Liste des exemples de lois Jim Crow par État

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Voici une liste d'exemples de lois Jim Crow, qui ont été adoptées aux États-Unis entre 1876 et 1965. Les lois Jim Crow existaient principalement dans le Sud et provenaient des codes noirs adoptés de 1865 à 1866, de Séparation d'avant guerre et sur les wagons de chemin de fer dans les villes du nord.

Les lois ont germé à la fin du XIXe siècle après la reconstruction et ont duré jusqu'aux années 1960. Elles ont ordonné la ségrégation « de jure » dans toutes les zones publiques, avec un statut supposé de « séparé mais égal » pour les Américains d’ascendance africaine. En réalité, cela a conduit à un traitement généralement inférieur à celui prévu pour les Américains de race blanche, en systématisant un certain nombre de désavantages économiques, éducatifs et sociaux[1].

La ségrégation scolaire parrainée par l'État a été répudiée par la Cour suprême des États-Unis en 1954 dans l'affaire Brown c. Board of Education. En général, la loi sur les droits civils de 1964 interdit la ségrégation et la discrimination[2].

Rang État Lois Jim Crow
1 Drapeau de l'Alaska Alaska
  • 1924 : l'Alaska a adopté une loi sur les tests d'alphabétisation pour limiter le vote des autochtones.
  • Les autochtones de l'Alaska ont été légalement empêchés d'établir des concession minières aux termes de la loi sur les mines (mining act)[3],[4].
2 Drapeau du Texas Texas

Vingt-neuf lois Jim Crow ont été adoptées au Texas. L'État a promulgué en 1871 une loi anti-ségrégation interdisant la séparation des races sur les transporteurs publics. Cette loi a été abrogée en 1889.

Le peuple du Texas est informé que, conformément à une proclamation du pouvoir exécutif des États-Unis, tous les esclaves sont libres. Cela implique une égalité absolue des droits personnels et des droits de propriété entre les anciens maîtres et les esclaves, et le lien existant jusqu'à présent entre eux devient celui entre l'employeur et la main-d'œuvre salariée. Les affranchis sont invités à rester tranquillement chez eux et à travailler pour leur salaire. Ils sont informés qu'ils ne seront pas autorisés à se rassembler à des postes militaires et qu'ils ne seront pas pris en charge dans l'oisiveté, ni là ni ailleurs.[5]

  • 1866 : Education [Constitution]

Toutes les taxes payées par les noirs pour aller au maintien des écoles africaines. Devoir de la législature "d'encourager les écoles de couleur".

  • 1866 : chemins de fer [statut]

Toutes les compagnies de chemin de fer attacheront une voiture de tourisme pour le logement spécial des affranchis.

  • 1871 : Ségrégation interdite sur les transporteurs publics [Statut]

Les transporteurs publics ne peuvent faire aucune distinction dans le transport des passagers. Sanction: délit punissable d’une amende de 100 à 500 dollars ou d’une peine d’emprisonnement de 30 à 90 jours, ou les deux.

  • 1876 : Droit de vote [Constitution]

Les électeurs requis doivent payer la taxe de vote

  • 1879 : métissage [statut]

Loi sur les mariages mixtes confirmée adoptée en 1858. Sanction appliquée également aux deux parties.

  • 1889 : chemins de fer [statut]

Les compagnies de chemin de fer devaient entretenir des autocars séparés pour les passagers blancs et de couleur, avec le même confort. Sanction: les passagers qui refusent de s’asseoir sur place sont coupables d’un délit et peuvent se voir infliger une amende allant de 5 à 20 dollars.

  • 1891 : chemins de fer [statut]
    • Lois distinctes sur les autocars renforcées :
      • Autocars séparés pour les passagers blancs et noirs mais égaux en tout point de confort et de commodité.
      • Signalisation ségrégative affichée dans un endroit visible dans chaque compartiment.
    • Les trains sont autorisés à être constitués de voitures ou des voitures-lits à l'usage exclusif de l'une ou l'autre race. La loi ne s'appliquait pas aux tramways. Sanction : les contrôleurs qui n’ont pas appliqué la loi peuvent être condamnés à une amende de 5 $ à 25 $. La compagnie de chemin de fer pourrait être condamnée à une amende de 100 $ à 1 000 $ pour chaque voyage. Les passagers qui ont refusé de siéger dans des zones désignées ont dû payer des amendes allant de 5 à 25 dollars.
  • 1907 : tramway [statut]

A exigé que tous les tramways se conforment à la loi distincte sur les autocars adoptée en 1889. Sanction: les compagnies de tramways pourraient se voir infliger des amendes allant de 100 $ à 1 000 $ pour avoir omis de légiférer. Un passager chevauchant à tort un entraîneur inadéquat s'est rendu coupable d'un délit et a dû payer des amendes allant de 5 $ à 25 $.

  • 1909 : chemins de fer [statut]

Les bâtiments de dépôt doivent fournir des zones d’attente séparées pour les passagers blancs et noirs.

  • 1914 : chemins de fer [statut]

Les porteurs noirs ne doivent pas dormir dans les couchettes des voitures-lits ni utiliser de literie destinée aux passagers blancs.

(En 1914, le Texas comptait six villes entières dans lesquelles les Noirs ne pouvaient pas légalement vivre.)

  • 1915 : métissage [code d'état]

La peine pour les mariages mixtes est l’emprisonnement dans le pénitencier de deux à cinq ans.

  • 1919 : Hébergement public [Statut]

Ordonné que les nègres utilisent des branches distinctes des bibliothèques gratuites du comté.

  • 1922 : Droit de vote [Statut]

"En aucun cas, un Noir ne pourra participer à une élection primaire du parti démocrate tenue dans l'État du Texas". Renversée en 1927 par la Cour suprême des États-Unis dans l'affaire Nixon v. Herndon.

  • 1925 : Education [Statut]

Écoles à ségrégation raciale requises.

  • 1925 : Hébergement public [Statut]

Des succursales séparées pour les nègres seront administrées par un gardien noir dans toutes les bibliothèques du comté.

  • 1925 : métissage [code pénal]

Le métissage a été déclaré crime. Les mariages interraciaux annulés si les parties se rendaient dans une autre juridiction où ces mariages étaient légaux.

  • 1926 : transporteurs publics [statut]

Les transporteurs publics doivent être séparés.

  • 1935 : soins de santé [statut]

Mise en place d’un sanatorium de la tuberculose les noirs.

  • 1935 : transporteurs publics [Code de l'État]

Réalisé pour séparer les autocars pour les blancs et les noirs sur tous les transporteurs.

  • 1943 : transporteurs publics [Code de l'État]

Sièges séparés commandés dans tous les bus.

  • 1949 : Emploi [Statut]

Les mines de charbon doivent avoir des toilettes séparées.

  • 1950 : Hébergement public [Statut]

Installations séparées requises pour les citoyens blancs et noirs dans les parcs d'État.

  • 1951 : Droit de vote [Constitution]

Les électeurs requis doivent payer la taxe de vote.

  • 1951 : Miscegenation [Statut] Illégal pour une personne de sang caucasien d'épouser une personne de sang africain. Sanction: deux à cinq ans d'emprisonnement.
  • 1952 : Soins de santé [Statut]

Création d’hôpitaux antituberculeux pour les Noirs.

  • 1953 : transporteurs publics [code pénal]

Les transporteurs publics doivent être séparés.

  • 1956 : Logements publics [Ordonnance municipale]

Abolition de la ségrégation préalable requise dans les piscines et autres installations récréatives de la ville de San Antonio.

  • 1958 : éducation [statut]

Aucun enfant n'est obligé de fréquenter des écoles mixtes. Aucune déségrégation à moins d'être approuvée par une élection. Le gouverneur peut fermer des écoles où les troupes ont utilisé l'autorité fédérale.

  • 1960 : métissage [code d'état]

Mariage strictement interdit ou vivre ensemble en tant qu'homme et femme entre personnes mixtes. Sanction: un à dix ans d'emprisonnement dans une prison du comté ou une amende

3 Drapeau de la Californie Californie

Dans cet Éétat, l'inquiétude concernant l'immigration asiatique a produit plus de législation contre les immigrants chinois que contre les Afro-Américains.

Une loi californienne de 1850 stipulait qu '«aucun noir, mulâtre ou indien ne peut témoigner en faveur d'un homme blanc ou contre lui». En 1854, la Cour suprême de Californie a statué que la loi interdisait aux personnes d'origine chinoise de témoigner pour ou contre un homme blanc. «On peut difficilement supposer qu’une législature exclurait les Nègres et les Indiens de la nation, et détruirait la communauté des tribus les plus dégradées de la même espèce, qui n’ont rien de commun avec nous.»

La constitution californienne stipulait qu '«aucun natif de Chine« n'exercera jamais les privilèges d'un électeur dans l'État ». Des dispositions similaires sont apparues dans les constitutions de l'Oregon et de l'Idaho.

  • 1866-1947 : Ségrégation, vote [Statut]

Promulgation de 17 lois Jim Crow entre 1866 et 1947 dans les domaines du métissage (6) et de l'éducation (2), de l'emploi (1) et d'une ordonnance résidentielle adoptée par la ville de San Francisco obligeant tous les habitants chinois à vivre dans ville. De même, une loi sur le métissage adoptée en 1901 a élargi une loi de 1850, ajoutant qu’il était illégal pour les personnes blanches d’épouser des «Mongols».

  • 1860-1880 ; 1885 : Éducation [Statut]

Les enfants de "Noirs, Mongols et Indiens" doivent fréquenter des écoles séparées[6]. « Plus tard amendé en 1864 pour permettre l'établissement d'une école séparée sur demande écrite des parents de dix de ces enfants. "Un nombre inférieur peut être prévu dans les écoles séparées de toute autre manière. »[7] Enrollment in public schools restricted to white children only in 1866, and the first mention of separate but equal was made[8]. In 1870, the requirement to educate Chinese children was dropped entirely[9] and separate schools were repealed in 1880[10], but reestablished for Chinese students in 1885[11].

  • 1872 : Vente d'alcool [Statut]

Interdit la vente d'alcool aux Indiens. L'acte est resté légal jusqu'à son abrogation en 1920.

  • 1879 : droit de vote [Constitution]

"Aucun natif de Chine" n'aurait jamais le droit de voter dans l'état de Californie. Abrogé en 1926.

  • 1879 : Emploi [Constitution]

Interdiction aux organismes publics d'employer des Chinois et a appelé le législateur à protéger "l'Etat ... des charges et des maux résultant de" leur présence. Un référendum anti-chinois à l'échelle de l'État a été adopté par 99,4% des électeurs en 1879.

  • 1880 : métissage [Statut]

Il a été interdit aux Blancs de se marier avec un "Nègre, un Mulâtre ou un Mongol".

  • 1890 : résidentiel [ordonnance de la ville]

La ville de San Francisco a ordonné à tous les habitants chinois de s’installer dans une certaine zone de la ville dans les six mois ou d’être incarcérée. L'ordonnance de Bingham a par la suite été jugée inconstitutionnelle par un tribunal fédéral.

  • 1891 : résidentiel [statut]

Obligé tous les Chinois à emporter avec eux en tout temps un "certificat de résidence". Sans cela, un immigrant chinois pourrait être arrêté et emprisonné.

  • 1894 : Droit de vote [Constitution]

Toute personne qui ne pourrait pas lire la Constitution en anglais ou écrire son nom serait privée de ses droits. Un référendum consultatif a indiqué que près de 80% des électeurs étaient favorables à une exigence éducative.

  • 1901 : métissage [statut]

La loi de 1850 interdisant le mariage entre personnes blanches et nègres ou mulâtres a été modifiée en ajoutant «mongol».

  • 1909 : métissage [statut]

Les personnes d'origine japonaise ont été ajoutées à la liste des partenaires de mariage indésirables des Californiens blancs, comme indiqué dans la loi de 1880.

  • 1913 : Propriété [Statut]

Connu sous le nom de «lois sur les terres étrangères», les immigrants asiatiques ne pouvaient ni posséder ni louer des biens. La Cour suprême de Californie a annulé les lois sur les terres étrangères en *1952.

  • 1931 : métissage [code d'état]

Mariages interdits entre personnes des races caucasienne et asiatique.

  • 1933 : métissage [statut]

Élargissement du statut antérieur de métissage pour interdire également les mariages entre Blancs et Malais.

  • 1945 : métissage [Statut]

Mariage interdit entre Blancs et "Nègres, Mulâtres, Mongols et Malais".

  • 1947 : métissage [statut]

Des militaires américains et des femmes japonaises qui voulaient se marier à des vérifications minutieuses des antécédents. Interdit le mariage de femmes japonaises avec des militaires blancs si elles occupaient des emplois indésirables.

4 Drapeau du Montana Montana

Quatre lois Jim Crow ont été promulguées au Montana entre 1871 et 1921. La loi sur la ségrégation scolaire a été abrogée en 1895. Une loi de 1909 sur le mariage a interdit le mariage entre Caucasiens et Noirs, ainsi que le Chinois et le Japonais.

  • 1871 : Éducation [Statut]

Les enfants d'ascendance africaine recevraient des écoles séparées.

  • 1897 : Droit de vote [Statut]

Sont exclus de la résidence "toute personne vivant dans une réserve indienne ou militaire", à moins que cette personne ait acquis une résidence dans un comté de l’État et soit au service du gouvernement alors qu’elle vit sur une réserve. Sans résidence, une personne ne pouvait pas voter.

  • 1897 : Résidence [Statut]

Une loi de 1897 excluait "toute personne vivant dans une réserve indienne ou militaire" de la résidence, à moins que cette personne ait acquis une résidence dans un comté de MT et soit à l'emploi du gouvernement alors qu'elle vit dans une réserve. "

  • 1909 : métissage [statut]

Interdire les mariages entre Blancs et Nègres, Chinois et Japonais. Sanction: délit, passible d’une amende de 500 dollars ou d’une peine d’emprisonnement d’un mois, ou les deux.

  • 1921 : métissage [code d'état]

Le métissage est interdit. Les mariages interraciaux annulés si les parties se rendaient dans une autre juridiction où elles étaient légales. Aussi interdit les mariages entre personnes des races caucasienne et asiatique.

5 Drapeau du Nouveau-Mexique Nouveau-Mexique
  • Des locaux séparés [seront] prévus pour l'enseignement des élèves d'ascendance africaine et, lorsque ces locaux sont ainsi fournis, ces élèves ne pourront être admis dans les salles de classe occupées et utilisées par des élèves de race blanche ou autre.
6 Drapeau de l'Arizona Arizona
  • 1864 : métissage [statut]

Les mariages entre Blancs et Noirs, Indiens, Mongols ont été déclarés illégaux et nuls. Le mot "Descendants" n'apparaît pas dans le statut.

  • 1901 : métissage [statut]

Révision de la loi de 1865 qui a ajouté les "descendants" à la liste des groupes minoritaires. Les statuts révisés stipulaient également que les mariages étaient valables s'ils étaient légaux, mais que les résidents de l'Arizona ne pouvaient pas soustraire à la loi en la matière.

  • 1909 : Éducation [Statut]

Les administrateurs des districts scolaires ont le pouvoir de séparer les élèves noirs des enfants blancs, ainsi que les huit élèves noirs dans le district scolaire. "La législature a adopté la loi sur le veto du gouverneur."

  • 1911-1962 : Ségrégation, métissage, vote [Statut]

Adoption de six lois sur la ségrégation: quatre contre le métissage et deux lois sur la ségrégation scolaire, et une loi sur les droits de vote exigeant que les électeurs réussissent un test de littératie. Les lois sur le métissage de l 'État ont interdit les relations avec les Indiens et les Asiatiques de Marie avec les Blancs et ont été abrogés en 1962.

  • 1927 : Education [Statut]

Dans les zones comptant 25 lycéens noirs ou plus, une élection est organisée pour déterminer si ces élèves doivent être séparés dans des installations séparées mais égales.

  • 1928 : métissage [code d'état]

Interdire les mariages entre personnes de race caucasienne, asiatique et malaise.

  • 1942 : Décision judiciaire

La Cour suprême de l'Arizona interprète la loi anti-métissage d'une manière interdite aux personnes ayant un héritage mixte racial d'épouser qui que ce soit. Le tribunal a jugé que son interprétation est "absurde" et recommande que le Parlement adopte un amendement à cet égard[12].

  • 1956 : métissage [statut]

Mariage de personne de "sang caucasien avec des Noirs, des Mongols, des Malais ou des Hindous" nul. Les Amérindiens étaient à l'origine incluse dans une loi antérieure, mais ont été supprimés par un amendement de 1942.

7 Drapeau du Nevada Nevada

Il a promulgué quatre lois sur le métissage et une loi sur la ségrégation scolaire entre 1865 et 1957. La loi sur l’éducation stipulait que les Noirs, les Asiatiques et les Indiens ne pouvaient fréquenter les écoles publiques et qu’une école distincte leur serait La loi sur le métissage de l'État offrait une liste exhaustive de candidats au mariage inappropriés selon la race et la couleur pour les Caucasiens, y compris les Noirs, la race malaise ou brune, la race mongole ou jaune ou la race indienne ou rouge. Le statut de métissage a été abrogé en 1959.

  • 1865 : Éducation [Statut] Les nègres, les Asiatiques et les Indiens ne peuvent pas fréquenter les écoles publiques. Le conseil d'administration de n'importe quel district pourrait créer une école séparée pour éduquer les nègres, les asiatiques et les indiens, si cela est jugé souhaitable.
  • 1912 : Méxigénation [Statut] Illégal pour un blanc de se marier avec une personne de "race éthiopienne ou noire, de race malaise ou brune, de race mongole ou jaune, ou de race indienne ou rouge, dans l'État". Sanction: délit pour les participants et le ministre qui effectue une telle cérémonie. Les personnes de race blanche vivant avec les groupes susmentionnés se verraient imposer une amende allant de 100 à 500 dollars, ou seraient confinées dans la prison du comté de six mois à un an, ou les deux.
  • 1929 : Méxigénation [Statut] Le métissage a été déclaré délit. Interdit également les mariages entre personnes des races caucasienne, asiatique et malaise.
  • 1955 : Mauvais métissage [Statut] Mauvais mélange. Sanction: 500 à 1 000 dollars et/ou six mois à un an d'emprisonnement.
  • 1957 : Méxigénation [Statut] Un délit grave pour les blancs de se marier avec une personne de race noire, brune ou jaune.
8 Drapeau du Colorado Colorado
  • 1864 : métissage [statut]

Mariage entre nègres et mulâtres et personnes blanches "absolument nul". Sanction: amende entre 50 et 550 dollars, ou peine d'emprisonnement comprise entre trois mois et deux ans, ou les deux.

  • 1864-1908 : [Statut]

Passé trois lois Jim Crow entre 1864 et 1908, toutes concernant le métissage. La ségrégation scolaire a été interdite en 1876, suivie de la fin de la ségrégation des installations publiques en 1885. Quatre lois protégeant les libertés civiles ont été adoptées entre 1930 et 1957, lorsque la loi anti-métissage a été abrogée.

  • 1908 : métissage [statut]

Le mariage entre nègres et mulâtres et le blanc interdit. Sanctions: passible d’une peine d’emprisonnement de trois mois à deux ans ou d’une amende de 50 à 500 dollars. Exécution d'une cérémonie de mariage passible d'une amende de 50 à 500 dollars, ou de trois mois à deux ans d'emprisonnement, ou les deux.

  • 1930 : métissage [statut]

Le métissage a été déclaré délit.

9 Drapeau de l'Oregon Oregon
Feuille de titre de la constitution de l'État de l'Oregon, 1857

Adoption en 1867 et 1930 de deux lois interdisant les mariages mixtes entre les Blancs et les Noirs, les Chinois, les Kanakas ou toute personne ayant plus de la moitié du sang indien. Une loi de 1953 exigeait que les pétitions d'adoption prennent en compte la race des futurs parents adoptifs. Une loi de 1924 exigeait que les électeurs lisent la Constitution en anglais.

  • 1844 : Présence [Code de l'État]

Le gouvernement provisoire de l'Oregon a vote pour exclure tous les colons de race noirs ou Mulâtres des frontières de l'Oregon mais aussi dans le même texte interdisant l'esclavagisme. (La loi autorisait une punition pour tout colon noir restant sur le territoire à être fouetté avec pas moins de vingt et pas plus de trente-neuf rayures pour chaque présence de six mois sur le territoire.)

