Liste des maires de Luzy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maire de Luzy
Image illustrative de l’article Liste des maires de Luzy

Image illustrative de l’article Liste des maires de Luzy
Titulaire actuel
Joceline Guérin
depuis le
Création 1662 (« maire perpétuel »)
1790
Mandant Suffrage universel
Durée du mandat 6 ans
Premier titulaire Denis Nault (« maire perpétuel »)
Claude Nault de Champagny
Site internet luzy.fr

Cet article dresse une liste par ordre de mandat des maires de Luzy.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1662 novembre 1707 Denis Nault[Note 1]   « Maire perpétuel »
27 mai 1693 3 février 1710 Nicolas François Nault[Note 1]   « Maire perpétuel »
1748 ? Claude Coujard de la Verchère    
12 septembre 1777 2 mai 1786 Marguerite-Charles Pelletier   Lieutenant de Luzy, conseiller du Roi, grenetier
décembre 1789 ? Antoine Compin (par intérim)    
7 février 1790 mars 1793 Claude Nault de Champagny[Note 2]   Militaire, maire de Luzy-Ville
1790 ? Desjours de Mazille Monarchiste Maire de Luzy-Forains
23 septembre 1795
ou janvier 1794
automne 1795 Denis Jadioux   Sellier
avril 1796 ? Jean-Chrysostome Boulu   Notaire
juillet 1798 1800 François Couraud Révolutionnaire Notaire
juin 1800 1813 Jean-François Chapsal Bonapartiste Juge retraité
1813 Couraud (par intérim)    
16 juin 1815 Charles Simon Pierre Ballard de la Chapelle Royaliste Officier au régiment d'Orléans-Dragons
16 juin 1815 18 juillet 1815 Gilbert Maisonseul Bonapartiste Huissier
18 juillet 1815 1818 Charles Simon Pierre Ballard de la Chapelle Royaliste  
1818 1821 François Couraud[Note 3] Bonapartiste, royaliste Notaire
1821 1824 Antoine Hippolyte Compin   Notaire
1824 1830 Aimé Coujard de la Cheize Légitimiste  
juillet 1830 1830 Louis Coujard de la Verchère    
septembre 1830 décembre 1831 Jean Chrysostome Boulu   Notaire
décembre 1831 1835 François Imbart-Latour    
1835 avril 1836 Louis Coujard de la Verchère   Juge de paix
1836 fin 1844 Marie-Guillaume Jean Chrysostome Boulu[Note 4] Républicain Notaire
début 1845 1847 François-Marie Imbart-Latour[Note 4]   Tanneur
janvier 1847 1869 Antoine Perrin[Note 4]   Adjoint dès 1830.
1869 1870 Jean Gallois   Notaire
1870 1874 Xavier Garenne Républicain Notaire
1874 1876 Jean Gallois   Notaire
1876 1878 Xavier Garenne[Note 4] Républicain Notaire
1879 1884 Louis Bertrand   Médecin
1884 1885 Lucien Gueneau[Note 4] Républicain Écrivain, capitaine de cavalerie, historien
1885 13 novembre 1915 Jean Chandioux[Note 1] Démoc-soc Commerçant
novembre 1915 ? Pauchard (par intérim)    
? 1919 Ravier (par intérim)    
1919 juillet 1923 Charles Épinat[Note 1]    
septembre 1923 mai 1929 Jean-Philippe Théveniault UR  
1929 octobre 1939 Émile Bramart[Note 1] SFIO  
octobre 1939 mars 1941 Louis Baroin[Note 4] (par intérim) Socialiste  
21 mars 1941 26 août 1944 Henri Dollet[Note 1] SE Médecin, résistant fusillé par la milice française en 1944.
septembre 1944 mai 1953 Marie-Joseph Bondoux SFIO  
1953 1971 Daniel Benoist SFIO
PS
Chirurgien gynécologue
1971 12 novembre 1975 Alain Benoist[Note 1] PS  
janvier 1976 1983 Fernand Baudin    
1983 1995 Casimir Terzaghi PS  
1995 2000 Marcel Joyeux[Note 1] DVD Conseiller général
2000 2001 Daniel Lambert (par intérim)    
mars 2001 2014 Jean-Louis Rollot PS Ancien vice-président du conseil général
2014 En cours Joceline Guérin PS Directrice de caisse d'épargne retraitée

Biographies[modifier | modifier le code]

Denis Nault (1662-1707), né en 1633 à Luzy et mort en au même lieu, est un avocat, juge, écrivain et « maire perpétuel » de la commune dès 1662. Petit-fils de Denis Nault, juge à Luzy et à Savigny-Poil-Fol (mort en janvier 1638), il est désigné avocat en Parlement et procureur en 1670, juge criminel et civil et capitaine de Luzy l'année suivante, bailli de Luzy et de Toulon en 1675 ainsi que conseiller ordinaire des Affaires du Prince de Condé. Il est père et arrière-grand-père de maires et ses armes sont « d'Azur à un lion d'or ». Son fils, Nicolas François, devient également « maire perpétuel » de la commune[1].

