Liste des géographes gréco-romains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Reconstitution de la carte d'Hécatée de Milet

Liste des géographes connus et des textes ou fragments de la littérature géographique antique — entendue comme représentation et science de la « terre habitée » (sous son double aspect théorique et descriptif), selon NicoletGautier Dalché 1986 — en grec ancien ou en latin.

Périples égyptiens, phéniciens, carthaginois et perses cités dans l'Antiquité[modifier | modifier le code]

  • Périple des marins de Néchao, perdu (supposé avoir eu lieu au VIIe siècle av. J.-C.) cité par Hérodote
  • Hannon le Navigateur, roi des Carthaginois (incertain, VIe siècle av. J.-C. ou du Ve siècle av. J.-C.), Périple perdu, relaté dans une inscription au sanctuaire de Baal, dans le temple de Kronos, à Carthage. Il sera traduit en grec ou réécrit entre le Ve siècle av. J.-C. et le Ier siècle apr. J.-C. Selon Aelius Aristide (Orat., XXXVI, 93 et 94), des inscriptions de navigateurs puniques étaient visibles dans un temple à Carthage (Cf. Desanges 1978, p. 55 n. 101).
  • Himilcon le Navigateur (Ve siècle av. J.-C.), Périple perdu, cité par Pline l'Ancien et Avienus
  • Satapses, Périple perdu (supposé avoir eu lieu entre 478 et 465 av. J.-C.) cité par Hérodote

Grèce archaïque et classique[modifier | modifier le code]

Époque hellénistique[modifier | modifier le code]

Reconstitution du XIXe siècle de la carte d'Eratosthène

Empire romain[modifier | modifier le code]

Reconstitution de la carte de Pomposius Mela
Reconstitution du XVe siècle de la carte de Ptolémée.

Empire byzantin[modifier | modifier le code]

La carte du monde de Cosmas Indicopleustes

Ouvrages en rapport avec la géographie antique[modifier | modifier le code]

Savants du Moyen Âge latin[modifier | modifier le code]

Savants du monde arabo-musulman médiéval[modifier | modifier le code]

Copie de 1929 par Konrad Miller (de) du Livre de Roger, avec la transcription des noms en alphabet latin.

Savants byzantins tardifs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Anciens recueils[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

  • (fr) Bianca Maria Altomare, « Géographie et cosmographie dans l’Antiquité tardive : la tradition grecque et les modèles latins », dans Dialogues d'histoire ancienne, 39-1, 2013. p. 9-34 (en ligne).
  • (en) Daniela Dueck, Kai Brodersen (de), Geography in Classical Antiquity, Cambridge, 2012 (ISBN 978-0-521-19788-5).
  • (fr) Henri Bresc, Emmanuelle Tixier, Géographes et voyageurs au Moyen Âge, Nanterre, 2010 (ISBN 9782840160663) (en ligne).
  • (en) Graham Shipley, « A new presentation of selected Greek geographers », dans Syllecta classica, 18, Iowa City, 2007, p. 241-257 (ISSN 2160-5157) (en ligne).
    En plus de la présentation du projet éditorial de traduction anglaise du Selected Greek Geographers, contient un tableau sommaire : « Editions and translations of ‘minor’ Greek geographers since Müller », p. 248-249.
  • (fr) Jehan Desanges, « Les très grandes villes du monde romain d'après les "géographes" de langue latine », dans Mélanges de l'École française de Rome. Antiquité, 106-2, Rome, 1994, p. 901-919 (en ligne).
  • (fr) Christian Jacob, Géographie et ethnographie en Grèce ancienne, Paris, 1991.
  • (fr) Jehan Desanges, Recherches sur l'activité des Méditerranéens aux confins de l'Afrique (VIe siècle avant J.-C. - IVe siècle après J.-C.), Rome, 1978, 486 p. (Publications de l'École française de Rome, 38) (en ligne).
  • (fr) Paul Pedech, La Géographie des Grecs, Paris, 1976 (Collection SUP).
  • (fr) Germaine Aujac, La Géographie dans le monde antique, Paris, 1975 (Que sais-je ?, 1598)..
  • (fr) Clarence J. Glacken (en), Histoire de la pensée géographique - volume 1 : l'Antiquité, Paris, 1999 [1967] (ISBN 978-2-7355-0429-9).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]