Liste des grands chanceliers de la Légion d'honneur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Louis Georgelin était grand chancelier de la Légion d'honneur entre 2010 et 2016.
Bernard-Germain de Lacépède a été le premier grand chancelier de la Légion d'honneur, entre 1803 et 1814.

Cet article recense, par ordre chronologique, les militaires français qui ont occupé la fonction de grand chancelier de l'ordre national de la Légion d'honneur. À partir du 3 décembre 1963, date de la création de l'ordre national du Mérite, ils sont également grands chanceliers de cet ordre.

C'est le grand chancelier de la Légion d'honneur qui, après la passation des pouvoirs, présente au président de la République le grand collier de la Légion d'honneur, première étape de la cérémonie d'investiture au cours de laquelle le président acquiert la qualité de grand maître de l'ordre.

Le grand chancelier est choisi parmi les grands-croix de l'ordre. Il demeure en charge pour une période de six ans, renouvelable, sauf s'il est mis fin plus tôt à ses fonctions[1].

Le grand chancelier, sous l'autorité du grand maître et suivant ses instructions, dirige les travaux du conseil de l'ordre (dont il préside les réunions[2]) et ceux des services administratifs. Il relève directement du grand maître, qui peut l'appeler à être entendu par le Conseil des ministres quand les intérêts de l'ordre y sont évoqués[3].

Liste des grands chanceliers
Grade Grand chancelier Décret de nomination
Bernard de la Ville-sur-Illon, comte de Lacépède 14 août 1803
ou 21 août 1803
Dominique Dufour, baron de Pradt 6 avril 1814
Lieutenant-général Comte Louis de Bruges 3 février 1815
Bernard de la Ville-sur-Illon, comte de Lacépède
(intérim assuré par Jean-François-Aimé Dejean[4])
13 mars 1815
Maréchal Jacques MacDonald, duc de Tarente 2 juillet 1815
Maréchal Édouard Mortier, duc de Trévise 11 septembre 1831
Maréchal Comte Maurice Gérard 4 février 1836
Maréchal Charles Oudinot, duc de Reggio 17 mars 1839
Maréchal Comte Maurice Gérard 21 octobre 1842
Général de division Baron Jacques Subervie 19 mars 1848
Maréchal Comte Gabriel Molitor 23 décembre 1848
Maréchal Comte Rémy Isidore Exelmans 15 août 1849
Général de division Comte Philippe d'Ornano 13 août 1852
Général de division Anne-Charles Lebrun, duc de Plaisance 26 mars 1853
Maréchal Aimable Pélissier, duc de Malakoff 23 juillet 1859
Amiral Baron Ferdinand Hamelin 24 novembre 1860
Général de division Comte Charles Auguste de Flahaut 27 janvier 1864
Général de division Joseph Vinoy 6 avril 1871
Général de division Louis Faidherbe 28 février 1880
Général de division Victor Février 10 octobre 1889 [JORF 1]
Général de division Léopold Davout, duc d'Auerstaedt 5 décembre 1895 [JORF 2]
Général de division Georges-Auguste Florentin 23 septembre 1901 [JORF 3]
Général de division Yvon Dubail 14 juin 1918 [JORF 4]
Général de division Charles Nollet 9 janvier 1934 [JORF 5]
Général de division Charles Brécard 12 novembre 1940 [JORF 6]
Général d'armée Paul Dassault 25 août 1944
Général d'armée Georges Catroux 1er octobre 1954 [JORF 7]
Amiral Georges Cabanier 14 janvier 1969 [JORF 8]
Général d'armée Alain de Boissieu Déan de Luigné 12 février 1975 [JORF 9]
Général d'armée André Biard 4 juin 1981 [JORF 10]
Général d'armée Gilbert Forray 5 juin 1992 [JORF 11]
Général d'armée aérienne Jean-Philippe Douin 4 juin 1998 [JORF 12]
Général d'armée Jean-Pierre Kelche 4 juin 2004 [JORF 13]
Général d'armée Jean-Louis Georgelin 9 juin 2010 [JORF 14]
Général d'armée Benoît Puga 23 août 2016 [JORF 15]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Dans le Journal officiel de la République française (JORF), sur Légifrance ou Gallica :

  1. Décret du 10 octobre 1889, JORF no 275 du 11 octobre 1889, p. 5027–5028.
  2. Décret du 5 décembre 1895, JORF no 332 du 7 décembre 1895, p. 6838.
  3. Décret du 23 septembre 1901, JORF no 261 du 26 septembre 1901, p. 6126.
  4. Décret du 14 juin 1918, JORF no 162 du 15 juin 1918, p. 5175.
  5. Décret du 9 janvier 1934, JORF no 8 du 11 janvier 1934, p. 274.
  6. Décret du 12 novembre 1940, JORF no 296 du 17 novembre 1940, p. 5702–5703.
  7. Décret du 18 septembre 1954, JORF no 228 du 30 septembre 1954, p. 9200.
  8. Décret du 14 janvier 1969, JORF no 13 du 16 janvier 1969, p. 531.
  9. Décret du 12 février 1975, JORF no 37 du 13 février 1975, p. 1852.
  10. Décret du 4 juin 1981, JORF no 133 du 6 juin 1981, p. 1699.
  11. Décret du 5 juin 1992, JORF no 133 du 10 juin 1992, p. 7610, NOR PREX9210173D.
  12. Décret du 4 juin 1998, JORF no 128 du 5 juin 1998, p. 8519, NOR PREX9803019D.
  13. Décret du 4 juin 2004, JORF no 141 du 19 juin 2004, p. 10993, texte no 1, NOR JUSA0400169D.
    Décret du 4 juin 2004, JORF no 129 du 5 juin 2004, p. 9997, texte no 41, NOR JUSA0400169D.
  14. Décret du 9 juin 2010, JORF no 140 du 19 juin 2010, p. 11137, texte no 1, NOR PREX1001843D.
    Décret du 9 juin 2010, JORF no 132 du 10 juin 2010, p. 10684, texte no 78, NOR JUSA1015037D.
  15. Décret du 23 août 2016

Autres références :

  1. Article R10 du Code de la Légion d'honneur et de la médaille militaire, sur Légifrance.
  2. Article R5 du Code de la Légion d'honneur et de la médaille militaire, sur Légifrance.
  3. Article R4 du Code de la Légion d'honneur et de la médaille militaire, sur Légifrance.
  4. A. Amic., « Dejean (Jean-François-Aimé, comte) », dans A. Lievyns, Jean Maurice Verdot, Pierre Bégat, Fastes de la Légion d'honneur, biographie de tous les décorés accompagnée de l'histoire législative et réglementaire de l'ordre, vol. I, [détail de l’édition] (notice BnF no FRBNF37273876, lire en ligne), p. 303

Voir aussi[modifier | modifier le code]