Liste des personnages de Blake et Mortimer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article contient la liste des personnages de la série de bandes dessinées de Blake et Mortimer.

Protagonistes[modifier | modifier le code]

Francis Blake[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Francis Blake.

Philip Mortimer[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Philip Mortimer.

Antagonistes[modifier | modifier le code]

Basam-Damdu[modifier | modifier le code]

Basam-Damdu apparaît dans la trilogie du Secret de l'Espadon, ainsi que dans L'Étrange Rendez-vous.

Basam-Damdu est l'empereur de "l'Empire jaune" (que l'auteur situe au Tibet) et le supérieur d'Olrik, qui est à ce moment un colonel, chef du 13e bureau et son conseiller militaire. L'empereur nourrit un fort sentiment de supériorité vis-à-vis de la résistance organisée par les deux héros, Blake et Mortimer. Toutefois, ses efforts pour les anéantir se révèleront inefficaces, tout comme ceux d'Olrik. Celui-ci, au fur et à mesure des épisodes, descend dans l'estime du souverain qui, mécontent de ses résultats dans l'affaire Blake et Mortimer, le fait arrêter. Dans Le Mystère de la grande pyramide, on apprendra de la bouche d'un agent de l'Intelligence Service évoquant Basam-Damdu que ce dernier s'était vu attribuer le surnom de "Basam le Cruel". Il est également dénommé "l'Usurpateur", au tout début de l'album, dans la 1re planche.

Il passe pour mort dans l'explosion de la bombe que Blake, aux commandes d'un des Espadons qui attaquent Lhassa, lâche au-dessus de son palais, alors que Basam-Damdu s'apprêtait à donner l'ordre de départ à son arsenal de missiles atomiques. Cependant, il réapparaît dans l'album L'Étrange Rendez-vous, où il apparaît qu'il a été téléporté un instant avant l'explosion de ladite bombe par les mystérieux conspirateurs venus du futur.

Jack[modifier | modifier le code]

Jack apparaît pour la première fois dans Le Mystère de la grande pyramide et sera repris plus tard par Jean Van Hamme et Ted Benoit dans L'Affaire Francis Blake. Singulier personnage à lunettes et au visage impassible au premier abord, Jack n'en est pas moins un sbire d'Olrik doublé d'un assassin redoutable dont Blake a à plusieurs reprises dans la série le déplaisir de constater les talents. Le tir à l'arme à feu semble être le terrain de prédilection de Jack comme on peut le constater à l'aéroport d'Athènes et à la villa de Grossgrabenstein dans Le Mystère de la grande pyramide, ainsi qu'à la résidence Templeton et à Ardmuir Castle dans L'Affaire Francis Blake. Dans cet album, Jack assure en outre à la résidence Templeton la fonction de majordome auprès d'Olrik, en abattant de deux coups de revolver en plein cœur l'agent secret Jennings, qui avait auparavant refusé de dévoiler aux policiers de Scotland Yard la conspiration machiavélique du colonel contre le Royaume-Uni : ce dernier avait ensuite pris la fuite en moto avec l'aide du capitaine avant de trouver la mort. Jack apparaît également dans la malédiction des trente deniers. À la fin du tome, il fut arrêté par les forces de sécurité britannique.

Avec Razul et Sharkey, Jack est d'ailleurs un des acolytes du colonel que l'on retrouve aux côtés de ce dernier plusieurs fois dans la série.

Jonathan Septimus[modifier | modifier le code]

Le docteur Jonathan Septimus est un antagoniste notable de la série. Il n'apparaît que dans deux albums, La Marque jaune et L'Onde Septimus, mais qui relatent des aventures auxquelles il est fait par la suite plusieurs fois référence dans la série.