Section 1 : « L'esclavage et la servitude involontaire seront à jamais interdits en Oregon. »

Section 4 : « Quand un nègre ou un mulâtre libre soit venu en Oregon, il ou elle (selon le cas), s'il est âgé de dix-huit ans ou plus, quitte le pays et quitte le pays dans un délai de deux ans pour les hommes, et trois pour les femmes, à partir du passage de cet acte, et que si un nègre ou un mulâtre libre venait à venir en Oregon, s'il est de l'âge susmentionné, il quittera le pays en deux ans pour les hommes et trois pour les femmes, depuis son arrivée dans le pays.»

Section 6 : « Si ce nègre libre ou mulâtre ne parvient pas à quitter le pays, comme l'exige cet acte, il ou elle peut être arrêté sur un mandat délivré par un juge de paix et, s'il est reconnu coupable devant un tel juge, sur son dos nu, pas moins de vingt ni plus de trente-neuf coups de fouet seront infligé par le constable du pays approprié. »

Section 7 : « Si un nègre ou un mulâtre libre ne parvient pas à quitter le pays dans le délai de six mois après avoir reçu de telles marques, il recevra à nouveau la même peine une fois tous les six mois, jusqu'à ce qu'il quitte le pays. »

(En décembre de la même année, la loi fut amandé)

Qu'il soit adopté par le Comité législatif de l'Oregon comme suit :

Section 1 : « Que les sixième et septième sections de ladite loi soient abrogées. »

Section 2 : « Si un tel nègre ou mulâtre libre ne parvient pas à quitter le pays et à quitter le pays, comme le prévoit l'acte auquel il est amendé, il peut être arrêté sur mandat de l'un des juges de paix et si coupable au procès devant un tel juge ... le dit juge doit donner son ordre à tout officier compétent pour exécuter la procédure, ordonnant à ce dernier de donner un préavis public de dix jours, par au moins quatre annonces écrites ou imprimées a ce nègre libre ou mulâtre du pays, pour la plus courte durée de service, doit contracter un cautionnement avec une sécurité suffisante et suffisante en Oregon, avec une pénalité d'au moins mille dollars, contraignant à retirer ledit nègre ou mulâtre du pays dans les six mois suivant l'expiration de ce service; cette caution doit être déposée au bureau du greffier dans le comté approprié et, à défaut de remplir les conditions dudit cautionnement, le procureur chargé de l’Oregon intente une poursuite sur copie certifiée conforme de ce cautionnement contre le délinquant et ses cautions. »

  • 1849 : Présence [Code de l'État]

La législature adopta une autre loi d'exclusion de la race non-blanche, avec un préambule faisant valoir qu 'il « serait extrêmement dangereux de permettre aux nègres et aux mulâtres libres de résider dans le territoire et/ou de se mêler aux Indiens, en leur inculquant des sentiments d'hostilité contre la race blanche. »

La loi de 1849 a ordonné à tous les Noirs entrant sur le territoire de partir dans les 40 jours. Elle a été appliquée en 1851 à Jacob Vanderpool, un antillais qui avait émigré à Oregon City. Un habitant blanc de la ville a porté plainte contre Vanderpool, qui a été arrêté et condamné à quitter l'Oregon dans les 30 jours. Des plaintes ultérieures contre la famille d'Abner Hunt Francis ont été expulsées de l'État dans les 40 jours, mais ont été autorisées à rester après qu'une pétition ait été signée par 225 citoyens. La pétition a constitué la base d’une coalition ratée pour modifier la loi d’exclusion afin de permettre aux colons noirs d’avoir de bonnes relations de comportement. La famille Francis a déménagé au Canada en 1861. Une pétition fut également utilisée en 1854 pour empêcher la déportation de Morris Thomas et de Jane Snowden.

Le délégué du Congrès de l’Oregon, Samuel Thurston, tout en cherchant à limiter les concessions de terres fédérales aux Blancs, décrivit la loi comme un congrès: «Les nègres s’associent aux Indiens et se marient entre eux et les différentes tribus, une race mixte s'ensuivrait dangereuse pour les Blancs, les Indiens conduits par les Nègres, qui connaissent mieux les coutumes, la langue et les mœurs des Blancs que les Indiens, ces sauvages pourrais devenir beaucoup plus redoutable qu'ils ne le seraient autrement, et des guerres longues et sanglantes seraient les fruits du mélange des races.

(La loi a été abrogée en 1854)

  • 1857 : Présence [Constitution]

(En 1857,les électeurs de l’Oregon avaient soutenu l’État de l’Oregon et réclamé par la suite une convention constitutionnelle. La constitution émergente contenait 185 sections, dont 172 ont été copiées de diverses autres constitutions d’États, les ajouts étant essentiellement liés à l’exclusion raciale ou à la finance. Le document consacre une loi d'exclusion à l'article 35 de la Déclaration des droits dans la constitution de l'État de l'Oregon.)

L'article se lisait comme suit :

« Aucun nègre libre ou mulâtre qui ne réside pas dans cet état au moment de l'adoption de cette constitution, ne doit venir, résider ou se trouver dans cet état ou détenir des biens immobiliers, ou conclure des contrats, ou maintenir une poursuite à cet égard; et l'assemblée législative prévoira par des lois pénales le déplacement par des officiers publics de tous les nègres et mulâtres et de leur exclusion effective de l'Etat, et pour la punition des personnes qui les amèneront dans l'Etat, ou les emploieront ou les hébergeront. »

John R. McBride, plus tard sénateur de l’État, a décrit l’amendement comme suit:

« C’était en grande partie une expression contre tout mélange des Blancs avec les autres races, et selon une théorie selon laquelle nous n’avions encore au milieu, nous ne devrions rien faire pour encourager leur introduction. Nous construisions un nouvel État sur un terrain vierge; ses gens croyaient qu'il ne devait encourager que les meilleurs éléments pour venir à nous et décourager les autres. [10] [11] l'esclavage lui-même était soumis à un vote populaire, avec le vote du public contre l'esclavage (par un vote de 7 727 à 2 645) mais en faveur des politiques d'exclusion raciale (par un vote de 8640 à 1081).

La constitution finale de l'État interdit aux «nègres, mulâtres et chinois» de voter ou de posséder des terres.

(En Resultat, De 1850 à 1860, la population noire de l'Oregon n'a augmenté que de 75 habitants, contre 4 000 en Californie voisine. Les lois d'exclusion des noirs de l'Oregon ont été associées à une population noire inférieure à la moyenne - deux pour cent - jusqu'à nos jours. L’historienne Cheryl Brooks a dit que la petite population noire de l’Oregon a rendu difficile la reconnaissance par l’Oregon des problèmes de discrimination raciale dans l’État.)

  • 1867 : Miscegenation [Statut]

Illégalité pour toute personne de race blanche qui se marie avec un «Noir, un Chinois ou toute autre personne ayant un sang noir, chinois ou kanaka d'un quart ou plus, ou toute personne ayant plus de la moitié de sang indien». Sanction: emprisonnement dans le pénitencier ou la prison du comté pour une période de trois mois à un an. Ceux qui ont autorisé ou effectué une telle cérémonie pourraient être emprisonnés pendant trois mois à un an ou condamnés à une amende allant de 100 à 1 000 dollars.

  • 1924 : Droit de vote [Code de l'État]

Les électeurs doivent lire la Constitution en anglais et écrire leur nom.

  • 1924 : Vote Les statuts et les amendements constitutionnels adoptés en 1924 obligent les électeurs à lire la constitution en anglais et à écrire leur nom.
  • 1930 : Miscegenation [Code de l'État]

Le métissage a été déclaré crime. Interdit également les mariages entre personnes de race caucasienne et celles ayant un quart ou plus de sang chinois ou kanaka.

  • 1953 : Adoption [Statut]

La demande d'adoption doit indiquer la race ou la couleur des parents adoptifs.

10 Drapeau du Wyoming Wyoming

«Tous les mariages de personnes de race blanches avec des nègres, des mulâtres, des mongols ou des malais contractés par la suite dans l'État du Wyoming sont et seront illégaux et nuls.»

  • 1887 : Éducation [Statut]

Des écoles séparées doivent être prévues pour les enfants de couleur lorsqu'il y a quinze enfants de couleur ou plus dans un district scolaire.

  • 1889 : Droit de vote [Constitution]

Les électeurs requis doivent lire la Constitution de l'État.

  • 1908 : mariages mixtes [statut]

Tous les mariages de personnes de race blanche avec des nègres, des mulâtres, des mongols ou des malais sous contrat dans l’État du Wyoming sont et seront illégaux et nuls. (Martin Luther King, Jr. NHS)

  • 1931 : Education [Statut]

Les écoles ne doivent être séparées que lorsque quinze enfants de couleur ou plus se trouvent dans un district.

  • 1931 : le métissage [Statut]

Le métissage deviens un délit. Aussi interdit les mariages entre personnes de race caucasienne, asiatique et malaise.

  • 1945 : métissage [Statut]

Le mariage des Blancs avec les Nègres, les mulâtres, les Mongols, les Malais sont annulés. Sanction: 100 à 1,000 dollars et/ou un à cinq ans d'emprisonnement.

11 Drapeau du Michigan Michigan A completer
12 Drapeau du Minnesota Minnesota
  • 1849 : Le Congrès adopte la loi organique qui crée le territoire du Minnesota. La législature du nouveau territoire a suivi la pratique fédérale consistant à refuser aux Afro-Américains et aux autres non-Blancs le droit de voter et de se présenter aux élections. Ces droits étaient limités aux hommes blancs libres de plus de vingt et un ans[13].  Le Minnesota a rejoint l’Iowa en tant que l’un des deux États du Nord à demander un référendum sur le suffrage noir au scrutin de 1868. Lorsque le référendum a été adopté le 3 novembre 1868, ils sont devenus les deux premiers États du Nord après la guerre civile, dont les électeurs ont approuvé le droit de vote noir.
  • 1857 : Le conseil scolaire de la ville de Saint-Paul a décide que les enfants noirs devraient fréquenter des écoles séparées[14].«Si trente élèves d’ascendance africaine demandent à être instruits, le il faudrait être autorisé à employer un enseignant pour le même salaire, avec un salaire de trente-cinq dollars par mois.» L'exigence d'un minimum de 30 élèves noirs pour créer une école séparée signifiait qu'aucune école ne serait établie pour moins.
  • 1865 : le conseil scolaire « adopte à l'unanimité » une résolution interdisant le mélange racial[14].
13 Drapeau de l'Utah Utah

Quatre lois sur le métissage ont été adoptées dans l’Utah entre 1888 et 1953, interdisant les mariages mixtes entre les Blancs et ceux d’ascendance africaine ou asiatique. La ségrégation scolaire a été interdite en 1895. La loi sur le mariage a été abrogée en 1963.

  • 1888 : métissage [chapitre XLV, Laws of Utah, 1888.]

Les mariages mixtes sont interdits entre un nègre et un blanc et entre un "mongol" et un blanc.

  • 1907 : Miscegenation [Chapitre 29, Lois de l'Utah, 1907. Amendé en 1184, Statuts révisés de l'Utah, 1898]

Les lois sur le mariage ont été modifiées, la disposition antérieure relative aux mariages mixtes restant la même.

  • 1933 : métissage [Statut révisé, 1933. Statut 40-1-2.]

Mariages interdits entre personnes des races caucasienne et asiatique.

  • 1953 : métissage [code d'état]

Mariage entre "blanc et nègre, malais, mulâtre, quadro ou octoroon vide".

14 Drapeau de l'Idaho Idaho A completer
15 Drapeau du Kansas Kansas

Les lois sur la ségrégation au Kansas traitaient principalement de l'éducation. La constitution de l’État de 1859 spécifiait que les écoles afro-américaines devait être séparées[15],[16]. This practice continued until 1954[17].

16 Drapeau du Nebraska Nebraska
  • 1865 : métissage [statut]

Le mariage déclaré entre Blancs et un Noir ou un Mulâtre est illégal. Sanction: délit, amende pouvant aller jusqu'à 100 dollars, ou emprisonnement dans la prison du comté jusqu'à six mois, ou les deux.

  • 1911 : métissage [statut]

Mariages entre une personne blanche et de couleur déclarée illégale. A également noté que les mariages entre les Blancs et les personnes ayant un quart de sang noir ou plus étaient nuls.

  • 1929 : métissage [statut]

Interdire les mariages entre personnes de race caucasienne et celles ayant un huitième ou plus de sang asiatique.

  • 1943 : métissage [statut]

Mariage interdit des Blancs avec quiconque ayant au moins une goutte de sang noir, japonaise ou chinoise.

17 Drapeau du Dakota du Sud Dakota du Sud

Le Dakota du Sud a adopté trois lois sur le métissage entre 1809 et 1913 et une loi de 1952 exigeant des pétitions d'adoption pour indiquer la race du requérant et de l'enfant. Une loi de 1913 sur le métissage a élargi la liste des races inacceptables en tant que partenaires de mariage pour que les Blancs incluent les personnes appartenant à la "race africaine, coréenne, malaise ou mongole". Cette loi reflète la tension croissante de la nation face aux vagues massives d’immigrants qui entrent dans le pays au début du XXe siècle. La loi sur le métissage a été abrogée en 1957.

  • 1909 : métissage [statut] Intermariage ou cohabitation illicite interdite entre les Noirs et les Blancs. Sanction: Felony, passible d'une amende maximale de 1 000 $, ou d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à dix ans, ou les deux.
  • 1913 : Miscegenation [Statut] Loi élargie pour interdire le mariage entre les Blancs et les personnes appartenant à la "race africaine, coréenne [coréenne], malaise ou mongole". Sanction: Felony, passible d'une amende maximale de 1 000 dollars, ou d'une peine d'emprisonnement de dix ans ou plus, à la prison d'État.
  • 1929 : le métissage [Statut] Le métissage est déclaré crime. Interdit également les mariages entre personnes des races caucasienne, asiatique et malaise.
  • 1952 : Adoption [Code de l'État] Les demandes d'adoption doivent indiquer la race du pétitionnaire et de l'enfant.
18 Drapeau de l'État de Washington Washington
  • 1866 : Promulgation d'une loi interdisant le mariage entre Blancs et Noirs ou Indiens. Cette loi a été abrogée en 1887.

Six lois sur les droits civils interdisant la ségrégation ont été adoptées entre 1890 et 1956.

  • 1866 : métissage [statut]

Mariage interdit entre les Blancs et les Nègres, les Indiens ou une personne de sang noir ou indien de moitié ou plus.

  • 1887 : interdiction du métissage [statut]

Loi anti-métissage révoquée.

  • 1896 : Droit de vote [Constitution]

"Les Indiens non taxés ne seront jamais autorisés à bénéficier de la franchise élective."

  • 1896 : Vote [Constitution]

Une constitution adoptée en 1896 oblige les électeurs à lire et à parler anglais. En 1912, une loi a été adoptée: "S'il est naturalisé, il doit fournir une preuve satisfaisante qu'il est capable de lire et de parler l'anglais afin de comprendre la signification de la prose anglaise ordinaire".

  • 1920 : Covenants de logement restrictif [Code municipal]

À partir des années 1920, les agents immobiliers de Seattle faisaient souvent preuve de discrimination envers les minorités. En novembre 1927, le développement de la colline du Capitole utilisait une clause libellée comme suit: «Les parties conviennent avec les autres qu’aucune partie des terres dont ils sont propriétaires ne sera jamais utilisée, occupée ou vendue, transportée, louée ou louée. aux nègres ou à toute personne de sang nègre. " En avril 1928, une clause relative à la subdivision de Broadmoor stipulait: "Aucune partie des biens cédés ne sera jamais utilisée ou occupée par un hébreu ou une personne de race éthiopienne, malaise ou asiatique".

Jusqu'en 1950, l'article 34 du code de déontologie des agents immobiliers de Seattle comprenait la clause suivante: «Un agent immobilier ne devrait jamais contribuer à introduire dans un quartier un caractère de propriété ou d'occupation, des membres de toute race ou nationalité ou sera clairement préjudiciable à la valeur des propriétés dans ce quartier. " Les accords volontaires entre les agents immobiliers et les propriétaires ont continué dans les années 1960.

  • 1964 : les électeurs de Seattle ont rejeté un référendum interdisant la discrimination en matière de logement. En avril 1968, le conseil municipal a adopté une ordonnance ouverte sur le logement, rendant illégales les clauses restrictives.
19 Drapeau du Dakota du Nord Dakota du Nord
  • L'État a adopté trois lois Jim Crow. Une loi de 1943, qui interdisait le métissage, fut abrogée en 1955.

Un amendement constitutionnel datant de 1899 autorisa le pouvoir législatif à mettre en place des qualifications pédagogiques pour les électeurs.

  • 1933 : Education [Loi] La loi stipule qu '«il ne serait pas opportun que les enfants indiens se mêlent aux enfants blancs dans nos institutions éducatives en raison du tempérament et du mode de vie très différents et des différences et difficultés des deux races.
  • 1943 : métissage [code d'état] La cohabitation entre noirs et blancs est interdite. Sanction: 30 jours à un an d'emprisonnement ou 100 à 500 dollars d'amende.
20 Drapeau de l'Oklahoma Oklahoma

Suivant le modèle des États riverains de la Confédération, l’Oklahoma a fortement soutenu la séparation des courses avec 18 Jim Les lois sur les corbeaux ont été adoptées entre 1890 et 1957. Une ordonnance de la ville d’Oklahoma, adoptée en 1925, interdisait aux bandes noires de marche avec des bandes blanches. Deux lois ont été adoptées pour restreindre le droit de vote.

  • 1890 : Éducation [Statut]

Tous les trois ans, une élection pour les électeurs scolaires soit tenue de voter pour ou contre des écoles séparées pour les enfants.

  • 1897 : Éducation [Statut]

Un quartier distinct sera créé pour les enfants de couleur, où il y aura au moins huit enfants noirs. Illégal pour tout enfant blanc à fréquenter une école pour enfants noirs (ou vice versa).

  • 1903 : Installations de bains de mine [Statut]

« Les bains et les casiers pour les Nègres doivent être séparés de la race blanche, mais peuvent se trouver dans le même bâtiment. » (Martin Luther King, Jr. NHS)

  • 1904 : Enseignement-enseignement [Statut] « Tout instructeur qui doit enseigner dans une école, un collège ou une institution où des membres de race blanche et de couleur sont reçus et inscrits comme élèves est réputé coupable et, sur déclaration de culpabilité, sera condamné à une amende d'au moins dix dollars et d'au plus cinquante dollars pour chaque infraction. » (Martin Luther King, Jr. NHS)
  • 1907 : Vote [Constitution] En 1907, un amendement exigeant que les électeurs lisent et écrivent tout article de la constitution de l’État est adopté. Sont exemptés ceux qui ont été émancipés le 1er janvier 1866 et les descendants directs de ces personnes. (Déclarée inconstitutionnelle en 1915, cependant, la disposition relative à l'alphabétisation a été maintenue.) NOTE: L'amendement permettait aux personnes d'origine indienne de voter.
  • 1907 : Funérailles [Statut] Les Noirs n'étaient pas autorisés à utiliser le même corbillard que les Blancs.
  • 1907: Education [Constitution]

Des écoles séparées pour les enfants blancs et de couleur seront fournies par la législature.

  • 1907 : Droit de vote [Statut]

Les personnes indigentes logées dans une maison pauvre aux frais de l'État sont exclues du vote. Exception faite pour Federal, Confederate, et vétérans hispano-américains.

  • 1907 : Droit de vote [Statut]

Les électeurs doivent lire et écrire toute section de la Constitution de l'État. Exempté ceux qui ont été émancipés en janvier 1, 1866, et les descendants linéaires de ces personnes. Déclaré inconstitutionnel en 1915; cependant, l’alphabétisation était prévue confirmé.

  • 1908 : Vote [Code de l'État] En 1907, les détenus des établissements publiques sont exclus du vote. « Toute personne gardée dans une maison pauvre aux frais de l'État, à l'exception des ex-soldats ou des marins fédéraux, confédérés et hispano-américains. »
  • 1908 : Éducation [Statut]

Les écoles publiques d'Oklahoma doivent être exploitées selon un plan de séparation entre les races blanches et les races colorées.

Peine: Les enseignants peuvent se voir infliger une amende allant de 10 à 50 dollars pour violation de la loi, et leur certificat annulé pour un an. Entreprises qui exploitaient des écoles qui ne respectaient pas la loi étaient coupables d’un délit et 500 $. Les étudiants blancs qui fréquentaient une école de couleur pouvaient se voir imposer une amende de 5 à 20 dollars par jour.