Claude Nault de Champagny (1790-1793, Luzy-Ville), né en 1723 et mort le , est seigneur de Champagny. Il est le petit-fils du « maire perpétuel » Nicolas François Nault et le beau-frère de son prédécesseur Claude Coujard de la Verchère. Après une carrière militaire où il est lieutenant-colonel d'infanterie, major du régiment de Champagne et maréchal des camps et armées du Roi, il se présente en 1789 à l'élection des députés aux États Généraux pour la Noblesse, sans succès. Il est élu premier maire de la commune Luzy-Ville au début de l'année suivante et signe le 7 février une lettre pour obtenir la création d'un département du Morvan avec comme chef-lieu Autun, sans réussite également. Il doit démissionner en 1792, après avoir fraudé au tirage au sort des volontaires militaires. Il est nommé fabricien le 28 juin 1800 par son successeur Jean-François Chapsal. Il décède à Luzy en août 1807 à 84 ans[1].

Antoine Perrin (1847-1869), fait Chevalier de Légion d'honneur[2].

Lucien Gueneau (1884-1885), né en 1832 à Luzy et mort en 1908 à Nevers, est un capitaine de cavalerie, écrivain et historien. Il participe à la Bataille de Noisseville durant la guerre la guerre franco-allemande de 1870. Républicain, il est élu conseiller municipal en 1873 mais révoqué pour ses opinions. Il sera révoqué de cette façon plusieurs fois, mais réélu de suite. Il est 1877 et 1883 sous-préfet de Château-Chinon Intra-Muros et de Gex. En 1884, il est élu maire de Luzy mais quitte sa fonction l'année suivante pour des raisons médicales. Son adjoint Jean Chandioux prend le relais.

Jean Chandioux (1885-1915), né en 1849 à Luzy et mort en 1915 à Paris, est un commerçant du cuir. Après l'établissement du Second Empire de Napoléon III, il est emprisonné pendant cinq ans, jusqu'en 1876. Élu premier adjoint de Lucien Gueneau, il devient maire après la démission de ce dernier. Il occupe également d'autres postes locaux, comme sous-préfet ou conseiller général. Il se présent aux élections législatives de 1893 ; il est élu. Il reste à l'Assemblée nationale pendant seize années, avant d'être battu en 1910. Le maire très anticlérical est par la suite inculpé dans une affaire d'irrégularités de la gestion de la commune de Luzy.

Henri Dollet (1941-1944), né en 1885 à Gilly-sur-Loire et mort en 1944 à Mellecey, est un médecin généraliste et capitaine au service de santé des armées. Médecin emprisonné en 1940 en Allemagne puis rapatrié en France, il est nommé en 1941 comme maire de Luzy par le régime de Vichy. Il rentre dans la Résistance intérieure française en 1943. Au mois d'août de l'année suivante, en représailles d'une attaque de maquisards, les Allemands menacent de détruire la ville, et le docteur Dollet se livre en otage. Il est fusillé plusieurs jours après.

Daniel Benoist (1953-1971), né en 1908 à Paris et mort en 2004, est un chirurgien gynécologue. Il est élu maire de Luzy en 1953 sous l'étiquette de la Section française de l'Internationale ouvrière puis du Parti socialiste, puis maire de Nevers de 1971 à 1983, sénateur de 1963 à 1967 et député de 1967 à 1983. En 1982, sous les gouvernements Pierre Mauroy I et II et la première présidence de François Mitterrand, il est nommé secrétaire d'État chargé des Personnes âgées.

Jocelyne Guérin (depuis 2014), née en 1953, adjointe au maire puis maire, conseillère générale et vice-présidente du Conseil départemental de la Nièvre. Elle est faite chevalier de l'Orde national du Mérite en 2016[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h Mort en cours de mandat.
  2. Destitution.
  3. Relevé de ses fonctions.
  4. a b c d e et f Démission.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b collectif, Bulletins du groupe d'histoire locale de Luzy (Nièvre), depuis 1998
    Jean Arnoux, « Les Maires de Luzy 1re partie : des origines à 1818 », Bulletin du groupe d'histoire locale de Luzy, no 1,‎ , p. 17-22.
  2. Jean Arnoux, Jean Millot, Jacques Charmant, Jean-Pierre Mordier, Andrée Forneret et Sabine Nivot, Regards sur Luzy à travers les siècles, auto-édité sous la direction de Jean-Pierre Mordier, , 350 p. (ISBN 978-2-7466-5843-1, notice BnF no FRBNF45037578)
    Jean Arnoux, Antoine Perrin, maire de 1847 à 1869, p.  112.
  3. « Jocelyne Guérin nommée au grade de chevalier dans l'Orde national du Mérite », sur Le Journal du Centre, (consulté le 6 mai 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]