Physicien de renom, il publia, sous le pseudonyme de John Wade, un ouvrage intitulé The Mega Wave ((fr) L'Onde Mega), qui traitait de la capacité du cerveau de chaque individu à faire communiquer ses différentes zones justement grâce à cette Onde Mega. Il y stipulait également que celui qui serait capable de capter et de gouverner à sa guise l'Onde Mega d'un individu déterminé se rendrait maître de toute son activité psychique et ferait de lui un instrument aussi docile que puissant. À sa publication, de par la nature avant-gardiste de ses théories, le livre provoqua un tollé, particulièrement dans la communauté scientifique. Ainsi, le Professeur Raymond Vernay, président de la British Medical Association, écrivit un pamphlet à l’encontre de l’ouvrage incriminé, publié dans The Lancet, et le rédacteur en chef du journal Le Daily Mail Leslie Macomber se livra à une série d'articles satiriques. L'éditeur James Thornley intenta un procès en diffamation aux deux personnalités sus-citées, se substituant à l'auteur. Il le perdit et à l’annonce du verdict prononcé par le juge Sir Hugh Calvin, il s’écroula au sol, victime d’apoplexie. Ulcéré, Septimus embarqua vers le Soudan, où il découvrit Olrik, frappé de folie par la malédiction du cheik Abdel Razek. Voyant en Olrik un moyen d’appliquer ses théories de l’Onde Mega, Septimus le ramena en Angleterre et entreprit de finaliser ses projets de vengeance envers ses détracteurs…

Il réanime pour le lecteur la figure populaire du savant fou. Il reste également un des seuls personnages ayant pu maîtriser Olrik, au point d'en faire un véritable cobaye. Ce dernier finira par l'éliminer.

Le docteur Septimus est l'un des principaux scientifiques maléfiques que rencontrent Blake et Mortimer, avec le professeur Miloch et le docteur Voronov.

Major Varitch[modifier | modifier le code]

Le Major Varitch est un personnage créé par Yves Sente et André Juillard.

C'est avec surprise que l'on retrouve et que l'on compte ce personnage parmi ceux de premier plan dans l'intrigue des Sarcophages du 6e continent. En effet, son rôle n'est que mineur lors de sa première apparition dans La Machination Voronov, où Blake le rencontre à l'ambassade soviétique de Londres en même temps que l'ambassadeur. Le Major Varitch y occupe alors le poste de représentant du KGB. Mais, d'après ce que l'on apprend de la bouche du Major lors de son retour dans Les Sarcophages du 6e continent, il a, après cette rencontre, été muté sur un poste frontalier et ce d'après lui à cause du Capitaine Blake et de la grande appréciation qu'avait à l'égard de ce dernier l'ambassadeur soviétique au Royaume-Uni. Cette mutation eut apparemment pour conséquence la rencontre du major avec l'empereur-mage Açoka. Il semble d'ailleurs que le Major Varitch soit influent dans la décision du KGB d'assurer les fonds et la logistique d'Açoka dans ses recherches et ses expérimentations d'armes à but terroriste. À la suite de cet arrangement le major est affecté à la direction de la base de recherches soviétique d'Antarctique, couverture destinée à cacher sa véritable mission d'assistance à Açoka. C'est également le Major Varitch qui suggère l'Exposition universelle de 1958 comme terrain d'action pour les essais des « sarcophages », l'arme mise au point par Açoka, et qui sur la demande de ce dernier lui livre Olrik. Tout au long de l'histoire le Major est obnubilé par ses idées de vengeance envers le Capitaine Blake ; il trouvera la mort lors d'un combat au corps à corps avec ce dernier.

Miloch[modifier | modifier le code]

Le professeur Miloch Georgevitch est un savant fou auquel Blake et Mortimer sont confrontés dans deux de leurs aventures.

Dans S.O.S. Météores, Miloch est le responsable du fonctionnement de la station pilote 001 située près de Paris et qui gère le dérèglement climatique censé faciliter une invasion étrangère à laquelle participe Olrik.

Puis, dans Le Piège diabolique, Miloch avant de mourir victime des radiations se venge de Mortimer, qu'il fait embarquer dans une machine à voyager dans le temps volontairement déréglée.

