime uniquement son envie de tirer.

Calvados[modifier | modifier le code]

Calvados (カルバドス Karubadosu?), il était un tireur d'élite de l’Organisation des Hommes en Noir. Calvados est le premier des snipers de l’Organisation qui apparaît dans l’histoire.

Nous entendons parler de Calvados pour la première fois dans le volume 42, ou l’épisode 341, quand Vermouth l’appelle pour lui ordonner de tirer s’il a quelqu’un en particulier dans sa ligne de mire. Nous le retrouvons dans l’épisode 345 caché sur des conteneurs dans un dock, aidant Vermouth à neutraliser Jodie Starling, après que Vermouth, déguisée en Jodie, a renvoyé les agents du FBI, qui étaient censés l’attraper. Il tira dans le ventre de Jodie, la blessant. Il tenta aussi de tuer Haibara, ainsi que Ran, qui était cachée dans le coffre de la voiture de Jodie, et qui s’interposa entre Vermouth et Ai. Akai Shuichi le surprend et lui casse les deux jambes pour l'empêcher de s'enfuir, et il prit toutes ses armes : une carabine, un fusil à pompe, et trois pistolets. Calvados se tirera une balle dans la tête avec un pistolet qu'il avait dissimulé, pour éviter d'être capturé.

Il était amoureux de Vermouth, qui utilisa ses sentiments : ce qui est à l’origine de la haine de Chianti et Korn, pour l’actrice. Il semblait être proche de ses collègues, Chianti et Korn. Son arme préférée semblait être le fusil à pompe.

Pisco[modifier | modifier le code]

Pisco (ピスコ Pisuko?), est un membre de l’Organisation qui fut tué par Gin. Son vrai nom était Kenzo Masuyama (枡山 憲三 Masuyama Kenzo). Il était le PDG d’une société d’automobiles. Il apparaît dans le tome 24, (épisodes 176-177-178)

Nous ne savons pas grand-chose sur Pisco, à part qu’il était un des plus âgés, et haut gradé de l’Organisation. Nous pouvons supposer qu’il était très riche, et finançait certaines opérations de l’Organisation. Il eut pour tâche d’éliminer le politicien Nomiguchi Shigehiko, mission qu’il réussit en faisant passer cette mort pour un accident, profitant de l’obscurité pour tirer sur un lustre, qui tomba sur le politicien. Malgré l’aide de Vermouth, Conan arrivera à le confondre. Il finira par être tué par Gin sur ordre du Boss et ceci malgré son long service auprès de celui-ci, pour avoir été pris en photo alors qu’il visait la chaîne du lustre.

Pisco est un membre extrêmement loyal, qui aurait pu dire à Gin que Sherry, était devenu une enfant, et est maintenant Ai Haibara, s’il n’avait pas été tué par Gin. Pisco est le seul membre de l’Organisation, avec Vermouth, à savoir que Shiho Miyano, alias Sherry est devenu une enfant après avoir pris le poison.

Dans le film hors-série du Chasseur noir de jais, il est dit qu'il était très proche d'un des membres de l'organisation haut placé, dont le nom de code serait Irish, qui lui-même avait déclaré qu'il était « comme un père ».

Téquila[modifier | modifier le code]

Tequila (テキーラ Tekiira?) est un membre de l’Organisation. Il fut tué accidentellement lors d’une explosion. Apparaît dans le volume 12 (épisode 54) et volume 37. Il était affilié à la branche de l’Organisation qui s’occupait des développements des logiciels informatiques, du recrutement d’informaticiens, et faisait des échanges.

Conan remarqua que Tequila avait l’accent du Kansai, nous faisant comprendre qu'il venait sans aucun doute de la région d'Osaka. Il était très grand. Nous n’avons que peu d’informations sur lui, puisqu’il n’apparaît que sur quelques pages, avant de mourir. Il avait l’habitude d’intimider les gens, qui l’aidaient lors de ses transactions. Quand il bouscule Conan et Nakajima Hideaki, lors de la présentation du jeu sur Kogoro de Mantendo, il ne s’excuse pas et continue son chemin ; ou encore quand Conan fait mine d’avoir laissé tomber une pièce de monnaie sous sa chaussure, pour y mettre un émetteur-récepteur, Tequila le frappe violemment, avant de partir : ces deux exemples montrent qu’il était plutôt du genre impatient et assez violent. On apprend dans le volume 37 qu'il força un informaticien à développer un mystérieux programme dans lequel est évoquée la résurrection des morts…

Tequila était un subordonné de Gin, mais il ne montrait pas autant d’admiration pour Gin, que Vodka.

Kusuda Rikumichi[modifier | modifier le code]

Kusuda Rikumichi est un complice des hommes en noir qui a simulé une douleur à l'épine dorsale pour rechercher l’hôpital dans lequel Kir, ou Rena Mizurenachi était dans le coma dans le polyptyque La Confrontation du Rouge et du Noir. Il finira par se suicider au cours d'une course-poursuite contre Akai Shuuichi dans l'épisode 497 du polyptyque intitulé Le Réveil en ayant finalement averti ses complices de la présence de Kir dans l'hôpital où Rena était enfermé.

Bourbon[modifier | modifier le code]

Personne ne connaît son identité, sauf bien sûr les autres membres de l'organisation. Il y a trois suspects possibles : Subaru Okiya, Sera Masumi et Amuro Tooru. Ce fut confirmé dans une enquête, où Conan se fait enlever par une meurtrière qui veut résoudre le meurtre de son petit ami. Par la suite, il est libéré, mais apparaît alors Vermouth, qui appelle Bourbon. Le téléphone de Sera, Amuro et Subaru sonne… Qui est donc Bourbon ? L'identité de Bourbon est révélée lors du chapitre 823 et de l'affaire du train mystérieux : il s'agit d'Amuro Tooru, l'élève apprenti de Kogoro Mouri. C'est un autre détective qui apparaît pour la première fois dans le chapitre 793, soit l'épisode 667. C'est à la suite de cette enquête qu'il devient l'assistant du Détective Mouri (ce dernier a accepté sa présence à la suite d'une grosse somme d'argent en guise de « paiement »). En fait, il est son disciple car il le soupçonne d'avoir un lien avec Sherry à cause de l'espionnage de Kir lors de la tentative d'assassinat de Yasuteru Domon dans le tome 49 : il l'annonce en se présentant à Shiho Miyano redevenue grande.

Il va commencer à s'intéresser au véritable « Kogoro l'endormi » c'est-à-dire Conan, et il l'espionne sous de nombreux déguisements, avec Vermouth. Comme ils sont tous les deux des as du déguisement, Conan ne s'en rendra comte qu'après coup. Il est très intelligent et donc dangereux pour ce dernier, il découvrira ainsi qu'il travaille avec le FBI. Depuis, de nombreuses choses ont été découvertes sur lui, lors de « Scarlet Shohdown ». Il était appelé Zéro quand il était jeune, car son vrai nom est Furuya Rei. Il semble avoir eu des liens avec Elena Miyano. Il déteste Akai car il pense qu'il a tué Scotch, un espion infiltré dans l'organisation, mais la vérité est toute autre : Scotch s'est lui-même suicidé sous les yeux d'Akai pour détruire son téléphone et ainsi détruire les pistes que l'organisation pourrait remonter jusqu'à sa famille et au groupe qui l'a envoyé espionné. Akai fera néanmoins croire à Bourbon qu'il a lui-même tué Scotch. Il a découvert le secret caché derrière la mort d'Akai, mais Conan et Yusaku l'ont dupé et son plan a échoué. À la suite de nombreuses collaborations avec Vermouth, il a découvert que « par rapport au boss, elle est sa... ». Il connaît certaines choses sur Conan, mais ne sait pas encore qu'il est en fait Shinichi Kudo. Bourbon est en réalité un policier de l'agence d'investigation de sécurité publique.

Akemi Miyano[modifier | modifier le code]
Article détaillé : Akemi Miyano.
  • Voix japonaise : Sakiko Tamagawa
  • Voix française : Julie Basecqz (série)

Akemi est la grande sœur de Shiho et la petite-amie de Akai. Son nom de couverture est Masami Hirota et elle travaille dans une banque. Lors du 10e Braquage des Hommes en Noir, Akemi est tuée par Gin et Vodka sous les yeux de Conan, qui recueille ses derniers mots. Malgré sa mort dès sa première apparition, elle reviendra souvent sous la forme de souvenirs, notamment dans les épisodes consacrés à Ai Haibara ou bien à Shūichi Akai. Lors de la recherche de traces du père adoptif d'Akemi, Kenzou Hirota, Conan et Sherry retrouvent des cassettes que la mère de Sherry avait enregistrées pour sa fille, dans lesquels celle-ci évoque le développement d'une mystérieuse drogue nommée « Silver Bullet ».

Atsushi & Elena Miyano[modifier | modifier le code]

Atsushi et Elena sont les parents d'Akemi et de Shiho Miyano. Ils sont mentionnés dès le Vol. 24. Ils étaient des biochimistes de l'Organisation ayant commencé ou continué à travailler sur un projet de médicament miracle (l'APTX 4869), un projet vieux de plus de 50 ans, repris par leur fille Shiho par la suite. Le couple décéda dans un mystérieux "accident", probablement un incendie, lorsque Shiho était jeune.

Atsushi était impopulaire parmi la communauté scientifique à cause de ses idées folles et dangereuses sur l'immortalité ou le rajeunissement via une drogue, et ses moyens douteux pour y parvenir, au point de sa faire appeler "Le Savant Fou". Agasa connaissait Atsushi et l'avait rencontré lui, ainsi que sa femme, lors de quelques congrès scientifiques. Atsushi félicitait Agasa pour ses inventions et il semblait à ce dernier qu'Atsushi n'était pas le monstre qu'on voulait bien lui décrire. On ne connaît pas la véritable apparence d'Atsushi, ni même le véritable visage d'Elena. Atsushi a déménagé de chez son père il y a 30 ans pour trouver un nouvel endroit pour ses recherches, en particulier un grand centre de recherches, puisqu'il avait été largement financé à cet effet, les sponsors étant probablement l'Organisation. Il rencontra et épousa Elena, une Britannique, durant cette période, et se rendit un jour de nouveau à la maison de son père, désormais occupée par l'ami d'enfance et compagnon de jeu de ce dernier, Souhei Dejima. C'est à cette époque que Dejima et les employés de sa boîte de design rencontrent les Miyano, sauf Shiho, qui n'était pas encore née. Atsushi a peut-être discuté de quelque important sujet avec Dejima à ce moment.

Ils revinrent d'autres fois encore, et Akemi, à l'âge adulte, rencontra le futur meurtrier de Dejima, qui n'était autre que l'un de ses employés, Imai, et le convainquit de ne pas tuer son patron, et d'attendre que les choses aillent mieux (Dejima avait volé des idées de design à Imai). Tout se passa bien lorsqu'Akemi venait régulièrement, puis après sa mort, Imai se sentit seul et pensa de nouveau à tuer son patron qui n'avait toujours pas changé, et s'exécuta finalement. Peu avant leur mort, Atsushi et Elena ont rencontré Bourbon, enfant. Continuant leurs recherches, ils travaillèrent sur un produit nommé "Silver Bullet"/"La Balle d'Argent", que leurs collègues de laboratoire surnommaient "la drogue de rêve". Mais Elena était aussi surnommée "l'Ange de la Mort" dans l'Organisation (référence au docteur fou Josef Mengele durant la Seconde Guerre Mondiale), ou encore "l'ange déchu en enfer", soit parce que son médicament miracle n'avait pas eu les effets positifs escomptés, soit parce que sa gentillesse faisait d'elle une personne unique et originale au sein d'une Organisation remplie de tueurs sans pitié. Elle a notamment témoigné de l'affection pour Bourbon enfant, ce dernier ayant rencontré et même été séduit par Akemi, et ayant eu vent de l'existence de sa sœur Shiho. Elena a aussi déclaré à Bourbon qu'elle allait partir "très loin" prochainement, et qu'il ne devait plus se battre, car elle ne pourrait plus soigner ses blessures.

Elena était également très silencieuse, et même Agasa a eu du mal à communiquer avec elle au départ lors d'un congrès. Les Miyano étaient très proches de Pisco. Peu de temps après la naissance de Shiho, le centre de recherches des Miyano prit feu et ils moururent, sans qu'on sache qui en était vraiment l'auteur. La plupart de leur travail fut réduit en poussière, ce qui poussa l'Organisation à forcer Shiho à se mettre au travail dès ses 13 ans pour tenter de reprendre les recherches de ses parents, avec ce qu'il restait de l'incendie. Toutefois, le couple savait son heure venue, et Elena prit le temps d'enregistrer quatre cassettes destinées à Shiho, et confiées à Akemi jusqu'à ce que sa sœur puisse les écouter, ce qui fut compliqué étant donné la surveillance omniprésente de l'Organisation. Akemi les cacha plus tard dans les toilettes de l'Agence Dejima, où Ai et Conan les retrouvèrent à leur place des années après. Les quatre cassettes sont numérotées de 1 à 20, divisées en groupe de 5. Les deux premières cassettes sont vides, mais Elena souhaitait que Shiho écoute chaque piste selon son âge, jusqu'à 20 ans.

Lors du message de la dix-huitième année, Shiho serait majeure (ou adulte) et donc pourrait entendre Elena s'excuser envers elle pour ce qu'elle va faire, et lui parler du "Silver Bullet", une drogue incroyable mais terrifiante, au point que ses filles seraient en danger si les recherches allaient plus loin. Shiho est en fait parvenue à faire revivre ce projet il y a 5 ans, et on ignore encore s'il s'agit de rallonger la vie d'une personne, de la faire rapetisser, vieillir, etc. L'Agence Dejima a par la suite été "cambriolée" à plusieurs reprises, probablement par l'Organisation, qui espérait y découvrir des documents laissés par la famille Miyano, mais ne trouvant finalement rien, et épargnant l'Agence et ses occupants.

Plus tard, on apprend que le médicament des Miyano a au départ servi à tuer plusieurs personnes, dont Kohji Haneda et Amanda Hughes, en ne laissant aucune trace ni raison de la mort. Toutefois, seul le nom de Kohji figurait sur la liste des victimes de l'APTX. Vermouth a aussi expliqué à Shiho qu'elle hait les Miyano pour "ce qu'ils lui ont fait", ce qui implique que les recherches du couple n'avaient pas que des effets positifs, et pouvaient aussi blesser, voire tuer. Conan pense aussi que Shiho ressemble beaucoup aux Akai-Sera, et qu'il est possible qu'elle et Akemi ne soient pas sœurs.

Dès le tome 84, on apprend que Bourbon a connu Elena Miyano, et qu'il venait souvent la voir, enfant, après s'être violemment battu pour qu'elle soigne ses blessures. Elle lui déclara alors qu'elle allait partir loin très prochainement et qu'elle ne pourrait plus s'occuper de lui, et que donc il ne devait plus se battre.