  • 1908 : chemins de fer [statut]

Toutes les compagnies de chemin de fer et de tramway à fournir des voitures séparées pour les passagers blancs et noirs, « égales en tous points de le confort et la commodité. » wSanction: les compagnies de chemin de fer qui violent la loi sont condamnées à une amende de 100 à 1 000 dollars. se conformer peut être accusé d'un délit punissable d'une amende de 5 $ à 25 $. Les chefs de train pourraient être condamnés à une amende de 50 $ à 500 $ pour ne pas appliquer la loi.

  • 1908 : métissage [statut]

Illégal pour une personne d'ascendance africaine d'épouser une personne qui n'est pas d'origine africaine. Sanction: Felony passible d'une amende de jusqu'à 500 dollars et un emprisonnement d'un à cinq ans dans le pénitencier.

  • 1915 : Hébergement public [Statut]

Les compagnies de téléphone obligées devaient tenir des cabines séparées pour les clients blancs et colorés.

  • 1921 : métissage [statut]

Mariage interdit entre Indiens et Nègres.

  • 1921 : Education [Statut]

Délit pour un enseignant d'enseigner aux enfants blancs et colorés dans la même école. Sanction: annulation de l'enseignement certificat sans renouvellement pour un an.

  • 1921 : logements publics [statut]

Entretien obligatoire de logements séparés pour les personnes de couleur dans les bibliothèques publiques des villes noires de 1 000 ou plus.

  • 1925 : divertissement [ordonnance de la ville]

Les bandes noires ont été interdites de marcher avec des bandes blanches dans les défilés d'Oklahoma City. Aussi, boxeurs Golden Gloves blancs ont été interdits de sparring contre les boxeurs noirs.

  • 1928 : Pêche récréative, navigation de plaisance et baignade [Statut]

« La Commission de la conservation aura le droit de séparer les races blanches et colorées quant à l'exercice des droits de pêche, de navigation et de baignade. »(Martin Luther King, Jr. NHS)

  • 1937 : transporteurs publics [statut]

Les transports publics doivent être séparés en fonction le la races de l’individu.

  • 1937 : Cabines téléphoniques [Statuts]

« La Commission de la Société est investie du pouvoir et de l’autorité d’exiger que les compagnies de téléphone ... maintiennent des cabines séparées pour les clients blancs et de couleur lorsque de telles cabines sont demandées. la nécessité pour ces cabines séparées uniquement sur plainte des habitants de la ville et des environs d'être signifiées après une audience en bonne et due forme, comme le prévoit désormais la loi dans d'autres plaintes déposées auprès de la Commission de la corporation. » (Martin Luther King, Jr. NHS)[18]

  • 1949 : soins de santé [statut]

Appelé à une institution Negro consolidée pour s'occuper des aveugles, des sourds et des orphelins.

  • 1954 : Logements publics [Statut]

Des toilettes séparées dans les mines sont requises.

  • 1955 : métissage [statut]

Mariage de toute personne d'ascendance africaine à quelqu'un qui n'est pas blanc interdit. Sanction: jusqu'à 500 $ et un à cinq ans emprisonnement.

  • 1957 : adoption [statut]

Les demandes d'adoption doivent indiquer la race du pétitionnaire et de l'enfant.[19]

21 Drapeau du Missouri Missouri

Sept lois sur la ségrégation scolaire et cinq lois sur le métissage, une loi sur les lieux publics et une loi interdisant l'interracial les adoptions ont été adoptées dans le Missouri entre 1865 et 1952, caractérisant la position des droits civils de l'État comme typique de la plupart autres états frontaliers. Aucune loi anti-ségrégation n'a été adoptée pendant cette période. La loi de 1879 sur le métissage de l'État, qui mariage entre une personne blanche et une personne avec un huitième de sang nègre ou plus illégal, témoigne de la difficulté de déterminer le lignage racial d'un individu. La loi notait qu'un jury dans un procès de métissage déterminerait la quantité de sang nègre de l'apparence d'une personne.

  • 1865 : Education [Constitution]

Des écoles publiques gratuites et séparées sont requises pour les enfants blancs et noirs.

  • 1865 : Éducation [Statut]

Fournit une éducation à tous les enfants tant que les enfants blancs sont envoyés dans des écoles séparées d'enfants noirs.

  • 1866 : métissage [statut]

Interdit tout mariage entre Blancs et Nègres.

  • 1875 : éducation [Constitution]

Des écoles publiques gratuites séparées seront créées pour les enfants d'ascendance africaine.

  • 1879 : métissage [statut]

Les personnes ayant au moins un huitième de sang noir ont été interdites d'épouser des personnes de race blanche. Sanction: deux ans dans le pénitencier, ou une amende maximale de 100 $, ou une peine d'emprisonnement dans la prison du comté pendant trois mois, ou à la fois une amende et une peine d'emprisonnement. "Un jury pourrait déterminer la quantité de sang nègre d'apparence. "

  • 1887 : Éducation [Statut]

Une école pour enfants nègres doit être établie dans les districts où il y a plus de quinze enfants d'âge requis. Dans les districts de moins de quinze enfants, ils peuvent aller à l'école dans un autre district avec une école séparée pour les enfants noirs.

  • 1889 : Éducation [Statut]

Il est illégal pour un enfant noir de fréquenter une école publique blanche ou pour un enfant blanc de fréquenter une école pour enfants noirs.

  • 1909 : métissage [statut]

Les mariages entre Blancs et Noirs, ou entre Blancs et Asiatiques sont interdits.

  • 1929 : Education [Statut]

Écoles à ségrégation raciale requises.

  • 1929 : Logements publics [Statut]

Les conseils scolaires municipaux sont autorisés à créer et à entretenir des bibliothèques distinctes pour les Blancs et les Noirs.

  • 1929 : métissage [statut]

Le métissage a été déclaré crime. Aussi interdit les mariages entre personnes de race caucasienne et asiatique.

  • 1949 : Education [Statut]

A permis aux nègres de s’inscrire à l’Université du Missouri dans les cas où le cours qu’ils suivaient n’était pas disponible à Lincoln Université (un collège noir).

  • 1949 : métissage [statut]

Mariage interdit entre Blancs et Noirs ou Blancs et Asiatiques. Sanction: deux ans de prison ou pas moins de trois mois en prison de comté, amende d'au moins 100 $, ou les deux.

  • 1952 : Adoptions [Statut]

Interdire les adoptions interraciales.

  • « Des écoles libres séparées seront établies pour l'éducation des enfants d'ascendance africaine et il sera illégal pour un enfant de couleur de fréquenter une école blanche ou un enfant blanc de fréquenter une école de couleur »
22 Drapeau de la Floride Floride
Conservée en 1928 station de chemin de fer de la côte atlantique de Punta Gorda à Punta Gorda,Floride avec des entrées séparées blanches et "colorées" Période Jim Crow.

La Florie a adopté 19 lois de ségrégation entre 1865 et 1967. La Floride a également imposé certaines des peines les plus sévères.

Les Noirs ou les Blancs qui entraient dans un wagon de chemin de fer réservé à l’autre course pouvaient être condamnés au pilori ou être fouettés 39 fois ou les deux. La Floride a également récompensé les informateurs pour avoir signalé des cas de métissage, qui recevraient la moitié des 1 000 dollars d'amande. Une loi interdisant la ségrégation des installations publiques a été adoptée en 1873, mais a été annulée en 1885.

  • Toutes les parades entre un Blanc et un Noir ou une personne, ou entre un Blanc et une personne de descendance noire à la quatrième génération incluse, sont par la présente interdites.
  • Tout homme noir et toute femme blanche, ou tout homme blanc et/ou femme noire, qui ne sont pas mariés, qui habitent et occupent habituellement la même nuit, seront punis chacun d'une peine d'emprisonnement maximale de douze (12) mois, ou amende maximale de cinq cents dollars (500 dollars).
  • «Les écoles pour enfants blancs et les écoles pour enfants noirs seront organisées séparément».

L'éducation intégrée était interdite dans la Floride Constitution de 1885.

Ce qui suit est une liste de lois et de sanctions relatives aux relations raciales en Floride, dont certaines étaient en vigueur jusqu'à l'adoption de la l'actuelle Constitution de la Floride en 1967:

  • 1865 : chemin de fer [statut]

Les nègres ou des mulâtres qui ont pénétré dans un wagon de chemin de fer réservé aux personnes blanches seront reconnus coupables d'un délit et a déclaration de culpabilité, condamné à rester debout dans le pilori pendant une heure ou à être fouetté, sans dépasser 39 coups, ou les deux, à la discrétion du jury. « Les Blancs sont confrontés à la même peine pour avoir entré une voiture réservée aux personnes de couleur.»

  • 1873 : Ségrégation interdite à l'hébergement public [Statut]

Discrimination ou Ségrégation interdite dans les lieux publiques pour obtenir une jouissance pleine et égale des lieux publics tels que les auberges, le transport publique, théâtres, écoles, cimetières et lieux de divertissement public. (N'inclus pas les écoles privées ou les cimetières établi exclusivement pour les personnes blanches ou colorées.)

  • 1881 : métissage [Statut]

Il est Illégal pour toute personne de race blanche de se marier avec une personne de race noire.

Sanction: Punissable d'une amende de 1000 dollars, «dont la moitié sera versée à l'indicateur».

  • 1885 : éducation [statut]

Les enfants blancs et colorés ne doivent pas être enseignés dans la même école.

  • 1885 : le métissage [Constitution]

Interdit les mariages entre Blancs et Noirs pour «Toujours», ou entre un Blanc et une personne de descendance nègre jusque a la quatrième génération inclusive.

1887 : chemins de fer [statut] Pour toutes les Nègres respectables, qu'il leurs soit vendus des billets de première classe au même tarif que les passagers blancs, ils doivent également recevoir voiture séparée « aussi bonne et dotée des mêmes facilités de confort que pour les personnes blanches »

Pénalité: Le conducteur et les compagnies de chemin de fer qui enfreignent les dispositions de la loi encourent une amende allant jusqu’à 500 dollars.

  • 1887 : Éducation [constitution]

les enfants blancs et colorés ne peuvent être enseignés dans les mêmes écoles.

  • 1895 : Éducation [Statut]

une infraction pénale pour toute personne chargée de diriger une école, toute classe, publique ou privée, où les Blancs et les Noirs sont instruits ou montés dans le même bâtiment ou enseignés dans la même classe par les mêmes enseignants. Sanction: entre 150 et 500 dollars d'amende ou une peine d'emprisonnement de trois à six mois dans la prison du comté.

  • 1903 : métissage [statut]

Les mariages avec un nègre, un mulâtre ou toute personne avec un huitième de sang nègre seront punis. Sanction: emprisonnement à dix ans ou une amende maximale de 1000$.

  • 1905 : tramway [statut]

Séparation des races requises sur tous les tramways.

Donne aux maîtresses de race blanche le droit de faire garder leurs enfants dans une section blanche de la voiture par une infirmière de race noire, mais refuse à une femme de race noire le même droit de voir son enfant dans la section noire, garder par son infirmière bllanche.

(Cette loi vas donc a l'encontre de la disposition séparés mais égaux).

  • 1907 : chemins de fer [statut]

Des salles d'attente séparées pour chaque races seront fournies aux dépôts de chemin de fer avec des guichets séparés.

Aussi appelé séparation des races sur les tramways. Des panneaux avec les inscriptions simple de "Pour blanc" et "Pour colorés" doivent être affichés.

Sanctions: les compagnies de chemin de fer qui ont refusé de se conformer à la disposition pourraient se voir imposer une amende pouvant atteindre 5 000 $.

  • 1909 : chemins de fer [statut]

Hébergement séparé requis par la races.

Sanction: les passagers qui n’ont pas respecté la loi se verront infliger une amende allant jusqu’à 500 dollars.

  • 1913 : Éducation [Statut]

Il est illégal pour les enseignants blancs d'enseigner aux nègres dans les écoles noires et aux enseignants nègres d'enseigner dans les écoles blanches.

Peine: Les contrevenants sont passibles d'une amende allant jusqu'à 500 dollars ou d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à six mois.

  • 1927 : Education [Statut]

une infraction pénale pour les enseignants d'une race à instruire les élèves de l'autre dans les écoles publiques.

  • 1927 : Classement des Races [Statut]

Défini les mots "nègre" ou "personne de couleur" pour inclure les personnes qui ont un huitième ou plus de sang nègre.

  • 1941 : Droits de vote protégés [Statut]

Taxe de vote abrogée.

  • 1944 : Miscegenation [Statut]

Il est Illégal pour les personnes de race Blanche et les personnes de race Négroïde de vivre en adultère.

Pénalité : jusqu'à 500 dollars ou jusqu'à deux ans d'emprisonnement.

  • 1945 : Antidéfamation [Statut]

Il est illégal d’imprimer, publier, distribuer par quelque moyen que ce soit des publications, des prospectus, des brochures, etc. A un individu ou tout groupe religieux incitant à la haine, au mépris, au ridicule ou à l'abus à moins que le nom et l'adresse de ceux qui le font soit clairement imprimé sur le matériel écrit.

1958 : éducation [statut] Les conseils scolaires du comté peuvent adopter une réglementation pour la fermeture des écoles en cas d'urgence.

Les écoles à fermer automatiquement lorsque les troupes fédérales ont utilisé pour prévenir la violence.

  • 1958 : Education [Statut]

Les conseils scolaires de comté peuvent adopter une réglementation pour la fermeture des écoles en cas d'urgence.

Les écoles ferment automatiquement lorsque les troupes fédérales sont appelées à utiliser la violence pour le maintien de la paix publique.

  • 1958 : transports public [statut]

Races doivent être séparer sur les transports publics.

  • 1967 : Logements publics [Ordonnance municipale]

Sarasota a passé une ordonnance de la ville stipulant que «chaque fois que des membres de deux races ou plus seront sur une plage publique dans les limites de la ville de Sarasota, le chef de police ou un autre officier sera tenu de ... chargé des forces publiques de la ville ... avec l'aide de ces forces de police, de dégager la zone impliquée de tous les membres de toutes les races présentes.

23 Drapeau du Wisconsin Wisconsin A completer
24 Drapeau de la Géorgie (États-Unis) Géorgie

La Géorgie a passé 27 lois Jim Crow. Outre les statues habituelles sur le métissage et l’éducation, les lois sur la ségrégation des domaines tels que les licences commerciales, les soins de santé et les prisons ont été adoptés. Une loi de 1899 autorisant la ségrégation ferroviaire notée que les chemins de fer n'étaient pas obligés de transporter des Noirs dans des voitures-lits ou des voitures de salon. Une loi anti-ségrégation était passé pendant l'ère de la reconstruction. Une curieuse ordonnance municipale a été adoptée par la ville d’Atlanta en 1927. Il fut illégal pour les barbiers noirs de servir les enfants blancs de moins de quatorze ans. Bien que la loi fiscale de la Géorgie ait été abrogée en 1955, une loi adoptée trois ans plus tard restreignait le vote à ceux qui pouvaient répondre à une série de questions sur la Constitution.

  • 1865 : métissage [statut]

Il est illégal pour les fonctionnaires de délivrer des licences de mariage aux personnes d’ascendance africaine et l’autre aux personnes de race blanche. Pénalité: A un délit ayant entraîné une amende de 200 à 500 dollars, ou une peine de prison de trois mois, ou les deux. Ministres qui marié ces personnes également coupables d'un délit, et condamné à une amende de 500 à 1 000 dollars, ou confisqué en prison pendant six mois, ou tous les deux.

  • 1870 : Ségrégation ferroviaire interdite [Statut]

Les chemins de fer sont tenus de fournir un logement égal à tous, indépendamment de la race, de la couleur ou des conditions de servitude antérieures. Sanction: les contrevenants pourraient être poursuivis et la partie lésée pourrait recueillir jusqu'à 10 000 dollars.

  • 1872 : Éducation [Statut]

Appelé pour des écoles séparées pour les enfants blancs et noirs. Sanction: les écoles qui ont admis les deux courses ne recevraient pas d'argent du fonds d'école publique.

  • 1877 : Éducation [Constitution]

Les écoles sont gratuites pour tous les enfants de l'État, mais des écoles séparées doivent être prévues pour les enfants blancs et noirs.

  • 1891 : Chemin de fer et tramways [Statut]

Tous les chemins de fer doivent fournir un logement égal, dans des voitures séparées, aux passagers blancs et noirs. La loi ne s'appliquait pas à voitures-lits. Conducteurs de tramways pour assigner des passagers à des sièges, en séparant autant que possible les courses. Peine: Les passagers non conformes étaient coupables d'un délit et pouvaient être éjectés par un chef d'orchestre.

  • 1895 : Éducation [Code de l'État]

Les enfants noirs et blancs ne sont pas autorisés à fréquenter la même école. Sanction: les enseignants qui enseignaient aux élèves blancs et noirs dans même école ne seraient pas dédommagés du fonds de l’école publique.

  • 1899 : chemins de fer [statut]

Les compagnies de chemin de fer avaient le droit d’attribuer des passagers aux sièges et aux couchettes et sépareraient les passagers dans des voitures-lits. Les passagers blancs et colorés ne seraient pas autorisés à occuper le même compartiment. Les entreprises n'étaient pas obligées de transporter des Noirs dans des voitures-lits ou des voitures de salon.

  • 1905 : Hébergement public [Statut]

Toute personne pourrait donner des terres à une ville pour un parc, à condition que l'utilisation d'un parc soit limitée à la race blanche seulement, ou aux femmes blanches et aux enfants seulement ou à la race colorée. Les municipalités pourraient accepter de tels cadeaux pour « l'usage exclusif de la classe nommée. »

  • 1908 : Institutions pénales [Statut]

Pour les prisonniers blancs et noirs, et pendant le travail, des logements séparés pour manger et dormir sont nécessaires.

  • 1925 : licences commerciales [statut]

Aucune licence ne serait délivrée à quiconque de «race blanche ou de race blanche pour exploiter une salle de billard à utiliser, à fréquenter ou patronné par des personnes de race nègre "et vice versa.

  • 1926 : Classement de course [Code de l'État]

Classé un "nègre" comme toute personne ayant au moins un quart de sang nègre.

  • 1926 : Éducation [Code de l'État]

Les écoles doivent être séparées sur le plan racial. Les enseignants coupables de recevoir ou d’enseigner des élèves blancs et même école ne serait pas indemnisée.

  • 1926 : métissage [code d'état]

Un ecclésiastique coloré ne peut faire épouser que des nègres. A également annulé les mariages interraciaux si les parties se rendaient dans une autre juridiction où de tels mariages étaient légaux.

  • 1927 : métissage [Statut]

« Il est illégal pour une personne blanche d'épouser quelqu'un sauf une personne blanche. » Une autre loi promulguée la même année a modifié la loi qui lit que toute personne présentant une trace vérifiable de sang nègre doit être classée comme personne de couleur. Pénalité: les deux les races seraient emprisonnées dans le pénitencier pendant un à deux ans.

  • 1927 : logements publics [ordonnance de la ville]

Aucun barbier nègre d'Atlanta n'a permis de servir des enfants blancs de moins de quatorze ans. La Cour a déclaré plus tard l'ordonnance inconstitutionnel.

  • 1928 : métissage [code d'état]

Le métissage a été déclaré crime. Aussi illégal pour les personnes de race blanche d'épouser des Asiatiques ou des Malais.

  • 1928 : Classement de la course [Statut]

Obliger toutes les personnes à remplir des formulaires d'inscription des électeurs avec des informations concernant leur ascendance raciale. S'il y en avait le mélange de sang nègre dans les veines de toute personne inscrite serait considéré comme une personne de couleur.

  • 1931 : transporteurs publics [statut]

Les transporteurs publics pourraient se limiter à transporter des passagers blancs ou colorés.

  • 1933 : Éducation [Code de l'État]

La commission scolaire était chargée de dispenser l’enseignement aux enfants noirs et blancs dans des écoles séparées.

  • 1935 : métissage [code d'état]

Illégal pour un blanc d'épouser quelqu'un d'autre qu'un blanc. Sanction: Felony, un à deux ans d'emprisonnement.

  • 1935 : Soins de santé [Code de l'État]

Des hôpitaux psychiatriques distincts doivent être créés pour les Noirs.