Olrik[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Olrik.

Principal méchant de la série, le « colonel » Olrik apparaît dans Le Secret de l'Espadon, où il est l'aide de camp de l'empereur Basam-Damdu. Après la défaite de ce dernier, il s'illustre en tant que criminel international. Il apparaît dans tous les albums, à l'exception du Piège diabolique et du Serment des cinq Lords.

Razul[modifier | modifier le code]

Razul apparaît pour la première fois dans Le Secret de l'Espadon, lorsque Blake et Mortimer, en fuite, traversent Turbat (aujourd'hui au Pakistan). Il est alors, comme tous ceux de la tribu des Bezendjas, un homme du nouveau Wazir de la cité, chef félon aux ordres des « Jaunes » (nom donné aux Tibétains servant le régime de Basam-Damdu). Ayant espionné et reconnu Blake et Mortimer, le Bezendja tentera à deux reprises de les faire arrêter par « les Jaunes ». C'est lorsqu'il va renseigner ces derniers pour la seconde fois que Razul fait la connaissance du colonel Olrik. Celui-ci prendra alors le Bezendjas à son service.

On retrouve ensuite Razul, toujours zélé serviteur d'Olrik, dans Le Mystère de la grande pyramide où il est finalement arrêté par la police égyptienne. Il réapparaît en Afrique à la solde d'Olrik dans Le Sanctuaire du Gondwana. On apprend alors qu'il garde un souvenir particulièrement douloureux de sa détention au Caire ; il exprime sa rancune pour cela d'abord vis-à-vis d'Olrik, puis de Mortimer.

Ainsi, avec Jack et Sharkey, Razul est un des sbires d'Olrik que l'on compte aux côtés de ce dernier dans plusieurs aventures de la série.

Sharkey[modifier | modifier le code]

Sharkey est l'homme de main d'Olrik et l'ennemi de toujours de nos deux héros. Avec son physique d'ancien boxeur, ce voyou originaire des États-Unis n'a cependant aucune psychologie et suit son maître dans ses coups les plus machiavéliques, n'hésitant pas à user de ses poings contre ceux qui les gênent. Malgré cela, dans l'album S.O.S. Météores, on peut voir le malfaiteur ayant peine à cacher son étonnement et son indignation lorsque, dans un avis de recherche radiophonique, il s'entend décrire comme "Une énorme brute au faciès bestial". On apprend d'ailleurs dans cet avis de recherche que Sharkey est également connu (par les autorités françaises en tout cas) sous le surnom du "gorille".

D'un caractère impulsif, il manque souvent de peu d'attirer l'attention sur les activités criminelles de son patron, qui se doit de garder un œil sur lui.

Sharkey, tout comme Olrik, semble avoir été tué lors de l'explosion d'hélicoptère qui a lieu dans le second tome des 3 Formules du professeur Satō. Depuis cet album, presque aucun des auteurs ayant repris la série n'a fait réapparaître Sharkey dans une des aventures suivantes, jusqu'à l'album Le Testament de William S., paru en novembre 2016 et dont l'intrigue se déroule juste avant celle de S.O.S. Météores.

Ce sont les trait du boxeur belge Cyrille Delannoit (de) qui inspira à Jacobs, le physique de Sharkey[1].

Adjuvants[modifier | modifier le code]

Ahmed Nasir[modifier | modifier le code]

Ahmed Nasir est le fidèle serviteur des deux héros principaux Francis Blake et Philip Mortimer.

