Liste des maires de Saint-Malo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maire de Saint-Malo
Image illustrative de l’article Liste des maires de Saint-Malo

Image illustrative de l’article Liste des maires de Saint-Malo
Titulaire actuel
Claude Renoult
depuis le

Création 1693
Mandant Suffrage universel
Durée du mandat 6 ans
Premier titulaire Jean-Baptiste Aumaistre de Chassagne
Site internet ville-saint-malo.fr

Cet article dresse une liste par ordre de mandat des maires de Saint-Malo.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

L'office de maire est créé en 1692.

Liste des syndics et maires d'Ancien Régime successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1693 1698 Jean-Baptiste Aumaistre de Chassagne    
1699 1701 Jean Goret   Sire de la Coudre
1701 1704 Jean Baptiste Séré   Sire de la Villemalterre
1704 1708 René Guillaudeu (1656-1737)   Sire du Plessis
1708 1710 François Le Fer   Sire du Pin
1710 1713 François-Auguste Gouin   Sire de Langrolay
1713 1716 Nicolas Géraldin   Sire de la Penty
1716 1719 Thomas Gravé   Sire de la Chaisse et de la Motte
1719 1722 Alain Gaillard   Sire de Launay
1722 1725 Pierre Éon de Ponthaye    
1725 1728 Alain Le Breton   Sire de la Plussinais
1728 1731 Gabriel Macé   Sire de la Villéon
1731 1738 François Le Fer   Sire de Beauvais
1738 1740 François-Joseph Guillaudeu (1687-1776)   Sire du Plessis
1740 1751 Guillaume Joliff (1689-1752)   Sire du Clos
1751 1755 Michel Picot   Sire du Bois Feuillet
1755 1758 Pierre Le Breton   Sire de la Vieuville
1758 1765 Pierre Le Fer (1703-1777)   Sire de Chantelou
1765 1770 Nicolas White   Sire de Boisglé
1770 1773 Alain Le Breton de la Vieuville (1711-1789)   Sire de la Vieuville
1773 1777 Nicolas-François Magon de la Villehuchet    
1777 1786 Alain Le Breton de la Vieuville (1711-1789)   Sire de la Vieuville
1786 1789 Dominique-François Sébire de Longpré dit l'aîné    
Dominique-François Sébire de Longpré dit l'aîné
Louis Blaize de Maisonneuve
Jean de Varennes
Jean Le Cudenet
  Présidents successifs du Conseil permanent
Liste des maires successifs de Saint-Malo avant la fusion[1]
Période Identité Étiquette Qualité
1790 1791 Claude Guy Louvel   Seigneur du Parc
Avocat et notaire
Premier « maire constitutionnel » de Saint-Malo
1791 1793 Bernard Thomas Tréhouart   Armateur
Député à la Convention nationale (1793 → 1795)
Commandant de la garde nationale de Saint-Malo
Adjoint au ministre de la Marine (1793)
1793 1793 Nicolas Perruchot de Longeville   Exécuté en 1794
1793 1794 Charles Moullin Jacobin Apothicaire à l'amirauté de Saint-Malo
Président du Comité révolutionnaire
1794 1795 Laurent Louvel   Avocat et notaire
Fils de Claude Guy Louvel
1795 1797 Nicolas de Brecey   Magistrat
1797 1799 Louis-Pierre Martin    
1799 1800 Henri-Louis Hovius   Imprimeur-libraire, magistrat
1800 1801 Charles Augustin Étienne Dolley   Négociant-armateur
Commandant de la Garde nationale de Saint-Malo fin 1797
Démissionnaire
1801 1808 Nicolas de Brecey   Magistrat
1808 1815 Augustin Thomas   Négociant-armateur, armateur-corsaire
Président de la chambre de commerce de Saint-Malo en 1808
Révoqué à la Restauration
1815 1815 Louis Thomazeau   Armateur-corsaire
Beau-frère d'Augustin Thomas
Maire par intérim après la chute de Napoléon Ier
1815 1829 Auguste Jean-Marie Bizien du Lézard Légitimiste Conseiller général d'Ille-et-Vilaine[réf. nécessaire] (1829 → 1831)
1829 1830 Henri Jean Joseph
Apuril de Kerloguen
(1776-1875)
   