Au tome 95, on apprend ensuite que Bourbon se battait car il était victime de discrimination, étant de peau foncée avec des cheveux blonds, car il était métis, tout comme Elena. Elena tenait à cette époque, il y a près de 20 ans, avec son mari Atsushi, un cabinet de médecine. Son visage et celui de son mari sont alors révélés. Elena comprend la détresse de Bourbon et accepte de le soigner avec Akemi, mais il doit promettre de ne plus se battre - ce qu'il ne fera pas - car elle "ne soigne pas les enfants bagarreurs ici". Elle lui dit que le sang de chaque être humain est rouge profond, peu importe sa couleur de peau, et que donc toute discrimination est absurde. On apprend que son mari hésite à rejoindre le Groupe Karasuma, que la sœur d'Elena juge mal famé, afin d'obtenir un financement substantiel de ses recherches que le monde scientifique juge "folles". Elena est enceinte de Shiho et déclare que son mari doit absolument accepter, quitte à fermer le cabinet, car ses recherches sont toute sa vie, et ils pourraient aller vivre sur place avec Akemi.

Scotch[modifier | modifier le code]

Scotch était un espion infiltré de la police secrète japonaise. L'organisation découvrit son infiltration et il se suicida en détruisant son portable sous les yeux d'Akai, pour effacer les pistes qui pourraient remonter à sa famille et à la police secrète japonaise. Bourbon, qui était son ami et collègue, pensa qu'Akai avait lui-même tué Scotch et lui voue une haine immense depuis lors.

Ethan Hondo[modifier | modifier le code]

Père de Hidemi et Eisuke Hondo, Ethan Hondo est mentionné dès le Vol. 53. D'origine américano-japonaise, Ethan était l'époux d'une femme de chambre, et travaillait en tant qu'agent de la CIA, ayant infiltré l'Organisation. Pendant ce temps, Eisuke vivait avec sa mère chez les employeurs de cette dernière, les Okudaira, et Hidemi étudiait aux États-Unis. Lorsque la mère d'Eisuke mourut de maladie, ce dernier partit vivre avec Ethan à Osaka. Lorsque lui-même mourut au cours de ses fonctions dans l'Organisation, Eisuke fut confié aux soins d'un ami d'Ethan, et vécut avec ce qui restait de l'argent de son père.

Bien avant sa mort, Ethan avait été témoin de l'assassinat de son intermédiaire par l'Organisation, ce qui contraignit sa fille Hidemi, qui avait rejoint la CIA, à infiltrer également l'Organisation et à proposer Barney, un nouvel intermédiaire, afin de dissiper tout soupçon autour d'Ethan. Mais l'Organisation découvrit rapidement que Kir était une "taupe", et Ethan décida de se suicider et de faire accuser sa fille, afin à son tour de dissiper tout soupçon autour d'elle, faisant croire à Gin que Kir avait tué Ethan car il était une taupe. Avant de mourir, Ethan encouragea sa fille à finir sa mission et attendre la possible venue d'un allié, et donc garder espoir.

Lorsque Barney se jeta sur le corps d'Ethan, en larmes, Gin arriva, et Barney dut se suicider pour éviter d'être capturé par ce dernier. Gin mit ensuite le feu à l'entrepôt pour faire disparaître les corps d'Ethan et de Barney, mais un sans-abri fut témoin de cela, car il vivait au-dessus de l'entrepôt, et a juste eu le temps de s'échapper avant d'être carbonisé. Shuichi rencontra ensuite le sans-abri, et grâce à son témoignage, le FBI put avancer sur leur enquête sur l'Organisation mais aussi sur Kir.

Ki'ichiro Numabuchi[modifier | modifier le code]

Ki'ichiro Numabuchi était un dangereux braqueur et tueur en série, ayant autrefois eu des liens avec l'Organisation. Numabuchi avait été engagé par ces derniers pour être l'un de leur assassins attitrés, mais son instabilité mentale l'empêcha bientôt d'être l'homme idéal, et il fut à la place choisi pour être l'un des futurs cobayes humains pour l'APTX 4869, sous la direction de Sherry. Cette dernière lut le dossier de Numabuchi, mais n'eut pas le temps de le rencontrer personnellement car ce dernier, refusant de servir de sujet médical, s'enfuit de l'Organisation. Il se mit alors à tuer de très nombreuses personnes par paranoïa, croyant voir des agents de l'Organisation partout à ses trousses.

Dans sa jeunesse, Numabuchi avait suivi une formation de conduite dirigée par un certain Inaba, qu'il détestait comme beaucoup de sa promotion, car il était trop strict et exigeant. Un soir, il décida donc avec ses collègues de faire boire Inaba afin qu'il cause un accident avec sa voiture, mais alors que ce devait être une simple plaisanterie, l'accident coûta la vie à l'instructeur. Des années plus tard, le fils de ce dernier, Yusuke Sakata, devenu inspecteur de police à Osaka, décida de se venger en retrouvant les six personnes qui avaient injustement causé la mort de son père, et en les assassinant de manière sadique l'un après l'autre, faisant accuser Numabuchi, devenu depuis le serial killer que tout le monde connaît. Toutefois, Heiji et Conan parvinrent à arrêetr Sakata, et à libérer Numabuchi que l'inspecteur séquestrait dans un entrepôt (vol. 19). Numabuchi est alors emprisonné, jugé puis condamné à mort.

Conan et ses amis le croisent une dernière fois juste avant son exécution, alors qu'il avait échappé à la vigilance de la police, cette dernière l'ayant emmené dans une forêt de Gunma qu'il connaissait bien, car il prétendait y avoir enterré l'une de ses nombreuses victimes. En réalité, il souhaitait simplement être seul et voir une dernière fois les lucioles, ses "amies de longue date", avant de mourir. Il croisa Mitsuhiko dans la forêt, venu seul afin de ramener également des lucioles pour Ayumi et Haibara. Numabuchi ne lui fit pas de mal, le raccompagnant au contraire vers ses amis, et lui-même se rendant à la police sans opposer aucune résistance.

Agences gouvernementales internationales[modifier | modifier le code]

FBI/Federal Bureau of Investigation (États-Unis)[modifier | modifier le code]

Services secrets américains, agissant parfois à l'international.

James Black[modifier | modifier le code]

James Black apparaît pour la première fois dans le tome 32 : il semble qu'il soit collectionneur. À cause de sa ressemblance avec Randy Hawk, une star, il se fait enlever par des bandits. Grâce à un indice qu'il a laissé, Conan parvient à le délivrer mais il s'enfuit. À la fin de cette affaire, il est évident qu'il a un lien avec Suichi Akai : Il est en fait le directeur du FBI, donc son supérieur hiérarchique (on l'apprend lors de sa seconde apparition). Ensuite, il apparaît dans presque toutes les enquêtes ayant un lien avec le FBI. Ses subordonnés l'aiment beaucoup mais il n'est peut-être pas assez autoritaire, car Akai, par exemple, ne lui obéit pas toujours.

Jodie Starling[modifier | modifier le code]

L'agent Jodie Starling (Jodie St Emilion) est membre du FBI. Dans la version originale, son père, agent du FBI qui enquêtait de près sur Vermouth et l'Organisation, fut tué par cette dernière, ainsi que la mère de Jodie, et leur meurtre maquillé en accident par l'incendie de la maison des Starling. Jodie qui avait miraculeusement survécu, et qui avait rencontré la mystérieuse femme cette nuit-là, fut placée dans un programme de protection des témoins par des amis de son défunt père. Elle décida de venger de ses parents en devenant à son tour membre du FBI, une fois adulte, sous le nom de Jodie St Emilion, recherchant activement la femme qui avait tué ses parents. En réalité, Jodie n'apparaît pas dans l'anime en France, mais dans le manga, elle est mentionnée dès le volume 26, par les camarades de classe de Ran et Shinichi. Elle apparaît, pour la première fois, dans le tome 27 (elle semble se douter de l'identité de Conan) ou dans les épisodes 226-227. On remarque aussi que tout de suite après que Jodie apparaît dans un épisode, Gosho fait apparaître ensuite Vermouth. Elles sont d'une ressemblance étonnante bien qu'elles n'aient rien qui les lie, mis à part le meurtre de ses parents. Elle semble amoureuse de Shūichi Akai. Son nom semblerait être un clin d'œil à Jodie Foster et Clarice Starling, personnage du Silence des Agneaux, membre du FBI, joué par Foster.

Shūichi Akai[modifier | modifier le code]
Article détaillé : Shūichi Akai.

Shūichi Akai fait partie du FBI, il apparaît au Tome 29. C'est un homme ténébreux et assez mystérieux dont on ne connaît pas le passé (jusqu'à l'épisode 501). Conan l'a longtemps suspecté de faire partie de l'Organisation et pour cause : il s'était infiltré dans leurs rangs sous le nom de Dai Moroboshi et était le petit ami d'Akemi Miyano, qui n'est autre que la sœur de Aï. Mais il est renvoyé de l'Organisation lorsque ceux-ci découvrent qu'il fait partie du FBI, à la suite de l'erreur d'un agent en faction. Akemi est ensuite tuée par Gin. Kir, après être retournée avec l'Organisation et sous l'ordre de Gin, lui tire une balle dans le ventre et dans la tête, puis elle pose une bombe à côté de lui et s'en va, le laissant pour mort. Mais Jodie, son ancienne petite amie et qui le croit mort, le retrouve pendant une prise d'otages dans une banque, le croyant amnésique et muet. Par la suite, il s'avère qu'il est en pleine possession de ses capacités physiques et mentales, car il aura aidé Conan en tirant sur un des braqueurs mais il aurait perdu la voix. Lors d'une alerte à la bombe dans un centre commercial, il aurait laissé un message à Jodie, ce qui confirme à Jodie, qu'il n'est pas amnésique. En réalité au moment où il apparaît devant l'agent Camel, c'est en fait Bourbon déguisé en Akai pour voir leurs réactions. Notons que nous savons maintenant que Bourbon en veut à Shūichi beaucoup plus que Gin. Il semblerait que lui et Sera Masumi aient un lien de parenté : ils seraient frère et sœur (c'est ce que laisse penser le chapitre sur l'affaire du train mystérieux). L'assassinat de Shūichi Akai étant en réalité un coup monté afin de leurrer l'Organisation, Shūichi Akai change d'identité et d'apparence afin de devenir Subaru Okiya[14].

André Camel[modifier | modifier le code]

L'agent André Camel fait partie du FBI. Sa première apparition (dans le tome 58) met le doute quant à une possible ressemblance avec Vodka. En fait l'agent Camel est celui qui a, par erreur, dévoilé à l'Organisation que l'agent Akai faisait partie du FBI. Il s'en veut terriblement au sujet de la mort d'Akemi Miyano, mais Akai le rassure sur ce point. Lors de l'affaire de l'évasion de Rena Mizunashi, il est chauffeur du van qui la transporte. C'est un homme un peu bourru mais qui a un bon fond. C'est également un pilote hors pair et c'est d'ailleurs pour ça qu'Akai lui confie la voiture qui transporte Kir. Toujours dans le tome 58, bien qu'innocent, il est suspect dans une affaire de meurtre, et l'organisation en profite pour essayer de tuer Akai. On apprend dans cette affaire qu'il est très sportif. Dans les tomes suivants, il apparaît dans une enquête ayant un lien avec le FBI, mais sa présence n'est pas très importante.

CIA/Central Intelligence Agency (États-Unis)[modifier | modifier le code]

C'est l'agence de services secrets américains la plus réputée au monde. Elle dispose de méthodes bien plus libres que le FBI.

Rena Mizunashi[modifier | modifier le code]

Rena Mizunashi, alias Kir, son vrai nom est Hondo Hidémi, est une espionne de la CIA infiltrée dans l'organisation des Hommes en Noir. Elle devient présentatrice de télévision à ce moment-là. Son vrai nom est Hidemi Hondo mais elle change de nom pour ne pas être reconnue par son frère Eisuke. Rena/Kir/Hidemi apparaît dès le Tome 48. Victime d'un accident de moto lors d'une course poursuite avec le FBI, elle est conduite à l'hôpital et placée sous la garde d'agents du FBI. Son frère Eisuke finit par la retrouver alors qu'elle est à l'hôpital. Elle lui révèle alors sa véritable identité. Ayant entendu la conversation, Conan et Akai lui font réintégrer l'organisation des Hommes en Noir en simulant son évasion avant de révéler son identité au FBI. Au cours d'une dernière entrevue, elle est obligée d'abattre l'agent Akai afin de conserver sa couverture dans l'organisation… On apprend plus tard qu'elle a faussé la mort d'Akai en accord avec ce dernier, et en se servant du cadavre de Rikumichi Kusuda. Tandis qu'Akai se faisait passer pour Okiya, elle continuait d'espionner l'Organisation et informait systématiquement Akai ou Jodie de toute nouvelle manœuvre des Hommes en Noir. Elle a failli perdre la vie à plusieurs reprises, accusée d'être un "rat" (espion) ou d'avoir épargné Akai. Cette agent triple, à la fois journaliste, espionne et membre de l'Organisation est discrète, peu mentionnée mais très utile dans la lutte contre les Hommes en Noir.

Ethan Hondo[modifier | modifier le code]

Père d'Hidemi et d'Eisuke, agent de la CIA ayant infiltré l'Organisation. Il se suicide une fois découvert mais parvient à assurer la survie de sa fille, ainsi que celle de son fils.

JNPASB/Japan National Police Agency and Security Bureau (Japon)[modifier | modifier le code]

Ce sont les services secrets japonais.

Rei Furuya[modifier | modifier le code]

C'est le véritable nom de Bourbon, alias Tooru Amuro. Il apparaît au Vol. 75. On ne sait pourquoi Rei a décidé de rejoindre les services secrets, mais on connaît ses méthodes brutales, expéditives, sans scrupules pour arriver à ses fins, et qui laissent parfois pantois son entourage. Il est parfois compliqué pour Rei de concilier missions de l'Organisation et missions policières, qui sont radicalement différentes, et impliquent souvent des sacrifices moraux considérables. Rei a tendance à penser que la justice, surtout pour protéger son pays, vaut bien un mensonge ou deux, tandis que Conan lui pense que la vérité est la chose la plus importante. Le surnom de Rei est "Zero", qu'il a depuis l'enfance, peut-être dû aussi à la "Division 0" de la police, dans laquelle il travaille, c'est-à-dire les services secrets. Il semble avoir connu Wataru Date, le mentor de Takagi, et Jinpei Matsuda (donc probablement aussi Kenji Hagiwara), celui de Sato, tous deux morts dans l'exercice de leurs fonctions. Rei connaît aussi Masumi, et sait qu'elle est la sœur d'Akai.

Yuya Kazami[modifier | modifier le code]

Le subordonné de Rei, des services secrets, il apparaît au Tome 94. Ses débuts dans le manga se bornent à obéir strictement à son supérieur, au point de prendre un train et de souffler sur une vitre particulière, afin que la buée fasse apparaître un message laissé par un enfant plus tôt dans la journée. Il est plus connu pour ses apparitions dans les Films Conan, où il aide par exemple Rei à capturer Curaçao (Film 20). Dans le Film 22, il semble qu'il aura un rôle qui lui déplaira : arrêter Kogoro Mouri sur ordre de Rei alors qu'il sait qu'il est très probablement innocent.