  • 1935 : Transporteurs publics [Statut]

Ségrégation requise pour tous les transports en commun.

  • 1945 : Education [Constitution]

Des écoles séparées doivent être prévues pour les courses blanches et colorées.

  • 1949 : Droit de vote [Statut]

Les personnes qui se sont inscrites pour voter devaient répondre correctement à dix questions sur trente. Beaucoup de questions étaient assez difficile.

  • 1955 : droit de vote protégé [Code de l'État]

Taxe de vote abrogée.

  • 1957 : Logements publics et loisirs [Code de l'État]

Les subdivisions politiques peuvent aliéner les parcs, etc.

  • 1957 : Éducation [Code de l'État]

Pas de fonds publics à allouer aux écoles non séparées. Pénalité: crime.

  • 1958 : Droit de vote [Statut]

Cette loi rend l'enregistrement des électeurs extrêmement fastidieux et difficile. La loi a été désignée comme un acte pour réaliser une révision des lois de cet état relatives à la qualification et à l’inscription des électeurs. Par exemple, une des questions a demandé « En vertu de quelle classification constitutionnelle souhaitez-vous faire une demande d'enregistrement ? »

  • 1958 : transporteurs publics [Code de l'État]

Ségrégation sur les transporteurs publics.

  • 1963 : la ségrégation des transporteurs publics est interdite [ordonnance de la ville]

La ville d’Albany, en Géorgie, a abrogé les ordonnances qui exigeaient la ségrégation en matière de transport, de vente de billets et de Restaurants.

  • 1963 : interdiction de la ségrégation dans les lieux publics [ordonnance de la ville]

La ville d'Atlanta a adopté une ordonnance qui a abrogé toutes les ordonnances de la ville qui exigeait « la séparation des personnes en raison de la race, de la couleur ou de la croyance dans les transports en commun, les loisirs,les divertissements et autres installations. »

  • "Toutes les personnes autorisées à diriger un restaurant serviront exclusivement des Blancs ou des personnes de couleur et ne vendront pas aux deux races dans la même salle ou serviront les deux courses sous la même licence."
  • "Il sera illégal pour une équipe de baseball blanche amateur de jouer au baseball sur un terrain vacant ou un terrain de baseball à moins de deux pâtés de maisons d'un terrain de jeu consacré à la race noire. terrain vacant ou terrain de baseball à moins de deux pâtés de maisons de tout terrain de jeux consacré à la race blanche. "

- Les prisonniers noirs et blancs n'étaient pas autorisés dans la même cellule l'un avec l'autre.

25 Drapeau de l'Illinois Illinois
  • 1927 : Logement [Code municipal]
  • Chicago a adopté des conventions sur le logement à caractère raciste à partir de 1927[20].

l'application des clauses restrictives raciales était inconstitutionnelle.

  • 1953 : Logement

En août 1953, la première famille noire emménagea dans Trumbull Park, un ancien projet entièrement blanc de la Chicago Housing Authority.

26 Drapeau de l'Iowa Iowa A completer
27 Drapeau de l'État de New York New York
  • 1872 : New York s'est distingué comme etant le seul État de l'union à faire du droit de propriété un critère de vote exclusif aux Afro-Américains[21].
28 Drapeau de la Caroline du Nord Caroline du Nord
Panneaux de ségrégation des autobus en Caroline du Nord.

Passé 23 lois Jim Crow entre 1873 et 1957. Sept des lois concernaient la ségrégation scolaire, six étaient liées à transport et quatre métissage interdit. Aucune loi anti-ségrégation n'a été adoptée avant 1963. Suggérant la difficulté dans la détermination de la race d'une personne, une loi sur la ségrégation scolaire adoptée en 1903 a déclaré qu'aucun enfant, peu importe comment souche "de sang nègre pourrait être considéré comme un enfant blanc et fréquenter une école pour les enfants blancs. L'État a continué à passer conditions de fréquentation non obligatoires après l'arrêt Brown en 1956 et 1957 pour éviter la déségrégation.

  • 1873 : métissage [statut]

Mariages interdits entre Blancs et Nègres ou Indiens ou personnes de descendance noire ou indienne à la troisième génération.

  • 1875 : éducation [Constitution]

Les enfants blancs et noirs doivent être enseignés dans des écoles publiques séparées, « mais il ne doit y avoir aucune discrimination en faveur de, ou au préjudice de l'une ou l'autre race. »

  • 1875 : le métissage [Constitution]

Interdit pour toujours tous les mariages entre un blanc et un nègre ou entre un blanc et une personne de nègre descente à la troisième génération inclusive.

  • 1889 : Les livres ne seront pas interchangeables entre les écoles blanches et les écoles de couleur, mais continueront à être utilisés par la race les utilisant en premier.
  • Le bibliothécaire d’état n'a pas pour consigne d'aménager et de maintenir un endroit séparé pour l'usage des personnes de couleur qui peuvent venir à la bibliothèque pour lire des livres ou des périodiques."
  • 1899 : chemins de fer [statut]

Les compagnies de chemin de fer et de bateaux à vapeur doivent fournir des logements séparés mais égaux aux passagers blancs et noirs. N'a pas s'appliquent aux tramways. Sanction: une entreprise qui n’a pas réussi à faire appliquer cette loi a été condamnée à une amende de 100 dollars par jour, chaque jour, pour action intentée par un passager d’un train ou d’un bateau à vapeur qui a été hébergé par une personne de course différente.

  • 1901 : Education [Statut]

Clarification de la manière dont les enfants seraient séparés dans les écoles publiques. Les politiques éducatives ont suivi le code réglementant les mariages de la Constitution de 1875, qui stipulait que les personnes de descendance noire de la troisième génération incluse étaient considérées "coloré."

  • 1903 : Éducation [Statut]

Aucun enfant avec « du sang nègre dans ses veines, si éloigné qu'il soit, doit fréquenter une école pour la race blanche, et aucun enfant de ce genre sera considéré comme un enfant blanc. »

  • 1907 : tramway [statut]

Tous les tramways doivent réserver une partie de l’avant de chaque voiture pour les passagers blancs et une partie arrière de la voiture. voiture pour les passagers noirs. A noté que "aucun siège contigu sur le même banc ne sera occupé par le blanc et coloré passagers en même temps à moins que ou jusqu'à ce que tous les autres sièges soient occupés. "Sanction: délit pour officier qui viole cette agir, et peut être condamné à une amende ou emprisonné. Les passagers qui ont enfreint la loi pourraient être condamnés à une amende allant jusqu’à 50 dollars ou à 30 jours d’emprisonnement. Les entreprises n'étaient pas responsables d'une erreur dans la désignation d'un passager sur un siège réservé pour l'autre races.

  • 1908 : Éducation [Statut]

Interdiction aux enfants noirs et blancs de fréquenter les mêmes écoles. Descendants des Indiens «Croatans» avoir séparé les écoles aussi.

  • 1919 : soins de santé [statut]

Obligatoire que les hôpitaux publics ou privés, les sanatoriums ou les institutions qui admettent des patients de couleur infirmières pour s'occuper des détenus de leur propre race. (Loi abrogée en 1925).

  • 1921 : métissage [statut]

Le métissage est déclaré crime.

  • 1925 : Transports publics [Statut]

Les sièges de tous les bus doivent être séparés par race.

  • 1929 : soins de santé [statut]

Les hôpitaux psychiatriques doivent être séparés par race.

  • 1931 : Éducation [Code de l'État]

Des établissements d'enseignement distincts autorisés pour les Indiens cherokee du comté de « Robeson » et les Indiens du comté de personne «Person», anciennement connu sous le nom «Croatans».

Refusé le privilège de telles écoles à toutes les personnes de sang nègre à la quatrième génération incluse.

  • 1931 : Logements publics [Code de l'État]

Bibliothèque publique chargée de maintenir un endroit séparé pour accueillir les clients de couleur.

  • 1933 : Prisons [Statut]

Les prisons doivent être séparées par race.

  • 1947 : Logements publics [Statut]

Appelé à des ségrégation raciales pour l'enterrement des morts dans les cimetières.

  • 1950 : transporteurs publics [statut]

Les transports publics doivent être séparés.

  • 1952 : Garde nationale [Statut]

Pas de troupes noires autorisées là où des troupes blanches sont disponibles; des troupes de races noire sont sous le contrôle d'officiers blancs.

  • 1953 : Miscegenation [Statut]

Le mariage entre Blancs et Nègres ou Indiens est nul. Sanction:Haut crime, quatre mois à dix ans d'emprisonnement, amende a la discrétion du tribunal.

  • 1956 : Education [Statut]

Les conseils scolaires locaux ont la possibilité de suspendre les activités scolaires.

  • 1956 : Logements publics [Statut]

Obligation pour toutes les usines et autres entreprises à entretenir des toilettes séparées. Sanction: Délit.

  • 1957 : Éducation [Statut]

Aucun enfant n'est obligé d'aller à l'école avec des enfants d'une autre race.

  • 1957 : Soins de santé [Statut]

Les hôpitaux pour les aliénés doivent être séparés.

  • 1963 : Ségrégation des logements publics interdite [Ordonnance sur la ville]

Raleigh,Caroline Du Nord a abrogé une partie du code de la ville qui exigeait la ségrégation raciale dans les cimetières publics.

  • 1963 : Ségrégation résidentielle interdite [ordonnance de la ville]

Abrogation d'une ordonnance ville de 30 ans à Asheville, en Caroline du Nord, qui interdisait aux personnes de différentes races de résider dans la même ville/quartier/communauté. [22]

29 Arkansas Arkansas
  • 1866 : Éducation [Statut]

Aucun nègre ni mulâtre ne serait autorisé à fréquenter une école publique sauf une réservée aux « personnes de couleur »[23].

  • 1866 : métissage [statut]

Les abrogations ou modifications des statuts des lois communes concernant les mariages mixtes entre Blancs et Nègres ou mulâtres seraient interdites.

  • 1873 : Séparation interdite des transporteurs publics et des logements [Statut]

Il est illégal pour les chemins de fer, les bateaux à vapeur, les autocars de scène ou les autres transporteurs publics de refuser de fournir le même hébergement que celui fourni aux autres passagers payant le même tarif. Il est également illégal de refuser à quiconque paye la même somme que d'autres logements dans des lieux publics de divertissement, des auberges, des hôtels ou des restaurants.

  • 1873 : Ségrégation scolaire interdite [Statut]

Il est illégal de refuser de fournir des logements égaux et similaires pour l'éducation de chaque jeune d'âge scolaire.

  • 1884 : métissage [code d'état]

Tous les mariages de personnes blanches avec des nègres ou des mulâtres déclarés illégaux.

  • 1891 : Chemins de fer [Statut]

Les compagnies de chemin de fer et leurs employés ont le pouvoir d'affecter les passagers au siège approprié ou à la salle d'attente appropriée pour chaque course. Sanctions: les personnes qui ne se sont pas conformées à cette ordonnance devaient être condamnées à une amende de 10 à 200 dollars. Employés qui n'ont pas réussi assigner un passager au bon endroit devaient être condamnés à une amende de 25 $. Les compagnies de chemin de fer qui ne respectent pas la loi se verraient infliger une amende allant de 100 à 500 dollars.

  • 1893 : Railroads [Statut]

Toutes les compagnies de chemin de fer doivent fournir des logements égaux mais séparés pour chaque course. En plus de fournir des voitures particulières, les compagnies devaient créer des salles d'attente séparées dans tous les dépôts de passagers de l'état.

  • 1897 : Éducation [Statut]

Des collèges séparés pour les enseignants doivent être créés pour chaque course.

  • 1903 : tramway [statut]

Les compagnies de tramways doivent séparer les passagers blancs et noirs. Pénalités: Les passagers qui ont refusé de prendre leur siège assigné seront accusés d'un délit et devront payer une amende de 25 $. Les entreprises qui ne font pas respecter la loi seront également jugées coupables d’un délit et condamnées à une amende de 25 dollars.

  • 1921 : métissage [statut]

Interdit la cohabitation entre blancs et noirs et définit le terme "nègre" comme toute personne qui a du sang nègre dans ses veines.

  • 1935 : Logements publics [Statut]

Toutes les pistes de course et les établissements de jeux devaient être séparés.

  • 1947 : Logement public [Statut]

Une série de lois ont été adoptées pour rendre obligatoire la ségrégation dans les lieux de scrutin, sur les transporteurs routiers et les wagons de chemin de fer et dans les prisons.

  • 1947 : Logement public [Statut]

Toilettes séparées requises dans les mines

  • 1947 : Droit de vote [Statut]

Obliger les électeurs à payer la taxe de vote.

  • 1947 : métissage [statut]

Relations sexuelles et mariage entre Blancs et Noirs illégaux. Sanction: première condamnation de 20 $ à 100 $, deuxième, 100 $ minimum et maximum de 12 mois d'emprisonnement, troisième condamnation et condamnation ultérieure, un à trois ans d'emprisonnement.

  • 1947 : Soins de santé [Statut]

Des hôpitaux de tuberculose distincts seront créés pour les Noirs.

  • 1947 : Education [Statut]

Ségrégation obligatoire des races dans les écoles publiques.

  • 1957 : Éducation [Statut]

Aucun enfant n'est requis pour s'inscrire dans une école mixte.

  • 1957 : Transporteur public [Statut]

Ségrégation requise pour tous les transporteurs publics.

  • 1958 : éducation [statut]

Le gouverneur peut fermer les écoles après élection avec un bulletin de vote pour lire: "Pour l'intégration raciale de toutes les écoles du district scolaire" ou "Contre l'intégration raciale de toutes les écoles du district scolaire".

  • 1959 : Transporteurs publics [Statut]

Affectation obligatoire des passagers de race différentes a des sièges séparés sur tous les autobus inter-États.

30 Drapeau de l'Alabama Alabama
  • «Il est illégal de conduire un restaurant ou un autre endroit pour servir de la nourriture dans la ville, où des personnes blanches et colorées sont servies dans la même pièce, à moins que ces personnes blanches et colorées ne soient séparées par une cloison pleine le plancher vers le haut jusqu'à une distance de sept pieds ou plus et à moins qu'une entrée séparée de la rue ne soit prévue pour chaque compartiment.»
  • 1865 : métissage [Constitution]

A déclaré qu'il était du devoir de l'assemblée générale d'adopter périodiquement des lois interdisant les mariages mixtes entre les Blancs et Noirs, ou avec des personnes de sang mêlé, et d'établir des sanctions.

  • 1865 : métissage [Constitution]

A déclaré qu'il était du devoir de l'assemblée générale d'adopter périodiquement des lois interdisant les mariages mixtes entre les Blancs et Noirs, ou avec des personnes de sang mêlé, et d'établir des sanctions.

  • 1867 : métissage [code d'état]

Fixer des pénalités pour les mariages mixtes et la cohabitation entre les Noirs et les Blancs. Sanctions: détention dans le pénitencier à travail dur entre deux et sept ans. Ceux qui ont délivré la licence ou effectué une telle cérémonie pourraient être condamnés à une amende 100 $ à 1 000 $, ou emprisonné pendant six mois, ou les deux.

  • 1875 : éducation [Constitution]

Des écoles séparées à fournir aux enfants des citoyens d'ascendance africaine.

  • 1878 : Éducation [Statut]

Exigences scolaires répétées de la Constitution de 1875.

  • 1891 : chemins de fer [statut]

Chemins de fer pour fournir des logements égaux mais séparés pour les courses blanches et colorées, fournissant deux passagers ou plus voitures pour chaque train de voyageurs, ou en divisant les voitures particulières par des cloisons de manière à créer des logements séparés. Les chefs de train ont été autorisés à affecter des passagers à la voiture appropriée. La loi ne s'appliquait pas aux passagers blancs ou colorés entrer dans l'État sur les chemins de fer qui ont acheté leurs billets dans un autre État où une loi similaire n'était pas en vigueur. Pénalités: Les personnes qui ont tenté de monter dans le mauvais wagon seraient condamnées à une amende de 100 dollars. Compagnies de chemin de fer qui n'ont pas appliqué la loi serait condamné à une amende maximale de 500 $; les conducteurs pouvaient être condamnés à une amende allant jusqu’à 100 dollars.

  • 1901 : Miscegenation [Constitution]

Déclaré que le législateur ne pourrait jamais adopter de loi autorisant ou légalisant «tout mariage entre un blanc et un nègre ou descendant d'un nègre.»

  • 1901 : éducation [Constitution]

Des écoles séparées doivent être prévues pour les enfants blancs et de couleur. Aucun enfant des deux races ne peut être autorisé à fréquenter une école de l'autre course.

  • 1907 : métissage [code d'état]

Mise à jour de la disposition constitutionnelle de 1867 interdisant les mariages mixtes et la cohabitation entre les Blancs et les Noirs. Des pénalités resté le même. Un code politique adopté la même année définit le terme "nègre" pour inclure "mulâtre", ce qui a été noté comme "des personnes de sang mélangé descendu d'un père ou d'une mère des ancêtres noirs, à la cinquième génération inclusive, bien que un ancêtre de chaque génération peut avoir été un Blanc. "Note: Ce code a ajouté deux générations supplémentaires à la définition originale de 1867 de ce qui constituait une personne "nègre".

  • 1911 : prisons [statut]

Il est illégal pour tout shérif ou gardien de prison de "se confiner dans la même pièce ou dans le même appartement que la prison ou les prisonniers blancs et noirs de la prison".

  • 1915 : Soins de santé [Statut]

Les infirmières blanches ont été interdites de soigner des patients masculins noirs.

  • 1927 : Éducation [Code de l'État]

Toutes les écoles doivent être séparées par race.

  • 1928 : métissage [code d'état]

Le métissage a été déclaré crime.

  • 1928 : Classement de la course [Code de l'État]

Classer toutes les personnes avec du sang noir comme coloré.

  • 1928 : Logements publics [Code de l'État]

Interdire l'utilisation par les membres de l'une ou l'autre race de toilettes dans des hôtels et des restaurants aménagés pour accueillir personnes de l'autre race.

  • 1940 : métissage [code d'état]

Interdire les mariages et la cohabitation entre les Blancs et les Noirs ou le descendant de tout Noir. Peine: Emprisonnement dans le pénitencier pendant deux à sept ans. Les ministres et les juges de paix ont dû payer des amendes allant de 100 à 1 000 dollars et pourrait être emprisonné dans la prison du comté pour un maximum de six mois.

  • 1940 : Prisons [Code de l'Etat]

Illégal de enchaîner des détenus blancs et noirs ou de leur permettre de dormir ensemble.

  • 1940 : chemins de fer [code de l'État]

Code a ordonné que des salles d'attente séparées soient prévues pour les Noirs et les Blancs, ainsi qu'égales mais séparées hébergement sur les wagons de chemin de fer. Ne s’applique pas aux passagers entrant dans l’Alabama depuis un autre État qui n’en avait pas lois.

  • 1940 : Education [Code de l'Etat]

Comités d'Éducation des comtés pour fournir des écoles séparées gratuites pour les enfants blancs et de couleur.

1945 : Transporteurs publics [Statut] Des salles d’attente et des guichets séparés étaient nécessaires pour les courses blanches et colorées, ainsi que des sièges séparés dans les bus. Sanction: délit portant une amende de 500 $.

  • 1945 : droit de vote [Constitution]

Qualifications électorales établies pour inclure la capacité de lire et d’écrire, de comprendre et d’expliquer tout article des États-Unis.

Constitution. L'électeur devait être employé pendant la plus grande partie des 12 mois précédant son inscription.

  • 1955 : Transporteur public [Statut]

Appelé à la ségrégation dans les transports en commun.

  • 1956 : Logement public [Ordonnance sur la ville]

La ville de Huntsville, en Alabama, a adopté une ordonnance municipale qui réservait un jour par semaine aux Noirs pour terrain de golf municipal.

  • 1956 : Loisirs [résolution du conseil municipal]

Le conseil municipal de Huntsville, en Alabama, a adopté une résolution qui interdit aux Blancs et aux Noirs de jouer aux cartes, aux dés, etc. dominos, dames, billard, softball, basketball, baseball, football, golf ou piste ensemble. Aussi appliqué à la natation piscines et plages.

  • 1956 : transporteurs publics [ordonnance de la ville]

Birmingham, Ala., A agi pour "réaffirmer, reconstituer et continuer en pleine force et en vigueur" les ordonnances qui prescrivaient la ségrégation s'asseoir dans les autobus urbains pour éviter les «incidents, tensions et désordres».

