Liste des monarques d'Islande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour des articles plus généraux, voir Histoire de l'Islande et Chronologie de l'Islande.

La liste des monarques de l'Islande réunit les différents rois ayant régné sur l'Islande entre 1262, date d'union du pays avec la Norvège, et 1944, date de la fin de l'union avec le Danemark et de la proclamation de la république.

Contexte[modifier | modifier le code]

Détail d'une enluminure montrant deux hommes
Un homme prête serment au roi de Norvège durant l'Âge des Sturlungar.

En 1262, la signature du Vieux Pacte (Gamli sáttmáli) met un terme à l'âge des Sturlungar, une période de luttes intestines en Islande, en faisant de l'île une dépendance du Royaume de Norvège : c'est la fin de l'État libre islandais[A 1]. En 1380, l'île passe sous la domination du roi de Danemark lorsque les Royaumes de Danemark et de Norvège s'unissent sous le même souverain[A 2].

En 1814, le traité de Kiel sépare la Norvège du Danemark, lequel, après une courte période d'indépendance entre en union personnelle avec la Suède[B 1]. Les anciennes possessions norvégiennes d'outre-mer (Islande, Groenland et îles Féroé) restent quant à elles sous contrôle danois[B 1].

Le , le roi de Danemark Christian IX promulgue la « loi sur le statut de l'Islande » (Stöðulög)[A 3], en dépit de l'opposition de l'Althing[C 1]. La loi fait de l'Islande un pays inséparable de la monarchie danoise, mais lui accorde des droits spéciaux[1]. En 1874, à l'occasion du millénaire de la colonisation de l'Islande, le roi accorde à l'Islande une constitution qui lui donne un statut d'autonomie, notamment en accordant un pouvoir législatif limité à l'Althing : c'est la fin de l'absolutisme danois en Islande[A 3]. La Constitution est révisée en 1903 et donne naissance à l'Heimastjórnartímabilið (« période d'auto-gouvernance »)[A 4]. La gestion des affaires particulières à l'Islande est transférée de Copenhague à Reykjavik[A 5] et les postes de landshöfðingi et de amtmaður sont abolis[A 6],[A 7]. Le , Hannes Hafstein devient ministre d'Islande[A 4]. Le , Jón Magnússon devient le premier Premier ministre de l'Islande en formant le premier gouvernement islandais, composé de trois ministres[A 8].

Vue d'un écu aux couleurs bleu, rouge et blanche surmontée d'une couronne, entouré en haut par deux dragons, en bas par un bélier et un homme
Armoiries du Royaume d'Islande à partir de 1919.

Le Danemark et l'Islande entament des négociations en 1917[C 2] qui aboutissent à la réunion d'une commission parlementaire dano-islandaise en à Reykjavik afin de renégocier le statut de l'Islande. Cette commission propose un acte d'union permettant à l'Islande de devenir un État indépendant et souverain, mais qui resterait lié au Danemark dans le cadre d'une union personnelle[A 8]. Après son approbation par un référendum en Islande le à une large majorité[2], l'Acte d'Union dano-islandais entre en vigueur le , donnant naissance au Royaume d'Islande[A 8]. Le jeune royaume adopte une nouvelle constitution le [3].

En , dans le cadre de l'opération Weserübung, l'Allemagne nazie envahit le Danemark[A 9]. L'Althing décide alors d'accorder au gouvernement islandais la gestion de la politique étrangère de l'île[B 2], domaine jusqu'alors réservé au gouvernement danois[4]. Le gouvernement islandais ayant refusé de coopérer avec le Royaume-Uni — ce qui aurait impliqué que l'Islande abandonne sa neutralité —[5], les forces armées britanniques envahissent l'Islande le [A 9]. En 1941, après décision de l'Althing, Sveinn Björnsson devient régent du royaume et se voit attribuer les prérogatives normalement détenues par le roi[B 3]. L'Acte d'Union dano-islandais est censé expirer au bout de vingt-cinq ans si le Danemark et l'Islande ne s'accordent pas pour le renouveler. Cette échéance arrive à la fin de l'année 1943, alors que le Danemark est toujours occupé et se trouve donc dans l'impossibilité de renégocier le traité. L'Althing décide alors d'agir unilatéralement, malgré l'opposition de certains intellectuels et personnalités politiques islandais, et le choc ressenti par certains Danois[B 4]. À la suite d'un référendum de quatre jours, les Islandais se prononcent à plus de 98 % pour la fin de l'union avec le Danemark et la constitution républicaine[2]. Le , date anniversaire de la naissance de Jón Sigurðsson, la république d'Islande est proclamée à Þingvellir et Sveinn Björnsson en devient le premier président[B 4]. Cet événement marque la fin de la lutte pour l'indépendance en Islande. Le est depuis célébré tous les ans comme fête nationale islandaise[6].

