Liste des ministres de la Défense

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cette page dresse la liste des ministres de la Défense actuels. Sont répertoriés les 193 États de l’ONU, le Vatican, Taïwan et le Kosovo. Les ministres d’autres entités figurent dans la rubrique entités secondaires.

États souverains[modifier | modifier le code]

Pays Nom Depuis (le)
Afghanistan Tariq Shah Bahrami (intérim)
Afrique du Sud Kebby Maphatsoe
Albanie Olta Xhaçka
Algérie Abdelaziz Bouteflika
Ahmed Gaïd Salah (vice-ministre)
Allemagne Annegret Kramp-Karrenbauer
Andorre (poste inexistant) ...
Angola João Manuel Gonçalves Lourenço
Antigua-et-Barbuda ... ...
Arabie saoudite Mohammed ben Salmane Al Saoud
Argentine Oscar Aguad
Patricia Bullrich (Sécurité)
Arménie Davit Tonoian
Australie Linda Reynolds
Autriche Klaudia Tanner
Azerbaïdjan Zakir Hassanov
Bahamas Marvin Dames (Sécurité nationale)
Bahreïn Youssouf al-Djalahma
Bangladesh Cheikh Hasina Wajed
Barbade (poste inexistant) ...
Belgique Ludivine Dedonder
Belize John Saldivar[1]
Bénin Candide Azannaï (ministre délégué)
Bhoutan (poste inexistant) ...
Biélorussie Andreï Ravkov
Birmanie Sein Win
Bolivie Jorge Ledesma
Bosnie-Herzégovine Sifet Podžić
Botswana Shaw Kgathi
Brésil General de Exército Fernando Azevedo e Silva
Brunei Hassanal Bolkiah
Bulgarie Krassimir Karakatchanov
Burkina Faso Jean-Claude Bouda
Burundi Emmanuel Ntahomvukiye
Cambodge Tea Banh
Cameroun Joseph Beti Assomo
Canada Harjit Sajjan
Cap-Vert Luís Filipe Tavares
Centrafrique Joseph Yakété
Chili Baldo Prokurica
Chine Chang Wanquan
Chypre Christoforos Fokaides
Colombie Carlos Holmes Trujillo
Comores M’Madi Ali[2]
Congo (Brazzaville) Charles Richard Mondjo
Congo (Kinshasa) Crispin Atama Tabe
Corée du Nord Pak Yong-sik 2015
Corée du Sud Jeong Kyeong-doo
Costa Rica (poste inexistant) ...
Côte-d’Ivoire Alassane Ouattara
Hamed Bakayoko (ministre auprès du président
de la République, chargé de la Défense)
Croatie Mario Banožić
Cuba Leopoldo Cintra Frías
Danemark Trine Bramsen
Djibouti Ali Hassan Bahdon
Dominique Rayburn Blackmoore (Sécurité nationale)
Égypte Général Mohamed Zaki
Émirats arabes unis Mohammed ben Rachid al-Maktoum 1971
Équateur Oswaldo Jarrín
Érythrée Sebhat Ephrem 1995
Espagne Margarita Robles
Estonie Jüri Luik[3]
États-Unis Lloyd Austin
Éthiopie Kenea Yadeta
Fidji Ratu Inoke Kubuabola
Finlande Antti Kaikkonen
France Florence Parly (armées)
Gabon Étienne Massard Kabinda Makaga
Gambie Abdou Kolley
Géorgie Irakli Garibachvili
Ghana Dominic Nitiwul
Grèce Nikólaos Panayotópoulos
Grenade Keith Mitchell (Sécurité nationale)
Guatemala Williams Mansilla
Guinée Alpha Condé
Mohamed Diane (ministre d’État auprès du président de la République, chargé de la défense)
Guinée-Bissau Eduardo Costa Sanhá
Guinée-Équatoriale Vicente Eya Olomo
Guyana Khemraj Ramjattan (Sécurité publique)
Haïti Hervé Denis
Honduras Samuel Reyes
Hongrie Tibor Benkő
Îles-Marshall (poste inexistant) ...
Îles-Salomon Commins Mewa (Sécurité nationale)
Inde Rajnath Singh
Indonésie Prabowo Subianto
Irak Erfan al-Hiyali
Iran Amir Hatami
Irlande Simon Coveney
Islande (poste inexistant) ...
Israël Benny Gantz
Italie Lorenzo Guerini
Jamaïque Andrew Holness
Japon Nobuo Kishi
Jordanie Bisher Al-Khasawneh
Kazakhstan Saken Jasouzakov
Kenya Monica Juma
Kirghizstan Marate Kenjisariev (chef du Comité d’État pour la Défense)
Kiribati (poste inexistant) ...
Kosovo Haki Demolli (Forces de Sécurité)
Koweït Cheikh Mohammed Khaled el-Sabah
Laos Chansamone Chanyalath
Lesotho Sentje Lebona
Lettonie Artis Pabriks
Liban Yacoub Sarraf
Liberia Brownie J. Samukai
Libye Abdoullah al-Thani
Liechtenstein (poste inexistant) ...
Lituanie Arvydas Anušauskas
Luxembourg Henri Kox (Sécurité intérieure)
Macédoine du Nord Radmila Šekerinska
Madagascar Beni Xavier Rasolofonirina
Malaisie Mohamad Sabu
Malawi Lazarus Chakwera
Maldives Adam Shareef Umar
Mali Sadio Camara
Malte (poste inexistant)
Maroc Abdellatif Loudiyi[4]
Maurice Pravind Jugnauth
Mauritanie Diallo Mamadou Bathia
Mexique Général Luis Cresencio Sandoval
Micronésie (poste inexistant)
Moldavie Victor Gaiciuc
Monaco (poste inexistant)
Mongolie Badmaanyambuu Bat-Erdene
Monténégro Predrag Boskovic
Mozambique Atanásio Salvador Ntumuke
Namibie Penda Ya Nangolo
Nauru (poste inexistant)
Népal ...
Nicaragua Martha Ruiz[5]
Niger Issoufou Katambé
Nigeria Mansur Dan-Ali
Norvège Frank Bakke-Jensen
Nouvelle-Zélande Mark Mitchell
Oman Badr ben Saoud al Boussaïdi (en)[6] ...
Ouganda Adolf Mwesige
Ouzbékistan Général Qobil Berdiyev
Pakistan Imran Khan
Palaos (poste inexistant)
Panama (poste inexistant)
Papouasie-Nouvelle-Guinée Fabian Pok[7]
Mao Zeming (intérim)
Paraguay Diógenes Martínez
Pays-Bas Ank Bijleveld
Pérou José Huerta
Philippines Delfin Lorenzana
Pologne Mariusz Błaszczak
Portugal João Gomes Cravinho
Qatar Tamim ben Hamad Al Thani
Khaled ben Mohamed al-Attiya (ministre d’État)
République dominicaine Rubén Darío Paulino Sem
République tchèque Lubomír Metnar
Roumanie Nicolae Ciucă
Royaume-Uni Ben Wallace
Russie Sergueï Choïgou
Rwanda Général Albert Murasira
Saint-Christophe-et-Niévès Timothy Harris (Sécurité intérieure)
Sainte-Lucie Hermangild Francis (Sécurité nationale)
Saint-Marin (poste inexistant)
Saint-Vincent-et-les-Grenadines Ralph Gonsalves (Sécurité nationale)
Salvador Général José Atilio Benítez
Samoa (poste inexistant)
Sao Tomé-et-Principe Óscar Sousa
Sénégal Sidiki Kaba
Serbie Nebojša Stefanović
Seychelles Wavel Ramkalawan
Sierra Leone Julius Maada Bio
Singapour Ng Eng Hen
Slovaquie Jaroslav Naď
Slovénie Lilijana Kozlovič
Somalie Abdirashid Abdullahi Mohamed
Soudan Hassan Ali Mohamed
Soudan-du-Sud Kuol Manyang
Sri Lanka Gotabaya Rajapaksa
Ruwan Wijewardene (state minister)
Suède Peter Hultqvist
Suisse Viola Amherd
Suriname Ronni Benschop
Swaziland (poste inexistant)
Syrie Ali Abdallah Ayyoub
Tadjikistan Cherali Mirzo
Taïwan Chiu Kuo-cheng
Tanzanie Hussein Mwinyi
Tchad Bichara Issa Djadallah (ministre délégué)
Thaïlande Prayut Chan-o-cha
Timor-Oriental Cirilo Cristóvão (Défense et Sécurité)
Togo (ministère rattaché à la présidence)
Tonga Lord Maʻafu
Trinité-et-Tobago Edmund Dillon (Sécurité nationale)
Tunisie Brahim Bartagi
Turkménistan Yaylim Berdiyev
Turquie Hulusi Akar
Tuvalu (poste inexistant)
Ukraine Andriï Zagorodniouk
Uruguay Jorge Menéndez
Vanuatu (poste inexistant)
Vatican (poste inexistant)
Venezuela Vladimir Padrino López
Vietnam Ngo Xuan Lich
Yémen Saleh Ali Hassan (vice-ministre de la Défense)
Zambie Davies Chama
Zimbabwe Constantino Chiwenga