  • 1957 : Éducation [Code de l'État]

Aucun enfant n'est obligé de fréquenter des écoles mixtes.

  • 1957 : Logements publics et loisirs [Code de l'État]

Les subdivisions politiques peuvent aliéner les installations de loisirs si elles sont approuvées par référendum.

  • 1963: Logement public et loisirs [Ordonnance municipale]

Des portions répétées du code de la ville de Birmingham, qui interdisaient les loisirs interraciaux et exigeaient la séparation des courses dans les restaurants et les lieux de divertissement et salles de bains séparées pour les employés en noir et blanc.

31 Drapeau de la Louisiane Louisiane
  • 1868 : Ségrégation scolaire interdite [Statut]

Interdiction de séparer les écoles en fonction de la race.

  • 1869 :Interdiction de pratiquer la ségrégation dans les logements publics et les transporteurs [Statut]

-Il est interdit d'exclure des passagers des chemins de fer, des tramways, des bateaux à vapeur, des autocars et des autres véhicules basés sur la race. -Il est permis de déplacer une personne si elle ne paye pas le tarif , si elle se livre à un comportement désordonné ou si elle commettait un acte qui heurte le commerce de la compagnie. Sanction: confiscation de la licence et fermeture de l’établissement; délinquant passible de poursuites par le partie lésée pour récupérer des dommages.

  • 1870 : Anti-métissage [Code de l'État]

Les mariages privés ou religieux sont légaux pour toutes les personnes de quelque race ou couleur que ce soit, ainsi que les mariages autrefois interdits par loi de l'état de Louisiane.

Aucune loi interdisant les mariages mixtes ou le métissage.

  • 1873 : Interdiction de pratiquer la ségrégation dans les logements publics et les transports [Statut]

Assurer à tous les citoyens de la Louisiane et des États-Unis un accès égal et impartial à l'utilisation de tous les transports sur terre et sur l'eau, aux auberges et à toutes stations publiques. Sanction: confiscation de permis d'exploitation. Responsable des dommages en faveur de la partie lésée.

1890 marque un tournant dans la politique de la Louisiane qui était protectrice de la mixité social, Malgré ses 16 membres de race noirs, l’Assemblée générale de la Louisiane a adopté la première loi ségrégationniste pour empêcher les Noirs et les Blancs d’emprunter les chemins de fer ensemble.

Le Comité des Citoyens était un groupe de défense des droits civils composé d'Afro-Américains, de Blancs et de Créoles. Il est surtout connu pour son implication dans Plessy v. Ferguson. Le Comité des citoyens était opposé à la ségrégation raciale et était responsable de multiples manifestations au cours desquelles les Afro-Américains montaient sur les voitures "blanches" des trains.

  • 1890 : Mise en place des taxes de vote, des tests d'alphabétisation, des conditions de résidence et des clauses de «compréhension» pour empêcher les Noirs de s'inscrire pour voter[24].
  • 1890 : chemins de fer [statut]

Les compagnies de chemin de fer doivent fournir des logements égaux mais séparés pour les passagers blancs et de couleur. Pénalité: passagers ou des conducteurs ne se conformant pas à la loi et passibles d’une amende de 25 dollars ou d’une peine d’emprisonnement de 20 jours. Dirigeants et administrateurs de les compagnies de chemin de fer qui ne se sont pas rendues coupables d'un délit et qui pourraient se voir infliger une amende allant de 100 à 500 dollars. La loi ne s'appliquait pas aux tramways.

En 1892, le Comité des citoyens a demandé à Homer Plessy de violer la loi sur les voitures séparées de la Louisiane, qui exigeait la séparation des trains de voyageurs par races. Il s'est assis dans la voiture de tourisme « Réservé aux Blancs ». Lorsque le chef de gare est venu vérifier son ticket, Plessy lui a dit qu'il était blanc à 7/8 et qu'il refusait de s'asseoir dans la voiture « réservée aux Noirs ». Plessy a été immédiatement arrêté par le détective Chris C. Cain et placé dans la prison d'Orléans puis libéré le lendemain sur une caution de 500$)

  • 1893 : Les installations publiques pour adultes, y compris les restaurants, les hôtels, les boîtes de nuit et les cimetières, seront strictement séparées entre race Blanche et Noire, tout comme les installations publiques pour enfants telles que les parcs d'attraction, les aires de jeux et les écoles.
  • 1893 : Les installations publiques pour adultes, y compris les restaurants, les hôtels, les boîtes de nuit et les cimetières, seront strictement séparées entre race Blanche et Noire, tout comme les installations publiques pour enfants telles que les parcs d'attraction, les aires de jeux et les écoles.
  • 1894 : métissage [statut]

Les mariages entre personnes blanches et personnes de couleur interdites.

  • « Toute personne qui loue une partie quelconque d'un tel immeuble à une personne noire ou une famille noire lorsque ce bâtiment est déjà en totalité ou en partie occupé par un blanc ou une famille blanche, ou vice versa lorsque le bâtiment est en occupation par une personne noire ou une famille noire, sera coupable d'un délit. »
  • 1894 : chemins de fer [statut]

Les dépôts doivent prévoir des salles d'attente égales mais séparées pour les courses blanches et colorées. "Personne ne doit occuper le mal "La loi doit être affichée dans un endroit bien visible. Sanction: les personnes qui insistent pour entrer dans le lieu 25 $ ou emprisonné jusqu'à 30 jours. Les agents ne respectant pas la loi coupable de délit, passible d’une amende de 25 à 50 dollars.

  • 1896 : la Louisiane comptait 130 334 électeurs noirs inscrits. Huit ans plus tard après les nouvelles lois sur le vote, seuls 1 342, soit 1%, pouvaient voter avec c'est nouvelles règles de l’État[25].
  • 1898 : Education [Constitution]

Assemblée générale pour créer des écoles publiques gratuites pour les courses blanches et colorées.

  • 1902 : tramway [statut]

Tous les tramways doivent offrir un hébergement séparé mais égal. Pénalité: les passagers ou les conducteurs non conformes pourraient recevoir une amende de 25 $ ou un emprisonnement maximal de 30 jours. Une compagnie de chemin de fer qui a refusé de se conformer pourrait recevoir une amende de 100 $, ou emprisonnement entre 60 jours et six mois.

  • 1908 : Logement public [Statut]

Illégal pour les blancs et les noirs d'acheter et de consommer de l'alcool dans les mêmes locaux. Sanction: délit, passible d’une peine de amende entre 50 et 500 dollars, ou emprisonnement à la prison ou à la prison paroissiale jusqu'à deux ans.

  • 1908 : métissage [statut]

Le concubinage entre race blanche ou race blanche et toute personne de race noire ou noire est un crime. Peine: Emprisonnement d'un mois à un an, avec ou sans travail forcé.

  • 1908 : métissage [statut] Interdiction a la cohabitation (dans les mariages ou les situations domestiques) entre les Blancs et les Noirs.
  • 1910 : métissage [statut]

Retraitement de la loi adoptée en 1908, utilisant les mots "Personnes de race blanche et de race colorée".

  • 1912 : résidentiel [statut]

Permis de construire pour la construction de maisons noires dans les communautés blanches ou toute partie d'une communauté habitée principalement par des Blancs personnes, et vice-versa interdits. Sanction: les contrevenants sont condamnés à une amende de 50 à 2 000 dollars "et la municipalité a le droit de faire enlever et détruire ce bâtiment. "

  • 1914 : Logement public [Statut]

Tous les cirques, spectacles et expositions de tentes doivent fournir deux guichets avec des vendeurs de billets individuels et deux entrées à la performance pour chaque course.

  • 1920 : Ségrégation raciale dans toutes les prisons de l’état de Louisiane.
32 Drapeau du Mississippi Mississippi

Le Mississippi a adopté 22 lois Jim Crow et une loi restreignant les droits de vote entre 1865 et 1956. Six lois sur le métissage ont été promulguées, quatre lois sur la séparation des écoles et trois sur les chemins de fer ont été adoptées. Trois lois de ségrégation ont été adoptées après la décision Brown de 1954. La peine pour violation de la loi de 1865 sur le métissage était la réclusion à perpétuité. Dans les années suivantes, les lois sur le métissage sont devenues plus complexes. En 1880, les personnes avec un quart de sang noir ou plus étaient considérées comme «colorées».

  • 1890, la loi devenait plus stricte, marquant les non-blancs avec un huitième ou plus de sang nègre.
  • 1906, la loi sur le métissage a été modifiée pour inclure non seulement les Noirs mais aussi les Asiatiques dans la liste des compagnons inacceptables pour les Caucasiens. Au cours de l’ère de la reconstruction, le Mississippi a adopté cinq lois sur les droits civils, autorisant le métissage, protégeant

droit de vote et interdiction de transport public et de ségrégation scolaire.

  • 1890, la loi devenait plus stricte, marquant les non-blancs avec un huitième ou plus de sang nègre.
  • 1906, la loi sur le métissage a été modifiée pour inclure non seulement les Noirs mais aussi les Asiatiques dans la liste des compagnons inacceptables pour les Caucasiens. Au cours de l’ère de la reconstruction, le Mississippi a adopté cinq lois sur les droits civils, autorisant le métissage, protégeant

droit de vote et interdiction de transport public et de ségrégation scolaire.

  • 1865 : métissage [statut]

Déclaré un crime pour tout affranchi, nègre libre ou mulâtre de se marier avec un blanc. Sanction: Emprisonnement à pénitencier d'État à vie.

  • 1865 : chemin de fer [statut]

Il est interdit à tout affranchi, nègre ou mulâtre de monter dans des voitures de tourisme de première classe utilisées par des personnes de race blanche. Peine: Délit puni d’une amende de 50 à 500 dollars; et l'emprisonnement en prison du comté jusqu'à ce que l'amende et les frais de poursuite sont payé. La moitié des amendes à payer à l'informateur, l'autre moitié au trésor du comté où l'infraction a été commise.

  • 1867 : Discrimination judiciaire interdite [Statut]

Les Noirs ont le droit de témoigner dans les mêmes conditions que les Blancs.

  • 1867 : Sélection du jury [Statut]

Les nègres déclarés incompétents pour servir comme jurés.

  • 1868 : droit de vote protégé [Constitution]

Suppression de la limitation du suffrage aux personnes blanches seulement.

  • 1868 : Ségrégation des transporteurs publics interdite [Constitution]

Tous les citoyens ont le droit de voyager dans tous les transports en commun.

  • 1871 : anti-métissage interdit [Code de l'État]

Statut de métissage ou de mariage mixte omis.

  • 1871 : Ségrégation scolaire interdite [Code de l'État]

Tous les enfants de cinq à vingt-et-un ans auront à tous égards des avantages égaux dans les écoles publiques.

  • 1872 : Ségrégation en prison interdite [Statut]

Aucune distinction en raison de la race ou de la couleur ou de la condition antérieure chez les condamnés en activité.

  • 1873 : ségrégation des logements publics interdits [Statut]
  • 1878 : Éducation [Statut]

Interdit d'enseigner aux enfants blancs et noirs dans la même école.

  • 1880 : métissage [code d'état]

Code d'état révisé pour déclarer le mariage entre personnes blanches et noires ou mulâtres ou personnes d'un quart ou plus Sang nègre comme "incestueux et vide". Sanction: amende allant jusqu'à 500 dollars ou emprisonnement dans le pénitencier jusqu'à dix ans, ou les deux.

  • 1888 : chemin de fer [statut]

Les nouveaux bâtiments de dépôt devaient fournir des locaux séparés pour les sexes et les courses si le conseil le jugeait approprié. Égal mais des logements séparés à prévoir pour les passagers blancs et de couleur. Sanction: délit pour les compagnies de chemin de fer défaut de se conformer, avec une amende allant jusqu’à 500 dollars. Les chefs de train qui n’ont pas réussi à faire appliquer la loi pourraient se voir imposer une amende de 25 à 50 dollars pour chaque infraction.

  • 1890 : le métissage [Constitution]

Mariage interdit d'une personne blanche avec un nègre ou un mulâtre ou d'une personne qui a un huitième ou plus de sang nègre.

  • 1890: Education [Constitution]

Écoles séparées à entretenir pour les enfants blancs et noirs.

  • 1896 : Éducation [Statut]

Districts distincts établis pour les écoles d'enfants blancs et noirs.

  • 1904 : tramway [statut]

Les tramways devaient offrir un hébergement égal mais distinct pour les passagers blancs et de couleur. Sanctions: les passagers peuvent être condamnés à une amende de 25 $ ou à une peine de prison pouvant aller jusqu’à 30 jours. Employés passibles d’une amende de 25 $ ou d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 30 jours prison.

Une entreprise de tramway pourrait être accusée d’un délit pour non-respect de la loi et se voir infliger une amende de 100 $ et emprisonnement entre 60 jours et six mois.

  • 1906 : chemins de fer [statut]

Commission de chemins de fer pour fournir des salles d'attente séparées pour les passagers blancs et noirs. Des toilettes séparées devaient être fourni aussi.

  • 1906 : métissage [statut]

Mariage interdit entre une personne blanche avec un nègre ou un mulâtre ou une personne avec un sang noir ou plus, ou avec un asiatique ou une personne avec un huitième ou plus de sang "mongolien".

  • 1920 : métissage [Statut]

Personnes ou sociétés qui ont imprimé, publié ou diffusé des documents écrits favorisant l'acceptation des mariages mixtes entre Blancs et Nègres serait coupable d'un délit. Sanction: amende allant jusqu'à 500 dollars ou emprisonnement maximal de six mois, ou tous les deux.

  • 1930 : Education [Code de l'Etat]

Les écoles doivent être séparées sur le plan racial et la création de districts distincts pour fournir des installations scolaires aux plus grands nombre d'élèves des deux races. En outre, a autorisé la création d'écoles séparées pour les Amérindiens.

  • 1930 : métissage [code d'état]

Le métissage a été déclaré crime. Les mariages interraciaux annulés si les parties se rendaient dans une autre juridiction où de tels mariages étaient légales. Aussi interdit les mariages entre les personnes de race caucasienne et les personnes qui avaient un huitième de plus Sang asiatique

  • 1942 : Droit de vote [Constitution]

Exigence de taxe de sondage instituée.

  • 1942 : métissage [code d'état]

Mariage entre blanc et noir ou vide asiatique. Sanction: 500 dollars et / ou dix ans d'emprisonnement. Toute personne préconisant mariage mixte passible d'une amende de 500 $ et / ou six mois.

  • 1942 : Soins de santé [Code de l'État]

Installations séparées dans un hôpital de charité d'État et entrées séparées dans tous les hôpitaux publics.

  • 1956 : Éducation [Code de l'État et Constitution]

Ecoles séparées à entretenir. Tous les officiers exécutifs de l'Etat requis pour empêcher la mise en œuvre de la ségrégation scolaire décision par "moyen légal". Le gouverneur peut fermer une école s'il juge que la clôture est dans l'intérêt de la majorité des les enfants

  • 1956 : Les transporteurs publics [Code de l'État]

Les transporteurs publics doivent être séparés.

  • 1956 : Logement public [Statut]

Les entreprises et les sociétés autorisées à choisir leur clientèle et le droit de refuser le service à toute personne.

  • 1958 : Loisirs [Statut]

Gouverneur autorisé à fermer des parcs pour éviter la déségrégation.

  • Tout article imprimé, dactylographié ou écrit sollicitant ou présentant pour acceptation publique ou des informations générales, des arguments ou des suggestions en faveur de l’égalité sociale ou des mariages entre Blancs et Nègres est coupable et passible d’une amende de cinq cents dollars au maximum. ) dollars ou emprisonnement ne dépassant pas six (6) mois ou les deux. "[26]
  • "Toute personne ... exploitant une salle publique, un théâtre, un opéra, un spectacle cinématographique ou tout lieu de divertissement public ou de rassemblement public qui accueille des personnes blanches et colorées doit séparer la race blanche et la course et mettre à part et désigner… certains sièges devant être occupés par des personnes blanches et une partie de ceux-ci, ou certains sièges, être occupés par des personnes de couleur.
  • "Les chefs de train ou gestionnaires de ces chemins de fer ont le pouvoir et sont par la présente tenus d’attribuer à chaque passager blanc ou coloré sa voiture, son autocar ou son compartiment respectif. Si le passager ne dévoile pas sa course, le chef de train , agissant de bonne foi, seront les seuls juges de sa course. "
33 Drapeau de la Pennsylvanie Pennsylvanie
  • 1869: Éducation [Statut] Les enfants noirs ne peuvent fréquenter les écoles de Pittsburgh.
  • 1956 : Adoption [Statut] La requête doit indiquer la race ou la couleur des parents adoptifs.
34 Drapeau de l'Ohio Ohio

En cette date de 1804, des «lois ou Codes noires» ont été promulguées dans l’État de l’Ohio. Le Congrès de l'État de Buckeye est devenu le premier organe législatif du pays à promulguer des lois noires visant à restreindre les droits des Noirs libres.

  • 1802 : Les Noirs sont privés du droit de vote, de prendre des fonctions publiques et de témoigner contre les Blancs devant les tribunaux[27].
  • 1804 : Codes noires de l'Ohio.

Section 1. Qu'elle soit promulguée par l'Assemblée générale de l'État de l'Ohio, que depuis le premier jour de juin prochain. aucune personne noire ou mulâtre ne sera autorisée à s'installer ou à résider dans cet État, à moins qu'elle ne produise d'abord une attestation équitable de quelque tribunal des États-Unis de sa liberté réelle, laquelle attestation sera délivrée par le greffier de ledit tribunal et son sceau annexé par ledit greffier.

Seconde. 2. Et soit promulguée, Que toute personne noire ou mulâtre résidant dans cet État, le ou avant le cinquième juin mil neuf cent quatre, doit entrer son nom, ainsi que le ou les noms de son ou ses enfants, dans le bureau du greffier du comté où ils résident, ce qui sera consigné par ledit greffier, et par la suite le certificat du greffier dossier doit constituer une preuve suffisante de sa liberté; et pour chaque inscription et certificat, la personne qui les obtient paie à l'employé douze cent et demi. Toutefois, rien dans cet acte ne doit faire obstacle à la revendication légale de personne noire ou mulâtre.

Seconde. 3. Et soit-il édicté, qu'aucune personne ou personne résidant dans cet État, ne soit autorisée à embaucher, ni employer de quelque manière que ce soit une personne noire ou mulâtre, à moins que cette personne noire ou mulâtre ait un des certificats ci-dessus, sous peine de confiscation et de paiement de la somme d'au moins dix et au plus cinquante dollars, à la discrétion du tribunal, pour chacune de ces infractions, la moitié pour l'usage de l'indicateur et l'autre moitié pour l'usage de l'État ; et paiera en outre au propriétaire, s'il y en a, de cette personne noire ou mulâtre, la somme de cinquante cents pour chaque jour où elle ou il emploiera ou cachera de quelque manière que ce soit cette personne noire ou mulâtre, laquelle somme ou les sommes sont recouvrables devant tout tribunal en ayant connaissance.

Seconde. 4. Et soit-il édicté que, si une personne ou des personnes hébergent ou cachent des personnes noires ou mulâtres, les biens de toute personne, ou empêchent ou empêchent de quelque manière que ce soit le ou les propriétaires légitimes de reprendre et de posséder son ou ses serviteurs noirs ou mulâtres doivent, sur déclaration de culpabilité ou information, être condamnés à une amende de dix plus de cinquante dollars, à la discrétion du tribunal, la moitié pour l'usage de l'indicateur et l'autre moitié pour l'usage de l'État.

Seconde. 5. Et que soit promulguée, Que toute personne noire ou mulâtre qui viendra résider dans cet État avec le certificat exigé dans la première partie de la présente loi, devra, dans les deux ans, la faire enregistrer au bureau du greffier , dans le comté où il ou elle entend résider, pour lequel il ou elle doit payer au commis douze cent et demi, et le greffier lui remet un certificat de tel enregistrement.

Seconde. 6. Qu'il soit édicté, Que, dans le cas où une personne ou des personnes, son agent ou ses agents, revendiquant une personne noire ou mulâtre qui se trouve ou pourrait se trouver dans cet état, peuvent présenter une demande ou la ou les personnes mulâtres sont la propriété de celui qui s’applique, à un juge associé ou à un juge de paix dans cet État, le juge associé ou le juge est habilité à ordonner au shérif ou au constable arrêter le ou les personnes noires ou mulâtres et les livrer dans le comté ou le canton où ces officiers doivent résider, au réclamant ou aux réclamants ou à leurs agents ou agents, pour lesquels le shérif ou le constable reçoit l'indemnité en droit de recevoir dans d'autres cas des services similaires.