Il apparaît pour la première fois dans le tome I du Secret de l'Espadon où il empêche les deux comparses de se faire capturer par Olrik en Iran. C'est un sergent du 5e bataillon du "Makran Levy Corps" qui a servi sous les ordres de Blake. À la suite de cette intervention, Nasir va au cours de cette aventure aider les deux héros dans de nombreuses situations, jouant notamment en Inde un rôle d'espionnage au service des Anglais dans le but de délivrer le Professeur Mortimer. Il deviendra par la suite le serviteur du professeur Philip Mortimer. Nasir n'apparaîtra que dans les premiers albums de Jacobs : Le Secret de l'Espadon, Le Mystère de la grande pyramide, et La Marque jaune. Sa disparition (qui dans le temps correspond à celle de l'Empire Britannique) est restée inexpliquée dans les albums réalisés par Edgar Pierre Jacobs.

Le personnage va réapparaître bien des années plus tard dans l'album d'Yves Sente et d'André Juillard : Les Sarcophages du 6e continent. On y apprend alors qu'après avoir quitté le service de Mortimer et regagné l'Inde avec, en poche, les lettres de recommandation adéquates, Nasir est entré dans les services de renseignements de son pays dont il est devenu agent secret après avoir suivi une formation sur les nouvelles données géopolitiques de l'Inde indépendante.

Commissaire Pradier[modifier | modifier le code]

Le commissaire Pradier est un personnage créé par E.P. Jacobs, dont le physique est grandement inspiré de celui de l'acteur Jean Gabin. Commissaire divisionnaire parisien à la Direction de la surveillance du territoire (DST), Pradier aide Blake et Mortimer au cours de leurs aventures ayant lieu pendant leurs séjours en France.

Lors de sa première apparition dans l'album S.O.S. Météores, le commissaire enquête sur une organisation secrète dont les ramifications semblent s'étendre dans plusieurs pays ainsi que sur des firmes qu'il soupçonne y être rattachées, d'où la rencontre entre Pradier et le capitaine Blake qui enquête aussi sur ledit réseau. L'aide de Pradier sera précieuse à Blake et à Mortimer pour parvenir à faire échouer les projets d'invasion de la France et des pays voisins par la puissance inconnue à la solde de laquelle est ce réseau qui n'a pour autre rôle que de transmettre ses directives à des stations responsables des détraquements climatiques sévissant dans les pays menacés afin d'affaiblir ces derniers.

Dans l'album Le Piège diabolique, la présence de Pradier, à l'instar de celle de Blake, n'est qu'anecdotique. Il n'apparaît qu'à la fin de l'aventure et ce comme représentant des services de police.

Dans l'album L'Affaire du collier, c'est Pradier qui est chargé de l'enquête menée sur le vol du collier de la reine Marie-Antoinette commis par Olrik, ce qui permet au commissaire d'aider encore une fois Blake et Mortimer résolus à déjouer les plans de leur vieil adversaire.

Pradier correspond à un type classique de policier dans la littérature. C'est un personnage capable, entouré de services compétents, mais qui a tout à gagner d'une assistance extérieure, parfois incarnée par le ou les héros de l'histoire comme c'est le cas pour Blake et Mortimer. Pradier correspond à la version française de l'inspecteur-chef Glenn Kendall (ce dernier étant apparu antérieurement dans l'œuvre de Jacobs). En effet, l'un comme l'autre assurent le lien central entre les différentes forces de police et les deux héros, tout en étant bénéficiaires de leurs collaborations avec ces derniers.

David Honeychurch[modifier | modifier le code]

David Honeychurch est un personnage créé par Jean Van Hamme et Ted Benoit.

Honeychurch est l'adjoint du capitaine Blake au MI5. Il apparaît pour la première fois dans l'album L'Affaire Francis Blake. Bien que, durant un long moment dans cette aventure, le jeune homme feint de vouloir à tout prix rattraper Blake soupçonné d'espionnage, on verra qu'il fait en réalité partie sous le pseudonyme de « Perroquet bleu » du réseau de contre-espionnage secret monté par le capitaine pour démasquer la taupe (espion infiltré dans le milieu qu'il observe) nichée au sein du MI5. Yves Sente et André Julliard reprendront le personnage d'Honeychurch dans l'album La Machination Voronov, où il s'illustrera entre autres dans la course-poursuite et la capture d'Olrik à Liverpool.