Entités secondaires[modifier | modifier le code]

Pays Nom Depuis (le)
Abkhazie Mirabe Kichmaria[8]
Kurdistan irakien Mustafa Sayid Qadir (pechmergas)  ?
Ossétie-du-Sud Valeri Iakhnovets
Puntland Hassan Osman Mahamud Aloore (sécurité)
Sahara-Occidental
(République arabe sahraouie démocratique)
Mohamed Lemine Bouhali 1980/1989
Somaliland Ahmed Haji Ali Adam 2010/2013
Tibet Ngodup Dongchung[9]
Transnistrie Alexander Loukianenko[10]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ministre de la Sécurité nationale jusqu’au 1er aout 2016.
  2. Directeur de cabinet du président de l’Union des Comores, chargé de la défense.
  3. Précédemment du 23 août 1993 au 7 janvier 1994 et du 25 mars 1999 au 28 janvier 2002.
  4. Ministre délégué auprès du premier ministre, chargé de l’administration de la défense nationale.
  5. Secrétaire général du ministère de la défense. Le poste de ministre n’est pas pourvu.
  6. « Ministre responsable de la défense ». Le sultan Haïtham ben Tariq est le ministre en titre.
  7. Suspendu le 6 février 2017.
  8. Par intérim jusqu’au 26 juin 2007.
  9. Ministre de la Sécurité du gouvernement en exil.
  10. Par intérim jusqu’au 24 janvier 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]