Lorsque Kazami dit à Curaçao qu'il la torturera avec ses mémoires jusqu'à ce qu'elle crache la vérité sur l'Organisation, Kazami montre une partie obscure de la police secrète japonaise, ce qui n'impressionne d'ailleurs nullement Curaçao. Il faillit ensuite perdre la vie dans l'explosion de la grande roue, s'il n'eut pas été sauvé par Conan. Il montre aussi la difficulté que peuvent avoir les services secrets à s'entendre et à coopérer avec la police "civile". Malgré son obéissance aveugle envers Rei, Yuya le connaît très bien et l'admire. Il était aussi un camarade de Scotch avant qu'il ne meure.

Scotch[modifier | modifier le code]

Apparu au Vol. 88, Scotch était un espion de la police secrète au sein de l'Organisation, tout comme son ami Rei. Il a fréquenté Shuichi Akai régulièrement dans le cadre de leurs missions, ignorant que lui aussi était une "taupe". C'est cette ignorance qui causera la perte de Scotch, car il se suicidera une fois découvert par l'Organisation, croyant être poursuivi par Akai, qui voulait en fait l'aider à sortir de l'Organisation et le protéger, car il savait que lui et Bourbon sont des services secrets japonais. Rei, qui arrivera à ce moment, croira à tort qu'Akai a tué Scotch, ou du moins l'a forcé à se suicider. Depuis, Rei hait Akai et souhaite sa destruction, d'autant qu'il aimait également Akemi, de la mort de laquelle Akai est aussi indirectement responsable.

La famille " Serakai "[modifier | modifier le code]

Subaru Okiya/Shuichi Akai[modifier | modifier le code]

Okiya Subaru est un étudiant de Troisième Cycle de 27 ans qui prépare sa thèse de fin d'études. On le découvre dans le tome 60 ou dans l'épisode 509 en tant que résident de l'immeuble qui a pris feu. À la suite de ce fait, il demande aux Détectives Juniors de pouvoir voir le Professeur Agasa pour lui demander d'habiter chez lui. Cependant, il habitera chez Conan, qui lui demande de prendre soin de sa maison en son absence. On le reverra plus tard lors de l'affaire des avions en papiers au cours de laquelle il affronte indirectement Shinichi dans une course pour retrouver un directeur d'entreprise disparu. C'est un détective hors pair et ses talents de déductions sont à la hauteur de ceux de Shinichi. Ai a des doutes sur lui, mais ils seront dissipés dans l'épisode 704, vu qu'il aide Yukiko Kudo, la mère de Shinichi.

Il apprécie beaucoup Sherlock Holmes, et dans son ancien appartement il arrosait les plantes. À la fin de l'arc « Mystery train », on peut penser qu'il est Akai Shûichi, car certains indices qui le laissait déjà penser (par exemple, dans le tome 61, il boit du « Bourbon », et on apprend dans le tome 65 qu'Akai aimait beaucoup le bourbon) sont confirmés par le fait que Subaru était dans le train, qu'à un moment on voit Akai, et qu'à la fin de cette affaire, sur le quai, on remarque que Subaru possède, tout comme Akai, des yeux verts. Ce fut depuis confirmé dans " Scarlet Showdown ". Il change sa voix grâce à un appareil du professeur Agasa et parfois, Yusaku prenait sa place. Il était déguisé par Yukiko. Seuls Conan, ses parents, le professeur et James Black étaient au courant. Shuichi est le fils aîné de Tsutomu Akai et Mary Sera-Akai. Il est devenu agent du FBI afin d'enquêter sur la mystérieuse disparition de son père, il y a 17 ans, liée à l'Organisation.

Masumi Sera[modifier | modifier le code]

Sera Masumi est une détective qui apparaît pour la première fois dans le chapitre 768, soit l'épisode 646. Elle semble apporter beaucoup d'attention à Conan, et doute de son identité, qui coïncide avec la disparition de Shinichi et l'apparition de « Mouri L'Endormi ». On apprendra par la suite qu'elle a deux frères : un très fort qu'elle croit mort et qui est certainement Akai (c'est confirmé dans la file 938), et un autre très intelligent avec qui elle communique parfois au téléphone, bien qu'elle ne sache pas où il est et qui est peut-être Shuukichi Haneda, un joueur de shogi réputé. Elle vit à l'hôtel avec une fille de l'âge d'une collégienne (voir La Gamine). Elle semble amoureuse de Conan et il y a de grandes chances qu'elle connaisse sa véritable identité. C'est une détective très intelligente, bien qu'elle se trompe parfois. Masumi est la fille de Tsutomu Akai et Mary Sera-Akai. Il semble qu'elle soit venue au Japon avec sa mère dans un but précis, lié à l'Organisation.

Shuukichi Haneda[modifier | modifier le code]

Shuukichi Haneda apparaît pour la première fois en tant que...Suspect dans une affaire de meurtre, et ex-petit ami de l'agent Yumi ! On se rend très vite compte qu'il est très intelligent, il résoudra en partie l'affaire et se rendra compte rapidement que Conan est très intelligent. À la fin de l'affaire, on apprend que c'est en fait un joueur de shogi très réputé ! Malgré son apparence négligée, il peut avoir la " classe ". Plus tard, quand Yumi se fera enlever, il la délivrera à l'hôtel Haido avec l'aide de Conan et Yumi l'embrassera. Quelques heures après, il gagne le titre de Meijin. Il est possible qu'il soit le second frère de Masumi : il est blanc, très intelligent, apparu dans l'arc de Bourbon et Subaru-Akai et la Gamine semblent le connaître. Shuukichi est le second fils de Tsutomu Akai et Mary Sera-Akai. Champion de shogi, il vit seul, bien que sa mère et sa sœur soient à Tokyo. Il a changé de nom de famille et pris celui de Kohji Haneda, mystérieusement décédé il y a 17 ans, afin de faire honneur à celui qui fut son maître à penser en matière de shogi.

La Gamine/Mary Sera-Akai[modifier | modifier le code]

« La Gamine » est le nom donné par les lecteurs de Détective Conan pour désigner la fille qui vit chez Masumi[réf. nécessaire]. Physiquement, elle semble avoir l'âge d'une collégienne blonde aux yeux verts, malade étant donné qu'elle tousse tout le temps. Le fait qu'elle ait très vite compris le fonctionnement du nœud-papillon de Conan laisse sous-entendre qu'elle est très intelligente. Masumi semble lui obéir, lorsqu'elle lui demande ce qu'elle pense de Conan, elle lui répond qu'elle est « encore loin de lui faire confiance », elle ajoute également que si Conan lui pose des questions, elle doit lui répondre qu'elle est sa petite sœur qui provient de l’extérieur[15]. De nombreux lecteurs pensent qu'elle serait en fait la mère de Sera, et qu'elle aurait rajeuni à cause de l'APTX.[réf. nécessaire]

Elle est en réalité Mary Sera-Akai, une Britannique mariée à Tsutomu Akai, et experte en combat comme en techniques d'espionnage. Elle a rapetissé à cause de l'APTX 4869 et semble souffrir d'une étrange maladie. Malgré tout, elle a conservé ses facultés mentales et physiques et se cache avec sa fille à Tokyo, déménageant systématiquement, dans l'espoir de retrouver son corps afin de pouvoir "contre-attaquer".

Tsutomu Akai[modifier | modifier le code]

Tsutomu Akai est le mari de Mary Sera, et le père de Shuichi Akai, Shukichi Haneda et Masumi Sera. Il est mentionné au Vol. 92. Il y a 17 ans, Tsutomu fut impliqué dans l'affaire du double meurtre de Kohji Haneda et Amanda Hughes, et on ignore pour l'instant ce qui lui est arrivé pendant et après cet incident. Ainsi, la famille de Tsutomu le croit mort, bien que son corps n'ait jamais été retrouvé. Son implication dans l'affaire Haneda et sa disparition mystérieuse ont poussé son fils Shuichi à rejoindre le FBI afin de savoir ce qui lui est arrivé, d'autant que sa mort présumée a conduit Shuichi à vouloir se venger de ceux qui en ont été les responsables. Avant d'être porté disparu, Tsutomu a envoyé un SMS à sa femme dans lequel il lui explique s'être fait des ennemis avec des "personnes horribles", lui demandant ainsi d'emmener leurs enfants en sécurité au Japon (il est donc possible qu'ils vivaient aux États-Unis ou au Royaume-Uni), et de le considérer désormais comme inexistant à jamais. Tout cela arriva bien avant la naissance de Masumi, cette dernière n'a donc jamais connu son père.

Tsutomu est un homme mystérieux et négligé, aux vêtements amples et cachant don visage, dû au fait qu'il est probablement un journaliste ou enquêteur affairé, dont la curiosité doit être satisfaite en permanence. Cette caractéristique se retrouve également chez Shuichi, ainsi que le goût pour la vérité "qui doit être nettoyée de la sombre fumée qui l'obscurcit en permanence". Tsutomu se fait appeler "cette personne", même par sa famille, tout comme le Boss de l'Organisation, mais cela peut être parce qu'il a demandé à conserver une certaine discrétion, et aussi parce qu'il est lointain dans la série, d'autant que Masumi ne l'a pas connu. Il ressemble énormément à son second fils Shukichi, mais garde les "yeux des Akai", tandis que Mary est plus proche physiquement de sa fille et de son fils aîné. Masumi explique à Conan que la disparition de son père et d'autres raisons encore l'ont poussée elle et ses frères, ainsi que sa mère, à avoir des noms de famille différents. Toutefois, Shukichi Haneda a fait figurer le nom complet de son père sur son contrat de mariage avec Yumi.

Il a été théorisé que Tsutomu pourrait être soit effectivement mort et incinéré par l'Organisation, soit le préfet Kuroda (qui, d'après Yui, était une personne complètement différente après son coma de 10 ans), soit le mystérieux garde du corps Asaka, ayant également disparu il y a 17 ans, d'autant que Tsutomu pourrait maîtriser le Jeet Kune Do, et donc être capable d'assumer cette fonction.

Tsutomu a également un ami qui pourvoit aux besoins des enfants Akai et de leur mère, et il a été théorisé que cette personne pourrait être James Black, un Britannique comme Mary, qui sait que Masumi est une fille alors qu'il la rencontre apparemment pour la première fois (vol. 74). Tsutomu ne sait d'ailleurs peut-être pas qu'il a une fille.

Personnages du manga appartenant aussi au manga Magic Kaito[modifier | modifier le code]

Kid Cat Burglar - Kaitō Kid[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Kid Cat Burglar.
Signature de Kaitō Kid
Signature dans ses lettres d'annonce de vols.

Kid l'insaisissable / Kid Cat Burglar (怪盗キッド, Kaitō Kid?) est un cambrioleur largement inspiré d'Arsène Lupin, il utilise ses talents de déguisement et de prestidigitation pour arriver à ses fins. Incorrigible blagueur, le Kid envoie même à la police japonaise, en sorte d'énigme, toujours le lieu et la date de ses futurs vols qu'il restitue généralement. Rival de Shinichi (avec qui il partage une étonnante ressemblance physique), le Kid fait régulièrement des interventions dans le manga et dans la série télévisée. Il recherche une organisation semblable à celle des Hommes en Noir (dont les membres sont habillés de gris), et qui serait à l'origine de la disparition de son père, le tout premier KID… L'organisation grise serait à la recherche d'une pierre précieuse très particulière qui porte en son centre la « Pierre de Pandore », censée apporter l'immortalité. Le Kid s'est juré de retrouver cette pierre avant eux et de la détruire de ses mains. Après un cambriolage, on le voit regarder la pierre précieuse volée à travers le clair de lune. Il le fait pour déterminer par transparence si la « Pierre de Pandore » se trouve dedans. Il renvoie la pierre si elle n'y est pas, raison pour laquelle les objets volés sont toujours rendus à leur propriétaire. La police lui donne souvent le nom de code « 1412 » qui se réfère à la typographie du mot « KID ». Le Kid ne manque jamais une occasion de défier Conan dès qu'il le peut. Notons que les cambriolages du Kid ont la particularité de ne jamais faire aucune victime. Dans les films, il connait la véritable identité de Conan. À noter qu'il y a un manga de Gōshō Aoyama dont le Kid est le héros.

Kaito Kuroba[modifier | modifier le code]

Héros du manga "Magic Kaito" (une autre oeuvre de Gosho Aoyama), Kaito est un lycéen farceur mais très intelligent, qui est en réalité Kaito Kid, dit Kid l'Insaisissable, Kid le Voleur Fantôme, Kid 1412, Kid Cat Burglar, etc., c'est-à-dire le célèbre voleur magicien vêtu de blanc et réputé insaisissable, qui défraie les chroniques japonaises. Dans le manga "Detective Conan", il apparaît au Vol. 16. Seul Saguru Hakuba soupçonne la véritable identité de Kaito. Kaito est le fils de l'ancien Kid Toichi Kuroba, et de Chikage Kuroba, plus connue sous le nom de la Voleuse aux Mille Visages. Toichi est mort sur scène dans d'étranges circonstances il y a longtemps et Chikage a cessé ses anciennes activités. Kid est assisté par Konosuke Jii, un propriétaire de bar et vieil ami de son père. Il est amoureux de son amie d'enfance Aoko, et fait le malheur du père de cette dernière, Ginzo Nakamori, inspecteur qui traque le Kid sans relâche.

Kaito/Kid a découvert la véritable identité de Conan, dont il est le rival : Conan cherche à mettre Kid sous les verrous, sans succès, tandis que Kid cherche en permanence à épater Conan, et gagner ses défis contre lui, sans succès également. Conan et Kaito Kid ont des idées radicalement différentes : Conan voit principalement Kid comme un criminel tandis que ce dernier ne considère cela que comme un jeu, ajoutant que les détectives sont des êtres cruels et sans sensibilité, qui ne se contentent que des faits, ce qui irrite encore plus Conan. Lors de l'affaire du Mystery Train (vol. 78), Kid est découvert par Conan, et ce dernier lui offre la liberté en échange d'un service à lui rendre : se déguiser en Shiho Miyano et tromper Bourbon et Vermouth - Kid risquera même sa vie dans cette affaire, ce qui prouve quand même qu'il témoigne de la valeur et du respect à son adversaire. D'ailleurs, Conan ne traque jamais Kid en dehors de ses apparitions, signifiant que cette considération est réciproque.

Kid, en plus de ne jamais tuer ou blesser personne, met même sa vie en danger pour sauver des gens ou les aider lorsqu'il le peut. Dans sa jeunesse, Kaito a rencontré Yukiko Kudo, une ancienne élève de son père Toichi. Kaito Kid est aussi abhorré par Jirokichi Suzuki, qui ne supporte pas d'avoir perdu des défis face à lui. Parfois, des criminels se sont servi de la réputation de Kaito Kid ou de sa mère la Voleuse Fantôme afin de dissimuler leurs méfaits, et Conan n'a pas eu de remords à révéler la vérité, même si cela était au bénéfice de son ennemi. Kaito Kid est détesté par Masumi, qui le lui a bien fait savoir, en l'assommant avec une prise de Jeet Kune Do après qu'il l'a séquestrée dans les toilettes afin de prendre son apparence. Il est par contre aimé de Sonoko, qui le considère souvent comme un prince charmant, bien que récemment il ait aidé Makoto à renforcer son amour envers elle, en s'éloignant de cette dernière.