Seconde. 7. Et soit-il édicté, que toute personne qui tentera d'enlever ou de retirer de cet État, ou qui aidera et aidera à enlever, contrairement aux dispositions de la présente loi, toute personne ou personne noire ou mulâtre , sans prouver au préalable, comme il est dit ci-dessus, que lui ou elle est légalement habilitée à le faire, en cas de condamnation devant un tribunal ayant connaissance de la même chose, perdra et paiera la somme de mille dollars, un la moitié à l'usage de l'informateur et l'autre moitié à l'usage de l'Etat, à recouvrer par action de dette, qui tam, ou acte d'accusation, et sera en outre passible de l'action de la partie blessé.

  • 1807 : Modification du code noire et endurcissement.

Les codes noirs de l’Ohio ont été modifiés en 1807 pour interdire les mariages interraciaux et Possession d'armes à feu pour les personnes de race afro-américaines. Il a également exigé que tous les résidents de race noirs donne une caution de 500$ ($8481 en 2017) conditionnel à leur bon comportement.

L'embauche d'une personne noire qui ne pouvait pas présenter un certificat de liberté est devenue une infraction punissable. Toute personne hébergeant ou aidant des esclaves fugitifs a été condamnée à une amende de 1 000 dollars, l'informateur recevant la moitié de l'amende. Le 25 janvier 1807, ces lois ont été durcies et d’autres États ont suivi l’orientation de l’Ohio. Les lois noires sont restées en vigueur jusqu'en 1849.

En 1849, un compromis abroge en partie les lois noires, mettant fin à l'exigence de cautionnement. C'était un cas rare, sinon unique, d'un État du Nord qui assouplissait ses restrictions à la migration noire.

L'Ohio a adopté une loi sur le métissage en 1877 et une loi sur la ségrégation scolaire en 1878. La ségrégation des installations publiques a été interdite en 1884 et les lois antérieures sur le métissage et la ségrégation scolaire ont été annulées en 1887. Cependant, en 1953, l'État a promulgué une loi pris en compte dans les décisions d'adoption.

  • 1877 : Le métissage [Statut] Illégal pour une personne de «sang blanc pur, qui se marie ou a des relations sexuelles illicites, avec un Noir ou une personne ayant un mélange distinct et visible de sang africain». Sanction: amende maximale de 100 $ ou emprisonnement maximal de trois mois, ou les deux. Toute personne qui sciemment officie un tel mariage accusé de délit et condamné à une amende allant jusqu'à 100 $ ou emprisonné dans trois mois, ou les deux.
  • 1878 : Education [Statut] Les districts scolaires ont la discrétion d'organiser des écoles séparées pour les enfants de couleur si "selon eux, il peut être avantageux pour le district de le faire".
  • 1953 : Adoption [Statut] Course à prendre en compte pour les demandes d’adoption.
35 Drapeau de la Virginie Virginie

Avec 25 lois promulguées entre 1870 et 1960, Virginia a adopté une grande variété de lois Jim Crow, dont sept lois publiques.

Transports, six école, quatre métissage et un statut résidentiel pour séparer les Races.

Une loi de 1912 autorise les villes et les villages à créer « districts de ségrégation » qui empêcheraient les Noirs de s'installer dans des communautés désignées uniquement pour les Blancs. Cette loi a établi un précédent pour de nombreux autres États ayant adopté des clauses restrictives en matière d’immobilier. Une des ségrégations les plus déshumanisantes.

Des ordonnances ont été adoptées par la ville de Danville en 1960 pour restreindre l'utilisation des bibliothèques aux clients blancs. (Contraire a la doctrine « séparés mais égaux »).

  • 1870 : Éducation [Statut]

Interdiction aux enfants blancs et colorés d’être enseignés dans la même école.

  • 1873 : métissage [code d'état]

Les Blancs qui ont épousé des Noirs seraient emprisonnés pendant au moins un an et condamnés à une amende minimale de 100 dollars. Ceux qui ont joué Ces cérémonies se sont soldées par des amendes de 200 dollars, dont la moitié revenaient à l'indicateur.

  • 1878 : métissage [statut]

Les personnes de race blanche qui se sont mariées avec une personne de couleur seraient confinées dans le pénitencier entre deux et cinq ans. Les ministres qui effectuaient de telles cérémonies devaient être condamnés à une amende de 200 dollars, dont l'informateur avait reçu la moitié. "Blanc et coloré les personnes sortant de l'État pour se marier seront punies comme si elles étaient mariées dans l'État.

  • 1882 : Éducation [Statut]

Les enfants blancs et colorés doivent être enseignés dans des écoles séparées. « La détermination de qui est une personne de couleur repose sur le conseil de l’école.»

  • 1900 : chemins de fer [statut]

Les chemins de fer devaient offrir des voitures séparées pour les passagers blancs et de couleur. Les chefs ont l'autorité de juger la course de chaque passager si un passager refuse de divulguer sa course. Sanction: les chemins de fer qui n’ont pas appliqué cette loi étaient coupables de un délit, et pourrait être condamné à une amende de 300 $ à 1000 $ pour chaque infraction. Les chefs d'orchestre qui n'ont pas appliqué la loi étaient coupables d'un délit, et fait face à une amende de 25 $ à 50 $.

  • 1900 : bateaux à vapeur [statut]

Appel à la séparation des passagers blancs et colorés sur les bateaux à vapeur en position assise, en train de manger et de dormir. Sanction: officiers accusés de délits mineurs et passibles d'une amende de 25 à 100 dollars. Les passagers qui ont refusé d'occuper le les logements qui leur ont été attribués étaient coupables d'un délit et pouvaient être condamnés à une amende de 5 à 50 dollars, ou enfermés en prison pendant 30 jours, ou les deux.

  • 1901 : tramway [ordonnance municipale]

Les tramways d'Alexandria devaient avoir des compartiments séparés pour les passagers blancs et noirs. Sanction: les passagers qui ont refusé d'occuper la place qui leur était assignée étaient coupables d'un délit et pouvaient être condamnés à une amende de 5 à 25 dollars.

  • 1902 : Education [Constitution]

Ecoles mixtes interdites Les enfants blancs et colorés ne sont pas autorisés à être enseignés dans la même école.

  • 1904 : chemins de fer [statut]

Sociétés de chemins de fer habilitées à refuser et à refuser l’accès à la voiture à leur discrétion.

  • 1904 : bateaux à vapeur [statut]

Les propriétaires de quais pour bateaux à vapeur sont ordonné de fournir des chambres séparées et «non communicantes pour les races blanches et colorées».

Ne s'appliquait pas aux quais sur lesquels les bateaux sont arrivés entre 7 heures et 19 heures si ils offrait des maisons publiques en attendant.

Peine : délit, passible d’une amende de 5 à 20 dollars par infraction.

  • 1906 : tramway [statut]

Les tramways devaient fournir des compartiments séparés mais égaux aux passagers blancs et colorés. "Par temps froid, ils doivent raisonnablement chauffer les différents compartiments.

Sanction: les passagers qui ne se sont pas conformés à des accusations de délit et amendes de 5 $ à 25 $. Les entreprises qui ne sont pas parvenues à promulguer une loi se sont rendues coupables d’un délit et ont pu se voir infliger des amendes allant de 50 à 250 dollars pour chaque infraction.

  • 1912 : résidentiel [statut]

Cet acte, notant que la préservation de la moralité publique, de la santé publique et de l’ordre public, dans les villes et villages de ce Commonwealth de Virginie est mis en danger par la résidence de personnes blanches et de couleur à proximité les unes des autres, autorisé sont les villes et villages qui ont adopté cette disposition à être divisés en districts appelés « districts de ségrégation ».

Ordonné de préparer une carte montrant les limites de tous ces districts, détaillant le nombre de personnes blanches et de personnes de couleur résidant dans ces districts de ségrégation. Un an après l'adoption des ordonnances adoptant la disposition de cet acte, Il seras illégal pour toute personne de couleur, ne résidant pas alors dans un district ainsi défini et vivant dans un district désigné comme blanc, de se déplacer et d'occuper une résidence, tout bâtiment ou partie de celui-ci dans ce dit quartier blanc.

Il est aussi illégal pour une personne blanche de déménager ou vivre dans un quartier designer de couleurs.

Pénalité : délit, avec amende pour la première semaine d'entre 5 $ et 50 $ puis 2 dollars pour chaque jour de résidence suivant la première semaine.

  • -Loi sur l'intégrité raciale de 1924 (Racial Integrity Act of 1924)-

1. Qu'il soit adopté par l'assembl (générale) deVirginie, Que le registraire d'État des statistiques de l'état civilpeut, dès que possible après la priseeffet de cet acte, préparer un formulaire sur lequel lecomposition raciale de tout individu, en tant que caucasien,Nègre, mongol, indien américain,Indien d'Asie, Malais ou tout mélange de ceux-ci,ou d'autres souches non-Caucasic, et siêtre tout mélange,alors,la composition racialedes parents et autres ancêtres, dans la mesure oùcomme vérifiable, pour montrer dans quelle générationce mélange a eu lieu, peut être certifié par tel individu, quelle forme doit être connue en tant que certificat d'enregistrement. Le registraire d'État peut fournir à chaque bureau d’enregistrement local nombre de ces formulaires aux fins de cette acte; chaque bureau d'enregistrement local peut; personnellement ou par député, dès que possible après avoir reçu une telle formulaires, ont fait en double un certificat de la composition raciale, comme mentionné ci-dessus, de chaque personne résidant dans son district, qui désirs, né avant le 14 juin 1912, quel certificat doit être faite sur la signature de ladite personne, ou dans le cas des enfants de moins de quatorze ans, sur la signature d'un parent, tuteur ou toute autre personne se trouvant sur place. Un desdits certificats pour chaque personne ainsi s'enregistrer dans chaque district sera transmis au registraire d'Etat pour ses fichiers; la ou l'autre doit être conservé par le registraire local. Tout registraire local peut, dès que possible, avoir un tel certificat d'enregistrement fait par ou pour chaque personne de son quartier qui le souhaite, né avant le 14 juin 1912, pour qui il a ne pas déposer de certificat d'enregistrement ou de naissance certificat. 2. Ce sera un crime pour toute personne volontairement ou sciemment faire un certificat d'enregistrement faux quant à la couleur ou à la race. La fabrication volontaire d'un faux enregistrement ou d'un acte de naissance doit être puni de prison au pénitencier pour un an. 3. Pour chaque certificat d'enregistrement correctement fait et renvoyé au greffier d’Etat, le registraire local retournant le même sera droit à un tarif de vingt-cinq cents, à payer par le déclarant. Demande d'enregistrement et pour la transcription peut être faite directement à l'Etat registraire, qui peut retenir les frais pour les dépenses de son bureau. 4. Aucune licence de mariage ne sera accordée avant le greffier ou le greffier adjoint a l'assurance raisonnable que les déclarations de couleur des deux hommes et femme sont correctes. S'il existe un motif raisonnable de ne pas croire que les candidats sont de race blanche pure, quand cela En fait, le greffier ou le greffier adjoint doit retenir l'octroi de la licence jusqu'à ce qu'il soit satisfaisant la preuve est produite que les deux demandeurs sont des "personnes blanches" comme prévu dans cette loi. Le greffier ou le greffier adjoint doit utiliser le même veiller à s'assurer que les deux candidats sont coloré, quand ce fait est revendiqué. 5. Il sera désormais illégal pour tout blanc personne dans cet État d'épouser un sauver un blanc personne, ou une personne sans autre mélange de sang que blanc et indien américain. Pour le but de cette loi, le terme "personne blanche" s'applique uniquement à la personne qui a aucune trace de sang autre que Caucasien; mais les personnes qui ont un seizième ou moins du sang des Indiens d'Amérique et ne pas avoir d'autre sang non Caucase doit être réputé être des personnes blanches. Toutes les lois jusqu'ici passé et maintenant en vigueur en ce qui concerne les mariages mixtes des personnes blanches et colorées s'appliquent aux mariages interdits par cette loi. 6.Aux fins de la présente loi et fournir l'assistance administrative nécessaire, frais de port et autres frais du registraire de l'Etat des statistiques de l'état civil, vingt pour cent des frais perçus par les bureaux d'enregistrement locaux en vertu de cette loi sera versé au bureau national des statistiques de l'état civil, qui peut être dépensé par ledit bureau aux fins de la présente loi. 7. Tout acte ou partie d’acte incompatible avec cet acte est, dans la mesure de cette incompatibilité, abrogé par les présentes[28].

  • 1930 : Logement public [Code de l'État]

Ségrégation requise dans chaque théâtre, cinéma, opéra ou autre lieu de divertissement public qui accepte les deux races blanche et colorée.

  • 1930 : Classement des Races [Code de l'État]

Classé "nègre" comme toute personne ayant du sang nègre. (Règle de la goutte unique)

  • 1930 : Education [Code de l'Etat]

Écoles à ségrégation raciale requises.

  • 1930 : Miscegenation [Constitution]

Initialement intitulé «Un projet de loi visant à préserver l’intégrité de la race blanche», les dispositions relatives au métissage ont été renforcées. La définition de La «blancheur» a été réduite à «aucune trace» de sang non blanc autorisé.(voir:Règle de la goutte unique)

Les mariages interraciaux sont annulé si les parties sont allées à une autre juridiction où de tels mariages étaient légaux. Pour la première fois, la Virginia interdit le mariage entre Blancs et Asiatiques et autres non-blancs non-noirs.

Sanction : Felony pour les deux parties si elle est reconnue coupable. Punissable par emprisonnement dans un pénitencier entre un et cinq ans.

  • 1950 : Droits de vote [Code de l'État]

Les électeurs requis doivent payer la taxe de vote.

  • 1950 : transports publics [code de l'État]

Les transports publiques doivent être séparés.

  • 1950 : métissage [code d'état]

Il est illégal pour une personne blanche de se marier avec quiconque sauf un autre blanc ou une personne sans autre mélange de sang que le blanc et Indien américain. (Clause de poncaontas)

Sanction : un à cinq ans d'emprisonnement.

  • 1950 : soins de santé [Code de l'État]

Mise en place d'hôpitaux séparés pour les patients atteints de maladie colorée et d'épilepsie.

  • 1956 : classification de course [Code de l'État]

Les termes "nègre" et "personne de couleur" étaient synonymes et incluaient toutes les personnes avec "tout quantum de nègre". du sang."

  • 1956 : éducation [Statut]

Restriction des fonds d’école publique aux «écoles efficaces», définies comme des écoles à ségrégation raciale.

  • 1958 : éducation [Code de l'État]

Lors de l'inscription des membres des deux courses, les écoles doivent fermer; contrôle transféré au gouverneur.

  • 1960 : logements publics [Ordonnance municipale]

La ville de Danville, en Virginie, a ordonné la fermeture de la bibliothèque principale qui avait servi aux Blancs pour éviter la déségrégation, une mesure que les électeurs de la ville ont approuvée par une marge de deux contre un. Bientôt, le conseil municipal a décidé de rouvrir la bibliothèque à des conditions définies dans une ordonnance d’avril 1960.

Notant que les installations de la bibliothèque municipale étaient surchargées par les exigences de ses les clients, aucune autre carte de membre ne devait être émise. Lorsque les Noirs ont de nouveau demandé les services et ont été refusés, ils se sont rendus au tribunal et gagné leur procès. Lorsque la bibliothèque a rouvert, c'était sur une base restreinte. Pour une période d'essai de 90 jours, la bibliothèque a ouvert sur la base «stand-up pick-up-your-books-and-go» en Français; «Lève-toi, prend ton livre et part».

Les tables et les chaises ont été enlevées pour que les lecteurs ne puissent pas s'asseoir. La recherche de livre dans les rayons n'était pas autorisée. Le coût d’une carte de bibliothèque est monter a 2,50$ et les candidats devaient fournir deux preuves banquaire et deux témoins de bon-caractère.

À la fin de la période d’essai, les chaises et les tables étaient remises mais très séparées les une des autres, après toutes c'est mesures seuls quelques noirs ont demandé des cartes à la bibliothèque municipale.

  • 1960 : athlétisme [Statut]

Aucune équipe sportive d'une école ne doit participer à une compétition sportive de quelque nature que ce soit dans l'État de Virginie avec une autre équipe si celle-ci appartiennent et formée de membres d'une autre race.

36 Drapeau du Tennessee Tennessee

L'État du Tennessee a promulgué 20 lois Jim Crow entre 1866 et 1955, dont six exigeant la ségrégation scolaire, quatre interdisant le métissage, trois séparant les chemins de fer, deux imposant la ségrégation pour les lieux publics et une interdisant la ségrégation dans les tramways. La loi de 1868 déclarait qu'aucun citoyen ne pouvait être exclu de l'Université du Tennessee en raison de sa race ou de sa couleur, mais exigeait que les installations pédagogiques pour les étudiants noirs soient séparées de celles utilisées par les étudiants blancs. En 1954, les lois sur la ségrégation pour le métissage, le transport et l’hébergement public étaient toujours en vigueur.

  • 1866 : Education [Statut]

Écoles séparées requises pour les enfants blancs et noirs.

  • 1869 : Ségrégation scolaire interdite [Statut]

Bien qu'aucun citoyen du Tennessee ne puisse être exclu de l'Université du Tennessee en raison de sa race ou de sa couleur, «l'hébergement et l'instruction des personnes de couleur doivent être séparés de ceux des personnes de couleur blanche».

  • 1870 : Miscegenation [Constitution]

Les mariages mixtes entre personnes blanches et noires ou descendants d'ancêtres nègres à la troisième génération sont interdits.

  • 1870 : Miscegenation [Statut]

La peine pour les mariages entre Blancs et Noirs était qualifiée de crime, passible d’une peine d’emprisonnement de un à cinq ans au pénitencier.

  • 1870 : Education [Statut]

Les écoles pour enfants blancs et de couleur doivent être séparées.

  • 1873 : Education [Statut]

"Les personnes de race blanche et de couleur ne doivent pas être enseignées dans la même école, mais dans des écoles séparées selon les mêmes règles générales en matière de gestion, d’utilité et d’efficacité."

  • 1875 : Logements publics [Statut]

Les hôteliers, les transporteurs de passagers et les détenteurs de lieux de divertissement ont le droit de contrôler l'accès et d'exclure des personnes comme "celle de toute personne privée au-dessus de sa maison privée".

  • 1881 : Chemins de fer [Statut]

Les compagnies de chemin de fer sont tenues de fournir des voitures séparées aux passagers de couleur qui paient des tarifs de première classe. Les voitures doivent être maintenues en bon état et soumises aux mêmes règles que les autres voitures de première classe pour empêcher le tabagisme et le langage obscène. Sanction: si les entreprises ne parviennent pas à faire appliquer la loi, elles doivent payer un forfait de 100 dollars, la moitié à payer à l’intéressé, l’autre moitié à la caisse de l’État.

  • 1882 : chemins de fer [statut]
  • 1881: modification de la loi pour indiquer que les chemins de fer sont tenus de fournir des voitures particulières de première classe à toutes les personnes payant des tarifs de première classe. Sanction: amende de 300 $ payable au fonds des écoles publiques.
  • 1885 : Logements publics [Statut]

Toutes les personnes bien sages doivent être admises dans les théâtres, les parcs, les spectacles ou autres divertissements publics, mais ont également déclaré que les propriétaires avaient le droit de créer des logements séparés pour les Blancs et les Noirs.

  • 1891 : chemins de fer [statut]

Les chemins de fer doivent fournir des logements égaux mais séparés pour les races blanches et colorées. Sanction: Entreprises de chemins de fer qui ne se sont pas conformées à la loi et qui se sont rendues coupables d’un délit et qui sont passibles d’amendes allant de 100 $ à 500 $. Les chefs de train pourraient être condamnés à une amende de 25 à 50 dollars.

  • 1901 : Education [Statut]

Il est illégal pour une école ou un collège d'autoriser des personnes blanches et de couleur à fréquenter la même école. Sanction: amende de 50 $ ou emprisonnement de 30 jours à six mois, ou les deux.