1830 1855 Louis-François Hovius Majorité ministérielle Armateur
Fils de Henri-Louis Hovius, gendre d'Augustin Thomas
Député d'Ille-et-Vilaine (1830 → 1832)
1855 1870 Charles Pierre Rouxin Bonapartiste Avocat
Député au Corps législatif (1869 → 1870)
1870 1871 Achille Jouaust   Avocat
Maire provisoire à la chute du Second Empire
1871 1878 Armand Houitte de La Chesnais   Magistrat
Conseiller général de Saint-Malo et Saint-Servant (1848 → 1864)
Maire de La Gouesnière (1881 → 1888)
1878 1882 Auguste Hovius Républicain Fils de Louis-François Hovius
Armateur
Président du tribunal de commerce
Président de la chambre de commerce de Saint-Malo en 1875
Député d'Ille-et-Vilaine (1878 → 1889)
Conseiller général de Saint-Malo (1877 → 1896)
1882 1883 Louis Félix Martin Républicains progressistes Avocat
Conseiller général d'Ille-et-Vilaine[réf. nécessaire]
Démissionnaire
1884 1887 Paul Follen   Capitaine au long cours puis négociant
Président du tribunal de commerce
1887 1887 Jean-Marie Hamon   Maire par intérim
1887 1891 Louis Félix Martin Républicains progressistes Avocat
Conseiller général d'Ille-et-Vilaine[réf. nécessaire]
Décédé en fonctions
1892 1896 Jean-Marie Hamon   Commerçant, juge puis président du tribunal de commerce
Président de la Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Saint-Malo (1900 → 1901)
1896 1902 Charles Jouanjan Républicain Avocat
Conseiller général de Saint-Malo (1900 → 1913)
1902 1904 Auguste Le Ny[2]   Officier d'infanterie de Marine
1904 1912 Charles Jouanjan Républicain Avocat
Conseiller général de Saint-Malo (1900 → 1913)
1912 1941 Alphonse Gasnier-Duparc Radical-socialiste Avocat
Ministre de la Marine (1936 → 1937)
Sénateur d'Ille-et-Vilaine (1932 → 1940)
Président de la délégation spéciale qui gère Saint-Malo à la Libération (1944 → 1945)
Destitué par le régime de Vichy
1941 1944 Auguste Briand
(1884-1972)
  Capitaine au long cours
Nommé par le régime de Vichy[3]
1945 1947 René Delannoy    
1947 1965 Guy La Chambre CNIP Maire de Saint-Servan (1932 → 1940)
Député d'Ille-et-Vilaine (1928 → 1940 et 1951 → 1958)
Conseiller général de Dinard (1930 → 1940 et 1951 → 1958)
Ministre
1965 1967 Maurice Callame
(1905-1984)
   
Liste des maires successifs depuis la fusion de 1967[1]
Période Identité Étiquette Qualité
[4] [5],[6] Marcel Planchet[7],[8] SE
puis CD[9],[10]
puis CDS
Entrepreneur du BTP
Maire de Saint-Servan (1965 → 1967)
Conseiller général de Saint-Malo-Sud (1967 → 1977 et 1985 → 1998)
Conseiller régional de Bretagne (1972 → 1976)
1976[11],[12] 1977 Marcel Planchet[7],[8] CDS Entrepreneur du BTP
Maire de Saint-Servan (1965 → 1967)
Conseiller général de Saint-Malo-Sud (1967 → 1977 et 1985 → 1998)
Conseiller régional de Bretagne (1972 → 1976)
1977 1983 Louis Chopier[13] PS Agriculteur
Président de la chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine[Quand ?]
Conseiller général de Saint-Malo-Nord (1982 → 1994)
Député européen (1988 → 1989)
1983 1989 Marcel Planchet[7],[8] DVD Entrepreneur du BTP
Conseiller général de Saint-Malo-Sud (1967 → 1977 et 1985 → 1998)
1989 René Couanau UDF-CDS
puis UDF-FD
puis UMP
puis DVD[14],[15]
Inspecteur général de l'administration de l'éducation nationale
Secrétaire général adjoint de l'UDF[16]
Député d'Ille-et-Vilaine (7e circ.) (1986 → 2012)
Conseiller régional de Bretagne (1986 → 1989)
Président de Saint-Malo Agglomération (2001 → 2007)
[17],[18] en cours Claude Renoult DVD Retraité Ingénieur EDF
Président de Saint-Malo Agglomération (2014 → )