Docteur Grossgrabenstein[modifier | modifier le code]

Le Docteur Grossgrabenstein n'apparaît que dans Le Mystère de la grande pyramide. Le personnage a été inspiré par l'égyptologue belge Jean Capart, qui servira également de modèle à Hergé pour le personnage du Pr Hippolyte Bergamotte dans Les Sept Boules de cristal.

La Renault Type C du Docteur Grossgrabentein

Le docteur Grossgrabenstein — dont le nom signifie Grande pierre tombale en allemand — est un passionné d’égyptologie loufoque, comme en témoigne son étrange véhicule, une Renault Type C, qui déroutera beaucoup le professeur Mortimer. Il réside rue Ebn Bakil, dans une résidence qui lui réservera bien des surprises puisque le pauvre homme y sera séquestré par Olrik, qui prendra son apparence afin de piéger Mortimer. Enfermé dans un sarcophage dans le fond d'un mastaba qu'il a lui-même fait rebâtir sous sa maison, il est délivré par Mortimer et Blake.

Apparemment assez étrange, le docteur Grossgrabenstein est selon les dires du directeur du Musée du Caire un homme à ne pas négliger car amateur éclairé et possédant une vaste collection d'objets remontant à l'époque pharaonique. C'est en acceptant son invitation à visiter cette collection que Mortimer tombe dans le piège tendu par Olrik. Celui-ci est très intéressé par l'autorisation de fouilles sur le plateau de Gizeh obtenue par le savant, qui lui permettra de rentrer dans la Grande Pyramide.

Glenn Kendall[modifier | modifier le code]

Glenn Kendall est un inspecteur en chef londonien travaillant à Scotland Yard dont il est, d'après les propos de Blake, « l'un des plus fin limiers ». Kendall apparaît pour la première fois dans l'album La Marque jaune où il est chargé, avec la collaboration de Blake, d'élucider la fameuse affaire. On retrouve Kendall dans l'album de Jean Van Hamme et de Ted Benoit L'Affaire Francis Blake. Contrairement à l'accoutumée, il constitue dans cette aventure une menace pour les deux héros : en effet, mis pour l'occasion sous les ordres de David Honeychurch, Kendall a pour mission de capturer Blake soupçonné d'espionnage et Mortimer d'être le complice de ce dernier. Kendall est également présent dans l'album d'Yves Sente et de André Juillard La Machination Voronov intervenant dans l'histoire lorsqu'a lieu l'incendie criminel du bâtiment du CSIR où se poursuivent les premières recherches sur la bactérie Z. Mis alors dans la confidence de l'affaire, l'inspecteur-chef épaule ensuite Blake et Mortimer jusqu'à la fin de cette aventure.

Jeronimo Ramirez[modifier | modifier le code]

Le docteur Jeronimo Ramirez est un personnage créé par Jean Van Hamme et Ted Benoit.

Le docteur Ramirez apparaît pour la première fois dans l'album L'Étrange Rendez-vous, et ce dans un aéroport new-yorkais où il aborde Mortimer en qui, à travers la foule, il a reconnu le génial inventeur de l'Espadon. Au cours de la courte conversation qui découle de cette rencontre, on apprend que Ramirez occupe alors un poste de physicien au centre nucléaire de Los Alamos. On peut remarquer que le docteur Ramirez est un savant qu'on tendrait à qualifier d'énergique mais aussi et surtout pour le moins extravagant. Mais ce n'est pas le premier que l'on rencontre dans la série (voir Dr. Grossgrabenstein). De plus le docteur, lorsqu'il retrouve Mortimer un peu plus tard dans cette aventure, s'avère être pour ce dernier et pour Blake d'une aide précieuse. Toutefois, à la fin de l'histoire, guère habitué à l'aventure et venant avec nos héros d'éviter de justesse l'explosion d'une bombe à hydrogène, Ramirez formule la volonté de changer de métier et de ne plus jamais travailler dans l'atome. On ne sait pas si finalement il le fait ou non ; le docteur, repris par Yves Sente et André Juillard, ne le dit pas lorsque Blake et Mortimer le retrouvent dans Les Sarcophages du 6e continent. Ramirez travaille alors pour l'Exposition Universelle de 1958, à la préparation du pavillon des États-Unis d'Amérique tout comme Mortimer travaille à celle du pavillon britannique et le professeur Labrousse à celle du pavillon français. L'apparition du docteur est, dans cette histoire, assez brève ; Blake et Mortimer le rencontrent uniquement lorsqu'ils visitent le pavillon de son pays. Lors de cette visite, après qu'ont eu lieu les graves perturbations électroniques provoquées par les « sarcophages », armes à longue distance d'un type nouveau testées par des terroristes en Antarctique, Ramirez ne cache rien de ses soupçons vis-à-vis des Soviétiques que l'atmosphère de guerre froide lui procure.