Saguru Hakuba[modifier | modifier le code]

Saguru Hakuba est un jeune détective qui apparait dans le tome 30, dans l'affaire du manoir du crépuscule. Il possède un faucon apprivoisé. Il semble détester le Kid car il indique en parlant du Kid que c'est « celui que je hais le plus au monde » ; il a aussi essayé d'attraper le Kid sans succès lorsque ce dernier s'est démasqué. Il réapparait dans les tomes 54 et 55 car il est invité pour l'émission « Détective Koshien ». Lors du meurtre, sa théorie s'avère fausse mais il trouve la preuve qui accuse le coupable. Il y a encore une allusion au Kid car quand Heiji Hattori lui dit: « Si pour toi un voleur équivaut à un meurtrier...Où allons-nous? », on le voit penser au Kid avec ces mots: « Hum...Eh bien... »

Inspecteur Ginzô Nakamori[modifier | modifier le code]

Cet inspecteur poursuit Kid depuis des années et se considère comme la seule personne capable de l'arrêter. Dans Détective Conan, il apparait pour la première fois dans le tome 16 lors d'un cambriolage du Kid, où la mère de Sonoko, propriétaire de la perle ciblée par le Kid, le qualifie d' « enquêteur attitré des affaires touchant au Kid ». L'inspecteur collabore à cette occasion avec l'inspecteur Chiyaki (ils seront parfois ensemble lors d'un cambriolage du Kid). Grâce à Conan, le cambriolage échoua. Le Kid réapparut plusieurs fois par la suite, mais il faut attendre le tome 44 pour que l'inspecteur réapparaisse dans le manga lors d'un cambriolage du Kid (où apparaitra Jirokichi Suzuki, qui deviendra un personnage récurrent des cambriolages du Kid par la suite). L'inspecteur prouvera alors sa connaissance des cambriolages du Kid (il sait que le Kid a un complice). Ensuite, c'est dans le tome 53 qu'il réapparaitra, lors d'un nouveau cambriolage. Quand le Kid sera accusé de meurtre, il dira à l'inspecteur Megure « Ce n'est pas lui qui a fait ça... Il ne vole pas la vie des gens... » ce qui prouve que l'inspecteur respecte son adversaire. L'inspecteur sera de nouveau présent lors d'autres cambriolages du Kid, dans les tomes 61, 64/65, 68, 70...

Aoko Nakamori[modifier | modifier le code]

Lycéenne, amie d'enfance et amour secret de Kaito, elle ignore tout de la véritable identité de ce dernier, et que son père, l'Inspecteur Nakamori, traque sans relâche son meilleur ami, tout en ignorant également qu'il est Kaito. Aoko apparaît au Vol. 16 dans Détective Conan, bien qu'elle soit avant tout un personnage de Magic Kaito. Elle est à Kaito ce que Ran est à Shinichi, bien qu'elle ne soit pas experte en arts martiaux. Toutefois, elle possède le caractère bien trempé de son père. Elle déteste d'ailleurs Kid car ses vols prennent tout le temps de son père qui doit enquêter en permanence, et est donc souvent absent de la maison, laissant constamment sa fille seule.

Konosuke Jii[modifier | modifier le code]

Le vieil assistant courageux et loyal de Kid, et autrefois de son père Toichi. Personnage du manga Magic Kaito, il apparaît officiellement dans Détective Conan au Vol. 44, lorsque Kid se confronte pour la première fois à Jirokichi, bien qu'il n'y soit que mentionné. Il aide ensuite Kaito lors d'un autre vol au Vol. 61, toujours dans l'ombre, puis apparaît plus véritablement au Vol. 78, dans l'affaire du Mystery Train, déguisé en vieille femme, afin d'aider Kid à voler le bijou de Jirokichi qui s'y trouve. Il est alors découvert par Conan et accepte avec Kid de l'aider à faire diversion avec Shiho Miyano. A la fin de l'affaire, Jii apparaît en caméo derrière Vermouth, s'échappant donc à son tour du train après Kid. On le retrouve ensuite dans l'affaire de la tortue-diamant (vol. 78-79). Jii est un expert en tours de magie et stratagèmes illusoires, et ses connaissances sont précieuses à Kid pour effectuer ses cambriolages spectaculaires. Jii est aussi le propriétaire d'un bar-salle de jeu nommé "Le Perroquet Bleu", dans lequel Conan et Kogoro résolvent d'ailleurs une enquête (Vol. 81), et rencontrent la barmaid Yuzuki Fukui.

Toichi Kuroba[modifier | modifier le code]

Toichi Kuroba est le père de Kaito, c'est un magicien et cambrioleur de renommée internationale, et le premier Kid. Il a rencontré sa femme Chikage, la Voleuse Fantôme, lors de son premier cambriolage. Son costume s'inspire, comme celui de son fils, d'Arsène Lupin, le légendaire cambrioleur. Toichi mourut sur scène, lors d'un accident de magie orchestré par une mystérieuse organisation ennemie. Il a transmis sa grande intelligence et son esprit farceur à son fils. Tel Kaito étant le rival de Conan/Shinichi, Toichi était le rival de Yusaku Kudo, qui cherchait constamment à arrêter ce dernier, sans jamais y arriver. C'est Yusaku qui donna à Toichi le nom de Kid en réinterprétant à sa manière le "1412" ("KID") qu'un journaliste avait écrit.

Yukiko, la femme de Yusaku, fut élève de Toichi Kuroba, qui lui apprit notamment l'art dramatique, l'art du spectacle et surtout l'art du déguisement, tout comme à une autre de ses élèves, Chris/Sharon Vineyard, la future Vermouth. Cela est sous-entendu dès le Vol. 35. Yukiko ignore toutefois que Toichi est Kid, contrairement à son mari, et que ce dernier le connaît. Elle a un jour appelé son maître "l'un de ses sept chevaliers" (vol. 55), en référence à l'un des romans de Yusaku : "Mes Rencontres avec 7 Chevaliers". Quant à Shinichi, il a également rencontré Toichi, qui l'a étrangement surnommé "son grand frère", car Toichi/Kid est "né après Shinichi", puisque Yusaku a donné son nom de Kid à Toichi, comme s'il lui avait "donné naissance", donc "après Shinichi". Toichi a également rencontré Ran, mais ne lui a pas parlé directement.

Chikage Kuroba[modifier | modifier le code]

Mère de Kaito, femme et veuve de Toichi, elle fut autrefois la Phantom Lady, une mystérieuse mais insaisissable voleuse aux 1000 Visages, qui cessa ses activités après sa rencontre avec Toichi Kuroba, le premier Kid, de qui elle eut un fils, l'actuel Kid. Chikage était alors une voleuse qui tenta, en même temps que Toichi, de s'emparer d'un bijou précieux, mais un accident la fit chuter dans le vide et faillit lui coûter la vie, si Toichi ne l'avait pas sauvée. Elle aima alors ce dernier et l'épousa par la suite. Dans "Détective Conan", Chikage n'apparaît qu'au tome 70, où elle est mentionnée par Sonoko comme étant l'une des plus grandes voleuses de l'ère Showa (1926-1989), réputée insaisissable pour s'être déguisée en imitant les visages de centaines de personnes. Elle adorait également se maquiller et se déguiser de manière lugubre et monstrueuse, se faisant passer pour un ectoplasme. Elle ne s'attaquait qu'aux grandes entreprises ou institutions, et généralement aux individus très riches qui gagnaient leur vie de manière très peu honnête. Accusée faussement d'être la cambrioleuse de l'exposition sur Ryoma Sakamoto, elle fut disculpée par Kid et Conan, qui désignèrent comme vrais coupables le commissaire de l'exposition ainsi qu'un célèbre expert, qui avaient pour intention de voler les véritables objets de l'exposition, et d'en fabriquer de fausses répliques, puis de faire accuser la voleuse, qui les avait déjà visés il y a des années car ils agissaient déjà de manière frauduleuse à l'époque.

Autres personnages[modifier | modifier le code]

Le Criminel[modifier | modifier le code]

Mystérieuse ombre humaine, généralement menaçante, elle est utilisée par Gosho Aoyama comme couverture de la véritable identité d'une personne ou d'un criminel, avant que Conan ou un autre ne révèle sa véritable nature, et ne jette donc la lumière sur l'obscurité entourant cet individu. "Le Criminel" est depuis devenu un personnage phare et incontournable de l'univers Conan, très célèbre même hors du manga, au Japon.

Samizu Kichiemon[modifier | modifier le code]

Mystérieux marionnettiste, artisan et constructeur de pièges de l'époque Bakumatsu (XIXe siècle), dont les casses-têtes fascinent les magiciens et aventuriers du monde entier, y compris Jirokichi et Kid. Il est mentionné dès le Vol. 46.

"Le fantôme de Shuichi Akai" ou Scar Akai[modifier | modifier le code]

Déguisement utilisé par Bourbon et Vermouth afin de piéger Sherry, Jodie ou des proches d'Akai, et de vérifier si il a bien été tué par Kir. Ce déguisement consiste en un visage d'Akai en partie grièvement brûlé, masqué par un chapeau ou une casquette, et de longs vêtements sombres. Il s'accompagne d'un prétendu mutisme et d'un comportement très désorienté, afin de faire croire à un choc post-traumatique. Ce déguisement est d'abord utilisé par Bourbon au Vol. 65 afin d'approcher Jodie lors d'une affaire de braquage de banque dans laquelle elle se retrouve otage - Bourbon montre d'ailleurs son appartenance au côté "clair" en essayant de neutraliser les voleurs et de sauver les gens, prouvant qu'il appartient bien à la police secrète. Le but était de vérifier si Jodie avait pris part à un éventuel maquillage de la mort de Shuichi Akai, si elle serait surprise en bien ou en mal, et si elle croyait réellement à la mort de son ancien collègue.

Par la suite, au Vol. 67, Bourbon prend de nouveaux les traits d'Akai afin de piéger Jodie et Camel, profitant de l'animation causée par un kamikaze (en réalité un piège de l'Organisation). Il est alors malencontreusement pris pour cible par l'Organisation, qui ne découvre que grâce à Vermouth (la seule dans la confidence puisqu'elle fabrique ses masques) que Bourbon se déguise en Akai afin d'enquêter sur sa véritable mort auprès de ses proches, une initiative purement personnelle et pour laquelle le Boss avait donné son aval. Toutefois, la présence de Subaru Okiya, le vrai Shuichi Akai, empêcha Bourbon de s'approcher par la suite de ses proches (seuls James, Conan, Yusaku et Yukiko étaient au courant). Bourbon/Akai réapparaît près de l'Agence Mouri, au Vol. 76, soupçonnant Kogoro d'être lié à Akai, et souhaitant aussi vérifier la réaction de sa sœur, Masumi, qui croit effectivement Akai mort (l'ayant probablement appris de la bouche de James). Bourbon avait préalablement rencontré la sœur d'Akai lors d'une mission dans l'Organisation avec ce dernier, ainsi que Scotch (vol. 88-89).

Enfin, le "fantôme" réapparaît au Vol. 78, à bord du Mystery Train, personnifié cette fois par Bourbon ou Vermouth, afin de piéger puis de neutraliser d'abord Masumi, espérant qu'Akai se montrerait, puis Sherry. Lorsqu'il passe effectivement devant Haibara (on ne sait si Bourbon ou Vermouth personnifie Akai à ce moment), celle-ci est choquée de voir Akai, mais en réalité tout simplement de revoir "Dai Moroboshi", puisqu'elle n'a jamais revu Akai depuis sa sortie de l'Organisation, et elle ne sait pas que ce dernier est "décédé". Le fantôme rencontre ensuite Yukiko, qui lui murmure qu'elle sait qu'il/elle est Vermouth. Cette dernière révèle en effet son déguisement à Yukiko, tandis qu'un faux "fantôme", en réalité Subaru Okiya déguisé, empêche Bourbon, qui a repris son apparence de Tooru Amuro, de tuer Sherry (qui est en fait Kaito Kid)

A la fin de l'affaire, Bourbon ne comprend pas pourquoi Akai ne s'est pas montré, et croit Sherry morte. C'est aussi à ce moment que Subaru Okiya se révèle secrètement être Shuichi Akai. Bourbon pense alors qu'Akai s'est déguisé et a pris une couverture, qu'il découvrira plus tard être celle de Subaru Okiya.

Renya Karasuma[modifier | modifier le code]

Renya Karasuma serait le Boss de l'Organisation, tel qu'il a été révélé par Gosho Aoyama au Vol. 95, et donc le mystérieux "Ano Kata"/"Cette Personne" dont aucun agent de l'Organisation n'ose prononcer le nom. Il est ainsi l'antagoniste principal de la série, et la cible de Conan et des services de renseignements et de police du monde entier, car sa chute causerait la chute de l'Organisation elle-même.

Renya Karasuma serait né dans les années 1850, vers la fin de l'ère Edo (XIXe siècle). Lorsqu'il apparaît dans la série, mentionné par son nom complet dès le Vol. 30 (bien que mentionné comme le boss dès le Vol. 24 par Gin), Karasuma est déjà mort depuis une quarantaine d'années, à près de 99-100 ans. Multimilliardaire, redoutablement puissant - l'une des personnes les plus puissantes et dangereuses du Japon - , il disparut dans de très mystérieuses circonstances, laissant accroire à Conan et à Yusaku qu'il serait encore en vie, et dirigerait donc l'Organisation dans l'ombre. Personne ne sait s'il a eu des descendants, d'autant que toute sa fortune a disparu, et son manoir est passé entre d'autres mains. Il a été théorisé que Karasuma aurait pu prendre une version anticipée de l'APTX et rajeunir. Karasuma avait énormément de contacts avec des personnes très riches, très puissantes et très célèbres au Japon et dans le monde. Il a toujours fait l'objet d'enquêtes de la part de la police et de détectives. Son emblème est celui d'un corbeau effrayant enroulé sur lui-même, qui rappelle son nom "Karasuma" ("karasu" veut dire "corbeau"), son aspect rappelant celui du corbeau (dos voûté, apparence sombre, crâne dégarni, doigts longs et fins aux ongles rappelant des serres, nez aquilin proéminent, etc.), ainsi que son comportement lugubre, son manoir sombre niché en haut d'une montagne, le fait qu'Akemi ait dit à Conan que les membres de l'Organisation étaient des corbeaux, etc. "Karasuma" veut d'ailleurs dire "le cercle du corbeau", ce qui correspond bien à l'idée d'une "Organisation des corbeaux", et le fait que son emblème soit un corbeau enroulé sur lui-même.