Les maires[modifier | modifier le code]

Claude Renoult[modifier | modifier le code]

À la suite des élections municipales de 2014, Claude Renoult est depuis avril 2014 le maire de Saint-Malo.

Né le à Macey (Manche)[19], dans la ferme de ses grands-parents, il est l'aîné d'une fratrie de quatre garçons[19]. Ses parents étaient agriculteurs.

Diplômé de l'École nationale d'ingénieurs de Brest (ENIB)[20] puis de l'École supérieure d'ingénieurs de Toulouse (aujourd'hui l'ENSEEIHT), il entre en 1972[20] à EDF-GDF où il fera toute sa carrière[19].

Parmi ses postes occupés, celui de directeur pour la Corse dans les années 1980 lui vaudra deux séquestrations par des salariés et des nationalistes, dont l'une très médiatisée[19]. Entre 1987 et 1993[20], il est directeur d'EDF-GDF pour la région de Saint-Malo[19]. Il poursuit ensuite sa carrière en pilotant des projets internationaux et finira au siège comme directeur pour la Corse et les départements d'outre-mer[19].

Il prend sa retraite en 2008 et s'installe alors définitivement à Saint-Malo[19]. Il devient président de la Société nautique de la baie de Saint-Malo (SNBSM)[19]. Il est, la même année, élu sur la liste du maire sortant René Couanau et devient 3e adjoint, chargé des grands projets[19], du développement durable et des affaires maritimes[20]. Il affirmera que celui-ci l'avait fait venir auprès de lui avec le souhait qu'il lui succède[19]. René Couanau annonce d'ailleurs en 2012 qu'il ne se représentera pas aux municipales de 2014 avant de revenir sur sa décision un an plus tard. Claude Renoult monte alors sa propre liste et l'emporte au second tour dans une triangulaire face à la liste menée par René Couanau et celle menée par le radical de gauche Stéphane Perrin[17],[18].

Dans le cadre de la mise en œuvre des municipales de 2014, le conseil communautaire de Saint-Malo Agglomération nouvellement élu l'a également désigné président de la communauté d'agglomération le [21], où il succède au maire-adjoint de Saint-Malo Henri-Jean Lebeau.

Claude Renoult est marié et père de deux enfants[19]. Il est chevalier de l'ordre national du Mérite[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Les maires de Saint-Malo
  2. [1]
  3. Jacqueline Sainclivier, L'Ille-et-Vilaine, 1918-1958 : Vie politique et sociale, Rennes, Presses universitaires de Rennes, , 484 p. (ISBN 9782868471765, lire en ligne), paragraphe 69 sur Google Books.
  4. [2]
  5. [3]
  6. [4]
  7. a b et c [5]
  8. a b et c [6]
  9. [7]
  10. [8]
  11. [9]
  12. [10]
  13. [11]
  14. [12]
  15. [13]
  16. [14]
  17. a et b [15]
  18. a et b [16]
  19. a b c d e f g h i j k et l Samuel Sauneuf, « Mais qui est Claude Renoult », Le Pays malouin,‎ , p. 15.
  20. a b c et d [17]
  21. [18]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]