Liste des gouverneurs de l'Indochine française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le pouvoir de la France en Indochine française fut d'abord exercé par des amiraux, durant les premières années de la colonisation de la Cochinchine (1858-1879) : on a parlé de gouvernement des amiraux. En 1887, l'Union indochinoise est officiellement créée, sous l'autorité d'un Gouvernement général chapeautant l'ensemble des services administratifs français en Indochine.

Le Gouverneur général de l'Indochine française centralise sous son autorité plusieurs territoires aux statuts différents. Il a pour subordonnés le Gouverneur de la colonie de Cochinchine, ainsi que sur les Résidents supérieurs des protectorats d'Annam, du Tonkin, du Cambodge et du Laos, et sur l'Administrateur en chef de la concession chinoise de Kouang-Tchéou-Wan. Après-guerre, dans le contexte de la recomposition de l'Indochine française, le Gouverneur général est remplacé par un Haut-commissaire chargé de représenter la France auprès des gouvernements des trois États associés (les royaumes du Laos et du Cambodge, et à partir de 1949 l'État du Viêt Nam qui réunit l'Annam, le Tonkin et la Cochinchine).

Commandant en chef d’Indochine[modifier | modifier le code]

Liste des Commandants en chef d’Indochine[1]
Nom Année
vice-amiral Charles Rigault de Genouilly
Jean Bernard Jauréguiberry[2] -
contre-amiral Théogène François Page [3][4]-
capitaine de vaisseau Daries[5]
vice-amiral Léonard Victor Charner[6] -
contre-amiral Louis Adolphe Bonard -
contre-amiral de la Grandière[7]
contre-amiral Roze[8]
contre-amiral de la Grandière
contre-amiral Ohier[8]
général Fabon
contre-amiral Cornulier-Lucinière[9]
contre-amiral Dupré[9]
général d'Arbaud
contre-amiral Dupré[10]
contre-amiral Krantz[9]
contre-amiral Duperré[11]
général Bossant
contre-amiral Duperré[11]
contre-amiral Lafont[11]
Charles Le Myre de Vilers
général Edgard de Trentinian
Charles Le Myre de Vilers
Charles Thomson
général Bégin
Filippini décédé
Pardon
Jules Piquet

Résidents généraux de l'Indochine française[modifier | modifier le code]

Liste des résidents généraux de l'Indochine française
Nom Année
Lemaire[Qui ?][12] -
général Roussel de Courcy[13] -
général Warnet[13]
Paul Bert
Paulin Vial -
Bihourd[12] 29 janvier au 11 septembre 1887
Berger[14] 11 septembre au 27 octobre 1887
Bihourd[12] 27 octobre au 27 novembre 1887
Berger[14] -

Gouverneurs généraux de l'Indochine française[modifier | modifier le code]

Liste des gouverneurs généraux de l'Indochine française
Nom Année
Ernest Constans[15] -
Étienne Richaud[16] -
Parreau[17] -
Rheinart[17] -
Étienne Richaud - mai 1889
Barreau[17] mai 1889- mai 1889
Jules Georges Piquet -
François Marie Léon Bideau (par intérim) -
Jean-Marie de Lanessan (radical) -
Léon Jean Laurent Chavassieux (par intérim) -
François Pierre Rodier (par intérim) -
Armand Rousseau (gauche républicaine) -
Augustin Julien Fourès (par intérim) -
Paul Doumer (gauche radicale) -
Paul Beau (républicain laïc) -
Louis Alphonse Bonhoure (par intérim) -
Antony Klobukowski (gendre de Paul Bert, républicain anticlérical) -
Albert Jean George Marie Louis Picquié (par intérim) -
Paul Louis Luce -
Albert Sarraut (radical-socialiste) - (techniquement titulaire jusqu'en )
Joost van Vollenhoven (par intérim, puis titulaire) -
Ernest Nestor Roume -
Jean Eugène Charles (par intérim) -
Albert Sarraut (radical-socialiste) -
Maurice Antoine François Montguillot (par intérim) -
Maurice Long (radical-socialiste) -
Maurice Le Gallen (par intérim) -
François Marius Baudoin (par intérim) -
Martial Henri Merlin -
Maurice Antoine François Montguillot -
Alexandre Varenne -
Maurice Antoine François Montguillot -
Pierre Marie Antoine Pasquier -
Eugène Jean Louis René Robin -
Jules Brévié -
Georges Catroux -
Jean Decoux -
Yuichi Tsuchihashi -
Takeshi Tsukamoto (suppléant de Tsuchihashi) -

Hauts-commissaires de France en Indochine[modifier | modifier le code]

Le , la DGER fait parachuter deux équipes avec à leur tête un commissaire de la République chargé de représenter le GPRF : Pierre Messmer pour le Nord, Jean Cédile pour le Sud.

Liste des hauts commissaires
Nom Année
Jean Cédile (par intérim) -
Général Leclerc (par intérim) -
Amiral Thierry d'Argenlieu -
Émile Bollaert -
Léon Pignon -
Général de Lattre de Tassigny -
Jean Letourneau -

Commissaires généraux en Indochine[modifier | modifier le code]

Liste des commissaires généraux
Nom Durée du mandat
Jean Letourneau -
Maurice Dejean -
Paul Ély -
Henri Hoppenot -

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire militaire de l’Indochine française, dir général Puypéroux, Hanoï-Haiphong, imprimerie d'Extrême-Orient, 1931, Exposition coloniale internationale de Paris de 1931, tome II, p. 300
  2. commandant de Saïgon qui œuvrait sous les ordres du commandant de la Division navale d'Extrême-Orient
  3. commandant de la Division navale d'Extrême-Orient
  4. chargé des affaires de Cochinchine
  5. commandant en chef de Saïgon t
  6. commandant en chef des forces navales en Mer de Chine
  7. commandant en chef et gouverneur de Saïgon
  8. a et b commandant de la Division navale des Mers de Chine et du Japon
  9. a, b et c commandant de la Division navale des Mers de Chine et du Japon et gouverneur
  10. commandant et gouverneur
  11. a, b et c commandant en chef et gouverneur
  12. a, b et c ministre plénipotentiaire et résident général
  13. a et b commandant en chef du corps expéditionnaire au Tonkin et résident général
  14. a et b secrétaire général et résident général
  15. Gouverneur général à titre provisoire
  16. résident général 17 novembre 1887
    puis résident général en Annam et au Tonkin
  17. a, b et c résident général

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Morlat P. – Les affaires politiques de l’Indochine (1895-1923) – L’Harmattan, 1995 , 320P