  • 1905 : tramway [statut]

Tous les tramways doivent désigner une partie de chaque voiture pour les passagers blancs et également pour les passagers de couleur. Panneaux obligatoires à afficher Les voitures spéciales pourraient être courues exclusivement pour une race. Sanction: les compagnies de tramway pourraient se voir infliger une amende de 25 $ pour chaque infraction. Les passagers qui ont refusé de prendre le siège approprié pourraient recevoir une amende de 25 dollars.

  • 1925 : Education [Statut]

Écoles élémentaires et secondaires séparées à entretenir pour les enfants blancs et noirs.

  • 1932 : Classement de race [Code de l'Etat]

Classé "nègre" comme toute personne avec du sang nègre.

  • 1932 : Miscegenation [Code de l'Etat]

Le métissage a été déclaré crime.

  • 1932 : Education [Code de l'Etat]

Lycées à ségrégation raciale obligatoires.

  • 1953 : Droits de vote protégés [Constitution]

Abrogation de la loi sur la taxe de vote.

  • 1955 : Les transporteurs publics [Code de l'État]

Les transporteurs publics doivent être séparés.

  • 1955 : Emploi [Code de l'Etat]

Des toilettes séparées dans les mines sont requises.

  • 1955 : Soins de santé [Code de l'Etat]

Bâtiments séparés pour les patients noirs et blancs dans les hôpitaux pour les aliénés.

  • 1955 : Miscegenation [Code de l'Etat]

Mariage interdit ou vivre ensemble en tant qu'homme et femme entre personnes mixtes. Sanction: un à cinq ans d'emprisonnement dans une prison du comté ou une amende.

37 Drapeau du Kentucky Kentucky

Après la guerre civile, le Kentucky a adopté de nombreuses lois de ségrégation (17). À partir de 1866, une loi sur le métissage a été adoptée et passible d’une peine d’emprisonnement de cinq ans au pénitencier d’État. Une loi de 1909 préconisait la création d'une institution chargée de s'occuper des sourds sourds-muets noirs, à condition que les deux races soient "séparées et séparées les unes des autres". Aucune loi anti-ségrégation n'a été adoptée avant 1948. Un statut de métissage était toujours en vigueur en 1955.

  • 1866 : métissage [statut]

Interdire aux Blancs de marier un Noir ou un descendant de n'importe quel Noir à la troisième génération inclusive. Sanction: Felony, passible d’une peine d’emprisonnement de cinq ans au pénitencier d’État.

  • 1866 : Éducation [Statut]

Les administrateurs de district scolaire ont le droit de créer des écoles séparées pour les enfants noirs. 1868: Ségrégation scolaire interdite [Statut] Écoles séparées interdites en fonction de la race.

  • 1869 : interdiction des logements publics et de la ségrégation des transporteurs [Statut]

Interdit à l'exclusion des passagers des chemins de fer, des tramways, des bateaux à vapeur, des autocars et des autres véhicules basés sur la course. Permis pour le déplacement d'une personne si elle ne payait pas le tarif ou si elle se livrait à un comportement désordonné ou si elle commettait un acte qui affaires du transporteur. Sanction: confiscation de la licence et fermeture de l’établissement; délinquant passible de poursuites par le partie lésée pour récupérer des dommages.

  • 1870 : anti-métissage interdit [Code de l'État]

Les mariages privés ou religieux légaux pour toutes les personnes de quelque race ou couleur que ce soit, ainsi que les mariages autrefois interdits par loi de l'état. Aucun langage n'interdisant les mariages mixtes ou le métissage.

  • 1873 : Éducation [Statut]

Illégal pour un enfant noir de fréquenter une école blanche et l'inverse. "Aucune école de couleur ne doit être située à moins d’un mile de école blanche, sauf dans les villes et les villages, où il ne peut pas être à moins de six cents pieds. "

  • 1873 : interdiction des logements publics et de la ségrégation des transporteurs [Statut]

Assurer à tous les citoyens de la Louisiane et des États-Unis un accès égal et impartial à l'utilisation de tous les transporteurs sur terre et sur l'eau, aux auberges et à tous stations publiques. Sanction: confiscation de permis d'exploitation. Responsable des dommages en faveur de la partie lésée.

  • 1890 : chemins de fer [statut]

Les compagnies de chemin de fer doivent fournir des logements égaux mais séparés pour les passagers blancs et de couleur. Pénalité: passagers ou des conducteurs ne se conformant pas à la loi et passibles d’une amende de 25 dollars ou d’une peine d’emprisonnement de 20 jours. Dirigeants et administrateurs de les compagnies de chemin de fer qui ne se sont pas rendues coupables d'un délit et qui pourraient se voir infliger une amende allant de 100 à 500 dollars. La loi ne s'appliquait pas aux tramways.

  • 1891 : Éducation [Statut]

Illégal pour les enfants noirs et blancs de fréquenter les mêmes écoles.

  • 1892 : chemins de fer [statut]

Railroads fournira des voitures séparées pour les passagers blancs et de couleur. Les panneaux doivent être affichés pour indiquer la course à chaque voiture. Sanction: les compagnies de chemin de fer qui ne se sont pas conformées à la loi pourraient se voir infliger des amendes allant de 500 à 1 500 dollars. Les conducteurs qui n'ont pas réussi appliquer la loi devait être condamné à une amende de 50 $ à 100 $.

  • 1893 : métissage [statut]

Mariage interdit entre un blanc et un nègre ou un mulâtre.

  • 1894 : chemins de fer [statut]

Les dépôts doivent prévoir des salles d'attente égales mais séparées pour les courses blanches et colorées. "Personne ne doit occuper le mal "La loi doit être affichée dans un endroit bien visible. Sanction: les personnes qui insistent pour entrer dans le lieu 25 $ ou emprisonné jusqu'à 30 jours. Les agents ne respectant pas la loi coupable de délit, passible d’une amende de 25 à 50 dollars.

  • 1894 : métissage [statut]

Les mariages entre personnes blanches et personnes de couleur interdites.

  • 1898 : Education [Constitution]

Assemblée générale pour créer des écoles publiques gratuites pour les courses blanches et colorées.

  • 1902 : tramway [statut]

Tous les tramways doivent offrir un hébergement séparé mais égal. Pénalité: les passagers ou les conducteurs non conformes pourraient recevoir une amende de 25 $ ou un emprisonnement maximal de 30 jours. Une compagnie de chemin de fer qui a refusé de se conformer pourrait recevoir une amende de 100 $, ou emprisonnement entre 60 jours et six mois.

  • 1904 : Éducation [Statut]

Illégal de maintenir ou d'exploiter un collège, une école ou un établissement où des personnes de race blanche et de race noire sont toutes les deux reçu comme élèves. La loi n'interdit pas aux écoles ou collèges privés de conserver une branche distincte, une localité différente, distante d'au moins 25 milles, pour l'éducation exclusivement d'une race ou d'une couleur. Sanction: les contrevenants condamnés à une amende 1 000 $

  • 1908 : Logement public [Statut]

Illégal pour les blancs et les noirs d'acheter et de consommer de l'alcool dans les mêmes locaux. Sanction: délit, passible d’une peine de amende entre 50 et 500 dollars, ou emprisonnement à la prison ou à la prison paroissiale jusqu'à deux ans.

  • 1908 : métissage [statut]

Le concubinage entre race blanche ou race blanche et toute personne de race noire ou noire est un crime. Peine: Emprisonnement d'un mois à un an, avec ou sans travail forcé.

  • 1909 : Soins de santé [Code de l'État]

Institution pour l'éducation des sourds sourds de couleur établie. "Mais les deux races seront à jamais séparées et séparées distincts les uns des autres.

  • 1910 : le métissage [statut]

Retraitement de la loi adoptée en 1908, utilisant les mots "Personnes de race blanche et de race colorée.

  • 1912 : résidentiel [statut]

Permis de construire pour la construction de maisons noires dans les communautés blanches ou toute partie d'une communauté habitée principalement par des Blancs personnes, et vice-versa interdits. Sanction: les contrevenants sont condamnés à une amende de 50 à 2 000 dollars "et la municipalité a le droit de faire enlever et détruire ce bâtiment.

  • 1914 : Logement public [Statut]

Tous les cirques, spectacles et expositions de tentes doivent fournir deux guichets avec des vendeurs de billets individuels et deux entrées à la performance pour chaque course.

  • 1915 : Éducation [Statut]

Aucun enfant blanc ne doit fréquenter une école commune pour enfants de couleur et vice versa.

  • 1918 : Prisons [Statut]

Prévu la ségrégation des courses dans toutes les prisons municipales, paroissiales et étatiques.

  • 1921 : Education [Constitution]

Appelé pour des écoles publiques séparées et gratuites pour l'éducation des enfants blancs et noirs âgés de six à dix-huit ans années.

  • 1921 : Logement [Statut]

Les familles noires et blanches interdites de vivre dans le même logement.

  • 1928 : Éducation [Statut]

Manuels séparés prescrits pour les écoliers blancs et noirs.

  • 1928 : Transporteur public [Statut]

Des logements égaux mais séparés doivent être fournis sur tous les transporteurs publics.

  • 1932 : résidentiel [code de l'État]

Nul ne doit louer un appartement dans un immeuble ou autre structure similaire à une personne qui n'est pas même course que les autres occupants.

  • 1932 : métissage [code d'état]

Mariages interraciaux interdits. Les mariages interraciaux annulés si les parties se rendaient dans une autre juridiction où de tels mariages étaient légales. Également interdit aux Noirs et aux Indiens de se marier.

  • 1933 : logements publics [statut]

Autorisé la création de bibliothèques séparées pour les nègres dans certaines villes.

  • 1934 : Éducation [Statut]

Les écoles requises doivent être séparées sur le plan racial.

  • 1942 : Soins de santé [Statut]

Des logements séparés mais égaux pour que les courses soient organisées dans les maisons de retraite.

  • 1944 : Miscegenation [Statut]

Le mariage entre une personne blanche et un nègre ou un mulâtre était interdit et nul. Sanction: amende de 500 $ à 5 000 $. Si continuer à cohabiter serait emprisonné dans le pénitencier pendant trois à douze mois.

  • 1944 : chemins de fer [statut]

Appelé pour les autocars ou les compartiments séparés pour les passagers blancs et colorés.

  • 1948 : Ségrégation scolaire interdite [Statut]

Loi modifiée pour permettre aux médecins et aux infirmières nègres de suivre des études supérieures dans des hôpitaux publics à Louisville.

  • 1950 : Ségrégation scolaire interdite [Statut]

Les Noirs autorisés à fréquenter les établissements d'enseignement supérieur du Kentucky à deux conditions. Les étudiants pourraient assister si un l’organe directeur de l’école a approuvé et si des cours comparables n’étaient pas disponibles au Kentucky College for Negroes Frankfort, KY.

  • 1951 : métissage [statut]

La cohabitation entre Blancs et Noirs est illégale. Sanction: jusqu'à 1 000 $, ou jusqu'à cinq ans d'emprisonnement, ou les deux.

  • 1951 : adoption [statut]

Interdire les adoptions interraciales.

  • 1952 : métissage [code d'état]

Mariage interdit entre Blancs et personnes de couleur. Sanction: jusqu'à 1 000 dollars et / ou cinq ans d'emprisonnement.

  • 1953 : Soins de santé [Statut]

Des hôpitaux distincts pour la tuberculose doivent être créés pour les Noirs. Abrogé en 1954.

  • 1954 : Education [Statut]

Immédiatement après l’arrêt Brown, la Louisiane a modifié sa Constitution pour déclarer que toutes les écoles publiques et primaires serait exploité séparément pour les enfants blancs et noirs. Sanction: 500 $ à 1 000 $ pour non-exécution et emprisonnement de trois à six mois.

  • 1955 : métissage [statut]

Mariage interdit entre Blancs et Nègres. Pénalité: 500 $ à 5 000 $. Si la cohabitation se poursuit, emprisonnement pour trois à 12 mois.

  • 1956 : transporteurs publics [statut]

Révision des lois plus anciennes exigeant que les transporteurs publics fournissent des salles d’attente séparées pour les passagers Négro passagers intra-États et inter-États.

  • 1956 : Emploi [Statut]

À condition que toutes les personnes, entreprises ou sociétés créent des salles de bains séparées pour les membres des courses blanches et noires employés par eux ou autorisés à venir chez eux. De plus, des lieux de restauration séparés dans des pièces séparées ainsi que Des ustensiles de cuisine et de boisson distincts devaient être fournis aux membres des races blanche et noire. Sanction: délit, 100 $ à 1 000 $, 60 jours à un an d'emprisonnement.

  • 1956 : Loisirs [Statut]

Il était interdit aux entreprises d’autoriser dans leurs locaux la danse, les activités sociales, les divertissements, l’entraînement sportif, jeux, sports ou concours dans lesquels les participants sont membres des courses blanches et noires.

  • 1956 : Logements publics [Statut]

Tous les parcs publics, centres de loisirs, terrains de jeux, etc. seraient séparés. Cette disposition a été prise aux fins de protéger la santé publique, la morale et la paix et le bon ordre dans l'État et non pas à cause de la race.

  • 1956 : transporteur public [statut]

Les transporteurs publics doivent être séparés.

  • 1957 : Education [Constitution]

Toutes les écoles publiques doivent être séparées sur le plan racial.

  • 1957 : Éducation [Statut]

Présence obligatoire suspendue dans les systèmes scolaires où l'intégration est ordonnée; pas de fonds d'État pour les écoles non séparées.

  • 1958 : soins de santé [statut]

Tout le sang humain à utiliser en Louisiane pour que les transfusions soient étiquetées avec le mot «caucasien», «négroïde» ou "Mongoloid" afin d'indiquer clairement la race du donneur. Si le sang n'était pas étiqueté, il n'était pas permis de l'utiliser.

  • 1960 : Droit de vote [Statut]

Obligé que la course de tous les candidats nommés sur les bulletins de vote soit désignée[29],[30].

38 Drapeau de l'Indiana Indiana

L'Indiana a Adopté sept lois Jim Crow dans les domaines de l'éducation et du métissage entre 1869 et 1952[31].

Les Personnes ayant violé la loi sur le métissage pourrait être emprisonnée entre un et dix ans. L’État a interdit la ségrégation scolaire en 1877, suivie par une loi donnant un accès égal aux établissements publics en 1885.

  • 1869 : Éducation [Statut]

Des écoles séparées doivent être prévues pour les enfants noirs. S'il n'y avait pas suffisamment d'étudiants pour organiser une école séparée, les administrateurs devaient trouver d'autres moyens d'éduquer les enfants noirs.

  • 1905 : métissage [statut]

Le métissage est interdit.

  • 1952 : métissage [statut]

Le mariage entre Blancs et Noirs est nul.

  • 1955 : adoption [statut]

Obligé de tenir dûment compte de la race lors de la demande d'adoption.

39 Drapeau du Maine Maine A completer
40 Drapeau de la Caroline du Sud Caroline du Sud

Adopté 22 lois sur la ségrégation entre 1865 et 1957. Six lois sur le métissage, six lois sur la ségrégation dans les écoles et quatre lois sur les chemins de fer. les lois sur la ségrégation ont été adoptées, y compris une loi de 1952 qui érigeait en crime le fait qu'un noir prenne la garde d'un enfant blanc. Trois lois anti-ségrégation ont été adoptées pendant l'ère de la reconstruction, mais ont été renversées en 1879.

  • 1865 : métissage [statut]

Mariage interdit entre une personne blanche et une personne de couleur.

  • 1866 : métissage [statut]

Loi de 1865 interdisant les mariages mixtes.

  • 1868 : Ségrégation scolaire interdite [Constitution]

Toutes les écoles et universités publiques doivent être gratuites et ouvertes à toutes les personnes, sans distinction de race ou de couleur.

  • 1869 : Ségrégation interdite à l'hébergement public [Constitution]

Donner à toutes les catégories de citoyens sans égard à la race ou à la couleur un accès égal aux privilèges publics, juridiques et politiques. Inclus le droit de se marier.

  • 1869 : Ségrégation des transporteurs publics interdite [Statut]

Il est illégal pour les transporteurs publics ou toute entreprise de faire de la discrimination en raison de la race ou de la couleur. Sanction: amende de 1 000 $ et travaux forcés dans le pénitencier pendant cinq ans. Les sociétés qui ont violé cet acte perdront leur licence commerciale.

  • 1879 : métissage [statut]

"Le mariage entre une personne de race blanche et un Indien, un nègre, un mulâtre, un métis ou un métis est nul et non avenu." Peine: Un délit, une amende minimale de 500 dollars, ou un emprisonnement d’au moins douze mois, ou les deux. Les ministres qui ont effectué de telles les mariages étaient passibles de délits passibles de la même peine.

  • 1895 : le métissage [Constitution]

Mariage interdit entre une personne blanche avec un nègre ou un mulâtre ou une personne qui a un sang noir ou plus.

  • 1895 : Education [Constitution]

Aucun enfant de l'une ou l'autre race « ne sera jamais autorisé à fréquenter une école prévue pour les enfants de l'autre race ».

  • 1896 : Éducation [Statut]

Illégal pour les élèves d'une race de fréquenter les écoles prévues pour les personnes d'une autre race.

  • 1898 : chemins de fer [statut]

Tous les chemins de fer doivent fournir des autocars de première classe séparés pour l'hébergement des passagers blancs et de couleur.

Peine : Les employés des chemins de fer qui ont violé la loi ont été passibles d'une amende de 300 à 500 dollars. L'article 6 de la loi indiquait que c'était légal pour toutes les personnes payant un tarif de seconde classe à monter dans une voiture de seconde classe.

  • 1900 : chemins de fer [statut]

Modification de la loi de 1898, abrogeant la section six. La nouvelle loi stipule que les chemins de fer ne sont pas tenus d’avoir des entraîneurs. Sanction: les employés qui violent la loi sont passibles de délits passibles d’une amende de 25 à 100 dollars. Les passagers qui refusaient de s'asseoir dans la voiture qui leur avait été assignée étaient coupables d'un délit et pouvaient se voir imposer une amende allant de 25 à 100 dollars.

  • 1903 : chemins de fer [statut]

Loi de 1900 modifiée stipulant que les chemins de fer étaient tenus de fournir des appartements séparés pour les passagers blancs et de couleur seulement dans les trains de voyageurs, pas dans les trains de marchandises.

  • 1905 : tramway [statut]

Des tramways autorisés à séparer les courses dans leurs voitures. Sanction: les chefs de train qui n’ont pas appliqué la loi pourraient être condamnés à une amende à 100 dollars, ou emprisonné jusqu'à 30 jours pour chaque infraction.

  • 1906 : chemins de fer [statut]

Il était interdit aux entreprises fournissant des repas aux passagers des gares ferroviaires de servir des repas aux passagers blancs et de couleur dans la même pièce, au même comptoir ou à la même table. Sanction: délit, pourrait être condamné à une amende de 25 $ à 100 $, ou emprisonné jusqu'à 30 jours.

  • 1932 : Hébergement public [Statut]

Tous les spectacles de cirque et de tente doivent fournir des entrées séparées pour les clients blancs et noirs.

  • 1932 : Education [Code de l'Etat]

Écoles à ségrégation raciale requises.

  • 1932 : métissage [code d'état]

Le métissage a été déclaré délit. Interdit également les mariages entre personnes des races caucasienne et asiatique.

  • 1935 : Education [Statut]

Les chauffeurs d'autobus scolaires doivent être de la même race que les enfants transportés.

  • 1952 : Droits de vote protégés [Code de l'Etat]

Abrogation de la loi sur la taxe de vote.

  • 1952 : Emploi [Code de l'État]

Il est interdit aux fabricants de textiles de coton de permettre à différentes races de travailler ensemble dans la même pièce, d'utiliser les mêmes sorties, les mêmes salles de bains, etc. Pénalité 100 $ et / ou emprisonnement pour travaux forcés jusqu'à 30 jours.

  • 1952 : métissage [code d'état]

Mariage de blanc avec le nègre, le mulâtre, l'indien ou le métis nul. Sanction: pas moins de 500 $ et / ou pas moins de 12 mois emprisonnement.

  • 1952 : adoption [statut]

Crime pour donner à une personne de couleur la garde d'un enfant blanc.

  • 1952 : transporteurs publics [Code de l'État]

Les transporteurs publics doivent être séparés.

  • 1955 : Éducation [Code de l'État]

Loi sur la fréquentation scolaire régulière abrogée.

  • 1956 : Logements publics [Statut]

La Commission des forêts de l’État est habilitée à gérer et à superviser uniquement les parcs à race distincte et à admettre installations des parcs seulement les personnes qui ont l'autorisation expresse de l'état.