Karasuma a hérité du "Manoir du Crépuscule", une vieille bâtisse sombre d'inspiration occidentale, nichée et isolée en haut des montagnes de Nishitama, près de Tokyo, de sa mère, et il s'agissait de sa résidence secondaire. Un jour, Karasuma trouva un indice lui donnant des raisons de croire que sa mère lui avait légué une fortune colossale qui serait cachée quelque part dans le manoir. Il s'agissait notamment d'une énigme disant : "La nuit ou les deux voyageurs ont regardé le ciel, le démon est descendu dans le château, et le roi, apeuré, s'est enfui en emportant son trésor, la princesse a versé ses larmes dans le Saint-Graal, implorant le pardon, et le chevalier a fait couler son sang jusqu'à la dernière goutte." Karasuma fut incapable de résoudre l'énigme par lui-même, et, consumé par son avidité, engagea de nombreux archéologues et spécialistes d'énigmes afin de la résoudre à sa place, moyennant un salaire très attirant. Comme ces derniers échouaient également, il commença, par impatience, et voyant la fin de sa vie arriver, à les tuer les uns après les autres pour les motiver à trouver son trésor plus rapidement. Les archéologues avaient fait eux-mêmes des copies manuscrites et imprimées de l'énigme sur divers supports de papier, les photocopieuses n'existant pas à l'époque. Certains, comme Kyosuke Senma, père de la célèbre détective Furuyo Senma, écrivirent avec leur propre sang des indices pour trouver le trésor, avant de mourir.

Plus tard, Karasuma mourut sans trouver son trésor, et quelque temps après, une vente aux enchères illégale de tous les biens précieux qu'il avait acquis durant sa vie entière eut lieu. Il a été théorisé que c'est Karasuma qui a envoyé les deux hommes mystérieux au Manoir afin de faire fumer aux participants de la vente une sorte de marijuana aux propriétés fortement hallucinogènes, provoquant une véritable crise de folie parmi les nombreuses personnes riches, puissantes et influentes qui étaient venues dans le plus grand secret, et chacun se mit à courir avec les pièces qu'il avait acquises, à pleurer de terreur, et à s'entretuer. Les inconnus sont finalement repartis avec l'intégralité des pièces qui devaient être vendues, et on retrouva un véritable carnage au sein du Manoir, au point que l'affaire dut être étouffée, et le manoir laissé à l'abandon. Rien n'a été touché depuis : les traces de sang abondent, en particulier, lorsque Conan découvre le Manoir, bien qu'on ait tenté de les effacer auparavant. Bien plus tard, Furuyo Senma, qui voulait retrouver le trésor de Karasuma, pour lequel son père avait perdu la vie de manière atroce, s'associa avec le détective gourmet, Shukuzen Oogami, afin de racheter le manoir et de le fouiller de fond en comble. Échouant également, ils décidèrent d'inviter des détectives dans une soirée spéciale afin qu'ils le trouvent à leur place. Oogami proposa de les tuer l'un après l'autre, comme Karasuma, afin de les forcer à aller plus vite, mais sa complice Senma, qu'il voulait tuer, se retourna contre lui et l'empoisonna. Elle prétendit ensuite mourir, et se cacha en réalité dans la salle de contrôle secrète du manoir, vérifiant si les détectives arriveraient enfin à trouver le trésor.

Finalement, les détectives s'entretuèrent, mais Conan appela Senma et lui révéla la vérité. L'énigme avait un rapport avec la grande et unique horloge du manoir, dans la salle à manger, et avec les jeux de cartes. Il suffisait de placer les deux aiguilles à minuit, pointes vers le haut ("les voyageurs regardent le ciel la nuit"), puis de les mouvoir dans la direction dans laquelle regardent les figures du Roi de Carreau ("le roi et son trésor"), de la Reine de Cœur ("la princesse qui pleure et demande le pardon") et du Valet de Pique (« le chevalier et son épée »), et autant d'intervalles de 5 minutes en avant que l'indique la valeur de chaque carte : 13, 12, 11. Conan déduisit cela grâce au message laissé par Kyosuke, utilisant son propre sang, concernant "la carte maîtresse". Il faut donc tourner les aiguilles de 13 à gauche, 12 à gauche et 11 à droite, ce qui provoque la chute de l'horloge, qui était en fait en or massif, et le déclenchement d'un mécanisme impressionnant faisant s'effriter la peinture des murs extérieurs du manoir, révélant une demeure dorée comme le soleil à son couchant, d'où le nom "Crépuscule". Conan révèle également que les détectives se sont faussement entretués pour piéger Senma et l'amener à dire la vérité à un enfant.

La famille Karasuma n'avait donc pas de limites à son ambition ni à sa fortune, encore moins à son intelligence. Renya Karasuma dirigerait donc probablement l'Organisation afin de promouvoir ses intérêts, qui sont certainement liés à l'immortalité, la puissance éternelle et l'argent, et est donc pour cela prêt à tous les crimes, toutes les cruautés, sans scrupule aucun. Sa grande intelligence et le fait qu'il soit internationalement recherché lui commande de rester extrêmement discret et caché, et il ne communique donc que par SMS avec ses agents. Son numéro de téléphone est par ailleurs lié aux corbeaux : le son des touches (téléphones japonais) correspondant au numéro à appeler - #969#6261[10] - rappelle une partie de la musique de la comptine "Nanatsu No Ko" ("Les sept petits enfants", ou alors "le septième enfant"), qui parle d'une mère corbeau et de ses petits sur une montagne, lorsqu'on lui demande "Mère corbeau pourquoi pleures-tu ?". Étant donc facile à se remémorer, ce numéro/cette chanson impose aux membres de l'Organisation qu'ils ne l'enregistrent pas dans leur téléphone, mais la tapent plutôt manuellement, systématiquement, pour le contacter par SMS, une fois de plus afin de protéger son identité. Lorsque Conan entend Vermouth taper ce numéro (Vol. 42), il se remémore le son et découvre au Vol. 46 qu'il s'agit de la comptine des enfants. Mais Haibara lui déconseille d'appeler le numéro ou de le donner à la police, car sinon les conséquences seraient terribles, le boss étant particulièrement pointilleux sur sa sécurité, et étant prêt à tout pour cela.

C'est le boss qui promeut les agents et leur donne leurs noms de code basés sur des alcools (forts pour les hommes, mélangés pour les femmes) à sa guise. Seuls des agents de haut rang comme Gin, Rum ou Vermouth ont un accès direct au boss. L'extrême prudence de Renya va jusqu'au fait que lui, ou les autres propriétaires de son manoir après sa mort, aient fait installer des caméras cachées partout dans la demeure, reliées à une salle de contrôle secrète, sans ligne téléphonique, hors réseau, avec des pièges mortels, un ordinateur de communication centrale dernier cri, etc. Renya avait même en réserve des armes à feu, dont Oogami et Senma se sont très probablement servi pour amener les détectives à s'entretuer. Haibara avait fait référence à un projet central sur lequel l'Organisation travaille depuis plus de 50 ans et qui a amené aussi à sa création, ce qui indique que tout porte à croire que le projet est celui de conférer l'immortalité à Renya afin qu'il puisse continuer à régner dans l'ombre sur ce qu'il voudra. Ce qui explique les débuts de la création de l'APTX, le recrutement des Miyano, le laboratoire, etc., mais aussi les dangereux projets de Renya qui ont poussé les Miyano à arrêter leurs recherches par la suite. Haibara s'était elle-même rendue sur l'île de Bikuni (vol. 28) il y a quelque temps, et inscrite à la loterie pour tenter d'obtenir la Flèche de Dugong, censée apporter l'immortalité à son possesseur, peut-être sur ordre du boss.

Karasuma sert donc de faire-valoir négatif et maléfique à Conan : ils sont tous deux extrêmement intelligents, mais Conan valorise la vérité et la vie, tandis que Renya n'a aucun scrupules à donner la mort, à mentir et à cacher, puisqu'il se croit immortel. Senma indique à Conan qu'elle et Oogami se sont fait posséder par Renya : c'est un être démoniaque, qui rend mauvais tout ce qui l'approche. La preuve en est les nombreuses tragédies qui ont lieu dans son manoir, malgré la volonté de leurs hôtes, à chaque fois. Renya est extrêmement cruel et sans pitié, y compris pour des agents qui lui ont été très proches, voire des anciens amis, s'ils échouent ou se font prendre même une seule fois. Parfois, Karasuma montre des signes "d'humanité", en ordonnant à ses agents de ne tuer ou détruire que ce qui est nécessaire, et même en "pardonnant" par exemple à Rum, qui a complètement échoué dans l'affaire Haneda, bien que les raisons en soient encore obscures, et à Vermouth, qui a échoué à tuer Sherry. Il n'est également pas un tyran aveugle, puisqu'il reconnaît la pertinence de certaines missions plus ou moins officielles menées par Vermouth ou Bourbon, si elles permettent vraiment d'obtenir quelque chose et si le procédé pour y arriver est intelligent. Renya est très proche de Vermouth, décrite comme sa favorite, et ayant une relation secrète avec lui (qu'elle veille bien à ce que personne ne découvre), au grand regret d'autres membres de l'Organisation. Renya semble toutefois avoir des doutes sur sa loyauté depuis le Vol. 42, où il se rend compte qu'il lui a "laissé trop de liberté".

Le fait qu'il ait hâtivement pardonné à Rum son échec est aussi une source de jalousie pour les autres. Renya est également très proche de Gin, en qui il a pleine confiance, le sachant aussi cruel, déterminé et intelligent que lui, et donc lui permettant souvent d'orchestrer des missions à sa place. Mais le comportement de Renya et ses folles ambitions ont conduit de nombreux agents à se détourner de lui, et, sans le savoir, de multiples agents doubles voire triples se sont multipliés au sein de son Organisation : Vermouth elle-même (en épargnant Shinichi, Sherry et d'autres, et en cherchant l'élimination de l'Organisation pour certaines raisons), Sherry et les autres Miyano, Bourbon, Kir, Rye, Scotch, Irish, etc. Les seuls ennemis de Renya sont pour l'instant Conan, les services secrets mondiaux dont le FBI, la CIA, la JNPASB, etc. (puisqu'il est possible que Renya cherche également à dominer le monde), mais aussi des hommes politiques comme Yasuteru Domon, qui a failli être éliminé car il souhaitait nettoyer le Japon de tous ses criminels s'il était élu Premier Ministre (finalement il renoncera à poursuivre sa campagne pour des raisons personnelles). Renya, comme Vermouth, craint aussi Shuichi Akai, qu'il considère comme un potentiel dangereux ennemi de l'Organisation, l'ayant infiltré et fui sans problème, étant redoutablement intelligent et doué au tir, au point qu'il l'ait surnommé "Silver Bullet" (telle une balle d'argent qui tuerait un loup-garou en un coup; ce qui rappelle le médicament APTX qui peut tuer rapidement). Il ignore aussi que Vermouth connaît l'existence d'un autre danger pour l'Organisation : Shinichi Kudo, qui est aussi intelligent qu'Akai, et qui a rapetissé, sans que Renya ne le sache, et qui est entouré de nombreux alliés.

La véritable apparence de Renya est pour l'instant inconnue, se bornant à une simple silhouette obscure (vol. 30 et vol. 95). Si Renya est vivant en dépit de toute croyance, il aurait donc été impliqué dans l'affaire Haneda d'il y a 17 ans : en effet, Kohji a laissé un message avant de mourir, le message "UMASCARA", que Conan et Shuichi croyaient signifier "ASACA RUM", mais qui pourrait bien être "CARASUMA" (le "K" étant absent du miroir dont Kohji s'est servi pour son message). C'est Yusaku qui l'annonce à son fils, ce que Shuichi croit également, et Conan en déduit qu'il est bien le boss de l'Organisation, et qu'il combat la personne la plus dangereuse du Japon, que tout le monde croit morte, au point que Yusaku et Yukiko ont décidé de rentrer à Tokyo pour aider leur fils dans ce périlleux combat.

Pour Karasuma, Aoyama s'est inspiré du Professeur James Moriarty, le célèbre et principal antagoniste des aventures de Sherlock Holmes. Tout comme Moriarty, le boss ne montre jamais son vrai visage et travaille dans l'ombre, tirant les ficelles de loin. C'est, comme Moriarty, un être dénué d'humanité, au sang froid, qui ne laisse rien derrière lui, prudent, discret, presque invisible - ce qui explique les méthodes d'agir similaires de l'Organisation. Karasuma pourrait aussi s'inspirer du Roi Salomon, dans la Bible, qui fut un des rois les plus riches, les plus puissants et les plus sages de tous les temps, au point d'attirer vers lui la grande Reine de Saba en personne, mais des années après le départ de celle-ci, dans sa vieillesse, Salomon se corrompit et devint idolâtre et cruel, et Dieu en punition causa la chute de son royaume glorieux. Le parallèle peut être fait avec Renya : lorsque sa mère mourut, il devint un tyran abominable, ne régnant plus sur le Japon que par le mal. D'ailleurs, le tableau dans la salle à manger du Manoir du Crépuscule (qui indique également une idée de "soleil glorieux qui s'éteint") est une réplique de la "Visita de la reina de Saba a Salomón" dans la Cathédrale Saint-Bavon, de Lucas de Heere, bien que la disposition des personnages sont inversée.

Kohji Haneda[modifier | modifier le code]

Kohji Haneda est mentionné dès le Vol. 89. C'était un brillant joueur de shogi professionnel ainsi que le "frère de cœur" ou le "demi-frère" de Shukichi Haneda, actuel champion de shogi s'inspirant beaucoup de Kohji. Avant de mourir, Kohji avait remporté quatre des sept grands titres de champion de shogi, et beaucoup pensaient qu'il arriverait jusqu'au bout. Kohji a beaucoup influencé Shukichi Haneda, qui l'aurait peut-être rencontré, notamment via sa devise favorite : "toujours suivre le plan de départ", que Shukichi a écrit ou fait écrire sur son éventail fétiche. On ne sait quelle est la relation exacte entre les deux hommes, mais Shukichi l'appréciait suffisamment pour changer des caractères de son prénom afin qu'il ressemble au sien, et même prendre ce nom de famille, ce qui peut aussi laisser entendre que Shukichi doit cacher son identité, comme sa mère et sa sœur.

Il y a dix-sept ans, Kohji mourut dans de très étranges circonstances, irrésolues jusque lors. Il était aux États-Unis où il devait participer à un tournoi d'échecs, un jeu qu'il aimait également beaucoup. La veille au soir du tournoi, Kohji fut mortellement agressé par un inconnu dans sa chambre du Juke Hotel, qui fut mise sens dessus dessous, probablement alors qu'il cherchait à fuir, lutter ou se défendre. Son corps portait des traces de lutte, mais nul ne sut comment il avait été tué. Ai pense pourtant que Kohji a été assassiné avec l'APTX 4869, puisque son nom est apparu dans la liste des victimes "décédées" du poison, ce qui implique que l'APTX peut aussi être utilisé pour tuer sans laisser de traces, donc il s'agissait peut-être d'une version primitive du médicament. Le nom " Kohji Haneda" est étrangement écrit deux lignes plus bas que celui de Shinichi sur la liste des victimes de l'APTX, alors que ce dernier s'est vu administrer le médicament bien après Kohji, et donc ainsi quelqu'un aurait réarrangé les noms de la liste. Comme Shinichi est le seul de la liste à avoir été déclaré mort par Haibara, après toutefois avoir été déclaré introuvable au départ, cela veut dire que Shinichi est probablement le premier sujet à tester la nouvel APTX "inoffensif" d'Haibara.

