Liste des ducs d'Aiguillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Duc d'Aiguillon
Image illustrative de l'article Liste des ducs d'Aiguillon
Armoiries ducales : écartelé de Vignerot et du Plessis

Image illustrative de l'article Liste des ducs d'Aiguillon
carte du duché (Johannes Blaeu, Geographia Blaviana, Amsterdam, 1659).

Création 1599 (1re création)
1638 (2e création)
Transmission héritiers tant mâle que femelle de la première duchesse, puis primogéniture masculine dans la descendance du marquis de Richelieu.
Assis sur seigneurie d'Aiguillon (Mayenne)
Type duché-pairie
Premier titulaire Henri de Lorraine(1re création)
Marie-Madeleine de Vignerot (2e création)
Dernier titulaire Armand-Désiré de Vignerot du Plessis.
Extinction 1800

Le duché-pairie d'Aiguillon est constitué en 1599 à partir des baronnies d'Aiguillon, de Montpezat, de Sainte-Livrade, de Madaillan et d'Almayrac, appartenances et dépendances.

Première création (1599)[modifier | modifier le code]

Le duché de Puylaurens (1632)[modifier | modifier le code]

En 1632, Richelieu saisit le duché-pairie, bien que les lettres de création aient prévu qu'ils pourrait se transmettre à tous les héritiers d'Henri de Lorraine. Deux ans plus tard, la pairie est recréée sur la seule baronnie d'Aiguillon au profit d'un favori de Gaston d'Orléans. L'érection est faite sous le nom de duché de Puylaurens.

En 1635, Antoine de l'Age tombe en disgrâce. Le duché est dissout à sa mort.

Deuxième création (1638)[modifier | modifier le code]

En 1638, Richelieu recrée le duché-pairie dans la forme qu'il avait sous Henri de Lorraine et l'attribue à sa nièce. Cette création prévoit que le duché pourra se transmettre parmi les héritiers tant mâles que femelles de la duchesse, à son libre choix.

En 1674, elle règle l'ordre de succession à ses biens. Elle donne la première place à la fille de son frère. À défaut de descendance de cette dernière, ou si elle devait mourir avant la duchesse, Louis-Armand, marquis de Richelieu (1654-1730), et ses descendants mâles lui seraient substitués. En 1675, Marie-Madeleine de Vignerot du Plessis meurt et le duché passe à sa nièce.

En 1704, la terre d'Aiguillon passa bien à Louis-Armand de Vignerot du Plessis, marquis de Richelieu et neveu de la précédente (fils de Jean-Baptiste Amador du Vignerot Plessis de Richelieu, 1632-1662), mais celui-ci ne parvint pas à faire reconnaître sa pairie en raison de l'opposition d'une partie des autres pairs, puis de la minorité de Louis XV et enfin d'une attaque qui le laissa incapable de gérer ses affaire. Il ne porta donc jamais le titre de duc d'Aiguillon[1].

Rétablissement (1731)[modifier | modifier le code]

En 1730, à la mort du marquis de Richelieu, son fils Armand Louis de Vignerot du Plessis recueille la terre d'Aiguillon et demande la reconnaissance de sa pairie. Un arrêt du parlement de Paris du 10 mai 1731 la lui accorde malgré l'opposition renouvelée des ducs et pairs. Il est néanmoins décidé qu'il aurait préséance comme si cette restitution était une nouvelle création[2].

Ce dernier meurt sans fils en 1800. La lignée agnatique de Louis-Armand de Vignerot du Plessis est épuisée et le titre s'éteint[3].

Arbre généalogique[4][modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
René de Vignerot
Seigneur de Pontcourlay
1561–1625
 
Françoise du Plessis
1577–1615
 
Armand Jean du Plessis de Richelieu
Cardinal
Duc de Richelieu et de Fronsac
1585-1642
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
François de Vignerot
Marquis de Pontcourlay
1603–1646
 
Marie-Madeleine de Vignerot du Plessis
1re duchesse d'Aiguillon
1604–1675
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Armand-Jean de Vignerot du Plessis
Marquis de Pontcourlay
Duc de Richelieu et de Fronsac
1629–1715
 
Jean-Baptiste Amador de Vignerot du Plessis
Marquis de Richelieu
1632–1662
 
Marie-Thérèse Vignerot du Plessis
2e duchesse d'Aiguillon
1636–1705
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Louis-Armand de Vignerot du Plessis
Marquis de Richelieu
1654–1730
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Armand-Louis de Vignerot du Plessis
3e duc d'Aiguillon (1731)
1683–1750
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Emmanuel-Armand de Vignerot du Plessis
4e duc d'Aiguillon
1720–1788
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Armand-Désiré de Vignerot du Plessis
5e et dernier duc d'Aiguillon
1761–1800


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.heraldique-europeenne.org/Regions/France/Duche_Aiguillon.htm
  2. Germain Antoine Guyot, Traité des droits, fonctions, franchises, prérogatives et privilèges annexés en France à chaque dignité, Paris, 1787, t. 2, p. 113-122 : [1]
  3. Jean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France, Paris, 1827, t. 8, p. 362 [2]
  4. Roglo