  • 1957 : Éducation [Code de l'État]

Pas de crédits pour les écoles de et vers lesquelles les étudiants sont transférés en raison d'une décision de justice. [32]

  • Les personnes, entreprises ou sociétés qui fournissent des repas aux passagers des restaurants de la gare ou des restaurants de la gare, dans les délais limités par les transporteurs publics desdits passagers, doivent fournir ces repas aux passagers blancs et de couleur dans la même chambre ou la même table, ou au même comptoir.
  • Il est illégal pour un parent, parent ou autre personne blanche dans cet Etat, ayant le contrôle ou la garde d'un enfant blanc, de droit de garde, naturel ou acquis, ou autre, de disposer, donner ou abandonner ce blanc enfant en permanence dans la garde, le contrôle, l'entretien ou le soutien d'un nègre.
41 Drapeau de la Virginie-Occidentale Virginie-Occidentale

Onze lois de type Jim Crow ont été adoptées en Virginie-Occidentale entre 1865 et 1955. Une loi de 1865 sur la ségrégation scolaire déclarait qu'au moins 30 enfants noirs devaient se réunir pour établir une école séparée. Les districts avec moins de 30 étudiants noirs se retrouves dans un dilemme, c’était donc le conseil scolaire qui avait est le dernier mots sur la façon d'éduquer les étudiants noirs comme ils pensait être «De la meilleur façon» pour eux.

Une autre loi adoptée en 1873 déclarait que même les registres vitaux des Virginiens-occidentaux blancs et noirs devait être maintenu dans des registres distincts et séparées.

Dans un questionnaire de 1954 donné a la Virginie-Occidentale par la Cour suprême des Etats-Unis pour pouvoir préparer sa décision dans Brown v. Board of Education, la Virginie-Occidentale a noté que l'État « n'a pas de lois Jim Crow », et « nous ne sommes pas au courant de telles lois antérieures dans les statuts ». « La coutume qui prévaut dans cet Etat a été et continue d'être l'aide et attention a la race blanche uniquement à des fins d'hébergement, d'institutions publiques, de salles publiques et de restaurants. »

  • 1863 : Loi anti-métissage incluse dans la constitution de l’État. Invalidée par Loving v Virginia en 1967[33].
  • 1865 : Éducation [Statut]

Creation d'écoles séparées pour les nègres, où il y a plus de 30 enfants noirs dans un district scolaire. Si en moyenne quotidienne la fréquentation tombe à moins de 15 par mois, l'école sera fermée jusqu'à six mois. Si moins de 30 enfants noirs résident dans un quartier, des fonds devaient être utilisés pour l'éducation des nègres en fonction de ce que « le conseil pense être le mieux adapté ».

  • 1872 : Éducation [Constitution]

Les personnes blanches et colorées ne doivent pas être enseignées dans la même école. « Cette exigence absolue pour les écoles séparées a été proclamée dans la Constitution de l'État de Virginie-Occidentale comme article XII, section 8. » [34] Dans un remarquable témoignage de la persistance de telles attitudes racistes aux plus hauts niveaux du gouvernement de l’État, de nombreuses tentatives d’enlever cette disposition de la Constitution ont été rejetées par la législature de l’État jusqu’à son abrogation finale en novembre 1994.

  • 1873 : Éducation [Statut]

La loi scolaire distincte a été modifiée, exigeant que le nombre d’enfants noirs pour une école séparée soit supérieur à quinze.

  • 1873 : registres d'état civil [statut]

Les registres des mariages, naissances et décès de personnes de couleur seraient conservés dans des livres séparés.

  • 1882 : métissage [statut]

Les Blancs qui épousent une personne de couleur doivent être emprisonnés jusqu’à un an et condamnés à une amende maximale de 100 dollars. Ceux qui effectuent une telle la cérémonie de mariage sera coupable d'un délit et une amende maximale de 200 $.

  • 1901 : Education [Statut]

Loi scolaire séparée modifiée. Le nombre d'enfants nègres requis pour créer une école de couleur est passé à dix.

  • 1931 : métissage [code d'état]

Déclarations de métissage un délit.

  • 1931 : Éducation [Code de l'État]

Bâtiment séparé requis pour les écoles de chaque course. En outre, les enseignants des écoles noires doivent être des nègres.

  • 1955 : Soins de santé [Code de l'État]

Établissement d'un foyer pour personnes de couleur déficiente, âgées et informées.

  • 1955 : Garde nationale [Code de l'État]

Le gouverneur peut organiser une unité de troupes noires.

  • 1955 : métissage [code d'état]

Les Blancs interdits d'épouser des Noirs. Sanction: jusqu'à 100 dollars et/ou un an maximum d'emprisonnement.

  • 1957 : Ségrégation des soins de santé interdite [Statut]

Hôpital tuberculeux pour les Noirs abandonné; toute personne souffrant d'une maladie chronique peut être admise.[36]

42 Drapeau du Maryland Maryland

À l'instar d'autres États frontaliers, le Maryland appuyait pleinement la ségrégation, en adoptant 15 de ces lois entre 1870 et 1957. Personnes reconnu coupable d'avoir violé la loi de 1884 sur le mariage a été passible d'une peine d'emprisonnement de 18 mois au pénitencier. dix ans. L’État a également prêté une attention particulière à la séparation de son commerce de bateaux à vapeur. abrogé jusqu'en 1967.

  • 1870 : Éducation [Statut]

Les taxes payées par les personnes de couleur sont réservées au maintien des écoles pour les enfants de couleur.

  • 1872 : Éducation [Statut]

Des écoles à créer pour les enfants de couleur. Aucune école de couleur ne doit être établie dans un quartier à moins que mandats de population.

  • 1884 : métissage [statut]

Interdit tout mariage entre personnes blanches et nègres et personnes de descendance noire à la troisième génération inclusive. Peine: Personne coupable d'un crime tristement célèbre et passible d'une peine d'emprisonnement dans le pénitencier de 18 mois à dix ans. Les ministres qui effectuaient de telles cérémonies devaient recevoir une amende de 100 dollars.

  • 1904 : chemins de fer [statut]

Toutes les compagnies de chemin de fer sont tenues de fournir des voitures ou des autocars séparés pour les passagers blancs et de couleur. Signalisation en plaine des lettres à afficher à un endroit bien en vue. Sanction: les entreprises qui ne se sont pas conformées à la loi pourraient se voir infliger une amende de 300 $ à 1 000 $ Les passagers qui ont refusé de prendre leur siège peuvent être accusés d’un délit et se voir infliger une amende de 5 $ à 50 $, ou emprisonné en prison pendant 30 jours, ou les deux. Les conducteurs qui n’ont pas respecté la loi pourraient être accusés de délit et une amende entre 25 $ et 50 $.

  • 1904 : « Toutes les compagnies de chemin de fer et sociétés ainsi que toutes les personnes qui conduisent ou utilisent des voitures ou des autocars à vapeur sur une ligne ou une voie ferrée dans l'État du Maryland pour le transport de passagers sont tenues de fournir Voyage et transport des passagers blancs et colorés. »
  • 1904 : bateaux à vapeur [statut]

Les passagers blancs et colorés doivent être affectés à des zones distinctes d'un bateau à vapeur. Sanction: officiers de la compagnie qui n'ont pas réussi appliquer la loi pourrait être accusé d'un délit, et une amende entre 25 $ et 50 $. Les passagers qui ont refusé de s'asseoir où assignés étaient responsables de délit et pourraient être condamnés à une amende entre 5 et 50 dollars.

  • 1908 : bateaux à vapeur [statut]

Les bateaux à vapeur opérant dans la baie de Chesapeake devaient fournir des toilettes séparées ou des chambres à la cabines pour passagers blancs et noirs. Pénalité: 50 $ pour violation de chaque jour.

  • 1908 : tramway [statut]

Les tramways doivent désigner des sièges séparés pour les passagers blancs et colorés. Sanction: les passagers qui ont refusé de se conformer à la loi coupable d'un délit, et pourrait être condamné à une amende maximale de 50 $, ou emprisonné en prison pour 30 jours, ou les deux. Les conducteurs qui ont refusé de faire appliquer l’acte étaient coupables d’un délit et pouvaient être condamnés à une amende allant jusqu’à 20 dollars.

  • 1924 : métissage [code d'état]

Le métissage a été déclaré crime.

  • 1924 : Éducation [Code de l'État]

Écoles à ségrégation raciale requises.

  • 1935 : le métissage [Statut]

Le métissage entre personnes de race caucasienne et malaise est interdit.

  • 1951 : Éducation [Code de l'État]

Devoir du conseil scolaire du comté de créer des écoles publiques gratuites pour tous les enfants de couleur âgés de six à vingt ans années.

  • 1951 : Ségrégation interdite aux logements publics [Statut]

Abrogé les lois sur la ségrégation des logements publics.

  • 1955 : métissage [statut]

Toute femme blanche ayant accouché d'un enfant conçu avec un nègre ou un mulâtre serait condamnée à 18 ans de prison. mois à cinq ans.

  • 1957 : métissage [code d'état]

Crime pour une femme blanche à porter un enfant noir. Loi jugée inconstitutionnelle plus tard cette année dans l’État c. Howard.

  • 1957 : métissage [code d'état]

Mariage interdit entre Blancs et Noirs ou Asiatiques. Sanction: 18 mois à 10 ans d'emprisonnement.

  • 1957 : adoption [code de l'État]

Course requise à divulguer sur demande d’adoption.

  • 1967 : interdiction du métissage [statut]

Loi anti-métissage révoquée[37].


43 Drapeau d'Hawaï Hawaï
  • 1887 [Toujours en vigueur] Les Écoles Kamehameha sont crées Hawaï réservées aux Hawaïens de pure-sang[38].

(En juin 2003, une plainte a été déposée au nom d’un étudiant non hawaïen non identifié, affirmant que la préférence des requérants hawaïens violait les dispositions de la loi sur les droits civils qui interdit la discrimination raciale dans les contrats privés. En novembre, le juge de district Alan Cooke Kay a rejeté la plainte, estimant que la politique des écoles Kamehameha servait «un objectif réparateur légitime en améliorant les désavantages socioéconomiques et éducatifs des Hawaiiens autochtones».

En août 2005, cependant, un comité de trois juges du neuvième circuit d’appel a annulé sa décision 2-1 et a jugé que la politique était raciste. Une marche de protestation des Hawaiiens, dont le gouverneur et le lieutenant-gouverneur d'Hawaï, au palais de l'Iolani et un rassemblement sur le terrain du palais ont attiré de 10 à 15 000 participants. La majorité a jugé que la politique de Kamehameha ne contrevenait pas à une loi sur les droits civils, citant des éléments uniques de l'histoire d'Hawaï, la situation socioéconomique des Hawaïens et la mission de rattrapage des écoles, que le Congrès a maintes fois approuvée. La dissidence a déclaré que la loi sur les droits civils « interdit à une école privée de refuser l’admission à des étudiants potentiels en raison de leur race ». Il était très sceptique quant à l'interprétation majoritaire, déclarant: «Le fait que le Congrès ait adopté certaines mesures pour promouvoir l'éducation des autochtones hawaïens ne dit rien sur la volonté du Congrès d'exempter les écoles autochtones hawaïennes de l'article 1981.»

À la suite de cette décision, les avocats ont interjeté un appel devant la Cour suprême des États-Unis. Cependant, avant que la Cour suprême ne décide d’entendre ou non l’affaire, Doe v. Kamehameha avait déjà été réglée. Ce règlement et la décision du neuvième circuit ont provoqué une procession au lycée de Kapalama, conduisant à une assemblée de toutes les écoles. Le 8 février 2008, Goemans, avocat de John Doe, a révélé que le montant du règlement était de 7 millions de dollars américains.

Le 6 août 2008, les écoles de Kamehameha ont annoncé qu'elles avaient poursuivi en justice John Doe pour avoir divulgué le montant du règlement. Le même jour, les avocats de John Doe, Eric Grant et David Rosen, ont intenté une autre action en justice contre Kamehameha au nom de quatre enfants non-hawaïens qui souhaitaient fréquenter l’école.)

  • 2015 - 100 000 personnes sont officiellement certifiés de «Pure race Hawaïenne» par la Commission Hawaiian Roll et approuvée par l'État de Hawaï, pour élire des délégués qui les représenteront à Honolulu, lors d'une convention constitutionnelle de huit semaines sur l'autonomie. Ce vote interdit toutes personne de race non-hawaïenne de voter.(Par la suite La Cour suprême de Etats-Unis bloque le vote car contraire a la constitution).


44 Drapeau du Massachusetts Massachusetts

Le terme «loi Jim Crow» a été utilisé pour la première fois en 1841 en référence à une loi du Massachusetts qui exigeait que les chemins de fer fournissent une voiture distincte aux passagers noirs et que la doctrine «séparée mais égale» , Massachusetts.[39],[40]

  • 1705 : la législature coloniale du Massachusetts adopte une loi interdisant le mariage et la fornication entre nègres ou mulâtres et Blancs[41].

(En 1786, l'interdiction de la fornification a été éliminée, mais l'interdiction des mariages mixtes a été élargie pour inclure les Indiens.)

  • 1840-1850 : Les écoles publiques des communautés de Salem, Nantucket et Boston, dans le Massachusetts, ont été séparées sur des critères raciaux.

(En 1855 la ségrégation dans l'éducation publique a été officiellement abolie avec une loi par la législature du Massachusetts)

45 Drapeau du Vermont Vermont A completer
46 Drapeau du New Hampshire New Hampshire A completer
47 Drapeau du New Jersey New Jersey
  • 1776 : Droits de vote [Constitution]

Vote non limité par la race ou le sexe, Un aspect notable de cette Constitution originale de 1776, dans l’État du New Jersey, est que le droit de vote a été accordé aux citoyens sans distinction de sexe ou de race. Le New Jersey était l'un des treize États de la période révolutionnaire à exclure ces distinctions. Comme énoncé dans son document constitutionnel définissant, seules trois clauses restrictives restreignaient ceux qui revendiquaient le droit de vote : (I) être « majeur », (II) avoir atteint un seuil minimum de richesse et (III) avoir vécu une année dans le compté avant l'élection[42].

  • 1807 : Droits de vote [Statut]

la législature de l'État a ignoré la constitution et restreint le suffrage aux citoyens de race blanche qui payaient des impôts.

  • 1844 : Droits de vote [Constitution]

Parmi ses dispositions figurait une séparation distincte des pouvoirs en trois branches (pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire), limitant le droit de vote aux hommes de race blanche et accordant au peuple (par opposition à la législature) le droit à une élection populaire pour le gouverneur de l'état. Le document limitait la capacité du gouvernement à accumuler la dette publique.

48 Drapeau du Connecticut Connecticut A completer
  Porto Rico A completer
49 Drapeau du Delaware Delaware
  • 1879 : militaire [statut]

Etat autorisé à organiser quatre compagnies indépendantes d'infanterie "d'hommes de couleur". Les entreprises devaient recevoir le même salaire que les autres sociétés, y compris une parade au printemps et une en septembre.

  • 1925 : Antidéfamation [Statut]

Les cinémas interdits ne montrent aucun film qui ridiculise la race noire.

  • 1935 : Education [Statut]

Maintien de la ségrégation scolaire initialement autorisée par la loi de 1869.

50 Drapeau de l'État de Rhode Island Rhode Island
  • 1872 : métissage [code d'état]

Intermariages interdits. Sanction: amende de 1 000 $ ou peine d'emprisonnement maximale de six mois.

Opinion publique sur le mariage interracial aux États-Unis.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jessica McElrath (2008) « Creation of the Jim Crow South », African American History adrien - About.com (consulté le 15 avril 2008)
  2. Brogan (1999):635
  3. http://historicalaska.blogspot.com/2011/06/racism-and-jim-crow-in-alaska.html
  4. https://daily.jstor.org/alaskas-unique-civil-rights-struggle/
  5. https://www.tsl.texas.gov/ref/abouttx/juneteenth.html
  6. Modèle:Cite California statute Direct URL
  7. Modèle:Cite California statute Direct URL
  8. Modèle:Cite California statute Direct URL
  9. Modèle:Cite California statute Direct URL
  10. Modèle:Cite California statute Direct URL
  11. Modèle:Cite California statutedirect URL
  12. État c. Pass, 59 Ariz. 16, 121 P.2d 882 (1942)
  13. https://www.minnpost.com/mnopedia/2014/06/three-years-after-civil-war-minnesota-voters-approved-black-suffrage
  14. a et b http://collections.mnhs.org/MNHistoryMagazine/articles/55/v55i04p138-149.pdf
  15. University of Nebraska–Lincoln "Encyclopedia of the Great Plains".
  16. Beatty, Robert and M. A. Peterson. "Covert Discrimination: Topeka-Before and After Brown." Kansas History 27 (Autumn 2004): 146–163. online
  17. James T.Paterson, Brown V. Board of Education, A Civil Rights Milestone and Its Troubled Legacy (2002)
  18. https://books.google.com/books?id=GJwKAAAAYAAJ&pg=PA36&lpg=PA36&dq=1904:+Education-Teaching+%5BStatute%5D+%22Any+instructor+who+shall+teach+in+any+school,+college+or+institution+where+members+of+the+white+and+colored+race+a&source=bl&ots=nBvLKynJpT&sig=drxW7oV8rE_uHHQF02gNTo9viwA&hl=en&sa=X&ved=2ahUKEwj6hdS7r9fcAhUmHjQIHe8-DiYQ6AEwAHoECAkQAQ#v=onepage&q=1904%3A%20Education-Teaching%20%5BStatute%5D%20%22Any%20instructor%20who%20shall%20teach%20in%20any%20school%2C%20college%20or%20institution%20where%20members%20of%20the%20white%20and%20colored%20race%20a&f=false
  19. http://www.sourcesfinding.com/sitebuildercontent/sitebuilderfiles/jimcrowlawsoklahoma.pdf
  20. [1]
  21. https://www.brennancenter.org/blog/nys-jim-crow-laws-back-day-and-what-remains-today
  22. http://www.sourcesfinding.com/sitebuildercontent/sitebuilderfiles/jimcrowlawsnorthcarolina.pdf
  23. http://www.sourcesfinding.com/sitebuildercontent/sitebuilderfiles/jimcrowlawsarkansas.pdf
  24. http://www.knowlouisiana.org/entry/jim-crowsegregation
  25. http://www.crf-usa.org/black-history-month/a-brief-history-of-jim-crow
  26. « Crime and Punishment: A History of the Criminal Justice System, Mitchel P. Roth, Mississipi State Charity Gospital, p 272 », sur books.google.com (consulté le 25 août 2018)
  27. https://www.pbs.org/wgbh/aia/part4/4p2957.html
  28. https://en.wikisource.org/wiki/Racial_Integrity_Act_of_1924?oldid=4875409
  29. « Jim Crow Laws of Kentucky » (consulté le 17 octobre 2011)
  30. http://www.sourcesfinding.com/sitebuildercontent/sitebuilderfiles/jimcrowlawskentucky.pdf
  31. Lois Indiana Jim Crow
  32. http://www.sourcesfinding.com/sitebuildercontent/sitebuilderfiles/jimcrowlawssouthcarolina.pdf
  33. « Tennessee State Library & Archives - Tennessee Secretary of State », sur www.tn.gov (consulté le 30 août 2017)
  34. West Virginia, « Constitution of West Virginia as Adopted in 1872: With Amendments Since Made », Donnally Publishing Company, (consulté le 30 août 2017)
  35. Alton Hornsby Jr, « Black America: A State-by-State Historical Encyclopedia [2 volumes]: A State-by-State Historical Encyclopedia », ABC-CLIO, (consulté le 30 août 2017)
  36. http://www.sourcesfinding.com/sitebuildercontent/sitebuilderfiles/jimcrowlawswestvirginia.pdf
  37. http://www.sourcesfinding.com/sitebuildercontent/sitebuilderfiles/jimcrowlawsmaryland.pdf
  38. https://www.nytimes.com/2003/06/29/us/student-sues-for-admission-to-schools-for-hawaiians.html
  39. https://petkantchin.files.wordpress.com/2007/08/term_paper_for_us_constitutional_history_class.pdf
  40. https://searchworks.stanford.edu/view/1795141
  41. http://primaryresearch.org/the-history-of-slavery-and-institutional-racial-segregation-in-massachusetts/
  42. http://avalon.law.yale.edu/18th_century/nj15.asp#1