Liste des rhopalocères des Comores

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article recense les lépidoptères rhopalocères (ou « papillons de jour ») résidant dans l'archipel des Comores, lequel est situé dans l'océan Indien et constitué d'une part de la Grande Comore, Anjouan et Mohéli qui forment l'Union des Comores, et d'autre part de Mayotte, un département d’outre-mer (DOM) français.

On a inventorié 93 espèces, dont 46 sont présentes à Mayotte.

Plusieurs espèces sont endémiques de Mayotte : Azanus sitalces mayotti, Charaxes saperanus, Heteropsis narcissus mayottensis, Neptis mayottensis, Eagris sabadius isabella et Tagiades insularis mayotta.

Graphium levassori et Papilio epiphorbas praedicta sont endémiques de la Grande Comore, et Papilio epiphorbas guyonnaudi est endémique d'Anjouan. Plusieurs espèces figurent sur la liste rouge des espèces protégées.

Famille des Papilionidae[modifier | modifier le code]

Sous-famille des Papilioninae[modifier | modifier le code]

Famille des Lycaenidae[modifier | modifier le code]

Sous-famille des Polyommatinae[modifier | modifier le code]

Sous-famille des Theclinae[modifier | modifier le code]

Famille des Pieridae[modifier | modifier le code]

Sous-famille des Coliadinae[modifier | modifier le code]

Sous-famille des Pierinae[modifier | modifier le code]

Famille des Nymphalidae[modifier | modifier le code]

Sous-famille des Biblidinae[modifier | modifier le code]

Sous-famille des Charaxinae[modifier | modifier le code]

Sous-famille des Danainae[modifier | modifier le code]

Sous-famille des Heliconiinae[modifier | modifier le code]

Sous-famille des Limenitidinae[modifier | modifier le code]

Sous-famille des Nymphalinae[modifier | modifier le code]

Sous-famille des Satyrinae[modifier | modifier le code]

Famille des Hesperiidae[modifier | modifier le code]

Sous-famille des Coeliadinae[modifier | modifier le code]

Sous-famille des Hesperiinae[modifier | modifier le code]

Sous-famille des Pyrginae[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

« Bernardi, Biogéographie », sur horizon.documentation.ird.fr (consulté le 5 août 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]