Professeur Labrousse[modifier | modifier le code]

Le Professeur Labrousse apparaît notamment dans l'album S.O.S. Météores, en tant que Directeur de la Météorologie Nationale Française. Il apporte son aide et ses précieuses connaissances à Blake et Mortimer à la suite de graves phénomènes météorologiques qui se sont abattus sur l'Europe occidentale.

Yves Sente et André Juillard reprennent le personnage dans Les Sarcophages du 6e continent. Blake et Mortimer retrouvent d'abord le professeur Labrousse en Belgique à l'exposition universelle de 1958, au pavillon français où il s'occupe de la météorologie. Là, Labrousse leur apprend qu'il doit partir dès le lendemain matin pour l'Antarctique ; le gouvernement français ayant, dans le cadre de l'Année Géologique Internationale, demandé au météorologue d'accélérer le programme d'essai du Subglacior, un sous-marin capable de se mouvoir dans l'eau et dans la glace. Plus tard dans cette même aventure, lorsque Blake et Mortimer se rendront eux-mêmes sur le sixième continent, Labrousse et son invention leur seront d'une aide précieuse.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Les deux protagonistes, le capitaine Francis Blake et le professeur Philip Mortimer apparaissent dans toutes les aventures. Le principal antagoniste est le colonel Olrik qui est absent de seulement deux aventures, et le second est Sharkey, son homme de main qui apparait dans quatre aventures. Les adjuvants qui apparaissent le plus souvent sont Mrs Benson, la logeuse de Blake et Mortimer (9 aventures), David Honeychurch, l'adjoint de Blake au MI5 (6 aventures), Ahmed Nasir, l'ami et serviteur de Blake et Mortimer, et James, le majordome du Centaur Club (5 aventures).

Participation des personnages récurrents aux différentes aventures de Blake et Mortimer
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
Protagonistes
Capitaine Francis Blake
Professeur Philip Mortimer
Antagonistes
Colonel Olrik
Empereur Basam-Damdu
Razul le Bezendjas
Sharkey
Jack
Youssef Khadem
Docteur Jonathan Septimus
Professeur Miloch Georgevitch
Freddy
Major Varitch
Adjuvants
Ahmed Nasir
Capitaine Zhang Hasso
Sir William Gray
Sergent Mac
Inspecteur-chef Glenn Kendall
Sir Charles Garrison
Majordome James
Mistress Benson
Leslie Macomber
Mister Stone
Commissaire divisionnaire Pradier
Professeur Labrousse
David Honeychurch
Commander William Steele
Colonel Dorian Cartwright
Nastasia Wardynska
Docteur Jeronimo Ramirez
John Calloway
Jessie Wingo
Sarah Summertown
Commandant Byrd
Commandant Duchassy
Lord Archibald Mac Auchentosham
Elizabeth McKenzie
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18

Références[modifier | modifier le code]

  1. E.P. Jacobs, témoignages inédits, par Viviane Quittelier, Ed. Mosquito