Avant de mourir, Kohji aurait laissé un message indiquant l'identité de son agresseur : il avait découpé les lettres d'un miroir de poche avec un ciseau, en le passant sous l'eau. Les lettres découpées étaient "UMASCARA" de "PUT ON MASCARA" ("Mettez du mascara", il s'agissait en fait d'un des slogans de la marque Fusae qui figurait sur les miroirs de poche fabriqués par la firme). Kohji laissa les lettres en verre découpées dans l'évier de sa chambre, et fut tué peu de temps après - on le retrouva notamment un ciseau à la main, et le miroir brisé avec les quatre lettres restantes "PTON" se trouvait près de lui, pour aiguiller la police. "UMASCARA" peut aussi se lire "ASACA RUM", ce qui laisse accroire que Rum, le second de l'Organisation, aurait été mêlé à cette affaire, et qu'il serait Asaca, ou plutôt Asaka, le mystérieux garde du corps qui s'est enfui après l'affaire et qui n'a jamais été retrouvé, sans qu'on sache si c'était un homme ou une femme, son employeur et confident, Amanda Hughes, ayant elle aussi été assassinée dans les mêmes circonstances.

En effet, le même jour, dans le même hôtel, au même moment, une riche américaine du nom d'Amanda Hughes fut retrouvée morte dans les mêmes circonstances. Amanda était qui plus est une grande fan de Kohji, l'ayant plusieurs fois invité dans sa chambre ou dans l'autre à jouer aux échecs, ou au shogi. Toutefois, la chambre d'Amanda n'était absolument pas sens dessus dessous. Amanda était accompagnée de son garde du corps, Asaka, dans tous ses déplacements, et étrangement, cet/cette Asaka disparut mystérieusement après les faits, et on pense encore qu'il s'agit du coupable dans l'affaire. Dans les deux chambres, le robinet était ouvert, et pour le cas de Kohji c'était pour attirer l'attention de la police sur les lettres découpées qu'il avait laissées dans l'évier, désignant son meurtrier. Amanda avait été plusieurs fois en contact avec Kohji, et avait même été dans sa chambre avant sa mort. Il est possible que la relation entre Amanda, recherchée par l'Organisation, et Kohji ait pu conduire à la mort de ce dernier.

Il semblerait que quelqu'un cherche à faire remonter en permanence l'information sur Kohji Haneda sur le net, ajoutant des informations et des photos, au grand dam de l'Organisation qui essaie de faire oublier la "bévue" de Rum. Lorsqu'Agasa révèle à Conan, Ai et Subaru qu'il a été contacté par la police pour venir fournir des explications à propos d'un meurtre similaire, la victime tenant des ciseaux fabriqués par le professeur, les deux détectives s'y rendent et découvrent effectivement que, de la même manière que la victime désigna son bourreau en découpant du verre, Kohji désigna le sien il y a des années en découpant le miroir, indiquant donc "ASACA RUM" (Vol. 90). On sait aussi que l'affaire Haneda et la disparition de Tsutomu dans cette histoire poussèrent Shucihi Akai à rejoindre le FBI. Plus tard, Kogoro enquêtera sur la mort d'un détective-médium, Gaito Hotta, le "Soul Detective", qui prétendait connaître lé vérité sur l'affaire Haneda. Masumi et Mary s'intéressent également à Kohji Haneda et enquêtent de loin sur la mort de celui qui, par hasard, se trouvait être leur voisin de chambre dans leur hôtel. Le préfet Kuroda s'intéresse également à l'affaire Haneda (Vol. 93), et la met en lien avec Rumi Wakasa. Il connaît l'existence du mystérieux article web sur Haneda, et peut très bien être lié de près ou de loin à l'affaire. Plus tard, Yusaku et Subaru réfléchissent sur le message de Kohji (vol. 95), et remarquent que les lettres peuvent aussi former "CARASUMA", ce qui implique sue le mystérieux mais terrifiant Renya Karasuma aurait un lien avec l'affaire Haneda, mais aussi avec l'Organisation, dont il pourrait être le chef.

Asaka[modifier | modifier le code]

Mystérieuse personne impliquée dans l'Affaire Hughes-Haneda d'il y a 17 ans, unique individu soupçonné d'être le double tueur de Kohji Haneda et d'Amanda Hughes. Conan le soupçonne notamment d'être Rum, le second de l'Organisation. Asaka, dont on ignore encore si c'est un homme ou une femme, a approché Amanda Hughes il y a des années afin de devenir son garde du corps. Amanda en particulier était la cible de l'Organisation pour certaines raisons. Elle et Kohji ont ensuite été retrouvés morts dans leurs chambres d'hôtel respectives, aux États-Unis, il y a 17 ans, dans des circonstances très mystérieuses. Il semblerait que Kohji et Amanda aient été tués par l'APTX 4869 ou quelque chose du même genre, ce qui indique qu'à une certaine période, l'APTX servait à tuer et non à rapetisser. Seul Kohji toutefois a été inscrit dans la liste des victimes de l'APTX. Asaka a ensuite disparu sans laisser de trace, on ne sait pas grand chose sur lui/elle en général, et comme on ne connaît pas non plus le sexe de Rum, cela laisse accroire qu'ils ne font qu'un. (Vol. 89-90)

Gaito Hotta, le "Soul Detective", dont une connaissance se trouvait un jour au Juke Hotel aux États-Unis, a appris qu'Asaka aurait été vu/vue tenant un petit miroir de poche, et Hotta a ainsi supposé qu'elle était une femme, bien que la fiabilité de ce témoignage et même d'Hotta, qui est un imposteur, soit discutable et peut-être influencée par le fait que le garde du corps était peut-être en possession d'un accessoire pour femme. Actuellement, Conan soupçonne qu'Asaka est un garde du corps féminin (se basant sur ce qu'a dit Hotta) qui pourrait être Mary, la mère de Masumi experte en arts martiaux et possiblement rajeunie à cause de l'APTX, ou Rumi Wakasa, la nouvelle aide-maîtresse de Conan, également très douée en arts martiaux. Conan pense aussi qu'Asaka pourrait être Rum d'après le message ante-mortem laissé par Kohji Haneda avec son miroir de poche cassé, comme le montre une photo sur le site de l'affaire, constamment remis en ligne par une mystérieuse personne. En effet, le miroir cassé de Kohji n'avait que les lettres "PTON" de "PUT ON MASACARA", les lettres manquantes "U MASCARA" pouvant être réarrangées en "ASACA RUM". (Vol. 89-90-91)

Si ce message signifie "Asaka est Rum" ou quelque chose dans ce genre, ce que pensent également Akai et Conan, cela expliquerait pourquoi quatre membres de l'Organisation (Gin, Vodka, Vermouth et Bourbon) ont été envoyés enquêter sur tout ce qui touche à l'Affaire Haneda ou à Asaka, étant paranoïaque à ce sujet et voulant protéger Rum à tout prix. Gin et Vodka se sont finalement rendus compte que Hotta n'en savait pas vraiment plus qu'eux et était mort de toute façon (Gin rappelant notamment que Rum a complètement échoué lors de cette Affaire), et Bourbon et Vermouth ont découvert que le "ASACA" auquel faisait référence le chanteur Rokumichi Hado n'était autre que le nom de sa fille morte lors d'une fausse couche, à laquelle il a écrit une chanson en hommage en changeant légèrement le "K" pour donner un aspect mystique à son chant, avant de se suicider, se sentant responsable de la fausse couche de sa femme. Rokumichi Hado avait notamment fait une pause dans sa carrière il y a 17 ans, mais la raison en était justement la fausse couche de sa jeune épouse. (Vol. 89-90-91)

Amanda Hughes[modifier | modifier le code]

Américaine fortunée et âgée assassinée il y a 17 ans dans sa chambre du Juke Hotel aux États-Unis, de manière très mystérieuse, tout comme Kohji Haneda, dans les mêmes circonstances, et également de nuit. Tout comme Haneda, la cause de sa mort n'a jamais pu être déterminée. Elle a très probablement été empoisonnée par l'APTX 4869 ou une substance similaire, puisque Kohji Haneda a été tué de la même manière, et a vu son nom apparaître sur la liste des victimes de l'APTX. Ai Haibara n'a pas encore confirmé si elle a vu le nom d'Amanda sur la liste ou non, ce qui paraît étrange. Amanda avait apparemment des contacts avec deux agences de renseignement américaines, le FBI et la CIA, et ainsi on peut donc supposer qu'elle était liée de près ou de loin à l'Organisation. Amanda séjournait dans le même hôtel que Kohji, dont elle était fan, et avec qui elle jouait souvent au shogi ou aux échecs. Il a notamment été prouvé qu'elle a visité sa chambre d'hôtel. Conan soupçonne qu'un agent de l'Organisation a été infiltré comme garde du corps auprès de cette personne très médiatique - et donc en besoin de protection - : un certain "Asaka", homme ou femme, qui l'aurait tuée donc au moyen de l'APTX ou d'un autre poison. Le garde du corps disparut ensuite complètement. (Vol. 89-90)

Suguru Itakura[modifier | modifier le code]

Personnages des Films Conan[modifier | modifier le code]

Teiji Moriya (film 1 )[modifier | modifier le code]

L'antagoniste principal du Film 1. Architecte, il est obsédé par la symétrie, et cherche à détruire les anciens immeubles qu'il a construits, pas assez symétriques à son goût, afin de les remplacer par des nouveaux beaucoup plus symétriques. C'est lui qui plaçait des bombes à des endroits particuliers de la ville afin de détruire ses anciennes créations. Il déteste Shinichi Kudo car il a fait arrêter le maire Okamoto, qui a couvert l'accident de voiture mortel causé par son fils Kohei, alors que le maire soutenait activement le projet de reconstruction de Moriya nommé "Perfect Nishita Town". Ne parvenant pas à se faire exploser dans sa maison, Moriya menace de faire exploser la tour d'un centre commercial où Ran se trouve au même moment. Heureusement, Conan, imitant la voix de Shinichi, parvient à guider Ran sur la manière de désamorcer la dernière bombe, ce qu'elle parvient à faire, et Moriya est finalement arrêté.

Kohei Sawaki ( film 2 )[modifier | modifier le code]

L'antagoniste principal du Film 2. Sawaki, sommelier de renom, connaissance de Kogoro et Eri, perdit le sens du goût à la suite d'un accident causé par Nana Osanai, une mannequin qui conduit habituellement et volontairement de manière imprudente, et qui s'est enfuie sans appeler les secours. Il décida de la tuer par vengeance, mais perdit progressivement la raison et devint le tueur en série du "Jeu de Cartes", tuant ou essayant de tuer tous ceux qui l'avaient humilié ou qui maltraitaient la profession de sommelier : Hiroki Tsuji, Katsuyoshi Asahi et Minoru Nishina en particulier. Il tua un ancien criminel, Jo Murakami, et prétendit que c'était lui le tueur, qu'il voulait se venger de Kogoro qui l'avait envoyé en prison. La folie de Sawaki alla jusqu'à sacrifier toutes les autres personnes présentes à l'Aquacrystal, afin de prétendre que Murakami voulait tuer tout le monde en faisant sauter les lieux. Sawaki espérait tirer parti de sa fausse position de cible du tueur, et de la passion pour les cartes de Murakami, afin que ce dernier porte le chapeau à sa place (alors que Murakami était rangé et voulait faire la paix avec Kogoro). Lorsque ses crimes sont révélés, Sawaki tente de s'enfuir en prenant Ran en otage, profitant de sa faiblesse due à l'explosion précédente. Il ordonne alors à Conan de prendre un revolver et de les tuer tous les deux, déclenchant une autre bombe qui fait s'écrouler le reste de l'Aquacrystal. Conan tire mais fait en sorte que la balle effleure la jambe de Ran, la faisant perdre l'équilibre et s'écrouler, ce dont Kogoro profite pour se jeter sur Sawaki et le neutraliser, avec l'aide de Conan, et aussi pour l'empêcher de se suicider. Les rescapés quittent alors l'Aquacrystal en hélicoptère, et Ran est transportée à l'hôpital et sauvée.

Seiran Hoshi ( film 3 )[modifier | modifier le code]

L'antagoniste principal du Film 3. Seiran Hoshi est une spécialiste de la dynastie russe des Romanov, elle-même d'origine chinoise. Elle se faisait passer pour Scorpion, un tueur qui cherchait à récupérer l'Oeuf de Pâques Impérial des Romanov. Le vrai nom de Seiran Hoshi est en fait Chinglan Pusi, son nom chinois, mais qui est en réalité une anagramme de Raspoutine ("Laspuching"), car elle est une descendante du tristement célèbre conseiller des tsars Romanov, avant la révolution. Raspoutine ayant été découvert mort sans son œil droit, Seiran a pris l'habitude de tuer ses victimes en leur tirant dans l’œil droit. Elle a tué Ryu car avec sa manie de filmer en permanence, il aurait pu malencontreusement filmer la photo de Raspoutine dans sa chambre, et elle a éliminé Inui car il l'a vue en train de préparer son silencieux. Elle voulait également tuer Kogoro qui s'était moqué de Raspoutine, ainsi que Ran, pour l'exemple. Elle avait, en outre, tiré sur Kid pour lui apprendre à vouloir voler son œuf. Seiran tire alors sur Conan lorsqu'il lui révèle ses crimes, mais la balle ricoche sur les lunettes pare-balles qu'Agasa avait spécialement fabriquées pour lui. Seiran recharge son pistolet tandis que Conan active ses chaussures amplificatrices de force et se prépare à lui envoyer un casque d'armure en pleine tête, mais soudainement Kid apparaît et tire une carte à jouer avec son pistolet spécial, qui vient désarmer Seiran, et l'assommer par la même occasion. Kid était déguisé en l'inspecteur Shiratori, et il aide Seiran et Conan à sortir du château en flammes. Conan restitue ensuite l’œuf à Natsumi Kousaka, la descendante des tsars Romanov, tandis que Shiratori/Kid a probablement emmené la tueuse loin d'ici.

Toshiro Odagiri ( film 4 )[modifier | modifier le code]

Apparu dans le Film 4, Toshiro Odagiri est le chef de la police de Tokyo, ainsi que le chef de la division des enquêtes criminelles, bien qu'on ignore encore si son rang correspond à celui de Megure ou de Matsumoto. Il a un fils unique, Toshiya Odagiri, chanteur de rock et leader du groupe Guitar Wolf. Toshiro Odagiri semble être une personne très - voire trop - stricte, ce qui lui vient sans doute de son éducation. Il prouve ainsi sa rigueur morale et son attachement à son devoir en n'hésitant pas à soupçonner son fils de meurtre, au lieu de dévier les soupçons sur quelqu'un d'autre. Il est aussi un très bon escrimeur. Toshiro Odagiri apparaît ensuite dans les Films 14, 15 et 22.