Monarques du royaume de Norvège (1262-1380)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Règne Notes
Håkon IV Håkon IV 1262-1263 Nomme Gissur Þorvaldsson comte d'Islande (1262-1268).
Magnus VI Magnus VI 1263-1280
Éric II Éric II 1280-1299
Håkon V Håkon V 1299-1319
Magnus VII Magnus VII 1319-1343
Sin foto.svg Håkon VI 1343-1380
Sin foto.svg Olav IV 1380-1387

Monarques du royaume de Danemark (1380-1918)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Monarchie danoise.

Monarques de l'Union de Kalmar (1380-1536)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Union de Kalmar.
Portrait Nom Règne Notes
Marguerite Ire Marguerite Ire 1387-1412
Éric VII Éric VII 1412-1442
Christophe III Christophe III 1442-1448
Charles Ier Charles Ier 1449-1450
Christian Ier Christian Ier 1450-1481
Jean Ier Jean Ier 1481-1513
Christian II Christian II 1513-1523

Monarques du Danemark-Norvège (1536-1814)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Danemark-Norvège.
Portrait Nom Règne Notes
Frédéric Ier Frédéric Ier 1523-1533
Christian III Christian III 1534-1559
Frédéric II Frédéric II 1559-1588
Christian IV Christian IV 1588-1648
Frédéric III Frédéric III 1648-1670
Christian V Christian V 1670-1699
Frédéric IV Frédéric IV 1699-1730
Christian VI Christian VI 1730-1746
Frédéric V Frédéric V 1746-1766
Christian VII Christian VII 1766-1808 Jørgen Jørgensen s'est proclamé Roi d'Islande en 1809, avant d'être arrêté quelques mois plus tard.
Frédéric VI Frédéric VI 1808-1839

Monarques du Danemark (1814-1918)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Règne Notes
Frédéric VI Frédéric VI 1808-1839
Christian VIII Christian VIII 1839-1848
Frédéric VII Frédéric VII 1848-1863
Christian IX Christian IX 1863-1906
Frédéric VIII Frédéric VIII 1906-1912
Christian X Christian X 1912-1918

Monarque des royaumes de Danemark et d'Islande (1918-1944)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Royaume d'Islande.
Portrait Nom Règne Notes
Christian X Christian X 1918-1944

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. p. 175
  2. p. 52
  3. a et b p. xxiii
  4. a et b p. xxiv
  5. p. 53
  6. p. 17
  7. p. 87
  8. a, b et c p. xxv
  9. a et b p. xxvi
  1. a et b p. 63
  2. p. 106
  3. p. 110
  4. a et b p. 111
  1. p. 221
  2. p. 283
  • Autres références
  1. Jean-Pierre Maury, « L'Islande dans la monarchie danoise 1871 », sur Digithèque MJP, (consulté le 17 décembre 2016).
  2. a et b (en) Dieter Nohlen et Philip Stover, Elections in Europe: A Data Handbook, Nomos Verlagsgesellschaft, (ISBN 978-3832956097), p. 961-966.
  3. (en) Björg Thorarensen, « Constitutional Reform Process in Iceland » [PDF], sur Université d'Oslo, 7-9 novembre 2011 (consulté le 8 octobre 2016).
  4. Jean-Pierre Maury, « Islande, union avec le Danemark 1918 », sur Digithèque MJP, (consulté le 15 décembre 2016).
  5. (en) Bill Stone, « Iceland in the Second World War », sur Stone & Stone, (consulté le 16 décembre 2016).
  6. (en) « Today is the Icelandic National Day », Iceland Review,‎ (lire en ligne)