Liste des destroyers italiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la mer image illustrant un bateau ou un navire image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant la mer, un bateau ou un navire et le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Cette liste recense les destroyers (ou contre-torpilleurs) de la Marine Royale (Regia Marina) puis de la Marine militaire (Marina Militare) d'Italie par époque et par classe.

Sur les autres projets Wikimedia :

Regia Marina[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

  • Fulmine[1]
  • Classe Lampo : Ostro, Lampo, Euro, Strale et Dardo
  • Classe Nembo : Nembo, Turbine, Espero, Borea, Aquilone et Zeffiro
  • Classe Soldato : Granatiere, Bersagliere, Garibaldino, Corazziere, 'Lanciere, Artigliere, Alpino, Fuciliere, Pontiere et Ascaro
  • Classe Indomito : Impetuoso, Impavido, Insidioso et Irrequieto
  • Classe Ardito : Ardito et Ardente
  • Classe Audace : Audace et Animoso
  • Classe Rosolino : Rosolino Pilo, Giuseppe Cesare Abba, Pilade Bronzetti, Giuseppe Missori, Antonio Mosto, Ippolito Nievo, Francesco Nullo, Simone Schiaffino
  • Classe Alessandro Poerio : Alessandro Poerio, Cesare Rossarol, Guglielmo Pepe
  • Classe Aquila : 4 unités pour la Marine militaire roumaine
  • Classe Mirabello : Carlo Mirabello, Carlo Alberto Racchia et Augusto Riboty
  • Classe La Masa : Giuseppe La Masa, Angelo Bassini, Agostino Bertani, Benedetto Cairoli, Giacinto Carini, Nicola Fabrizi, Giuseppe La Farin et Giacomo Medici
  • Classe Giuseppe Sirtori : Giuseppe Sirtori, Giovanni Acerbi, Vincenzo Giordano Orsini et Francesco Stocco

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

  • Classe Palestro : Palestro, Confienza, San Martino et Solferino
  • Classe Generali : Generale Antonio Cantore, Antonino Cascino, Antonio Chinotto, Carlo Montanari, Achille Papa et Marcello Prestinari
  • Classe Curtatone : Calatafimi, Castelfidardo, Curtatone et Monzambano
  • Classe Leone : Leone, Pantera et Tigre
  • Classe Sella : Francesco Crispi, Quintino Salla, Bettino Ricasoli et Giovanni Nicotera
  • Classe Sauro : Cesare Battisti, Daniele Manin, Francesco Nullo et Nazario Sauro
  • Classe Turbine : Aquilone, Borea, Espero, Euro, Nembo, Ostro, Turbine et Zeffiro
  • Classe Navigatori : Alvise da Mosto, Antonio da Noli, Nicoloso da Resso, Giovanni da Verrazzano, Lanzerotto Malocello, Leone Pancaldo, Emanuele Pessagno, Antonio Pigafetta, Luca Tarigo, Antoniotto Usodimare, Ugolino Vivaldi et Nicolo Zeno
  • Classe Freccia : 4 unités italiennes, 4 unités grecques
  • Classe Folgore : Baleno, Folgore, Fulmine et Lampo
  • Classe Maestrale : Maestrale, Grecale, Libeccio et Scirocco
  • Classe Oriani : Alfredo Oriani, Vittorio Alfieri, Giosuè Carducci et Vincenzo Gioberti
  • Classe Soldati :
    • 1re série : Alpino, Artigliere, Ascari, Aviere, Bersagliere, Camicia Nera, Carabiniere, Corazziere, Fuciliere, Geniere, Granatiere, Lanciere
    • 2e série : Bombardiere, Carrista, Corsaro, Legionario, Mitragliere, Squadrista, Velite

Navires capturés : (Marine yougoslave)

  • Premuda (ex-JRM Dubrovnik)[2]
  • Classe Beograd : Sebenico (ex-Beograd) et Lubiana (ex-Ljubljana)[3]

Marina Militare[modifier | modifier le code]

Après la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Impavido (D570)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fulmine sur site naval-encyclopedia
  2. Premuda (ex-Drubovnik) sur site navypedia
  3. Beograd destroyers sur site navypedia