Yoshiaki Hara ( film 5 )[modifier | modifier le code]

Yoshiaki Hara est apparu dans le Film 5. C'était un membre de faible rang de l'Organisation, programmeur de jeux vidéo, mais aussi hacker. Hara était programmeur principal chez Tokiwa Corp., une entreprise située dans les Twin Tower Buildings (tours jumelles de Tokyo). Hara a inventé et programmé de nombreux jeux vidéo pour cette entreprise, dont certains ont été très appréciés des Détectives Junior. L'une de ses nombreuses inventions était notamment la machine permettant de créer une image de la personne à laquelle ressemblerait l'utilisateur de cette machine ou quelqu'un d'autre dans les dix prochaines années. Hara a été recruté par l'Organisation pour ses "talents de piratage informatique", mais il fut un jour surpris en train de pirater les ordinateurs principaux de l'Organisation, et d'en voler et effacer les données, ce qui lui a valu une visite de Gin chez lui, qui lui tira dessus à bout portant. Avant de se faire tuer, Hara saisit un couteau en argent, et Gin pensa qu'il s'agissait simplement de légitime défense, mais en réalité Hara souhaitait que la police trouve son cadavre avec le couteau en main, sachant que "argent" se dit "gin" en japonais.

Gin et Vodka effaceront plus tard toutes les données de l'ordinateur personnel de Hara, et feront exploser la salle informatique principale de la tour jumelle de sa société, afin d'éviter toute fuite d'information. Contrairement à la plupart des membres de l'Organisation, Hara était un homme amical, très peu violent, ce qui explique pourquoi il a plus ou moins été recruté à contrecœur dans l'Organisation, cette dernière n'ayant pas trouvé d'autre candidat valable. Hara n'a jamais vraiment eu le "sang noir de l'Organisation" en lui. C'était sans doute un espion qui avait l'intention de découvrir les véritables intentions de l'Organisation et de la trahir, mais Gin l'en a empêché. Selon Mio Tokiwa, la présidente de la société dans laquelle Hara travaillait, ce dernier pouvait paraître très puéril, enfantin, mais travaillait très bien. Par exemple, Hara a un jour été surpris en train de manger du chocolat, et il en a même donné quelques morceaux aux Détectives Junior. Il les a aussi laissé essayer l'un des jeux qu'il était en train de programmer.

Thomas Schindler (film 6)[modifier | modifier le code]

Tuteur de Hiroki Sawada, Thomas Schindler, apparu dans le Film 6, est le président d'une très grande société d'informatique et de logiciels, Schindler Inc.

Thomas Schindler a soumis son pupille orphelin Sawada à une éducation très dure, dans l'espoir qu'il puisse lui succéder. Quelque temps avant la chronologie présente du film, Hiroki semble s'être suicidé en sautant de la terrasse du gratte-ciel de Schindler, au vu de cette pression insoutenable. Plus tard, dans une salle à part, Schindler est vu en train de poignarder à mort Tadaaki Kashimura, l'un de ses meilleurs employés, mais ce dernier parvient à laisser un dernier message : les lettres J, T and R.

Yusaku Kudo était un ami d'enfance de Kashimura, et aussi le co-développeur de son logiciel virtuel "Noah's Ark" ("l'Arche de Noé"). De plus, Kashimura l'avait engagé comme détective pour enquêter sur les réelles raisons ayant poussé Hiroki au suicide. Kashimura était en fait le père biologique de Hiroki. Schindler a en réalité volontairement poussé son pupille au suicide, car ce dernier avait découvert, grâce à son programme de recherche, de l'ADN de la seconde victime de Jack the Ripper (Jack l'Éventreur) sur un poignard ayant prétendument appartenu à Jack lui-même. Schindler craignait que Hiroki ne découvre ainsi que son tuteur était un descendant de Jack - ce qui explique le J-T-R de Kashimura, signifiant "Jack The Ripper". Et Schindler poussa alors Hiroki à bout afin que ce dernier s'ôte la vie de lui-même. Puis Schindler tua Kashimura car "Noah's Ark", son programme, que contrôlait également Hiroki, lui a aussi fourni ces informations. Schindler est ensuite arrêté.

Hiroki Sawada (film 6)[modifier | modifier le code]

Enfant prodige âgé d'une dizaine d'années, Hiroki Sawada apparaît dans le Film 6.

Il est déjà diplômé d'une grande école américaine de technologie et maîtrise l'informatique, ainsi que des centaines de logiciels, sur le bout des doigts. Il a d'ailleurs développé un logiciel d'analyse d'ADN de pointe et est sur le point de terminer son grand projet : un cerveau artificiel surnommé "Noah's Ark". L'avancement intellectuel d'Hiroki vient probablement de ce que son tuteur, Thomas Schindler, l'a poussé de manière très draconienne à entreprendre de longues et difficiles études, afin d'être en tout point le meilleur.

Lorsque Hiroki termine enfin le logiciel, il l'envoie à travers une ligne téléphonique, et son ordinateur affiche le message : "L'Arche de Noé a levé l'ancre - Au revoir Hiroki !". Mais cela déclenche en même temps une alarme dans la salle de contrôle, et un garde du corps ainsi que Schindler tentent de venir en aide à Hiroki, mais se rendent compte qu'il est allé sur la terrasse du gratte-ciel et qu'il s'est jeté dans le vide.

Par la suite, pendant qu'une démonstration du célèbre jeu de Schindler Inc., "Cocoon", dans lequel les joueurs prennent chacun place dans une nacelle et jouent tous ensemble, a lieu, le Noah's Ark prend soudainement le contrôle du jeu vidéo, et les cinquante enfants, dont les Détectives Junior et Ran, s'y retrouvent bloqués. Les parents ne peuvent rien faire, ils reçoivent un choc électrique s'ils s'approchent. Le Noah's Ark augmente la difficulté du jeu et prévient qu'un énorme choc électromagnétique tuera tous les enfants si personne ne gagne le jeu. Conan réussira à le gagner, et découvrira la vérité sur Hiroki Sawada. Ensuite, le Noah's Ark s'auto-détruit et les enfants sont tous sauvés.

Hideki Moroboshi (film 6)[modifier | modifier le code]

Apparu dans le Film 6, Hideki Moroboshi est le petit-fils de Toshio Moroboshi, le vice-superintendant général de la police de Tokyo.

Il fait partie des 50 enfants participant au jeu de réalité virtuelle "Cocoon", développé par Schindler Inc. Il se retrouve ainsi bloqué avec eux lorsque le programme de Sawada, le "Noah's Ark", prend le contrôle du jeu et menace de tuer tous les enfants si personne ne réussit à le gagner. Hideki se retrouve ainsi dans un Londres du XIXe siècle virtuel, avec tous les autres, qui perdent l'un après l'autre, et il finit par être le dernier joueur avec Ran et Conan.

Les trois pourchassent Jack the Ripper afin de gagner le jeu, et Sherlock Holmes apparaît plus tard afin de donner un indice aux deux enfants sur Jack. Ran perd le jeu mais Conan réussit à le gagner et fait alors face à Hideki, qu'il révèle être Hiroki Sawada qui, avant de mourir, a transféré son intellect sur le Noah's Ark. Hideki/Hiroki souhaitait ainsi se venger du monde et de Schindler qui l'avaient poussé à bout, et se cherchait avant tout un ami dont l'intelligence rivaliserait avec lui. Hiroki/Hideki révèle qu'il sait que Conan est Shinichi Kudo rapetissé. Hideki/Hiroki décide ensuite de libérer Conan et de disparaître en s'auto-détruisant avec le jeu.

Sherlock Holmes and co. (film 6)[modifier | modifier le code]

Jack the Ripper (film 6)[modifier | modifier le code]

Reiko Akiba ( film 12 )[modifier | modifier le code]

Reiko Akiba est une célèbre soprano principale qui a une tessiture parfaite. Elle apparaît dans le 12ème film Détective Conan. Conan et les autres la rencontrent alors qu'elle participe avec d'autres musiciens à une répétition, en vue de se produire pour l'ouverture de la nouvelle salle de concert Domoto. Les Détectives Junior demandent ensuite à Akiba d'aider leur chorale de classe à chanter l'hymne de leur école. Elle accepte et aide chaque enfant à trouver sa voix. Toutefois, Akiba semble être victime de plusieurs tentatives visant à l'empêcher de chanter, allant même jusqu'à la blesser, voire essayer de la tuer. Elle est même plus tard soupçonnée de vouloir venger la mort de Hikaru Soma, son fiancé dont la disparition a été classée comme un suicide. Plus tard, elle et Conan découvrent que l'assaillant est un tueur en série qui s'en prend aux anciens proches de Soma, et dont le but est de détruire la salle de concert Domoto en la faisant exploser. Conan découvre que l'assaillant se sert comme détonateurs de téléphones ultra-sensibles à certaines notes, censées provoquer l'explosion. Akiba, ne pouvant pas chanter ces notes risquant de tout faire exploser, finit par chanter "Amazing Grace", une chanson qui n'implique pas les notes pouvant provoquer l'explosion, et cela donne du temps à Conan pour arrêter le meurtrier, un certain Takumi Fuwa.

Ce dernier a assassiné quatre personnes parce que son fils biologique, le fiancé d'Akiba, Hikaru Soma, a été plus ou moins volontairement tué par ces personnes. Perdant ensuite tout espoir après que Kazuki Domoto, son meilleur ami et pianiste, lui a annoncé se retirer de la scène, Fuwa perdit la raison et voulut tout détruire, et tuer ceux qui ont plus ou moins causé la mort de son fils. C'est aussi pour cela qu'il a tenté d'empêcher Akiba de chanter, afin qu'elle ne meure pas dans l'explosion et l'écroulement de la salle de concert. Conan révèle qu'il a retiré le dernier capteur de l'orgue devant causer l'explosion, avant de venir vers Fuwa, ce qui stoppe les plans de ce dernier. Fuwa tente de se suicider mais Kazuki Domoto arrive et lui révèle qu'il a décidé de renoncer à être pianiste pour préserver Fuwa, car l'ouïe de ce dernier se détériorait avec l'âge, et Domoto ne voulait pas blesser son ami en « jouant faux », et décida donc de se retirer. Fuwa accepte alors de se rendre sans faire d'histoires. Akiba explique ensuite que la chanson "Amazing Grace" est une chanson de pardon, la favorite de son défunt fiancé. Elle le chante lors de chaque anniversaire de sa mort, près de la rivière, c'est pourquoi elle n'a pas cherché à se venger comme l'a fait Fuwa pour son fils.

Masaaki Okakura ( film 13 )[modifier | modifier le code]

Membre de rang inférieur de l'Organisation qui apparaît dans le Film 13.

C'était un secrétaire parlementaire qui résidait à Saitama - d'après le carnet d'un tueur en série qui le traquait. Il était aussi un NOC/agent illégal ayant infiltré de nombreuses organisations, dont l'Organisation des Hommes en Noir, bien qu'il ne se soit jamais vu attribuer un nom de code. Il s'était procuré une carte mémoire contenant les identités de tous les NOCs de toutes les organisations mafieuses, y compris des noms comme ceux de Vermouth ou Bourbon, probablement en guise d'assurance si jamais il venait à être trahi, tué ou même menacé, peu importe par qui, cela lui permettrait de viser les deux camps. Toutefois, l'Organisation avait prévu de l'éliminer. Elle fut devancée par Kazuki Honjou, un comptable en réalité tueur en série, qui assassina Okakura dans un bois pour venger sa sœur cadette, Nanako, morte dans le terrible incendie de son hôtel à Kyoto, il y a deux ans. Le feu força de nombreux résidents à se ruer vers le dernier ascenseur encore utilisable, dont Okakura, et seules sept personnes pouvaient y pénétrer. Nanako décida plus ou moins volontairement de sortir de l'ascenseur afin de laisser les autres s'enfuir, mais finalement elle mourut rapidement, étouffée par les fumées.

Afin de laisser ses messages, Honjou volait certains effets personnels de ses victimes, chacun ayant un sens particulier. Il vola ainsi l'omamori (sac à amulette) de Masaaki Okakura, sans même savoir qu'il y avait dedans la fameuse carte mémoire fatale à l'Organisation. Cette dernière découvrit après la mort d'Okakura que la carte était entre les mains de Honjou, et envoya Irish la récupérer, lui commandant de faire semblant d'enquêter sur le tueur au QG de la police. En fait, l'Organisation voulait détruire la carte et non la lire, et Gin a en réalité envoyé Irish à la mort, sachant pertinemment qu'il ne voulait absolument pas la carte, et souhaitait tuer ce dernier en définitive, même sans l'accord du boss.

Contrairement à la plupart des membres de l'Organisation, Masaaki Okakura ne semble pas être une personne froide et cruelle. L'année précédant le déroulement du film, se souvenant du sacrifice de Nanako, il exprima sa gratitude en envoyant anonymement à sa famille des fleurs, lors du jour annuel du souvenir à Chiba, ce qu'il comptait par ailleurs faire chaque année. Lui et Irish avaient la même corpulence, et étaient tous deux des NOCs au sein de l'Organisation.

Irish (film 13 )[modifier | modifier le code]

Agent de l'Organisation qui apparaît au Film 13, dont il est le principal antagoniste.

C'est un homme intelligent, doué de très grandes capacités de déduction, au point de découvrir que Shinichi a rapetissé, sous les traits de Conan. Il découvrit cela très rapidement, après ne l'avoir pourtant rencontré qu'une seule fois, et après avoir entendu quelques commentaires à son sujet. Toutefois, Irish n'est pas aussi perspicace que Conan pour résoudre des affaires criminelles complexes. Il semble être très doué en déguisement, bien que sa stature massive le contraigne à n'incarner que des personnages grands et forts. De plus, Vermouth lui est bien plus supérieure dans cet art. Irish parvient malgré tout à conserver sa véritable identité jusqu'à la fin du film. La spécialité d'Irish, c'est aussi et surtout les arts martiaux : il peut mettre KO sept combattants expérimentés à mains nues et d'une seule main et est capable de mettre Ran KO sans problème. Irish est aussi très bon tireur : il détruit les gadgets de Conan l'un après l'autre avec un revolver, sans même le blesser une seule fois. Il n'en demeure pas moins un être froid, prêt à blesser et à tuer sans pitié. Il adore les défis, la confrontation et la traque. Sa résistance aux coups et aux balles est également exceptionnelle. On ne connaît pas son rang dans l'Organisation, bien qu'au vu de la façon familière dont il est traité par les autres membres, notamment par Gin qui le maltraite littéralement, il semble être de bas étage. Gin le fera d'ailleurs tuer sans même en parler au boss - contrairement à Pisco, ce qui avait au moins nécessité l'aval du boss - et sans même y réfléchir à deux fois. De plus, comme Irish trahit l'Organisation dans le film et accepte de mener Conan au boss, on peut penser qu'il reste suffisamment proche de ce dernier pour pouvoir l'approcher sans problème. Irish semblait adorer la traque de Conan, et finira par développer de forts liens de compassion avec sa victime, tout comme de confiance et de reconnaissance, au point qu'il souhaite que Conan détruise l'Organisation après sa mort. Conan agira d'ailleurs avec Irish comme avec Vermouth : il tentera de le sauver des balles de Chianti, espérant aussi qu'Irish survive, et lui dise qui est le boss et où il se trouve.

Irish semblait beaucoup porter Pisco dans son cœur, il le considérait comme son père, l'admirait beaucoup, et fut dévasté en apprenant que Gin l'avait tué froidement pour une simple petite erreur, et laissé son cadavre brûler et se réduire en cendres dans l'entrepôt (tome 24), alors que Pisco était l'un des plus anciens membres de l'Organisation. Il porta ainsi une grande rancune à Gin qui le lui rendait bien. Irish chercha alors à ce que l'Organisation se débarrasse de Gin en révélant au boss que Shinichi était en vie - ce qui nuirait à Gin, qui croyait l'avoir tué. Pour cette simple raison, Irish se met hors-la-loi de l'Organisation, d'autant qu'il ne révèle pas l’identité de Shinichi ni les intentions de ce dernier. Gin connaissait la rancune d'Irish contre lui, et avait de toute façon l'intention de l'éliminer sans en parler au boss, même si Irish avait réussi sa mission. Cette mission consistait à prendre l'apparence du préfet de police Kiyonaga Matsumoto afin d'infiltrer le QG de la police de Tokyo, pour récupérer une carte de données manquante avec des informations sur les agents doubles ou infiltrés dans l'Organisation. Cependant, cette carte de données est entre les mains d'un tueur en série, non conscient de cela, sur lequel enquête sérieusement la police. Sous les traits du préfet, Irish enquête, et s'intéresse à Conan, entreprenant des recherches sur lui, et découvrant ensuite la vérité. L'enquête se termine à la Tour de Tokyo, où toutes les forces de police encerclent le coupable. Afin de se rapprocher de lui, seul et incognito, Irish met hors d'état de nuire plusieurs policiers, aide Conan à vaincre le tueur, et récupère la carte de données. Mais ensuite, il est contraint d'affronter le garçon, puis Ran, partie à la recherche de Conan jusqu'à la Tour. Irish se débarrasse facilement d'elle, puis pourchasse Conan jusque sur le toit de la tour. Alors qu'Irish est sur le point de le capturer, l'hélicoptère de l'Organisation apparaît et il est repéré par Gin qui remarque la carte de données, mais note qu'Irish a été découvert, Vermouth l'informant que Matsumoto a été découvert et a révélé ce qui s'est passé. Gin ordonne alors à Chianti d'abattre Irish. Ce dernier se prend plusieurs balles mais parvient à s'échapper avec l'aide de Conan. Gin remarque cela et ordonne à Chianti de les tuer tous les deux. Irish protège Conan des balles et meurt mitraillé par Chianti, après avoir demandé à Shinichi de continuer à pourchasser l'Organisation.

Irish était apprécié de Vermouth, qui reconnaissait notamment ses talents de déguisement. Elle dira d'ailleurs à Conan qu'elle aime le doux "Irish Whiskey". Irish révélera plus tard à Conan les sentiments peu hostiles de Vermouth envers le garçon. Vodka sera le seul à craindre les conséquences du comportement de Gin pour l'Organisation, mais se taira finalement plus tard. Il est révélé qu'Irish et Masaaki Okakura étaient tous deux des NOCs/agents illégaux infiltrés dans l'Organisation, et qu'Irish souhaitait probablement s'emparer de la liste sur la carte afin de ne pas être soupçonné.

Lupin III[modifier | modifier le code]

Curaçao ( film 20 )[modifier | modifier le code]

Agent de l'Organisation, elle apparaît dans le Film 20 en tant qu'antagoniste-protagoniste principale.

Curaçao est "synesthète graphème-couleur" : elle sait associer une couleur à un concept dont elle doit se rappeler, tels que les noms des espions de l'Organisation. Elle sait très bien se déguiser : faire passer ses longs cheveux argentés pour un carré court noir, porter des lentilles de couleur différentes, changer de vêtements, etc. Elle infiltre le NPAJSB au début du film afin de récupérer les identités des espions de l'Organisation. Elle a également les yeux hétérochromes/vairons : son œil gauche est bleu clair, et son œil droit est gris-bleu clair argenté, quasi-transparent. Les lentilles qu'elle porte parfois lui permettent de cacher cette hétérochromie, qui serait facile à découvrir autrement. Elle possède une grande force physique, une incroyable résistance et est experte en arts martiaux, au point de pouvoir combattre d'égal à égal avec Bourbon lorsqu'elle est découverte par ce dernier et Kazami, et qu'elle s'enfuit du NPAJSB avec les informations compromettantes. Ses yeux sont également très aiguisés : elle gagne toujours aux fléchettes. Elle est aussi une conductrice hors-pair qui n'a pas froid aux yeux. Poursuivie par Bourbon, mais également par Akai, elle finit par avoir un accident de voiture et chute d'un pont dans la mer après une violente explosion, à laquelle elle survit, mais elle se retrouve amnésique, errant près de l'Aquarium Touto. Son talent principal reste sa bonne mémoire, grâce au graphème-couleur, matérialisé par ses fiches transparentes de couleur dont elle se sert pour les associer à des concepts. Elle se fait ainsi appeler Curaçao, qui est un alcool antillais de couleur jaune, rouge, bleue, verte, brune-sombre et transparente.

Curaçao semble avoir perdu tout son côté "méchant" après son accident-amnésie, et, pénétrant dans le parc, elle se lie d'une forte amitié avec Conan, Ai et les Détective Boys, qui la considèrent comme une deuxième maman, bien que Conan et Ai la soupçonnent finalement d'être Rum. Elle sauve les Détective Boys à plusieurs reprises, effectuant des cascades incroyables. Alors qu'elle monte dans la grande roue géante de l'aquarium et observe la combinaison de couleurs projetée par des spots dans le ciel, qui lui rappelle sa mission, elle est soudainement prise de violentes douleurs cérébrales et se voit conduite immédiatement aux urgences. Par la suite, Bourbon et Kazami apprennent qui elle est et qu'elle ne pourra retrouver la mémoire que si elle est emmenée de force à la grande roue devant les spots, afin qu'elle recouvre ses esprits et révèle tout ce qu'elle sait sur l'Organisation. Cette dernière envoie un avion-bombardier ultra-technologique à l'Aquarium afin de faire exploser la grande roue et rapatrier Curaçao. Conan, Bourbon et Akai se réconcilient un temps pour désamorcer les bombes et neutraliser l'avion. Lors de son premier tour en grande roue avec les DB, Curaçao s'était donc remémoré les noms des agents espions, trop tard, car l'Organisation, qui avait reçu la liste de la part de Curaçao la veille, quand elle était en voiture, abattra Stout, Aquavit et Riesling. Ils sont ensuite sur le point d'abattre Kir et Bourbon, quand ceux-ci sont finalement sauvés indirectement par Akai et par Conan qui envoie un faux mail de Curaçao à Gin afin de dire "qu'elle s'est trompée sur Kir et Bourbon".

Lorsque Curaçao recouvre ensuite définitivement la mémoire avec Kazami dans la cabine, la seconde fois, menottée et questionnée par ce dernier, elle se souvient alors des quelques secondes où elle rencontra Rum - Rum n'apparaît pas en personne, seule sa voix, informatisée, se fait entendre. Rum intervient pour empêcher Vermouth de tuer Curaçao par injection létale, car Vermouth se méfiait de la mémoire trop développée de cette dernière qui intégrait très facilement des informations au sujet et au sein de l'Organisation, informations qui, s'ils elles venaient à être révélées, nuiraient à l'Organisation. Rum sauva donc Curaçao et la considéra comme sa "protégée", car sa mémoire exceptionnelle pouvait lui être très utile. Il la flatta et la manipula en exacerbant son don, lui disant que sa couleur n'était pas le blanc mais le "noir de jais", qu'elle ne pouvait qu'être froide, cruelle, et travailler pour l'Organisation. C'est à ce moment-là qu'elle fut engagée comme bras droit de Rum, et qu'elle fut aussi accessoirement placée sous le contrôle de Vermouth. Rum la chargea d'une mission importante : récupérer les données sur les agents illégaux ayant infiltré l'Organisation, stockées au sein des services secrets de la police de Tokyo. C'est donc elle qui est plus ou moins responsable des assassinats de Riesling, Stout et Aquavit, mais aussi des tentatives similaires sur Kir et Bourbon. Ces derniers seront d'ailleurs réintégrés au sein de l'Organisation après que Gin a eu la confirmation qu'ils n'étaient pas des ennemis, quoiqu'il ait encore eu des doutes par la suite. Rum a donc pour mission de nettoyer l'Organisation et d'en éliminer les "rats" qui la font couler : Shinichi, Bourbon, Kir, Sherry, Akai, Ethan, etc.

Pourtant, à la fin du film, bien qu'ayant retrouvé son esprit combatif - elle assomme Kazami facilement - et son attitude froide, cruelle et meurtrière typique de l'Organisation, Curaçao conserve ce souvenir ainsi que l'amour qu'elle et les DB se sont portés réciproquement, l'amenant à devenir "blanche" dans son cœur, et à les sauver en se sacrifiant, alors que la grande roue qui se détachait allait tuer tout le monde. Elle épargne également Ai qu'elle a découvert être Sherry. Curaçao se rend compte qu'elle peut être aussi une bonne personne, et elle trahit l'Organisation, qui finit par quitter les lieux, découverte, et s'étant assuré de la mort de Curaçao. Il semblerait que Curaçao était déjà une femme très sensible et candide avant son lavage de cerveau par Rum, et elle a toujours gardé dans son cœur l'espoir de pouvoir fuir l'Organisation un jour. On ne sait si elle était elle-même une espionne ou non.

Stout, Aquavit et Riesling ( film 20 )[modifier | modifier le code]

Il s'agit de trois agents infiltrés dans l'organisation, mais appartenant à des agences gouvernementales différentes. Ils sont morts tous les trois dans le film 20, lors de la « chasse aux rats » présents dans l'organisation commandée par Gin, à la suite de la réception de la liste des noms des « taupes » de l'Organisation envoyé par Curaçao à ses patrons.

Espion du MI6 britannique au sein de l'Organisation, Stout est abattu par Korn à Londres.

Espion du CSIS canadien au sein de l'Organisation, Aquavit est abattu par Chianti à Toronto.

Espionne du BND allemand au sein de l'Organisation, Riesling est abattue par Gin (en la présence de Vodka) à Berlin.

Réception[modifier | modifier le code]

Dans la version américaine, les noms des personnages ont été changés par Funimation Entertainment et VIZ Media. Carlo Santos d'Anime News Network a critiqué ces deux compagnies pour les changements qu’ils ont fait[16]. Eduardo M. Chavez de Mania.com et Jeffrey Harris d'IGN étaient d'accord que les changements sont inutiles[17],[18].

Dû à la popularité de la série, ses personnages ont été utilisés lors de la 34e sommet du G8 qui s'est déroulé au Japon[19],[20]. Les personnages ont été aussi utilisés dans les timbres commémoratifs. À Hokuei, Tottori, on peut trouver des statues de Shinichi Kudo, Conan Edogawa et de Ran Mouri[21],[22],[23]. Plusieurs figurines des personnages ont été produites[24].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gōshō Aoyama, Détective Conan, t. 1, KANA, 182 p. (ISBN 978-2-8712-9128-2)
  2. (en) Takuya Furukawa et Tim Gene, The Case Closed Casebook : An Essential Guide, DH Publishing In, 191 p. (ISBN 978-1-932897-30-2, lire en ligne)
  3. (ja) Gōshō Aoyama, 名探偵 コナン, vol. Volume 11, Shogakukan, coll. « Case Closed »,‎ (ISBN 4-09-125041-6), « File 7. 二つの謎 »
  4. (ja) Gōshō Aoyama, 名探偵 コナン, vol. Volume 9, Shogakukan, coll. « Case Closed »,‎ (ISBN 4-09-123379-1), « File 6. 弁慶の仁王立ち »
  5. a et b film 4 et quelque épisode de la série
  6. a et b (en) Takuya Furukawa, Tim Gene, The Case Closed Casebook: An Essential Guide, DH Publishing Inc, , 80 p. (ISBN 978-1-93289-7-302), p. 54
  7. Tome 42, dossier 11 : « Rotten Apple » ( (ISBN 2-87129-655-3))
  8. Tome 42, dossier 11 : Rotten Apple( (ISBN 2-87129-655-3))
  9. Tome 2, dossier 7 : A Devil-like women (ISBN 2-87129-132-2)
  10. Tome 30, dossier 4-7 : La réunion des détectives (ISBN 2-87129-408-9)
  11. (ja) 2006年朝日新聞夕刊のインタビュー記事より (2006年1月13日(金)) From 2006 Asahi Evening Newspaper interview article (Friday January 13, 2006) 実はボスの名前は既に原作のどこかにでている。捜してみて下さい。… In fact, the boss' name already appeared somewhere in the manga. Please see if you can find it. . . . http://anokata.xxxxxxxx.jp/anokata.html
  12. Tome 46 - dossier 6: « La police pourrait capturer une personne incroyable »
  13. (en)[1]
  14. Arc « écarlate » (épisodes 779 à 783)
  15. Détective Conan épisode 760
  16. (en) Carlos Santos, « DVD 1 : Secret Life of Jimmy Kudo », Anime News Network, (consulté le 28 janvier 2010)
  17. (en) Eduardo M. Chavez, « Case Closed Vol. #01 review », Mania.com, (consulté le 29 décembre 2009)
  18. (en) Jeffrey Harris, « Case Closed - 3.2 : Death Wears a Blindfold DVD Review », IGN, (consulté le 28 janvier 2010)
  19. (ja) « 名探偵コナン-サミットガイド- », Ministry of Foreign Affairs (Japan) (consulté le 28 janvier 2010)
  20. (en) « Detective Conan Helps Kids Fight Crime », Anime News Network, (consulté le 17 décembre 2009)
  21. (ja) « Statue of Shinichi Kudo », Conan-Town.jp (consulté le 28 janvier 2010)
  22. (ja) « Statue of Conan Edogawa », Conan-Town.jp (consulté le 28 janvier 2010)
  23. (ja) « Daiei Elementary », Conan-Town.jp (consulté le 28 janvier 2010)
  24. (en) « Detective Conan Figurines », Bandai (consulté le 9 mai 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Takuya Furukawa et Tim Gene, The Case Closed Casebook: An Essential Guide, DH Publishing Inc, 191 p. (ISBN 1932897305, lire en ligne)
  • (en) Conan Drill: The Decipherment of The CONAN, , 336 p. (ISBN 4-09-179402-5)